Cas Rapportés "Dermatose Professionnelle"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/421. dermatite de contact irritante due à 1 bromo-3-chloro-5,5-dimethylhydantoin dans une piscine d'hydrothérapie. Évaluations des risques : le besoin d'évaluations évidence-basées continues.

    Un physiothérapeute travaillant dans l'hydrothérapie présentée à la médecine du travail avec la dermatite de contact irritante. La recherche suivante a indiqué que l'agent causatif probable était 1 chloro dimethylhydantoin 5.5 du bromo 3 qui a été employé pour désinfecter la piscine d'hydrothérapie. On avait exécuté une évaluation des risques de COSHH qui n'a pas tenu plein compte des connaissances actuelles et cet agent avait été présenté dans le lieu de travail. Le développement des effets sur la santé défavorables parmi le personnel et d'autres utilisateurs de piscine mènent à un examen de cette évaluation des risques et par la suite à un retour à moins de désinfection chlore-basée dangereuse. Une approche évidence-basée avait été combinée avec une évaluation appropriée de COSHH avant et après des changements du risque inutile de lieu de travail alors aux employés ne se serait pas produit. ( info)

2/421. Une épidémie de dermatite de contact professionnelle d'une huile d'immersion pour la microscopie dans le personnel de laboratoire.

    Depuis novembre 1997, 14 cas successifs de dermatite de contact professionnelle ont été observés dans 13 techniciens de laboratoire et 1 médecin, travaillant dans un laboratoire de la génétique à Louvain (Belgique) dans 3 laboratoires de la bactériologie à Strasbourg, Montbeliard et irritent, et dans le laboratoire de la hématologie en Bordeaux (france). La dermatite, située sur les mains, les avant-bras et le visage, a rechuté après chaque exposition à une huile d'immersion pour la microscopie. Les essais de correction réalisés dans 10 patients étaient positifs à la résine époxyde (ER) de la série de norme européenne (10/10 de patients) et à l'huile nouvellement formulée d'immersion de Leica (7/7), 1 essai de patient négativement avec de l'ancienne huile. Une panne a exécuté dans 2 patients avec l'oil' ; les ingrédients de s ont confirmé la sensibilisation aux composants d'ER modifiés par liquide, contenus au > ; concentration de 80% dans l'huile. La présence de DGEBA a été démontrée par analyse de HPLC à a -30% taux. Bien que la fiche technique de sûreté ait indiqué une révision de la formule, personne n'a été alerté au risque de sensibilisation et au besoin de protection de peau. L'ERs, comme source d'allergie professionnelle, peut provoquer des épidémies de dermatite de contact dans l'industrie. Ce rapport de dermatite de contact épidémique d'ERs, utilisé pour leurs propriétés optiques dans une huile d'immersion pour la microscopie, souligne le besoin de vigilance perpétuelle dans la médecine du travail et l'utilité des contacts multicentres en dermato-allergologie. ( info)

3/421. Allergie de tabac : démonstration d'activité hétérospécifique avec d'autres membres de famille de solanaceae et de pollen d'armoise commune.

    FOND : Le tabac est une usine appartenant à la famille de solanaceae. Cette usine est habituellement employée comme insecticide de contact pour plusieurs infestations dans quelques secteurs, tels que les Îles Canaries. L'allergie induite par inhalation de cette usine est peu commune. L'identification de l'allergène potentiel dans des régions productrices est essentielle. OBJECTIF : Nous rapportons un patient présentant la sensibilité professionnelle à un soluté du tabac coupé dont les manifestations cliniques étaient rhinoconjunctivitis et urticaria. Les antécédents médicaux passés étaient significatifs pour le rhinoconjunctivitis allergique saisonnier au pollen d'armoise commune et le syndrome oral d'allergie avec l'avocat. MÉTHODES : Du tabac vert et des extraits traités de feuille de tabac ont été préparés, des essais de piqûre de peau ont été exécutés avec du tabac vert, les extraits traités de feuille de tabac, et certains aeroallergens. L'essai conjonctival de défi a été effectué avec du tabac vert et a traité l'extrait de feuille de tabac. IgE Sérum-spécifique contre la feuille de tabac a été exécuté par la PAC commerciale. Des expériences d'inhibition de PAC ont été effectuées avec du tabac et l'armoise vulgaris. RÉSULTATS : Les essais de piqûre de peau et les essais conjonctivaux de défi avec du tabac vert et les extraits traités de feuille de tabac étaient positifs, aussi bien qu'IgE sérum-spécifique par CAP, indiquant une sensibilisation IgE-négociée. Des expériences d'inhibition de PAC ont été effectuées et on l'a constaté que le tabac, le pollen d'armoise commune, et les extraits de tomate ont empêché l'attache du patient' ; sérum de s à la feuille en phase solide de tabac. On n'a observé aucune inhibition quand le pteronyssinus d'alternaria, de D., et la pomme de terre ont été employés comme inhibiteurs de commande. L'inhibition de l'immunoCAP à l'armoise commune a été obtenue avec l'armoise commune et des extraits de tabac et aucune activité hétérospécifique au pteronyssinus de D. n'ont été montrés. CONCLUSION : Les résultats suggèrent que le tabac puisse induire les réactions IgE-négociées qui sont atténuées par l'existence des épitopes antigéniques communs entre le tabac et le pollen d'armoise commune. Cette allergie peut être un risque d'emploi dans les zones agricoles. ( info)

