Cas Rapportés "Angor Instable"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

11/365. perfusion cérébrale améliorée après stenting d'une sténose carotide pétreuse : rapport technique de cas.

    OBJECTIF ET IMPORTANCE : La maladie occlusive athérosclérotique de la vascularisation intra-crânienne est associée au plus grand risque de la maladie et de course occlusives vasculaires systémiques. Les options thérapeutiques ont inclus la thérapie d'anti-coagulation, la thérapie antiplaquette, ou, dans un nombre limité de patients, les procédures vasculaires extracranial-intra-crâniennes de déviation. Nous rapportons un patient qui avait amélioré la perfusion cérébrale avec des infarctus silencieux de zone de ligne de partage après stenting endovascular d'une sténose carotide de segment pétreux grave. PRÉSENTATION CLINIQUE : Un homme de 73 ans avec la maladie de l'artère coronaire grave et l'angine instable a été référé pour le traitement d'une sténose pétreuse d'artère carotide de droite de 90% avant la greffe de pontage de l'artère coronaire. Une émission de simple-photon de cerveau a calculé le balayage tomographique utilisant la perfusion diminuée indiquée par 99mTc-bicisate dans tout le territoire interne droit d'artère carotide, en particulier dans des zones postérieures de ligne de partage. TECHNIQUE : Le patient a subi le placement transfemoral d'une gaine de l'introducteur 7-French, suivi d'un cathéter du guide 7-French. Urokinase (225.000 U) ont été infusés par un proximal placé par microcatheter à la lésion. Aucun changement n'a été noté de la morphologie de lésion après cette infusion. Un microguidewire a été dirigé à travers la lésion. L'angioplastie suivante de ballon avec un ballon d'artère coronaire a été exécutée deux fois, suivi du placement des 4 - x stent coronaire de 12 millimètres. CONCLUSION : angiographie interne sélective d'artère carotide après stenting l'écoulement nettement amélioré indiqué. Une émission de simple-photon du cerveau 99mTc-bicisate a calculé le balayage tomographique exécuté dans un délai de 24 heures du placement stent, perfusion sensiblement améliorée indiquée dans le territoire interne droit d'artère carotide. Deux vides de perfusion suggestifs de la course embolic ont été notés ; tous les deux étaient médicalement silencieux. Le patient a eu le pontage de l'artère coronaire peu compliqué greffant 72 heures plus tard. Cinq mois postopératoirement, il reste à la maison, vivant indépendamment et avec la fonction neurologique intacte. Stenting intra-crânien pour la sténose athérosclérotique grave est techniquement possible. Cependant, son rôle clinique final reste à déterminer. ( info)

12/365. Alternans de vague d'U dans l'ischémie grave.

    Un patient présentant l'angine instable et l'arrêt du coeur connu, et des alternans marqués de vague d'U sur l'électrocardiogramme est rapporté. Alternans de la vague d'U sans le changement du complexe de QRS est extrêmement rare. La littérature appropriée est passée en revue. ( info)

13/365. Thyrotoxicosis, angine instable et angiographie coronaire normale.

    Il est bien connu que le thyrotoxicosis puisse obtenir l'ischémie myocardique aiguë même dans les patients avec les navires coronaires angiographically normaux. Les mécanismes impliqués ne sont pas bien définis bien qu'une certaine hypothèse aient été suggérées. Nous rapportons un cas d'un femme de 54 ans affecté par Graves' ; la maladie avec le thyrotoxicosis qui a été mentionné notre institut en raison de l'angine instable. Pendant l'hospitalisation un échocardiogramme bidimensionnel, exécuté pendant le malaise de coffre, montré l'akinesis apical ventriculaire gauche et altéré la fonction systolique globale. Une angiographie coronaire suivante a indiqué les navires épicardiaques normaux. Elle a été avec succès traitée avec le methimazole de haut-dose et le propranolol et une évaluation d'échocardiogramme de répétition ont montré la normalisation de la fonction systolique ventriculaire gauche. Pendant six mois plus tard, en raison de l'aspect de la fibrillation atriale paroxysmale, le patient a subi la thyroïdectomie totale et une thérapie de substitution avec L-T4 (100 microgrammes/meurent) a été commencée. Les auteurs passent en revue les mécanismes possibles impliqués dans la pathogénie de l'ischémie myocardique pendant le thyrotoxicosis. ( info)

14/365. Au front de taille, mais sur le mauvais côté.

