Cas Rapportés "Poche Parodontale"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/166. Nécrose de tissu après irrigation subgingival avec la solution de fluorure.

    L'irrigation des poches périodontiques avec la solution de fluorure après le rabotage de graduation et de racine est de temps en temps recommandée pour empêcher la croissance des bactéries pathogènes dans la poche périodontique. En même temps, l'irrigation permet le déplacement mécanique d'adhérer lâchement la plaque et les débris. En raison de sa toxicité, solution de fluorure déposée dans le periodontium peut mener aux dommages de tissu. Nous rapportons dans cet article, un cas de la nécrose périodontique étendue de tissu et la perte permanente d'os alvéolaire après irrigation des poches périodontiques avec la solution de fluorure stanneux. La littérature sur les effets toxiques du fluorure sur les tissus locaux est brièvement passée en revue et des arguments pour une réévaluation de l'utilisation du fluorure stanneux pour l'irrigation de poche sont fournis. ( info)

2/166. Syndrome du CREST et chirurgie périodontique : un rapport de cas.

    Le syndrome du CREST est une forme lentement progressive de sclérodermie systémique. Il est caractérisé par le cutis de calcinosis, Raynaud' ; phénomène de s, participation oesophagienne, sclerodactyly, et telangiectasia. Il y a des rapports limités de traitement dentaire pour des patients présentant ce syndrome, et aucuns rapports des procédures chirurgicales périodontiques. Ce document présente un rapport de cas de traitement chirurgical périodontique dans un patient féminin de 38 ans présentant le syndrome du CREST, et un examen des manifestations cliniques du syndrome pendant qu'ils se rapportent au traitement dentaire. ( info)

3/166. Traitement périodontique efficace dans un patient présentant le type IIA von Willebrand' ; la maladie de s : rapport d'un cas.

    von Willebrand' ; la maladie de s (vWD) est l'un des désordres hémorragiques héréditaires les plus communs. Un doux pour modérer l'insuffisance du facteur VIII et du facteur de von Willebrand (vWf) souvent est associé au saignement gingival. Rapportez dans ce cas-ci, le traitement périodontique d'un patient présentant le vWD est décrit. Un femme de 45 ans avec le type vWD d'IIA a été référé pour la thérapie périodontique en raison d'un épisode d'hémorragie et de douleur gingivales de percussion des dents #18 et #47. Les résultats périodontiques ont inclus des profondeurs de sondage s'étendant de 2 participation à 6 millimètres, à perte horizontale d'os, et de la classe II à furcation de la dent #46. Après consultation avec un hématologue, la chirurgie et le hemisection apically placés d'aileron ont été exécutés sur la dent #46 après accomplissement de l'instruction d'hygiène buccale, rabotage de graduation et de racine, et la thérapie endodontic. Le patient a été donné à 500 unités de facteur VIII comprenant le multimer de vWf 30 minutes avant chirurgie. Après la guérison du tissu périodontique, le traitement prosthodontic a été entrepris sur les sextants mandibulaires postérieurs. Au suivi, les profondeurs de sondage se sont étendues de 2 à 3 millimètres, et le saignement gingival sur sonder était minimal. Le patient' ; les enfants tous de s ont eu le vWD. Ils ont eu doux pour modérer le periodontitis avec des profondeurs de sondage s'étendant de 2 à 5 millimètres et à saignement gingival sur le sondage. Avec les efforts combinés du periodontist et de l'hématologue, le traitement périodontique efficace peut être équipé aux patients de von Willebrand' ; la maladie de s. ( info)

4/166. Traitement de participation molaire de furcation utilisant la séparation de racine et un dentier télescopique de couronne et de douille-faire face. Une étude longitudinale.

