Cas Rapportés "Cholestase Extrahépatique"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/341. Une métastase cholagogue extrahepatic d'un cancer de vésicule biliaire imitant Mirizzi' ; syndrome de s.

    Nous rapportons un cas d'une métastase cholagogue extrahepatic d'un cancer de vésicule biliaire qui a imité Mirizzi' ; syndrome de s sur le cholangiography. Une femme de 67 ans a été admise à notre hôpital avec un diagnostic de cholécystite calculeuse aiguë. En tant qu'ictère obstructif s'est développé après l'admission, le drainage biliaire transhepatic percutané a été exécuté pour améliorer l'ictère et pour évaluer le système biliaire. Le cholangiography de tube a indiqué l'obstruction cholagogue au hilus hépatique, et la compression extrinsèque de l'aspect latéral du conduit hépatique commun, avec le nonvisualization de la vésicule biliaire. Aucune pierre cystique effectuée de conduit n'a été visualisée sur le CT ou l'échographie. La laparotomie a indiqué une tumeur de vésicule biliaire aussi bien qu'une tumeur cholagogue extrahepatic. Nous avons diagnostiqué que ce dernier était une métastase du cancer de vésicule biliaire, basé sur les dispositifs histopathologiques. Ce cas est unique parce que la métastase cholagogue extrahepatic a obstrué le conduit hépatique commun et le conduit cystique, donnant l'aspect de Mirizzi' ; syndrome de s sur le cholangiography. tumeurs cholagogues métastatiques qui Mirizzi' imitateur ; le syndrome de s n'ont pas été précédemment rapportés. On devrait suspecter la présence de cette condition dans les patients présentant les configurations cholangiographic de Mirizzi' ; syndrome de s, quand les CT ou les résultats ultrasonographic ne démontrent pas une pierre cystique effectuée de conduit. ( info)

2/341. Carcinoids du cholagogue commun : une revue de rapport et de littérature de cas.

    Carcinoids des cholagogues extrahepatic et en particulier le cholagogue commun sont extrêmement rares. Une femme de 65 ans s'est présentée avec l'ictère obstructif. Le laboratoire et les études de formation image ont donné les résultats qui étaient compatibles à une lésion de obstruction dans le cholagogue commun. Dans ce cas-ci, un stent a été inséré au commencement pour décomprimer les cholagogues. Plus tard une laparotomie et un pancreaticoduodenectomy ont été exécutés et un diagnostic de tissu de carcinoïde du cholagogue commun a été fait. Le patient allait bien sans l'évidence de la répétition de 17 mois postopératoirement. Les auteurs croient que c'est le 19ème cas rapporté d'un carcinoïde cholagogue extrahepatic. ( info)

3/341. Gestion endoscopique et chirurgicale combinée de syndrome de Mirizzi.

    Le syndrome de Mirizzi est une forme d'ictère obstructif provoquée par une pierre effectuée dans le cou de vésicule biliaire ou le conduit cystique qui empiète sur le conduit hépatique commun avec ou sans une fistule cholecystocholedochal. Ce syndrome est une complication rare du cholelithiasis qui explique 0.1% de tous les patients présentant la maladie de calcul biliaire. L'identification préopératoire est nécessaire pour empêcher des dommages au conduit commun pendant la chirurgie. Nous présentons un patient présentant un diagnostic préopératoire du type syndrome d'I Mirizzi qui a été confirmé et vidangé par le cholangiography rétrograde endoscopique (ERC), suivi du cholecystectomy de total partiel. Un examen de la littérature couvrant sa présentation clinique, diagnostic, et traitement chirurgical est également présenté. ( info)

4/341. Hyperplasia intimal dans Wallstents biliaire : échec de recanalisation par insertion d'un deuxième endoprosthesis.

    Nous rapportons deux patients présentant les restrictions biliaires bénignes dans qui nous avons essayé le recanalisation des endoprostheses biliaires métalliques, occlu par hyperplasia intimal, par l'insertion d'autres d'endoprostheses dans les stents occlus. Le succès technique initial a été réalisé en déployant les stents et en reconstituant l'état ouvert avec l'élimination des défauts de remplissage muraux. Cependant, nous avons trouvé le hyperplasia intimal à retenir pour moins de 48 H. De nos résultats préliminaires il s'avère que l'occlusion stent métallique biliaire par hyperplasia intimal n'est pas effectivement traitée par insertion d'un deuxième endoprosthesis. ( info)

5/341. Syndrome de Mirizzi--un rapport de 3 cas avec un examen des classifications actuelles.

    Nous rapportons trois cas de syndrome de Mirizzi, deux avec la compression externe du conduit hépatique commun et des autres avec la fistule cystobiliary. Tous les patients présents avec l'ictère. Le diagnostic a été suggéré par échographie et confirmé par le cholangiography rétrograde endoscopique (ERC). Chacun des trois ont eu les pierres enlevées chirurgicalement, un par un choledochotomy, des autres par une ouverture dans le réservoir souple d'écorchure et le tiers à l'heure du cholecystectomy de total partiel. Nous voudrions proposer une classification simple de syndrome de Mirizzi, basée sur des procédures chirurgicales nécessaires pour la correction de l'anatomie pathologique. Si elle comporte le déplacement des calculs d'une certaine forme de cholecystectomy, nous la considérons comme type I, tandis que le type II comporte la construction d'un hepaticojejunostomy indépendamment du déplacement des calculs. ( info)

6/341. Traitement à long terme de restriction biliaire dû à la pancréatite chronique avec un stent métallique.

