Cas Rapportés "pneumopathie virale"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/327. Ototoxicité azithromycin-induite intraveineuse.

    L'azithromycin intraveineux est de plus en plus administré pour le traitement des patients hospitalisés présentant la pneumonie communauté-acquise. Les antibiotiques de macrolide causent l'ototoxicité, qui se produit plus souvent quand des concentrations élevées en sérum sont réalisées. Le courant dosant des directives pour l'azithromycin intraveineux peut avoir comme conséquence des concentrations beaucoup plus élevées en sérum qu'est vu avec l'administration par voie orale. Nous décrivons un femme de 47 ans qui a développé la surdité complète après réception de 8 jours d'azithromycin intraveineux. ( info)

2/327. pneumonie de cytomégalovirus et syndrome néonatals associés de Wilson-Mikity : un rapport causal ?

    La lésion pulmonaire provoquée par l'inflammation intra-utérine récemment a été fortement impliquée dans la pathogénie du syndrome de Wilson-Mikity (WMS). Cet article soutient cette théorie en suggérant un rôle causatif de l'infection intra-utérine de cytomégalovirus (CMV) pour le développement de WMS. Un prématuré masculin, soutenu à 33 semaines d'âge gestational, a développé l'affection pulmonaire chronique compatible avec WMS et l'évaluation diagnostique était positive pour CMV l'infection. L'histologie à haute résolution de balayage et de poumon de tomographie calculée a indiqué les dispositifs typiques de WMS en association avec des signes de la pneumonie interstitielle. CMV a été trouvé dans l'urine, le lait maternel, le matériel bronchoalvéolaire de lavage et le tissu de poumon de la biopsie ouverte de poumon. Le suivi après traitement avec le ganciclovir et les stéroïdes ont montré l'affection pulmonaire de résolution à l'âge de 6, 10 et 16 mois, avec des signes de fonction de poumon d'obstruction douce. Supposant qu'une coexistence de chance de la pneumonie de cytomégalovirus et du syndrome de Wilson-Mikity est plutôt peu probable, il est possible que l'infection intra-utérine de cytomégalovirus ait causé un modèle de la lésion pulmonaire compatible au syndrome de Wilson-Mikity. D'autres cas de syndrome de Wilson-Mikity devraient être étudiés quant à un rôle possible de l'infection congénitale. ( info)

3/327. pneumonie de syndrôme respiratoire aigu grave suivant la transplantation autologous de moelle pour le cancer du sein.

    Le virus infectieux de bronchite, autrement connu comme syndrôme respiratoire aigu grave, peut causer des maladies supérieures douces de région respiratoire chez les enfants et des adultes. Rarement le syndrôme respiratoire aigu grave a été lié, par sérologie ou lavage nasal, à la pneumonie. Nous rapportons un cas d'un jeune femme qui, suivant le traitement pour le cancer du sein de l'étape IIIA utilisant un régime de chimiothérapie de haut-dose suivi de la transplantation autologous de moelle et de cellules de tige, a développé l'échec respiratoire et s'est avéré avoir la pneumonie de syndrôme respiratoire aigu grave comme diagnostiquée par la microscopie électronique du fluide de BAL. Nous proposons que le syndrôme respiratoire aigu grave devrait être considéré dans le diagnostic différentiel de l'échec respiratoire aigu dans les malades du cancer qui ont subi la chimiothérapie de haut-dose et l'appui hématopoïétique autologous. ( info)

4/327. Herpesvirus-6 humain et mort subite dans l'enfance : rapport d'un cas et d'un examen de la littérature.

