Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/106. Formation image de cerveau dans un patient avec le hemimicropsia.

    Hemimicropsia est une perception erronée d'isolement de la taille des objets dans un hemifield (les objets semblent plus petits) qui est, comme phénomène d'origine centrale, très rarement rapporté en littérature. Nous présentons un cas de hemimicropsia comme déficit sélectif de perception de taille et de distance dans le hemifield gauche sans hemianopsia provoqué par un angioma caverneux avec l'hémorragie dans le bon secteur occipitotemporal. Le symptôme s'est produit seulement par intermittence et a été considéré la conséquence d'une irritation locale par l'hémorragie. Données de formation image comprenant M. ensemble de données de volume-rendu du patient' ; le cerveau de s ont été transformés au réseau stereotactic à trois dimensions par Talairach et déformés à un atlas à trois dimensions numérique original de cerveau. L'analyse de formation image a inclus MRI fonctionnel (fMRI) pour analyser le patient' ; secteurs de cortex visuel de s (principalement V5) par rapport à la localisation du hemangioma pour établir les bornes limites physiologiques en ce qui concerne la stimulation visuelle. La lésion a été localisée dans le cortex d'association visuel périphérique, région de Brodmann (BA) 19, à côté du BA 37, qui font partie de la voie visuelle occipitotemporal. Les mesures psychophysiques additionnelles ont indiqué un seuil élevé pour percevoir le mouvement logique, que nous rapportons à une perte partielle de fonction dans V5, une région à côté du cavernoma. Dans notre étude, nous avons localisé pour la première fois une lésion cérébrale causant le micropsia par la cartographie numérique dans l'espace de Talairach utilisant un atlas à trois dimensions de cerveau et l'avons topologiquement rapportée aux données de fMRI pour le mouvement visuel. La localisation de la lésion de cerveau affectant le BA 19 et la voie visuelle occipitotemporal est discutée en ce qui concerne des résultats expérimentaux et de cas de rapport au sujet de la base neurale de la perception de taille d'objet. ( info)

2/106. Excision de Transmaxillary d'un hemangioma caverneux rare de la tombe infratemporal.

    Hemangiomas caverneux qui se manifestent car une tumeur primaire de la tombe infratemporal sont excessivement rare. Nous rapportons un tel cas dans une femme de 40 ans. Sa lésion a été excisée par l'intermédiaire d'une approche antérieure transantral. Bien que cette approche soit habituellement recommandée seulement pour la biopsie, dans des cas choisis elle peut être employée pour exciser une lésion sans ne causer aucune complication significative. Nous recommandons l'approche antérieure transantral pour les lésions relativement petites et bénignes qui ne montrent aucune évidence d'invasion dans les tissus environnants parce qu'elle n'expose pas le patient aux complications chirurgicales telles que des dommages de nerf facial ou le défaut de forme passagers ou permanents de produit de beauté. ( info)

3/106. Expérience de la gestion chirurgicale des tumeurs impliquant le sinus caverneux.

    Les dommages potentiels aux structures neurovascular dans le sinus caverneux interdisent souvent le déplacement agressif des tumeurs l'impliquant, cependant, entièrement la compréhension de l'anatomie et la sélection d'une approche chirurgicale appropriée peuvent souvent résoudre ce problème avec la morbidité acceptable. D'ailleurs, une tumeur peut provenir de différentes structures anatomiques du sinus caverneux qui influencera la difficulté et les résultats de la chirurgie. Généralement des tumeurs dans cette région peuvent être classifiées en tant que types intradural, intracavernous et invahissants. La stratégie du traitement chirurgical varie parmi ces différents types anatomiques. Par conséquent, l'évaluation préopératoire des tumeurs dans le sinus caverneux est critique pour le choix d'une approche microsurgical appropriée. Pendant les 5 dernières années, 12 tumeurs impliquant le sinus caverneux ont été actionnées sur lequel a inclus quatre neuromes, trois méningiomes, trois haemangiomas caverneux, un plasmacytoma et un chondroma. Neuf de ces douze tumeurs ont été totalement réséqués après un ou deux opérations. Il n'y avait aucune mortalité chirurgicale et la morbidité la plus commune était paralysie passagère de nerf crânien. À 2 mois après chirurgie il n'y avait aucun déficit postopératoire additionnel de nerf crânien dans tous les patients ; cependant, un patient a développé un infarctus moyen postopératoire d'artère cérébrale dû à la blessure accidentelle de l'artère carotide interne pendant la chirurgie. La respectabilité de la tumeur dépend la plupart du temps de son uniformité et de la participation de l'anatomie adjacente. Les dispositifs pathoanatomical des tumeurs et des résultats clinicoradiological, aussi bien que le choix de l'approche microsurgical, sont discutés. ( info)