    En raison des résultats contradictoires de la thérapie périodontique et prosthétique, les periodontists peuvent choisir de traiter les participations molaires maxillaires de furcation (fi) avec la morphologie pauvre de racine utilisant une technique de résection de racine (RRT). En outre, la morphologie pauvre de racine de la racine restante suivant RRT est habituellement considérée un facteur à haut risque pour le succès périodontique et prosthétique à long terme. Le but de cette étude rétrospective était d'étudier les différences dans les paramètres périodontiques cliniques entre les butées molaires avec et sans séparation de racine et/ou résection molaires (RSR) avant et après la thérapie périodontique et prosthétique, utilisant une couronne et un dentier télescopique de douille-faire face (CSCTD). Un total de 85 molaires (47 maxillaires et 38 mandibulaires) ont été traitées dans 25 sujets. Il y avait 33 butées sans séparation/résection de racine et 52 butées avec RSR. Quarante-trois CSCTD ont été placés, 23 dans la voûte maxillaire et 20 dans Arch. mandibulaire. La période d'observation moyenne était de 6.7 /-1.9 ans (5 à 13 les années de gamme,). L'index de plaque, l'index gingival, la profondeur de sondage, le niveau clinique d'attachement, et le changement alvéolaire d'os ont été enregistrés. Les différences dans ces paramètres avant et après la thérapie périodontique et prosthétique entre les molaires furcation-impliquées avancées avec et sans RSR ont été évaluées. Les résultats ont indiqué une amélioration remarquable des paramètres périodontiques dans la classe avancée II et la classe III fi dans des molaires avec RSR par rapport à ceux sans RSR. On a donc conclu le que les butées molaires avec RSR en même temps qu'un dispositif télescopique spécifiquement conçu fournissent une approche modifiée pour traiter des molaires avec la classe avancée II et III fi. ( info)

5/166. Suffisance radiographique d'os après débridement d'un abcès périodontique. Un rapport de cas.

    Un abcès périodontique se développe souvent en association avec les poches périodontiques approfondies. La gestion traditionnelle est en établissant le drainage et en prescrivant des antibiotiques. Ceci est habituellement suivi de réduction chirurgicale de poche. Ce rapport de cas discute la guérison remarquable d'un abcès périodontique en établissant seul le drainage sans recourir à la réduction chirurgicale de poche. Un mâle blanc de 42 ans s'est présenté avec les gencives gonflées liées au mesiolingual de la dent #23. La profondeur et la suppuration de sondage accrues étaient évidentes. La perte radiographique d'os sur #23 mesial était présente. Un diagnostic d'abcès périodontique a été établi. L'abcès a été vidangé par l'orifice de la poche. Le patient n'est pas retourné pour le suivi comme instruit. Un an après, le patient est revenu. L'évaluation clinique a montré les tissus gingivaux sains avec la profondeur de sondage de 3 millimètres sur le mesiolingual de la dent #23. L'évaluation radiographique a montré la suffisance d'os du défaut osseux sur le mesial de #23. Les résultats de ce cas suggèrent que l'heure suffisante devrait être accordée pour guérir avant la réduction chirurgicale de poche. ( info)

6/166. Suivi à long terme de periodontitis dans un patient présentant le syndrome de chediak-higashi. Un rapport de cas.

    Le syndrome de chediak-higashi (CHS) est une maladie héréditaire extrêmement rare caractérisée par dysfonctionnement de leucocyte. Nous rendons compte d'une femme de 21 ans qui s'est présentée à l'âge 9 ans avec CHS et destruction périodontique sérieuse de tissu autour des dents éclatées. Le patient avait reçu les examens périodontiques systémiques, radiographiques, immunologiques, microbiens, et cliniques depuis l'enfance. L'activité chimiotactique des neutrophiles dans l'analyse de chambre de Boyden était 22% de la commande, et l'activité bactéricide de leucocyte était un tiers de la commande. Des actinomycetemcomitans d'actinobacillus, les gingivalis de porphyromonas, et l'intermedia de Prevotella ont été isolés dans les poches périodontiques. Le traitement périodontique comprenant l'hygiène buccale a été fourni, suivi du nettoyage professionnel de dent de l'âge de 12 à 21 ans. Cependant, la mobilité des dents et l'inflammation du tissu périodontique ont progressé. Ce patient de CHS s'est présenté avec la maladie périodontique du début extrêmement tôt, qui était résistant au traitement périodontique. ( info)

7/166. microbiologie de la maladie périodontique destructive dans les patients adolescents présentant la neutropénie congénitale. Un rapport de 3 cas.