    La recherche sur la mort subite dans l'enfance est une fonction essentielle de l'examiner' médical ; bureau de s. La surveillance de ces cas peut mener à l'identification des nouvelles maladies ou aux nouvelles manifestations des maladies précédemment décrites. Herpesvirus-6 humain (HHV-6) est un virus relativement nouvellement décrit qui a été identifié comme cause de maladie fébrile aiguë dans l'enfance tôt. Tandis que la plupart des cas sont apparemment self-limited, sept cas mortels ont été rapportés. Nous présentons un cas d'un mâle latino-américain âgé de sept mois avec des médias et le vomissement d'otitis récents qui a été trouvé mort dans le lit. L'autopsie a indiqué la pneumonite interstitielle avec un lymphocytique polymorphe atypique infiltrent dans le foie, le rein, le coeur, la rate, les ganglions lymphatiques, et la moelle, liée à l'erythrophagocytosis. L'analyse de l'amplification en chaîne par réaction (ACP) du tissu paraffine-incorporé formaline-fixe était positive pour HHV-6 et négatif pour le virus d'Epstein-Barr (EBV) et le cytomégalovirus (CMV). HHV-6 a été également détecté dans le lymphoïde atypique infiltre par l'hybridation in-situ. ( info)

5/327. pneumonie de varicelle : rapport de cas et revue de littérature.

    L'incidence de l'infection primaire de varicelle dans de jeunes adultes semble monter au R-U et à d'autres pays développés. L'infection est plus grave dans les adultes que chez les enfants et les complications, y compris la pneumonie, sont plus fréquentes. Une forme d'illustration de la pneumonie grave de varicelle dans un fumeur adulte immunocompetent et non enceinte est présentée. L'épidémiologie et la pathologie de la maladie est discutée et un examen de gestion courante dans le département de secours et l'unité de soins intensifs est présenté. Des stratégies pour la prévention de la pneumonie de varicelle sont également discutées. ( info)

6/327. Le premier cas de l'infection de l'influenza H5N1 aviaire dans un humain avec des complications de syndrome de détresse respiratoire adulte et de Reye' ; syndrome de s.

    Le virus d'influenza aviaire n'a pas été connu pour causer l'infection systémique chez l'homme avant. Nous rapportons un garçon de 3 ans avec la bonne santé passée qui a développé la pneumonie provoquée par H5N1 le virus de l'influenza aviaire A (hong kong /156/97). Le virus a été isolé dans un trachéal aspirent. Il y avait des complications de Reye' ; syndrome de s, syndrome de détresse respiratoire adulte, et défaillance du système multiple d'organe. Il a eu une histoire de recevoir aspirin. Son syndrome de détresse respiratoire adulte n'a pas répondu à la thérapie endotrachéale de remplacement d'agent tensio-actif. Il est mort pendant 6 jours après admission. Les cliniciens devraient être alertes à l'importance d'une nouvelle contrainte humaine de grippe. ( info)

7/327. pneumonie de cytomégalovirus dans un patient présentant le cancer du sein sur la chimiothérapie : rapport de cas et examen de la littérature.

    La pneumonie de cytomégalovirus (CMV) dans l'arrangement des patients de non-transplantation est une rarité. Nous présentons un cas CMV de la pneumonite dans un femme avec le cancer du sein de l'étape IV, avec des métastases de cerveau, recevant la chimiothérapie et les corticostéroïdes systémiques. Un examen de la littérature indique ceci comme cas unique. Des étiologies virales potentielles devraient donc être considérées dans les malades du cancer avec la pneumonie recevant des chimiothérapie-régimes de non-transplantation, en particulier si les stéroïdes sont un composant de leur thérapie. ( info)

8/327. Carinii de pneumocystis et pneumonie concourants de cytomégalovirus après la transplantation périphérique autologous de cellules de tige de sang.