    En faisant face aux patients le docteur est très souvent paternaliste. Plus ainsi que quand le patient ne peut pas l'aider--ou elle-même. La technologie moderne permet à des personnes d'être maintenues vivantes dans le " ; care" intensif ; là où elles deviennent souvent un " ; object" ; au centre des démarches. Heureusement pour elles, la plupart des patients qui survivent à des soins intensifs ne peuvent pas se rappeler que l'expérience cependant ceci ne signifie pas qu'ils ne souffraient pas alors. Il y a un argument convaincant pour expliquer des choses autant que possible et pour rendre des procédures pratiques aussi tolérables comme possible. Les parents et les familles sérieusement du malade ont souvent la grande difficulté dans l'arrangement ce qui arrive à leur aimé et, dans ces situations, souffre beaucoup d'effort et de pressentiment concernant les résultats finaux de leur maladie. L'effort sur le personnel qui peut devenir " ; attached" ; à leurs patients montre souvent à travers comme attitude indifférente. Peter se rappelle trois sur quatorze jours dans les soins intensifs et Jane, son épouse, se rappelle l'expérience entière. Ici nous racontons nos histoires dans l'espoir qu'ils peuvent aider nos collègues médicaux et de soins à contrôler mieux les patients sous leur soin dans cette situation. ( info)

15/365. Déviation axillaire-coronaire d'une façon minimum invahissante d'artère pour l'occlusion aiguë de l'artère coronaire.

    Nous avons exécuté d'une façon minimum la déviation axillaire-coronaire invahissante utilisant une greffe renversée de veine de la saphène pour soigner un patient avec l'occlusion aiguë de l'artère descendante antérieure gauche après angioplastie coronaire transluminale percutanée échouée (PTCA). Pour des patients présentant l'ischémie myocardique aiguë, ce procédé est utile pour réduire le temps ischémique et est moins invahissant. Nous croyons que ce procédé peut être une intervention alternative pour les patients choisis présentant l'infarctus du myocarde aigu ou l'angine instable après PTCA. Cependant, une grande série avec le suivi suffisant et l'angiographie en retard est exigée pour évaluer l'état ouvert et l'efficacité à long terme de cette approche. ( info)

16/365. Pontage de l'artère coronaire et syndrome de veine cave supérieure.

    Le syndrome de veine cave supérieure est l'obstruction de la veine cave supérieure ou de ses tributaires principaux par les lésions bénignes ou malignes. Le syndrome cause l'oedème et l'engorgement des navires sur le visage, le cou, et les bras, la toux non productive, et la dyspnée. Nous discutons le cas d'un femme diabétique obèse de 48 ans qui a été admis avec l'angine instable. Elle avait été précédemment diagnostiquée avec le syndrome de veine cave supérieure. La greffe pressante de pontage de l'artère coronaire était nécessaire bien que des milliers de pontages de l'artère coronaire soient effectués chaque année, là ne sont pas beaucoup de rapports sur les patients présentant le syndrome de veine cave supérieure qui subissent avec succès la déviation cardio-pulmonaire et l'artère coronaire greffant avec une artère mammaire interne comme conduit. Les résultats du cas et des méthodes recommandées alternatives sont discutés. ( info)

17/365. Vasospasm réfractaire avec un cours malin.