    FOND, objectifs : La neutropénie congénitale est une condition qui peut prédisposer pour la maladie périodontique destructive à un jeune âge. Dans ce rapport, nous décrivons la microbiologie de 3 patients adolescents présentant la neutropénie congénitale deux de qui a souffert du periodontitis grave. MÉTHODE : L'essai microbiologique des parents a été également réalisé dans 1 cas. L'empreinte génétique A été employée pour étudier la transmission des microbes pathogènes périodontiques putatifs dans ce cas-ci. De 1 patient avec le periodontitis, des actinomycetemcomitans d'actinobacillus et les gingivalis de porphyromonas ont été isolés ; un 2ème patient de periodontitis a été atteint des gingivalis de P. Un 3ème patient a eu la gingivite seulement et aucun actinomycetemcomitans d'A. ou gingivalis de P. n'a été trouvé. RÉSULTATS : Utilisant la technique amplifiée d'empreinte génétique De polymorphisme de longueur de fragment, la transmission bactérienne entre le père et un patient a été montrée pour des actinomycetemcomitans d'A. mais pas pour des gingivalis de P. ( info)

8/166. La perte d'attachement s'est associée à la présence d'une barre de langue : un rapport de cas.

    Les rapports récents démontrent que les barres de langue peuvent endommager la dentition. Le premier rapport connu de la perte d'attachement s'est associé à la présence d'une barre de langue est décrit. ( info)

9/166. Évaluation histologique humaine d'en céramique bioactif dans le traitement des défauts osseux périodontiques.

    Cette étude a examiné la guérison des défauts intrabony autour de 5 dents traitées avec en céramique en verre bioactif (PerioGlas). Guérissant a été évalué par des mesures cliniques, observation radiographique, et analyse histologique. Le protocole a inclus une phase préchirurgicale de la graduation et de la thérapie de rabotage de racine, avec des mesures obtenues immédiatement avant les procédures chirurgicales et après 6 mois de guérison. La thérapie suivante il y avait un moyen de 2.7 millimètres de sonder la réduction de profondeur, de 2.2 millimètres de gain clinique d'attachement, et de 0.5 millimètre de récession. L'analyse histologique a indiqué la guérison par un long épithélium de liaison avec le nouvel attachement minimal de tissu conjonctif aux dents, à moins que dans un cas où la région intrabony a démontré la nouvelle formation de cément et le nouvel attachement de tissu conjonctif. Des particules de greffe se sont avérées biocompatibles, comme démontré en étant enfoncé dans un stroma de tissu conjonctif dense avec inflammatoire minimal infiltrez. Il y avait nouvelle formation minimale d'os limitée aux frontières les plus apicales des défauts. On n'a observé aucun signe de régénération périodontique comme défini par le nouveau cément, le ligament périodontique, et la formation d'os sur une surface précédemment malade de racine. Bien que les résultats cliniques soient des radiopacités d'une manière encourageante et par radiographies démontrées dans les défauts, l'analyse histologique a indiqué qu'en tant que périodontique la greffe d'en céramique en verre matériel et bioactif a seulement limité les propriétés régénératrices. ( info)

10/166. L'utilisation des facteurs de croissance autologous dans la thérapie chirurgicale périodontique : biotechnologie de gel de plaquette--rapports de cas.

    Le rôle des facteurs de croissance de polypeptide dans la régénération périodontique a été documenté par les études animales et d'humain. Les plaquettes humaines contiennent le facteur de croissance plaquette-dérivé (PDGF) et la croissance de transformation facteur-bêta (TGF-bêta) en leurs alpha granules. PDGF a été montré pour jouer un rôle dans la régénération périodontique. On l'a démontré que TGF-bêta exerce un effet très efficace sur des cellules liées à l'os. Les rapports de cas présentés démontrent une nouvelle biotechnologie en laquelle le gel de plaquette est employé en combination avec les allografts lyophilisés déminéralisés d'os pour le traitement des défauts osseux périodontiques. Les dents traitées ont présenté avec la perte grave d'os et un pronostic gardé. La biotechnologie de gel de plaquette a été employée comme modalité originale de traitement. Une réduction significative des profondeurs de sondage a été notée, et radiographiquement les quantités significatives de nouvel os étaient évidentes dès 2 mois de postopératoire. Des résultats jusqu'à 2 ans de postopératoire sont présentés. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Poche Parodontale'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.