Cas Rapportés "Choristome"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/1954. Choristoma de Glial de la langue : un rapport de cas et un examen de la littérature.

    Le tissu de cerveau de Heterotopic est une malformation développementale extrêmement rare. On le considère l'une des lésions choristomatous très rares impliquant la cavité buccale. Nous présentons un cas de choristoma glial situé sur la surface dorsale de la langue, secteur de midline, dans un mois-vieux bébé 8 féminin afro-américain. Les dispositifs cliniques, histologiques, et immunohistochemical sont présentés. En outre, un examen des cas précédemment rapportés et leur embryogenèse probable sont analysés. ( info)

2/1954. Endroit peu commun d'un ovaire : dispositifs ultrasonographic et corrélation chirurgicale.

    Nous présentons une caisse d'ovaire ectopique dans un mois-vieux bébé 5 présent une nodule ferme dans le majora gauche de labia. L'échographie a été exécutée et a indiqué un ovaire ectopique. L'ovaire ectopique a été chirurgicalement retourné dans l'endroit adnexial. Nous décrivons les résultats typiques de cette entité. ( info)

3/1954. Caractérisation de heterotopia neuronal nodulaire chez les enfants.

    Le heterotopia neuronal sont vus dans diverses pathologies et sont associés à l'épilepsie insurmontable. Nous avons examiné le tissu de cerveau de quatre enfants avec le heterotopia nodulaire subcortical ou periventricular de différentes étiologies : un avec l'épilepsie grave suivant le trauma focal de cerveau à la gestation de 17 semaines, un avec hemimegalencephaly et épilepsie insurmontable, une avec la dysplasie corticale focale et l'épilepsie insurmontable, et un enfant en bas âge de limite dysmorphic avec le hydrocephalus et le polymicrogyria associés. La connectivité des nodules a été étudiée utilisant des techniques de découverte histologiques et de carbocyanine de colorant (DiI). Le placement en cristal de DiI à côté des nodules heterotopic a indiqué de nombreuses fibres DiI-marquées dans un rayon de 2 ou 3 millimètres des cristaux. Bien que nous ayons observé les fibres marquées entourer étroitement des nodules, la majorité ne les a pas pénétrées. Le placement des cristaux de DiI dans des nodules a également identifié un nombre limité de projections hors des nodules et dans un cas il y avait d'évidence pour la connectivité entre les nodules adjacentes. La composition cellulaire et neurochimique des nodules a été également examinée utilisant immunohistochemistry pour le calretinin et le neuropeptide y (NPY), qui sont normalement exprimés en interneurons corticaux de GABAergic. Dans les nodules heterotopic de tous les cas, de nombreux neurones calretinin-positifs ont été identifiés, avec quelques corps de cellules et beaucoup de processus positifs pour NPY. les neurones Calretinin-positifs dans des nodules étaient moins morphologiquement complexe que ceux dans le cortex, qui peut refléter la différentiation inachevée dans un phénotype neuronal inhibiteur. Il y avait également les faisceaux anormaux des cellules calretinin-positives dans le plat cortical sus-jacent, indiquant que le défaut migrateur qui produit les nodules heterotopic également affecte le développement du cortex lui-même. Ainsi, des nodules heterotopic se composant des types neuronaux multiples de cellules sont associées à la malformation dans le plat cortical sus-jacent, et ont limité la connectivité avec d'autres régions de cerveau. Ce développement anormal de la connectivité peut affecter la maturation neuronale et par conséquent l'équilibre de l'excitation et de l'inhibition dans des circuits neuronaux, menant à leur potentiel epileptogenic. ( info)

4/1954. L'umbilicus humide provoqué par heterotopia pancréatique dans urachal reste.

    Le drainage de l'umbilicus peut être dû à la présence des structures dérivées du conduit ou l'urachus de vitelline, les granulomes, le tissu ectopique, ou la pratique hygiénique pauvre. Ce document discute le cas d'un mois-vieil enfant en bas âge 6 avec un umbilicus humide provoqué par le tissu pancréatique ectopique, dans urachal reste. Aucun cas semblable n'a été trouvé dans la littérature. ( info)

5/1954. Heterotopia gastrique polypoid sessile de rectum : un rapport de 2 cas et examen de la littérature.

    OBJECTIF : Le heterotopia de limite, une limite dérivée du Grec, implique le " ; l'autre place." ; Il se rapporte à la conclusion des tissus normaux aux emplacements étrangers. Le tissu gastrique de Heterotopic implique rarement les grandes entrailles. Nous rapportons 2 caisses de cette entité rare. POINTS D'ÉMISSION DE DONNÉES : Enfermez les rapports de 2 patients avec la lésion polypoid sessile dans le rectum, avec un examen de la littérature disponible, utilisant medline et bibliographies appropriées des articles édités. RÉSULTATS : Les biopsies des lésions rectales dans nos 2 cas ont indiqué la présence du tissu gastrique. Seulement 27 autres tels cas ont été rapportés dans la littérature anglaise. CONCLUSIONS : Les patients avec le heterotopia gastrique rectal habituellement actuel avec le saignement, mais d'autres présentations et complications sont possibles. L'excision endoscopique ou chirurgicale est le traitement du choix, bien que les lésions répondent également à l'histamine 2 dresseurs de récepteur. ( info)

6/1954. Pseudocapsulorrhexis dans un patient présentant le syndrome endothélial iridocorneal.