4/106. Radiosurgery pour des hemangiomas du sinus caverneux et de l'orbite : rapport technique de cas.

    OBJECTIF ET IMPORTANCE : Les Hemangiomas d'intérêt neurochirurgical sont des tumeurs vasculaires histologiquement bénignes qui se produisent le plus souvent dans l'orbite ou le sinus caverneux. Des Hemangiomas peuvent être diagnostiqués par leur aspect radiographique et angiographique caractéristique et leur tendance de saigner excessivement pendant le déplacement essayé. Les hemangiomas intra-crâniens ou intraorbital exigent le traitement quand ils deviennent symptomatiques. PRÉSENTATION CLINIQUE : Nous rapportons quatre patients de hemangioma qui se sont présentés avec des symptômes oculaires ou signent, comme la douleur orbitale, l'ophthalmoplegia, le proptosis, ou l'acuité visuelle altérée. Avant notre évaluation, deux patients ont fait avorter chaque des résections inachevées eues en raison de la perte de sang excessive, un patient avait subi une biopsie transsphenoidal nondiagnostic, et un patient avait eu un embolization non réussi. INTERVENTION : Chacun des quatre patients a été soigné avec le radiosurgery gamma de couteau. Les tumeurs ont reçu une dose minimale de tumeur qui s'est étendue de 14 à 19 GY. Des évaluations de suivi ont été exécutées 6 à 24 mois après radiosurgery et ont indiqué une réduction de volume de tumeur dans trois patients et d'aucune progression de tumeur dans le quart. Tous les patients ont eu l'amélioration symptomatique, mais on a eu la diplopie persistante. CONCLUSION : En cela une première expérience, radiosurgery stereotactic s'est avérée être une stratégie de gestion efficace qui a évité les complications potentiellement sérieuses liées à la chirurgie ou à l'embolization des hemangiomas de sinus caverneux. ( info)

5/106. Le hemangioma de sinus caverneux a traité avec le radiosurgery gamma de couteau : utilité de SPECT pour le diagnostic--rapport de cas.

    Une femelle de 79 ans s'est présentée avec le hemangioma de sinus caverneux se manifestant en tant que double vision due à de bonnes parésies de nerf oculomoteur et trochlear. La tomographie calculée et la formation image de résonance magnétique ont indiqué l'érosion osseuse et une tumeur droite de sinus caverneux avec le " ; sign" de queue ; après administration d'opacifiant. La tomographie calculée d'émission simple du photon thallium-201 (201Tl) (SPECT) a montré la basse prise dans la tumeur, et le sérum de technetium-99m-human l'acide qu'albumine-diethylenetriaminepenta-acétique SPECT a révélé la prise élevée dans la tumeur. 201Tl SPECT montre habituellement la prise très élevée dans les méningiomes et les tumeurs malignes, ainsi la tumeur a été considérée une tumeur bénigne indépendante. Le patient a subi la résection partielle de la tumeur. L'examen histologique du spécimen a confirmé le hemangioma caverneux. La parésie de nerf oculomoteur s'est partiellement améliorée. Le radiosurgery gamma de couteau a été effectué pendant 4 mois après l'opération. La tumeur nettement s'est rétrécie avec le plein rétablissement du mouvement extraocular pendant 6 mois après radiosurgery. SPECT est utile pour distinguer des hemangiomas de sinus caverneux d'autres tumeurs caverneuses. Radiosurgery devrait être exécuté après que résection ou biopsie partielle pour des hemangiomas de sinus caverneux et peut être le traitement initial pour des patients avec le petit hemangioma de sinus caverneux si le diagnostic peut être établi basait sur neuroimaging. ( info)