4/421. dermatoses Ail-connexes : rapport de cas et examen de la littérature.

    FOND : L'ail est largement apprécié comme épice et comme légume aussi bien qu'un phytotherapeutic au comptant. D'un point de vue dermato-allergologique, plusieurs réactions défavorables ail-connexes doivent être distinguées. OBJECTIF : La littérature correspondante est passée en revue brièvement, en ce qui concerne notre observation actuelle d'un cuisinier, qui a contracté la dermatite de contact ail-induite étant analysée son pathomechanism complexe. MÉTHODES : Le patient a montré un type-IV positif réaction d'essai de correction pour le bisulfure de diallyl, un ingrédient de faible poids moléculaire d'ail ; et les réactions fortes et non irritantes après 20 minimum et 24 heures dans la chambre d'éraflure examinent avec l'ail total frais. RÉSULTATS : Ainsi, dans ce cas-ci d'une dermatose professionnelle, la dermatite de contact de protéine a dû être considérée, aussi bien que le type-IV allergique dermatite de contact comme pathomechanism de coexistence. CONCLUSIONS : L'éventail des réactions défavorables ail-connexes comporte la dermatite de contact irritante, avec la variante rare de la dermatite zosteriform ; induction d'asthme et de rhinite pemphigus et allergiques ; urticaria de contact ; dermatite de contact de protéine ; dermatite de contact allergique, y compris la variante hematogenic ; aussi bien que des combinaisons en, comme démontrées par notre observation actuelle de cas. ( info)

5/421. dermatite, urticaria de contact, rhinoconjunctivitis, et asthme faciaux induit par la pomme de terre.

    FOND : La pomme de terre contient les protéines labiles à la chaleur multiples qui peuvent induire des réactions d'hypersensibilité immédiates. la Rhinocéros-conjonctivite, l'asthme, l'urticaria de contact et la dermatite de contact de protéine ont été décrits en association avec l'exposition de pomme de terre. OBJECTIF : Un patient présentant la dermatite faciale aéroportée possible à la pomme de terre est décrit. RÉSULTATS : Une femme au foyer atopic entre deux âges avec la dermatite atopic préexistentielle a souffert de la rhinocéros-conjonctivite, de l'asthme, et de l'urticaria de contact quand carillonner des pommes de terre crues, mais sa plainte principale était dermatite intense et traitement-résistante du visage. Les investigations ont montré un essai positif de piqûre, un essai de correction positif, et le sérum spécifique positif IgE à la pomme de terre crue. L'action d'éviter de pomme de terre a mené non seulement à la résolution des symptômes immédiats, mais également de la dermatite faciale, suggérant elle a eu la dermatite due à ce légume. CONCLUSIONS : La pomme de terre peut induire la dermatite de contact avec les essais immédiats et retardés positifs d'hypersensibilité. ( info)

6/421. 3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">

    Yahoo! Babel Fish - Text Translation and Web Page Translation ( info)

7/421. Problèmes de peau des musiciens.

    OBJECTIF : Nous avons étudié les problèmes de peau des musiciens à niveau élevé dans un orchestre professionnel. Cette étude a été incitée par notre observation des violonistes avec des changements de peau. MÉTHODES : Quatre-vingt-dix-sept musiciens ont été évalués. La dermatite douze de reportage s'est associée au jeu de leurs instruments était correction examinée. Nous avons également examiné 20 chanteurs (nonplayers). RÉSULTATS : Des réactions positives d'essai de correction au nickel et au colophony ont été trouvées dans seulement trois patients. Les musiciens étaient sujets à des une série de problèmes de peau de jouer leurs instruments, cependant, comme le hyperhidrosis, le cheilitis, et les calus des bouts du doigt. Les chanteurs ont eu des problèmes de peau comprenant le planus de lichen, le psoriasis, la dermatite seborrheic, et l'urticaria. On l'a pensé que les facteurs émotifs aggravent leurs problèmes. CONCLUSIONS : Les résultats de cet aperçu suggèrent une incidence significative des problèmes de peau professionnel- et soumettre à une contrainte-connexes dans les musiciens. ( info)

8/421. La participation à cellule T en persulfate a déclenché la dermatite et l'asthme de contact professionnels.

