Cas Rapportés "Légionellose"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/69. Pleuritis bilatéral provoqué par micdadei de Legionella.

    Un femme de 58 ans a été hospitalisé en raison de la détresse respiratoire progressive. Elle a eu une histoire des gravis de myasthenia et de thymoma invahissant. Après thymectomy, elle avait été prednisolone oral administré et drogues anticancéreuses intrathoraciques postopératoirement. Sa radiographie de poitrine a indiqué des effusions pleurales bilatérales. Le micdadei de Legionella (micdadei de L.) a été isolé dans les effusions pleurales, et elle a été diagnostiqué comme pleuritis provoqué par micdadei de L. Elle est morte en dépit de la thérapie intensive avec la ventilation mécanique, du tube de drainage dans le coffre et de l'érythromycine intraveineuse. Bien que seulement deux cas de Legionellosis provoqués par micdadei de L. aient été rapportés au Japon, les cliniciens devraient se rendre compte du micdadei de L. en tant qu'un des candidats pour l'infection dans des centres serveurs immunosuppressed. ( info)

2/69. La communauté représentant un danger pour la vie de rechute a acquis la pneumonie due aux espèces rares de Legionella sensibles au ceftriaxone et à l'aztreonam.

    Des 24 femmes au foyer saoudiennes d'ans ont été admises trois fois avec la pneumonie acquise par communauté représentant un danger pour la vie. Quoiqu'elle ait répondu à un premier cocktail de cefriaxone, d'erythromcin, de rifampicin et de flucloxacillin pendant la deuxième admission, elle a rechuté moins de quatre jours de décharge quand elle était sur l'érythromycine seulement. Pendant la troisième admission elle a été mise sur le ceftriaxone et l'aztreonam et entièrement récupérée sans n'importe quelle rechute. Les résultats de sérologie ont reçu des titres plus tard montrés de Legionella IgM de plus que le 1:256 pour le micdadei de Legionella et le bozemanii de Legionella, et des titres d'IgG des hackeliae de Legionella. Ce cas démontre la pneumonie de rechute due au micdadei de Legionella et à l'infection de bozemanii, et l'exposition précédente aux hackeliae de Legionella. Les deux espèces, c.-à-d., micdadei et bozemanii de Legionella, sont résistantes à l'érythromycine, mais répondu très bien à une combinaison de ceftriaxone et d'aztreonam n'ont pas été employés précédemment pour le traitement des maladies des légionnaires. ( info)

3/69. Isolement d'anisa de Legionella suivant un procédé amibien de coculture.

    Les examens de diagnostic conventionnels pour le legionellosis étaient négatifs pour un homme immunocompromised 61 par ans avec la pneumonie. Cependant, le coculture d'un échantillon de crachat avec des amibes de polyphaga d'acanthamoeba a mené au rétablissement de l'anisa de Legionella. Ce procédé peut être une méthode diagnostique sensible et commode, particulièrement pour les infections d'espèces de pneumophila de non-Legionella qui peuvent être diagnostiquées seulement par la culture. ( info)

4/69. Abcès de poumon de micdadei de Legionella dans un patient présentant la nephropathie HIV-associée.

    Un patient présentant la maladie rénale de phase finale due à la nephropathie immunodéficit-associée humaine a développé la douleur de fièvre, de toux et de coffre au-dessus d'un week' ; durée de s. Il a été diagnostiqué avec l'abcès de poumon et commencé sur l'assurance antibiotique. Il a subi bronchoscopy en raison de la progression de sa maladie et la culture de fièvre et bronchoalvéolaire persistante de lavage a isolé le micdadei de Legionella. Malgré la thérapie antibiotique appropriée, le patient est resté fébrile pendant 10 jours, rendant nécessaire le drainage de tube de coffre. Après un cours de six semaines des antibiotiques et du drainage, le patient a fait un rétablissement calme. Les infections dues au micdadei de L. peuvent être dures pour diagnostiquer en raison des difficultés pour isoler ce des bactéries. ( info)

5/69. Abcès doux récurrents de tissu provoqués par cincinnatiensis de Legionella.

    Les abcès doux récurrents de tissu de la mâchoire, du poignet, et du bras se sont développés dans une femme au foyer de 73 ans avec le syndrome nephrotique et l'immunoglobuline a (kappa) gammopathy de l'étiologie inconnue. Les cultures conventionnelles sont demeurées négatives, en dépit des tiges gramnégatives évidentes sur la microscopie. l'ACP de Large-spectre a indiqué le cincinnatiensis de Legionella, qui a été confirmé par l'isolement de l'organization sur le milieu spécial de Legionella. Les infections dues aux espèces de Legionella en dehors des poumons sont rares. Le cincinnatiensis de L. a été impliqué dans seulement quatre cas d'infection clinique ; ceux-ci ont impliqué les poumons dans trois patients et le système nerveux central dans un patient. Nous concluons que l'ACP de large-spectre peut être un outil valable pour l'évaluation des infections culture-négatives avec une probabilité élevée d'origine bactérienne et que Legionella pourrait être une cause underdiagnosed de l'infection douce pyogenic de tissu. ( info)

6/69. Legionella-comme et d'autres microbes pathogènes amoebal comme agents de la pneumonie communauté-acquise.