    Un femme de 46 ans a développé la pneumonie du concurrent CMV et du carinii de pneumocystis (PCP) 140 jours après la transplantation périphérique autologous de cellules de tige de sang (APBSCT) pour AML. Elle était séropositive pour CMV avant de subir APBSCT et avait eu besoin de la prednisone pour la thrombocytopénie immunisée et la dermatite allergique pendant 9 semaines avant le début de la pneumonie. Elle également avait reçu la prophylaxie de PCP avec de l'aérosol de pentamidine tous les mois pendant 3 mois avant de développer des symptômes. La pneumonie a été compliquée par l'hypoxie grave, exigeant l'appui de ventilateur et le pneumothorax exigeant le tube de coffre thoracostomy. Elle a récupéré le traitement suivant avec du triméthoprim-sulfamethoxazole (tmp-SMX), la prednisone, le gancyclovir et l'immunoglobuline intraveineuse. Bien que l'incidence globale de la maladie CMV grave soit limitée après APBSCT, des mesures préventives telles que la culture de surveillance et la prophylaxie secondaire avec le gancyclovir peuvent être justifiées dans les patients dont l'immuno-réaction cellulaire est encore compromise par utilisation de corticostéroïde ou d'autres facteurs. ( info)

9/327. Hémorragie pulmonaire massive due à l'infection de cytomégalovirus dans un patient japonais présentant l'emphysème d'alpha-1-antitrypsin-deficient.

    Bien que l'insuffisance de l'antitrypsin de l'alpha (1) - (AAT) est l'une des maladies héréditaires les plus communes et une cause identifiée de l'emphysème dans les Caucasiens, variantes de cette insuffisance sont extrêmement rare parmi Orientaux. Nous présentons ici un patient japonais d'emphysème présentant la variante d'insuffisance d'AAT à l'origine identifiée comme S (iiyama). Après une période de huit ans de suivi, le patient a souffert de l'infection pulmonaire répétée de pseudomonas aeruginosa pendant 4 années. Il est mort soudainement de l'hémorragie pulmonaire massive. L'examen pathologique a indiqué un hématome nécrotique dans le lobe S10 droit, qui a montré la pneumonie due à l'infection de cytomégalovirus (CMV). L'hémorragie pulmonaire due à CMV peut se produire et être mortelle dans les patients présentant l'emphysème et l'insuffisance d'AAT. ( info)

10/327. Changements d'ultrastructure des neutrophiles périphériques de sang dans un ganciclovir de réception patient pour CMV la pneumonite suivant la transplantation allogène de moelle.

    13 ans splénectomisés, commandant multitransfused de bêta-thalassémie, le patient masculin ont reçu un BMT allogène de son frère HLA-compatible après la souffrance de la toxicité pulmonaire régime-connexe de la catégorie III. Il a développé des dispositifs CMV de la pneumonite avec l'antigenemia positif de pp65 CMV impliquant 2.5% neutrophiles périphériques de sang du jour 46. Le patient a reçu l'immunoglobuline et le ganciclovir intraveineux 5 mg/kg en intraveineuse deux fois par jour. Son compte de neutrophile a été maintenu au-dessus de 1 x de 10 (9)/l par G-CSF 5 microg/kg en sous-cutanée au fur et à mesure des besoins. Du jour 7 suivant en avant deux fois par jour le ganciclovir sa souillure périphérique de sang apparence commencée a isolé les inclusions cytoplasmiques, 1-3 par neutrophile, 3-5 MU de diamètre, impliquant 2-3% des neutrophiles et des monocytes occasionnels. La microscopie d'élection de transmission des neutrophiles périphériques de sang a montré le type I et le type II les inclusions intranucléaires. Ces inclusions ont disparu à moins de 48 h d'arrêter le ganciclovir. Des inclusions n'ont pas été vues dans trois patients qui ont été donnés ganciclovir prophylactique 5 mg/kg une fois quotidiens pendant 5 jours chaque semaine suivant BMT allogène après le même régime de traitement. Ces patients étaient également négatif pour CMV l'antigenemia. Le développement du type I et du type inclusions intranucléaires d'II dans des neutrophiles de sang dans les patients recevant la thérapie de ganciclovir n'a pas été rapporté précédemment, et les changements photomicroscopiques saisissants fournissent l'évidence morphologique simple de l'effet toxique de cette drogue sur des neutrophiles de sang. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Pneumopathie Virale'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.