Cas Rapportés "Défaillance Rénale Chronique"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/3315. Apparition de résistance de vancomycine dans staphylococcus aureus. Groupe de travail Glycopeptide-Intermédiaire de staphylococcus aureus.

    FOND : Depuis l'apparition de staphylococcus aureus méthicilline-résistant, la vancomycine de glycopeptide a été le seul traitement uniformément efficace pour des infections staphylococciques. En 1997, deux infections dues à s.doré Avec la susceptibilité réduite à la vancomycine ont été identifiées aux Etats-Unis. MÉTHODES : Nous avons étudié les deux patients présentant des infections dues à s.doré Avec la résistance intermédiaire aux glycopeptides, comme défini par une concentration inhibitrice minimale de la vancomycine du microg 8 à 16 par millilitre. Pour évaluer le chariot et la transmission de ces contraintes de s.doré, Nous avons cultivé des échantillons provenant des patients et de leurs contacts et avons évalué les isolats. RÉSULTATS : Le premier patient était un homme de 59 ans au michigan avec l'échec rénal mellitus de diabète et chronique. La péritonite due à s.doré Avec la résistance intermédiaire aux glycopeptides s'est développée après 18 semaines de traitement de vancomycine pour la péritonite méthicilline-résistante récurrente de s.doré Liée à la dialyse. Le déplacement du cathéter péritonéal plus le traitement avec le rifampin et le triméthoprim-sulfamethoxazole a supprimé l'infection. Le deuxième patient était un homme de 66 ans avec du diabète dans le new jersey. Une infection de circulation sanguine due à s.doré Avec la résistance intermédiaire aux glycopeptides s'est développée après 18 semaines de traitement de vancomycine pour le bacteremia méthicilline-résistant récurrent de s.doré. Cette infection a été supprimée avec la vancomycine, la gentamicine, et le rifampin. Les deux patients sont morts. Les isolats glycopeptide-intermédiaires de s.doré Ont différé par deux bandes sur l'électrophorèse de gel de palpiter-champ. Sur la microscopie électronique, les isolats des patients infectés ont eu des matrices extracellulaires plus épaisses que les isolats méthicilline-résistants de s.doré De commande. Aucun chariot n'a été documenté parmi 177 contacts des deux patients. CONCLUSIONS : L'apparition de s.doré Avec la résistance intermédiaire aux glycopeptides souligne l'importance de l'utilisation prudente des antibiotiques, la capacité de laboratoire d'identifier des contraintes résistantes, et l'utilisation des précautions d'infection-commande d'empêcher la transmission. ( info)

2/3315. Expression d'aquaporin-1 dans un dialysé péritonéal à long terme avec le transport transcellular altéré de l'eau.

    Aquaporin-1 (AQP1) a été prétendu être les contre-parties moléculaires de la voie transcellular pour le mouvement de la libre-eau à travers le péritoine pendant la dialyse péritonéale. Nous rapportons le cas d'un homme de 67 ans, sur la dialyse péritonéale pendant 11 années, qui l'échec d'ultra-filtration dû à une abolition du transfert transcellular de l'eau (documenté par une perte de sodium tamisant) a été associé à une expression apparent normale d'AQP1. Nous proposons qu'un changement de la structure AQP1, plutôt que de son expression, explique cette observation. ( info)

3/3315. Torsion aiguë de la greffe rénale après greffe combinée de rein-pancréas.

    FOND : Les complications chirurgicales après la transplantation combinée de rein et de pancréas sont une source importante de morbidité et mortalité. Les complications liées au pancréas se produisent avec une plus grande fréquence par rapport aux complications rénales. L'occurrence dans notre pratique de deux cas d'infarctus rénal résultant de la torsion au sujet du pedicle vasculaire mené à notre examen rétrospectif des complications vasculaires semblables après la transplantation combinée de rein et de pancréas. MÉTHODES : Des diagrammes ont été passés en revue rétrospectivement, et deux patients ont été identifiés qui a éprouvé la torsion au sujet du pedicle vasculaire d'un intra-abdominal allograft rénal placé. RÉSULTATS : Deux patients qui avaient reçu la transplantation intrapéritonéale combinée de rein et de pancréas présentée à 16 et 11 mois après greffe, respectivement, avec la douleur abdominale et le rendement diminué d'urine. Un patient a eu la documentation radiologique de la rotation anormale avant la perte de greffe ; malheureusement, la signification de ceci trouvant a été manquée. Le diagnostic a été fait dans les deux patients à la laparotomie, où les reins étaient secondaires atteint d'un infarctus à la torsion du pedicle vasculaire. Les deux patients ont subi le nephrectomy de greffe et ont plus tard reçu une deuxième greffe rénale cadavérique réussie. CONCLUSIONS : Le mécanisme de cette complication est un résultat du placement 1ntra-abdominal du rein, de la longueur du pedicle vasculaire, de la longueur ureteral excessive, et du manque des adhérences secondaires à l'administration stéroïde. Ces facteurs contribuent à la mobilité anormale du rein. Les modifications telles que réduire au minimum la longueur ureteral excessive et nephropexy techniques peuvent aider à éviter cette complication. ( info)

4/3315. Examens de moelle en tant qu'indice final au diagnostic du hypercalcemia : rapport de deux cas.