    Nous avons examiné des spécimens de sérum de trois groupes de patients présentant la pneumonie par l'immunofluorescence indirecte contre Legionella-comme les microbes pathogènes amoebal (LLAPs) 1-7, 9, 10, 12, 13 ; L'acanthamoeba de Parachlamydia tend le BN 9 et Hall' ; coque de s ; et felis d'afipia. Nous avons trouvé ce jeu de LLAPs un rôle (quoique peu fréquent) dans la pneumonie communauté-acquise, habituellement comme Co-microbe pathogène mais parfois comme microbe pathogène identifié unique. ( info)

7/69. Examens systématiques des maladies infectieuses.

    Le World Wide Web fournit l'accès facile à une richesse d'information sur des matières de maladies infectieuses. Les revues systématiques et les directives de pratique aident à focaliser cette évidence avec l'analyse détaillée de littérature d'une question spécifique. Ces revues sont en général rigidement structurées, souvent périodiquement mis à jour, et incluent l'évaluation critique des données disponibles. En cet article, des sites Web des organismes qui éditent des revues systématiques et les directives de pratique pour des maladies infectieuses sont identifiés et passés en revue en ce qui concerne la facilité d'utilisation, la globalité, la qualité d'information, et le coût. Des exemples des informations disponibles dans les bases de données des directives de pratique et des revues systématiques sont fournis. Un cas hypothétique est employé pour illustrer l'utilisation des ressources électroniques dans la pratique en matière évidence-basée de maladies infectieuses. ( info)

8/69. Une manifestation d'infection de longbeachae de Legionella dans une unité de soins intensifs ?

    Au cours d'une période de neuf jours, cinq patients dans une unité de soins intensifs de 14 lits (ICU) ont été montrés pour seroconverted avec une élévation quadruple ou plus grande de titre d'anticorps de sérum au sérogroupe 1. de longbeachae de Legionella. Des deux patients plus encore ont été observés pour avoir des titres élevés compatibles à l'exposition précédente mais les premiers échantillons de sérum n'étaient pas disponibles pour la comparaison. Aucun patient n'a eu des réponses d'anticorps aux sérogroupes 1 de pneumophila de Legionella et 2. longbeachae de L. n'ont pas été cultivés des sécrétions respiratoires des patients ou de l'environnement dans l'unité. L'anisa de Legionella a été récupéré d'une tour de refroidissement sur le neuvième plancher du bloc de tour. L'ICU est situé sur le premier étage de la même tour et reçoit l'air externe de deux passages, un sur l'oriental et l'autre sur l'aspect occidental. Tous les patients présentant l'évidence sérologique de l'infection de longbeachae de L. ont été simultanément atteints de staphylococcus aureus multiresistant, et ont été situés dans les compartiments du côté oriental de l'unité. Un grand nid de pigeon a été découvert à moins de 1-2 m du passage oriental. Déplacement suivant du birds' ; nichez, aucun autre cas ont été vus sur le criblage courant de tous les patients dans l'unité au cours des huit semaines suivantes. Alternativement, la séroconversion a pu avoir été liée à la démolition des infirmières adjacentes de neuf-étage à la maison. Ceci a été commencé pendant un mois avant que la première caisse a été diagnostiquée et a été accomplie quatre mois plus tard. Les vents nordiques périodiques pourraient avoir porté des legionellae du chantier de démolition directement au-dessus du bloc logeant l'ICU et ont pu les avoir concentrés près de l'évent oriental. Tous les patients ont eu la pneumonie, qui était probablement multifactorielle d'origine. Il y a une certaine incertitude si les réponses sérologiques vues étaient un epiphenomenon ou étaient vraiment indicatives de l'infection avec des longbeachae de L. ( info)

9/69. infection Extrapulmonary de micdadei de Legionella dans un enfant précédemment en bonne santé.

    Une fille précédemment en bonne santé de 9 ans s'est présentée avec une histoire d'une semaine de la masse gauche de cou et de fièvre de qualité inférieure. Les spécimens chirurgicaux de drainage de la masse étaient culture-négatifs bactérien. L'infection de micdadei de Legionella a été diagnostiquée par une méthode de ordonnancement acide ACP-nucléique en deux étapes et soutenue par sérologie organization-spécifique. On a suspecté un baquet chaud d'arrière-cour comme source d'infection. ( info)

10/69. Cas mortel de la pneumonie communauté-acquise provoquée par des longbeachae de Legionella dans un patient avec érythémateux de lupus systémique.

    Rapporté ici est un cas rare de la pneumonie atypique dû aux espèces non- d'un Legionella de pneumophila qui se sont produites dans un jeune patient avec érythémateux de lupus systémique. Malgré le traitement agressif, le patient est mort 24 h après admission à l'unité de soins intensifs. Des longbeachae de Legionella ont été cultivés des spécimens de région respiratoire et de niveau identifiés au genre niveau par ACP et aux espèces par un essai d'immunofluorescence. Puisque la plupart des essais en laboratoire courants pour des espèces de Legionella, y compris l'antigène urinaire et la sérologie, ne peuvent pas détecter des infections provoquées par les espèces non- de Legionella de pneumophila, la culture sur des médias legionella-sélectifs devrait être fortement considérée quand le diagnostic immunosuppressed des patients présentant la pneumonie. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Légionellose'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.