    Nous décrivons un patient avec Chandler' ; variante de syndrome de s du syndrome endothélial iridocorneal dans qui Descemet' ectopique ; la membrane de s a été trouvée intraoperatively sur la surface antérieure de l'objectif. Au commencement, la membrane a été confondue avec la capsule d'objectif antérieure pendant l'extraction extracapsular de cataracte, menant à l'exécution de l'des pseudocapsulorrhexis. La microscopie électronique a révélé que la membrane epilenticular s'est composée de couches multiples de la membrane anormale de sous-sol compatible au syndrome endothélial iridocorneal. ( info)

7/1954. tissu sous-maxillaire ectopique thyroïde.

    Nous avons rapporté un cas d'un patient masculin de 66 ans présentant une masse située dans la bonne région sous-maxillaire. L'excision chirurgicale de la masse a été exécutée et l'examen histologique a indiqué que la tumeur était tissu ectopique thyroïde. En plus, les études de formation image ont confirmé que la glande thyroïde a été trouvée dans son endroit normal et le patient a eu l'essai normal de fonction thyroïde. En passant en revue la littérature, nous avons trouvé le tissu sous-maxillaire thyroïde pour être une entité rare avec seulement 4 cas décrits. Nous avons discuté le développement embryologique de la glande thyroïde normale et quelques explications quant aux origines de plusieurs formes de tissu ectopique thyroïde, y compris cela trouvé dans la région sous-maxillaire. ( info)

8/1954. Ectopia lingual de la glande thyroïde et de l'autotransplantation.

    Un cas de l'ectopia lingual de la glande thyroïde dans un patient adulte est présenté. La gestion par l'excision et l'autotransplantation totaux de la thyroïde est décrite avec un bref examen de la littérature. ( info)

9/1954. Carcinome primaire de sein du vulva : une revue de rapport et de littérature de cas.

    FOND : En 1872, Hartung était le premier pour décrire le cas d'une glande mammaire entièrement formée surgissant dans le majora gauche de labium d'un femme de 30 ans. Depuis Hartung' ; le rapport initial de s, 38 caisses additionnelles de tissu vulvar ectopique de sein ont été décrits. Ce rapport de cas décrit l'occurrence rare de l'adénocarcinome mammaire primaire surgissant dans le vulva. CAS : 64 une femelle blanche d'ans G4P4 s'est présentée avec une histoire de quatre ans des 2 x 1 cm fermes, lésion durcie et augmentée de Mons latéral gauche. Une excision locale large avec lymphadenectomy inguinofemoral ipsilateral a été exécutée. Des résultats histologiques donnés caractéristiques du carcinome ductal invahissant et du carcinome lobulaire invahissant, en même temps que la présence des récepteurs d'oestrogène et de progestérone dans la tumeur, un diagnostic d'adénocarcinome d'infiltration surgissant dans le tissu ectopique de sein ont été faits. CONCLUSIONS : Trente-neuf a rapporté que des caisses de tissu ectopique de sein surgissant dans le vulva ont été rapportées dans la littérature du monde. Cependant le diagnostic du carcinome primaire de sein surgissant dans le vulva est basé principalement sur le modèle histologique, oestrogène et la positivité de récepteur de progestérone fournissent des preuves à l'appui. Etant donné la rarité de cette condition, les directives pour la thérapie sont indisponibles ; nous proposons donc de regarder à la gestion courante du cancer du sein afin d'établir une approche sensible. ( info)

10/1954. Thymoma quasitumoral ectopique. Rapport d'un cas avec des résultats fins de biopsie d'aspiration d'aiguille.

    FOND : Le thymoma quasitumoral ectopique est une tumeur rare et bénigne se produisant exclusivement dans les régions supraclavicular et de suprasternal. Au meilleur de notre connaissance, il n'y a aucun rapport de langue anglaise sur ses résultats cytologiques. CAS : Un spécimen fin d'aspiration d'aiguille d'une masse dans la région de suprasternal dans un mâle de 63 ans a indiqué des nids de cellules épithéliales, des cellules d'axe, un faisceau des adipocytes mûrs et un nombre restreint de lymphocytes. CONCLUSION : Bien que le thymoma quasitumoral ectopique soit très rare, la cytologie fine d'aspiration d'aiguille peut contribuer au diagnostic correct en même temps que les résultats cliniques caractéristiques. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Choristome'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.