    Nous présentons un patient présentant deux désordres rares, angine vasospasmodique récurrente menant à la greffe cardiaque et occlusion aortique aiguë. Le patient a eu des épisodes récurrents de vasospasm coronaire se présenter avec l'angine instable, l'infarctus du myocarde aigu, et la mort cardiaque soudaine malgré à thérapie proportionnée avec des nitrates et les dresseurs de calcium-canal. Il a continué pour avoir une greffe cardiaque. Le patient plus tard s'est présenté avec l'occlusion aortique aiguë avec le spasme concomitant d'artère rénale et mésentérique. Les circonstances de la présentation soulèvent la possibilité d'une prédisposition vasospasmodique généralisée qui est responsable des deux événements. Fumant, le seul facteur de risque principal connu autre que l'athérosclérose, a été noté pour être temporellement lié aux deux événements dans notre patient. ( info)

18/365. Un cas de pseudothrombocytopenia après l'infusion de l'abciximab in vivo et de la plaquette anticoagulant-indépendante groupant en masse compacte après rechallenge avec l'abciximab in vitro.

    Un homme âgé de 45 ans a été traité pour l'angine de poitrine instable avec l'angioplastie et stenting transluminaux percutanés de son artère coronaire descendante antérieure gauche. Le procédé a été suivi d'infusion d'abciximab. Le patient' ; le compte de plaquette automatisé par s dans une prise de sang d'edta-anticoagulated à l'admission à l'hôpital était normal, mais laissé tomber à 5 x à 10 (9)/l trois heures après le procédé. L'infusion de l'abciximab a été arrêtée et les transfusions reçues patientes de plaquette bien qu'il n'y ait eu aucun signe du saignement. Pendant deux jours plus tard son compte de plaquette était encore bas (37 x 10 (9)/l) dans une prise de sang d'edta-anticoagulated, mais normale (193 x 10 (9)/l) dans un échantillon d'héparine-anticoagulated. Les blocs de plaquette étaient présents seulement dans l'échantillon anticoagulated avec de l'edta, et le pseudothrombocytopenia a été diagnostiqué. Le patient' ; le rétablissement de s était calme. Au suivi visite quatre mois et un an après décharge de l'hôpital, le patient' ; des prises de sang de s anticoagulated avec trois anticoagulants différents : edta, citrate et héparine. Le compte de plaquette était normal dans chacun des trois échantillons mais après mélange à l'abciximab in vitro il a laissé tomber profondément en raison de la plaquette groupant en masse compacte, indépendamment du choix de l'anticoagulant. Notre rapport soulève deux points : (a) un doit considérer la possibilité de pseudothrombocytopenia dans un patient présentant un bas compte de plaquette automatisé après infusion d'abciximab mais sans signes du saignement, et (b) les résultats in vitro suggèrent que notre patient qui avait au commencement répondu à l'abciximab avec le pseudothrombocytopenia pourrait développer la thrombocytopénie vraie après exposition répétée. ( info)

19/365. Bifurcation de deuxième génération stent : le développement rapide de la technologie de dispositif.

    Un mâle de 57 ans avec l'angine instable et une sténose excentrique de diamètre de 88% de l'artère descendante antérieure gauche avant, et d'impliquer la première branche diagonale a été traité avec la 2ème génération Jomed Sidebranch stent (Jomed, Randingengen, l'Allemagne). Ce cas décrit les améliorations de cette conception stent originale et démontre l'avance rapide de la conception de dispositif. ( info)

20/365. Thérapie de combinaison d'angioplastie/déviation chez un homme de 89 ans avec la maladie principale gauche de tronc.

    Nous rapportons un cas d'un homme de 89 ans se présentant avec l'angine instable et avons laissé la maladie principale de tronc. D'une façon minimum la greffe directe invahissante de pontage de l'artère coronaire complétée par l'intervention de cathéter a été avec succès effectuée. En raison de la vieille population croissante, la thérapie de combinaison d'angioplastie/déviation peut être une alternative importante pour de vieux patients de maladie de l'artère coronaire. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)<- Précédent || Suivant ->


Laisser un message sur 'Angor Instable'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.