Cas Rapportés "Séquestration Bronchopulmonaire"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/319. Séquestration et dextrocardie bronchopulmonaires.

    La séquestration bronchopulmonaire (bps) est habituellement une anomalie congénitale rare, qui est plus souvent extralobar ou intralobar. Le cas d'un patient présentant l'anomalie congénitale de position--la dextrocardie (inversus de thoracalis de situs) et la séquestration intrapulmonaire (IPS) est présentée. Des caractéristiques cliniques et radiologiques de l'ENV et de l'IPS sont discutées, et de nouvelles combinaisons des anomalies congénitales avec la séquestration bronchopulmonaire sont décrites, dextrocardie et séquestration intrapulmonaire. L'importance de l'algorithme des examens diagnostiques est soulignée, de la détection de la séquestration bronchopulmonaire sur la radiographie de coffre à établir un diagnostic défini au moyen d'angiographie. ( info)

2/319. diagnostic de la séquestration pulmonaire par l'angiographie de spiral CT.

    Le diagnostic de la séquestration pulmonaire exige traditionnellement de l'artériographie d'identifier les navires systémiques anormaux alimentant la partie anormale du poumon. Des techniques de formation image non envahissantes ont été récemment employées pour remplacer l'artériographie. Le balayage (CT) tomographique calculé conventionnel est, cependant, dans une position défavorable en raison de son incapacité d'obtenir des images multiplanes. La combinaison du balayage de CT de bague collectrice et de la reconstruction tridimensionnelle automatisée (angiographie en spirale de CT) peut être employée pour visualiser le détail anatomique d'un éventail de navires dans le poumon. On rapporte quatre cas de séquestration pulmonaire qui ont été avec succès diagnostiqués utilisant l'angiographie en spirale de CT. Le balayage en spirale de CT permet la formation image simultanée des navires et du parenchyme de poumon anormaux dans un examen simple et est particulièrement utile dans le diagnostic et l'évaluation de la séquestration pulmonaire. ( info)

3/319. Séquestration du poumon chez les enfants.

    Trois exemples de la séquestration pulmonaire intralobar sont rapportés à l'attention d'appel à l'occurrence de cette lésion chez les enfants. Dans chacun des trois patients, la séquestration a été diagnostiquée par l'artériographie et traitée par le lobectomy. Extralobar et séquestrations intralobar sont décrits et le diagnostic différentiel est discuté. ( info)

4/319. diagnostic différentiel radiologique. Modèle radiologique : cavité solitaire.

    Le diagnostic différentiel d'une cavité inférieure gauche de lobe dans ce jeune patient présentant une histoire de toux productive devrait inclure l'hernie hiatale, l'abcès pulmonaire, le kyste bronchiectatic et la séquestration bronchopulmonaire. L'hernie hiatale devrait être éliminée par l'hirondelle de baryum ; abcès pulmonaire aigu par le manque d'une histoire suggestive d'une pneumonie de nécrose ; bronchiectasis par la broncographie ; et la séquestration bronchopulmonaire intralobar devrait être confirmée par aortography. ( info)

5/319. La thérapie foetale intra-utérine directe dans un cas de la séquestration bronchopulmonaire s'est associée aux fetalis non-immune de hydrops.

    La séquestration bronchopulmonaire liée aux fetalis non-immune de hydrops est généralement identifiée comme état foetal uniformément mortel sans intervention chirurgicale foetale. Nous décrivons ici le premier cas d'une telle condition traitée avec succès avec la thérapie foetale intra-utérine directe utilisant le digoxin et le frusemide. ( info)

6/319. Séquestration pulmonaire d'Intralobar assurée par l'artère coronaire droite.

    Les séquestrations bronchopulmonaires sont des malformations qui sont souvent congénitales ; elles se composent des segments nonfunctioning d'isolement de poumon n'ayant aucune communication avec les éléments tracheobronchial fonctionnels du poumon environnant. Elles sont fournies par les branches simples ou multiples à partir de l'aorte abdominale thoracique ou proximale distale, ou à partir de l'artère coeliaque, splénique, intercostale, subclavian, ou pulmonaire. En raison de l'absence de la ventilation, le tissu de poumon peut devenir chroniquement infecté. Nous décrivons une séquestration pulmonaire intralobar avec l'approvisionnement artériel de l'artère coronaire droite. ( info)

7/319. diverticule d'Epiphrenic composé de composants de voie aérienne attribués à une malformation bronchopulmonaire-foregut : rapport d'un cas.