6/106. Susceptibilité de cinétose due à un petit hématome dans le gyrus supramarginal droit.

    Nous décrivons un cas unique d'un femme qui a deux fois éprouvé des épisodes de susceptibilité à la cinétose qui a duré pendant plusieurs mois. Les deux fois une petite hémorragie d'un angioma caverneux dans le gyrus supramarginal (SMG) a été détectée par MRI. Puisque le SMG fait partie de secteur 7, qui appartient à un réseau des secteurs corticaux visuel-vestibulaires multisensory, nous concluons qu'une petite lésion là peut causer la susceptibilité de cinétose. ( info)

7/106. Hemangioma caverneux Intrasellar. Rapport de cas.

    Les auteurs présentent une entité rare, un hemangioma caverneux intrasellar qui sur des neuroimages a imité un macroadenoma pituitaire nonfunctioning dans un patient avec un hemangioma orbital connu. De telles lésions peuvent se développer extraaxially dans les sinus dural, en particulier le sinus caverneux, et le présent comme des tumeurs. Un meilleur arrangement de neuroimaging. les dispositifs cliniques et et anatomiques de ces lésions peuvent empêcher des difficultés dans la gestion. ( info)

8/106. Haemangioma caverneux spinal Extradural : rapport de cas et examen de la littérature.

    Les haemangiomas caverneux (cavernomas) sont les malformations vasculaires rares du système nerveux central (CNS). Ils se produisent sous les formes sporadiques et familiales et peuvent impliquer n'importe quel emplacement dans le CNS. Les cavernomas spinaux sont moins communs que la lésion intracérébrale s, et les exemples dans l'espace épidural spinal sont rares. Un cas d'un cavernoma extradural spinal sporadique solitaire dans un mâle de 41 ans qui s'est présenté comme l'engourdissement et la faiblesse inférieurs progressifs de membre est rapporté. La littérature concernant des cavernomas spinaux est passée en revue et la symptomatologie, l'évaluation diagnostique, la pathologie, la gestion et le pronostic de ces lésions sont discutés. ( info)

9/106. croissance rapide d'un cavernoma.

    La disponibilité de la formation image de résonance magnétique a considérablement augmenté la détection des malformations caverneuses du système nerveux central dans les patients symptomatiques et asymptomatiques. Ces lésions peuvent être responsables des événements neurologiques précédemment non expliqués ou ont pu même avoir été inexactement diagnostiquées. Nous décrivons un patient se présentant avec neurologique focal signe dedans qui un premier diagnostic de glioma malin avait été fait. Après l'excision, le diagnostic pathologique était cavernoma. Cette lésion vasculaire a continué à montrer la croissance rapide et le comportement agressif en dépit des résections chirurgicales multiples. Les indications pour l'intervention effective et inopérante seront discutées. ( info)

10/106. Malformation caverneuse de Suprasellar présentant avec l'hémorragie sous-arachnoïdienne étendue.

    Les malformations caverneuses sont habituellement les lésions intraparenchymal et supplémentaire-axiales étant rares. Elles ont été très rarement rapportées comme cause d'hémorragie sous-arachnoïdienne. Nous présentons un cas d'hémorragie lié à une malformation caverneuse, peu commune de deux manières. D'abord, il est rare pour qu'une malformation caverneuse intra-crânienne présente avec l'hémorragie sous-arachnoïdienne massive. Deuxièmement, cette malformation caverneuse s'étendent dans le réservoir chiasmatic. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.