    Deux jeunes hommes avec le hypercalcemia grave en association avec l'échec rénal (un aigu et un chronique) sont rapportés dans qui les examens de diagnostic habituels n'ont pas indiqué une étiologie, et les diagnostics finaux ont été donnés par des examens de moelle. Les premiers examens de moelle dans les patients spécifiques avec le hypercalcemia d'origine indéterminée sont parfois essentiels comme montrés par nos deux patients. ( info)

5/3315. Sarcoïdose granulomateuse rénale dans l'enfance : un rapport de 11 cas et un examen de la littérature.

    Nous avons analysé rétrospectivement 11 enfants avec la sarcoïdose granulomateuse rénale confirmée par l'histologie rénale afin de décrire le cours et le pronostic de la maladie. La sarcoïdose symptomatique a été diagnostiquée à un âge moyen de 10.1 ans. Neuf enfants ont eu la participation rénale à l'heure du diagnostic. Au cours de la maladie, neuf patients ont développé l'échec rénal et le proteinuria doux, sept ont eu le leukocyturia stérile passager, quatre ont montré le haematuria microscopique, sept ont eu un défaut de concentration urinaire, et des reins agrandis ont été vus dans trois patients. Un enfant a eu le hypercalcaemia et le hypercalciuria, aucun a eu l'hypertension. La photomicroscopie du rein a montré l'infiltration interstitielle par les cellules mononucléaires dans tous les enfants, fibrose interstitielle dans neuf patients, granulomes épithélioïdes dans sept, participation tubulaire dans huit, et participation glomérulaire douce dans sept patients. L'immunofluorescence rénale était négative. Dix enfants ont reçu la prednisone pendant 1-11 années. Après qu'un suivi moyen de 5.5 ans, trois patients ait écrit l'échec rénal de phase finale et on a eu l'insuffisance chronique après interruption de thérapie médicale de surveillance et de prednisone. CONCLUSION : L'échec rénal, le proteinuria, le leukocyturia, le haematuria, et le défaut de concentration sont les dispositifs en avant de la sarcoïdose granulomateuse rénale chez les enfants. La thérapie stéroïde, ajustée selon l'activité de la maladie, peut empêcher l'échec rénal de phase finale. ( info)

6/3315. Un cas de thérapie secondaire de methotrexate d'impulsion de bas-dose de pancytopenia dans un patient présentant le rhumatisme articulaire et l'insuffisance rénale.

    La plupart des rapports sur la toxicité sérieuse de MTX se sont concentrés sur des anomalies hépatiques, alors que d'autres effets, y compris des réactions hématologiques, n'ont pas été soulignés. Nous avons éprouvé une caisse de pancytopenia secondaire à la thérapie de MTX dans un patient présentant le RA et l'insuffisance rénale. Une femme de 67 ans avec une histoire de 12 ans du RA séropositif actif qui était une réponse aux drogues anti-inflammatoires non-steroidal, au hydroxychloroquinine et aux injections stéroïdes intra-articulaires, avait été continuée et a été diagnostiquée en tant que tôt échec rénal chronique en octobre 1993. Récemment, en raison de la rigidité de matin et du polyarthralgia significatifs, la décision a été prise pour instituer le traitement de MTX. Ceci a été commencé comme dose orale simple de 5mg/week. Après 2 doses, le patient a été admis à l'hôpital avec la faiblesse générale. Les essais en laboratoire ont montré un niveau d'hémoglobine de 7.9 g/dl, de compte 1800/mm3 de WBC et de compte de plaquette de 64000/mm3. Le niveau de créatinine de sérum était 6.1 mEq/dl et le niveau de PAIN était 82 mEq/dl. Les résultats d'examen fonctionnel hépatique étaient normaux, mais le niveau d'albumine sérique était 2.7 g/dl. La fièvre de patient et les transfusions sanguines plus tard développées, le facteur de stimulation de colonie de granulocyte (G-CSF) et la thérapie antibiotique prophylactique intraveineuse ont été exigés. Son état a été amélioré. En résumé, les effets secondaires hématologiques défavorables MTX-connexes de Bas-dose, y compris le pancytopenia mortel, sont rares mais sont une cause de préoccupation croissante dans les patients avec du RA et insuffisance rénale. La surveillance étroite des facteurs de risque associés, en particulier fonction rénale altérée, devrait être obligatoire pour tous les patients qui reçoivent la thérapie de MTX. ( info)

7/3315. Dermatose bullous linéaire d'IgA dans un patient présentant l'échec rénal chronique : réponse à la thérapie intraveineuse d'immunoglobuline.