    La malformation Bronchopulmonaire-foregut (BPFM), définie à l'origine en tant que séquestration pulmonaire avec ou sans la communication à l'oesophage, a été reconnue pour inclure les diverticules congénitaux de foregut. Nous présentons ci-dessus le cas d'une femme de 43 ans avec une histoire de neuf ans de dysphagie, dans qui un examen de repas de baryum a démontré un diverticule epiphrenic de 2.5 cm et plusieurs fistules. Une laparotomie a été effectuée et l'oesophage inférieur sans communication au poumon a été abaissé et réséqué, suivi d'un esophagogastrostomy effectué avec fundopexy. Depuis son opération, le patient a été libre des symptômes. Histologiquement, le diverticule a été observé pour être rayé par les cellules squamous stratifiées, mais sa forme a été constituée par le cartilage mural, les cellules de muscle lisse, et trois kystes de ciliated-cellule. La dysphagie a été considérée comme avoir été dérivée de l'oesophage noué créé par le diverticule rigide, étant l'arrestation développementale possible d'un bourgeon surnuméraire de poumon. Ces résultats indiquent que ce cas peut impliquer BPFM dans le large sens. Bien que plusieurs caisses de kystes bronchogenic situés sous ou à travers le diaphragme aient été rapportées comme sous-groupe de BPFM, des diverticules epiphrenic congénitaux a été rarement décrits. ( info)

8/319. Séquestration de poumon d'Intralobar avec l'approvisionnement artériel coronaire systémique.

    La séquestration pulmonaire est une anomalie rare. Une évaluation préopératoire précise de son approvisionnement vasculaire est essentielle pour le surgeon' ; approche effective de s. Nous décrivons ici une séquestration intrapulmonaire avec l'approvisionnement artériel vasculaire par l'intermédiaire du circonflexe gauche et de l'artère coronaire droite. Ce cas démontre que si l'aortography est unrevealing, alors une source coronaire devrait être considérée dans la recherche préopératoire de la fourniture artérielle à une séquestration pulmonaire. D'ailleurs, la séquestration pulmonaire devrait être énumérée dans le diagnostic différentiel des artères coronaires anormales. ( info)

9/319. diagnostic préopératoire de la séquestration pulmonaire extralobar avec la vascularisation peu commune : un rapport de cas.

    Les séquestrations pulmonaires sont les malformations congénitales rares du poumon. La fourniture vasculaire aux séquestrations pulmonaires est variable, avec beaucoup de combinaisons peu communes. À évaluation préopératoire proportionnée est par conséquent recommandée pour éviter des complications peropératoires. La formation image de résonance magnétique (MRI) permet le diagnostic précis de la séquestration pulmonaire extralobar (ELPS), y compris la définition de l'approvisionnement vasculaire. Ceci peut obvier au besoin d'investigations plus invahissantes qui ont été suggérées dans le passé. Présenté ici est un cas d'ELPS avec ses attachements vasculaires aux navires intercostaux. ( info)

10/319. Fourniture artérielle systémique anormale aux segments basiques normaux du lobe inférieur gauche.

    FOND : La fourniture artérielle anormale aux segments basiques normaux du lobe inférieur sans séquestration est une anomalie congénitale rare, et si elle appartient au large éventail des désordres de séquestration demeure controversée. MÉTHODES : Les cas de chacun des 4 patients qui ont été soignés chirurgicalement par nous ont été passés en revue ainsi que 8 cas précédemment rapportés. RÉSULTATS : L'artère anormale a provenu de l'aorte thoracique descendante, a distribué aux segments basiques du lobe inférieur gauche, et s'est écoulée à une veine pulmonaire inférieure normale dans chaque cas. L'artère anormale était épaisse et élastique murée. De l'examen de chacun des 12 cas, le genre masculin, l'aile gauche, l'aorte thoracique descendante comme origine artérielle anormale, l'absence du flux de sang pulmonaire aux segments basiques, et le drainage veineux pulmonaire normal étaient prédominants. En dépit de quelques différences, les résultats ont semblé étroitement liés à la séquestration intralobar. Les traitements chirurgicaux étaient résection, anastomose, et ligature de poumon de l'artère anormale. CONCLUSIONS : Cette anomalie est probablement un type de complexe de séquestration. Les études angiographiques artérielles aortiques et pulmonaires sont nécessaires pour prévoir le procédé chirurgical définitif. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Séquestration Bronchopulmonaire'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.