    Le rôle exact des endoprostheses dans la gestion des restrictions biliaires pancréatite-associées chroniques encore n'a pas été clairement établi. Nous rapportons un cas peu commun d'un patient dans cette condition qui a été traitée pour inopinément un long terme avec un endoprosthesis métallique individu-en expansion. Il y a seulement eu un rapport précédent de l'utilisation des stents métalliques dans cette situation. Il s'avère que les endoprostheses métalliques peuvent avoir un rôle à jouer dans la gestion des patients choisis qui ont la restriction cholagogue pancréatite-associée chronique. ( info)

7/341. Sténose du cholagogue commun dû à Ormond' ; la maladie de s : rapport de cas et examen de la littérature.

    En cholangiopancreatography rétrograde endoscopique d'homme de 46 ans et tomographie calculée le balayage a montré une sténose du cholagogue commun par une masse de hypodense fortement suggestive d'une tumeur de klatskin. L'examen histologique de la tumeur réséquée a indiqué seulement le tissu inflammatoire et fibrotique non spécifique sans n'importe quelle évidence de malignité. Pendant trois mois plus tard, le patient s'est présenté avec le hydronephrosis du rein gauche. Le balayage de tomographie calculée a montré une masse retroperitoneal avec l'encasement de l'uretère gauche. Un nephrostomy percutané a été exécuté et la thérapie immunosuppressive avec le prednisolone et l'azathioprine a été lancée. Sous ce médicament, on a observé la régression presque complète de la masse pelvienne et la réouverture de l'uretère dans un délai de 3 semaines. Pendant huit mois plus tard, l'azathioprine était retiré et le prednisolone a été effilé sans interruption à une dose moins de 10 mg/jour. Après un suivi de 2 ans, le patient est encore bon. Bien que les résultats histologiques aient été non spécifiques, davantage d'évaluation de ce cas suggère qu'Ormond' ; la maladie de s était responsable de la tumeur qui a dû être réséquée. ( info)

8/341. Pancreaticoduodenectomy pour la pancréatite chronique : une revue de rapport et de littérature de cas.

    C'est un rapport de cas d'un patient avec la pancréatite chronique qui a présenté avec l'obstruction de veine biliaire, duodénale et portique, une masse dans la tête du pancréas, et un niveau de CA 19-9 de 372 U/ml. Ainsi, l'inquiétude a été soulevée quant à la possibilité de cancer pancréatique dans ce patient. Nous discutons les difficultés dans le diagnostic du cancer pancréatique dans les patients avec la pancréatite chronique et des options de traitement disponibles pour des patients avec la pancréatite chronique où les résultats significatifs impliquent la tête du pancréas. En conclusion, une brève revue est donnée décrivant la littérature convenable sur le traitement chirurgical de la pancréatite chronique et des indications courantes de pancreaticoduodenectomy pour la pancréatite chronique. ( info)

9/341. Restriction cholagogue proximale provoquée par un pseudocyst pancréatique : placement intra-operative d'un stent métallique.

    Un homme de 61 ans présent avec une restriction cholagogue proximale provoquée par un pseudocyst pancréatique, qui est d'occurrence rare. Bien qu'il ne pourrait pas déterminer pre-operatively si la lésion a été provoquée par cholangiocarcinome ou maladie inflammatoire, une laparotomie a indiqué que le cholagogue extrahepatic proximal a été entouré et resserré par un pseudocyst pancréatique avançant au ligament de hepatoduodenal. Puisque la restriction n'a pas été soulagée seulement en enlevant le contenu du pseudocyst et la déviation biliaire chirurgicale a été considérée trop difficile, un stent métallique individu-extensible était intra-opératif placé, à l'emplacement strictured, sous des conseils ultrasoniques, par l'intermédiaire de l'approche transhepatic. Le cours postopératoire du patient était calme, et il reste puits pendant 22 mois après l'opération. Le placement intra-operative d'un stent métallique dans la région biliaire peut être une autre option dans le soulagement de l'obstruction biliaire. ( info)

10/341. Neurome traumatique comme cause de l'ictère obstructif.

    Un homme de 70 ans avec le cholecystectomy précédent a développé l'ictère obstructif progressif, 3 mois avant l'hospitalisation. Intraoperatively, une masse de 2 x de 2 x de 1.5 cm dans la partie distale du conduit hépatique droit a été excisé pour libérer l'obstruction complète. On l'a vérifié en tant que neurome traumatique (d'amputation). En dépit de la rarité, le neurome traumatique du cholagogue devrait être considéré dans les patients qui ont le procédé chirurgical antécédent de la région biliaire avec l'occurrence suivante de l'obstruction biliaire extrahepatic. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Cholestase Extrahépatique'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.