    La dermatose bullous linéaire d'IgA est une maladie de boursouflage avec une manifestation clinique hétérogène, caractérisée par le dépôt d'IgA le long de la zone de membrane de sous-sol de la peau de perilesional sur l'immunofluorescence directe. Nous décrivons un patient présentant l'échec rénal chronique qui a éprouvé la dermatose bullous linéaire d'IgA. L'administration à long terme de la thérapie intraveineuse d'immunoglobuline a été associée à la remise clinique durant plus de 12 mois. ( info)

8/3315. Disposition de cyclosporine et fonction rénale à long terme dans un destinataire de greffe de rein de 500 livres.

    La taille patiente a été suggérée comme facteur de risque dans la greffe du rein. Nous avons suivi un destinataire d'un rein de cadavre qui est devenu massivement (232 kilogrammes, 511 livres) des 5 années obèses de posttransplantation. Il a maintenu la fonction rénale stable sans des épisodes de rejet et à 5 ans a une créatinine mesurée de sérum de 2.2 mg/dl, le dégagement 42 mL/min de créatinine, et l'excrétion urinaire de protéine de 320 mg/24h. Des études pharmacocinétiques orales et intraveineuses de cyclosporine (Sandimmune) ont été faites sur une dose équilibrée de mg 150, qui représente 0.65 mg/kg par dose. Le patient a exhibé la disponibilité biologique très élevée, le F = 95%, et une élimination orale T1/2 de plus de 21 heures. Ces données confirment que la livraison stable de cyclosporine dans les destinataires très obèses peut être soutenue par le dosage normalisé à la surveillance de niveau idéale de poids corporel et de cuvette. ( info)

9/3315. rupture d'artère rénale secondaire à la contamination de candida de pretransplantation de la greffe dans deux destinataires différents.

    La transplantation infectée de greffe est une complication fâcheuse qui peut mener aux conséquences graves dans le centre serveur immunosuppressed. Elle peut être provoquée par l'infection du donateur ou par la contamination de l'organe pendant la moisson, la conservation et la manipulation, ou à la transplantation. Avec des protocoles de distributeur courants d'évaluation, le risque de transmettre des infections par les greffes souillées exogènes semble être plus fréquent que des infections donateur-transmises vraies. Néanmoins, bien que rare et habituellement exempt des conséquences médicalement significatives, si la contamination est par certaines organizations virulentes telles que staphylococcus aureus, des bacilles gramnégatifs, ou des mycètes, les complications graves puissent se produire. Nous rapportons les résultats cliniques du foie, du coeur, et des destinataires de rein d'un donateur simple. Les deux allografts rénaux ont dû être enlevés en raison de la rupture d'artère rénale secondaire à l'infection d'albicans de candida. L'évaluation de distributeur soigneuse avant la transplantation, la présentation exceptionnellement tôt de la mycose menant à la rupture anastomotique d'artère rénale, les résultats histopathologiques des greffes, et l'absence de l'infection de candida dans les destinataires de foie et de coeur nous incitent à croire que la contamination exogène des greffes s'est produite pendant le procédé de distributeur, rein traitant, ou à la transplantation. En résumé, parce que les greffes infectées peuvent mener aux complications sérieuses, sans compter que le criblage de distributeur soigneux, il est important de réaliser l'identification tôt des organes souillés en cultivant le liquide de perfusion pour commencer l'antibiotique spécifique ou la thérapie antifongique après que transplantation au besoin et évite les conséquences rares mais, dans ce cas-ci, mortelles de ces infections. ( info)

10/3315. Péritonite dialyse-associée péritonéale provoquée par des espèces de Propionibacteria.

    Il y a un nombre croissant de rapports au sujet des causes peu communes de péritonite dans les patients péritonéaux de la dialyse (palladium). Les espèces de propionobactéries est un micro-organisme qui est une flore normale de peau. Sous la présence de certains facteurs de risque, il peut produire des infections sérieuses. Les patients en danger de avoir des infections de PS de propionobactéries ont la malignité, mellitus de diabète, étrangers les corps, ou l'immunodéficit. Nous décrivons une péritonite palladium-associée dans un femme de 51 ans qui a été provoqué par des espèces de Propionibacteria. Ce patient' ; les facteurs de risque de s pour la péritonite se développante de PS de propionobactéries incluent une histoire de syndrome du CREST, la malignité du sein, et la chirurgie récente de cathéter. À notre connaissance, c'est le premier cas d'une péritonite palladium-associée provoquée par le PS de Propionibacteria rapporté dans la littérature. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Défaillance Rénale Chronique'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.