    FOND : Les persulfates d'ammonium et de potassium peuvent induire une série de maladies cutanées et respiratoires. Les mécanismes fondamentaux précis, cependant, sont peu clairs. OBJECTIF : Pour décrire un coiffeur, qui a développé la dermatite de contact, le rhinoconjuntivitis, et l'asthme bronchique du début retardé après que l'exposition professionnelle aux agents de blanchiment de cheveux contenant des sels de persulfate et pour fournir l'évidence pour un T-cell commun ait négocié le mécanisme responsable des manifestations cliniques. MÉTHODES : Nous avons réalisé l'essai de peau, l'examen histologique et immunohistochemical courant de la réaction de peau après l'essai de piqûre, l'analyse de prolifération de lymphocyte, l'essai nasal de défi, et l'essai de fonction pulmonaire. RÉSULTATS : Le rôle causatif de la poudre à blanchir et du persulfate d'ammonium a été démontré par des antécédents, des essais de peau, et un essai nasal de défi. Les essais de correction ont produit une réaction cutanée retardée à la sensibilisation de confirmation de contact de persulfate d'ammonium. Les essais de piqûre avec la poudre à blanchir et le persulfate d'ammonium étaient négatifs à 15 minutes mais ont indiqué une réaction en retard de peau à une papule aux emplacements de piqûre après 24 heures. L'examen histologique de cette réaction en retard a démontré une infiltration périvasculaire comportant principalement des lymphocytes de T. De plus, une prolifération significative des cellules de T à la poudre à blanchir a été reproductible trouvée par une analyse de prolifération de lymphocyte. L'essai nasal de défi avec la poudre à blanchir a révélé une diminution significative de circulation d'air après 24 heures. CONCLUSION : Nos résultats suggèrent que le mécanisme immunologique avec la participation directe des cellules de T puisse non seulement jouer un rôle important dans la pathogénie du cutané mais également dans les réactions respiratoires et rhinoconjunctival. ( info)

9/421. dermatite de contact professionnelle due au gaz lacrymogène du chloracetophenone 2.

    2-Chloracetophenone (NC) est employé couramment comme gaz lacrymogène par la police et les civils pour l'autodéfense. Il peut affecter les yeux, système respiratoire et peau, causant parfois des dommages sérieux. La dermatite de contact irritative et allergique a été décrite. Nous rapportons trois policiers qui évasion accidentelle expérimentée de NC de leurs boîtes métalliques professionnelles de gaz lacrymogène. Tous ont montré la dermatite localisée à l'emplacement du contact à la NC, alors que les lésions répandues apparaissaient après 4 jours dans un cas. Les essais de correction avec le gaz lacrymogène impliqué original se sont dissous en acétone (à 0.1-0.0001%) ont indiqué une réaction allergique dans deux patients et une réaction irritative dans le tiers. La dermatite de contact professionnelle due à la NC semble se produire parmi des policiers plus souvent qu'est généralement connu. Rarement, des problèmes de santé étendus peuvent être provoqués par la NC quand les lésions répartissent l'integument. Par conséquent, une amélioration des mesures de sécurité dans l'utilisation professionnelle de gaz de NC est nécessaire, particulièrement visant l'action d'éviter de la fuite accidentelle des boîtes métalliques. ( info)

10/421. Cadre ouvert de lecture facial.

    Le cadre ouvert de lecture est une dermatose professionnelle provoquée par un poxvirus qui infecte des moutons ou des chèvres. La transmission humaine se produit typiquement dans les personnes en contact avec les animaux infectés ou en manipulant les produits animaux souillés tels que les laines ou la viande. L'infection chez l'homme est classiquement caractérisée par une papule solitaire sur les doigts ou les mains. La participation du visage ou de la tête a été rarement rapportée. Nous rapportons le cadre ouvert de lecture dans un jeune femme avec les nodules multiples sur le visage. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Dermatose Professionnelle'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.