Cas Rapportés "Tératome"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/1927. biopsie fine d'aiguille des métastases au pyelography rétrograde, dirigée par fluoroscopie. Rapport d'un cas avec le teratoma malin du testicule.

    La biopsie fine percutanée d'aspiration d'aiguille a été exécutée au pyelography rétrograde afin de différencier entre la participation métastatique et scarry d'un uretère strictured dans un patient plus tôt actionné au moment en raison du teratoma malin. La méthode est recommandée dans les patients présentant les maladies malignes où le diagnostic différentiel est impossible à établir au pyelography ou à l'urography rétrograde. ( info)

2/1927. maladie cardiaque carcinoïde de la présentation primaire ovarienne avec la péricardite aiguë et l'échec biventriculaire.

    Un cas est décrit d'une femme de 54 ans qui a eu la péricardite aiguë avec la grande effusion exsudative accompagnée de bon et gauche échec ventriculaire grave. Le patient a été finalement diagnostiqué avec la maladie cardiaque carcinoïde d'un teratoma carcinoïde ovarien. Elle a été traitée avec l'octreotide--un analogue de somatostatin--suivi de la résection chirurgicale radicale du néoplasme. À un suivi d'an seulement la régurgitation tricuspid carcinoïde douce est restée. Seulement 16 cas de maladie cardiaque carcinoïde d'un primaire ovarien ont été décrits en littérature. D'ailleurs médicalement la péricardite aiguë et nonmetastatic manifeste et l'arrêt du coeur gauche ne sont pas considérés en tant que présentations possibles de maladie cardiaque carcinoïde, quoi que l'origine. D'une série récente une petite effusion péricardique a été considérée une conclusion échocardiographique peu fréquente et inattendue dans les patients de coeur carcinoïde. Un cas de " ; pericarditis" carcinoïde ; a été précédemment décrit par suite de la métastase péricardique. La participation dégrossie gauche de coeur est habituellement provoquée par les carcinoids ou l'état ouvert bronchiques de l'ovale de foramen ; tous les deux ont été exclus dans le cas présenté. ( info)

3/1927. tumeur tératoïde atypique de système nerveux central/tumeur rhabdoid : réponse à la thérapie et à l'examen intensifs de la littérature.

    tumeur tératoïde de système nerveux central/rhabdoid atypique (ATT/RT) d'enfance et d'enfance est une entité histologique unique avec une histoire naturelle extrêmement agressive. La thérapie standard pour l'enfant en bas âge et le medulloblastoma d'enfance, avec lesquels cette entité est souvent confondue, a été inefficace ; la plupart des enfants survivent à moins de 12 mois après diagnostic. La thérapie intensifiée a été utilisée récemment pour des enfants avec cette maladie, avec les résultats prometteurs [1.2]. Nous rapportons quatre cas d'ATT/RT dans les enfants en bas âge ; tous ont eu des résections de total partiel et la maladie localisée au diagnostic. Un enfant a traité avant la disponibilité de greffe de moelle est mort de la maladie progressive 9 mois après diagnostic. Un autre enfant, traité avec la chimiothérapie de haut-dose et la radiothérapie en vue de la greffe de moelle, a eu une répétition et mort 20 mois après diagnostic, sans subir la greffe. La chimiothérapie de haut-dose reçue deux par enfants et la moelle osseuse autologous transplantent et ont eu une bonne réponse au traitement ; on a survécu à 19 mois, l'autre enfant est exempt de maladie pendant 46 mois du diagnostic. La thérapie intensifiée a changé l'histoire naturelle du système nerveux central ATT/RT. ( info)

4/1927. Teratoma non mûr provenant de la glande pituitaire : rapport de cas.

    OBJECTIF ET IMPORTANCE : Récemment, on lui a suggéré que l'emplacement primaire des germinomas suprasellar soit le neurohypophysis, mais des tumeurs nongerminomatous de cellule germinale provenant de la glande pituitaire ont été rarement rapportées. PRÉSENTATION CLINIQUE : Un homme de 27 ans s'est présenté avec le panhypopituitarism, le hemianopsia bitemporal, et la bonne paralysie douce de nerf oculomoteur. On n'a pas observé l'insipidus de diabète. La tumeur a été montrée par formation image de résonance magnétique pour prolonger et envahir les sinus caverneux bilatéraux, le mater sellar et clival de dura, et le mucosa de sinus de sphenoid. INTERVENTION : Le déplacement de Transsphenoidal a rapporté un diagnostic de teratoma non mûr. L'alpha-fetoprotein de sérum a été en évidence élevé. La formation image de résonance magnétique et les résultats chirurgicaux de la glande pituitaire résiduelle supérieurement déplacée suggèrent fortement l'origine pituitaire de cette tumeur rare. CONCLUSION : Contrairement aux germinomas neurohypophyseal, des tumeurs malignes nongerminomatous de cellule germinale provenant de la glande pituitaire tendent à ne pas être associées à l'insipidus de diabète et imitent ainsi des adénomes. L'évaluation des marqueurs de tumeur est nécessaire dans de jeunes patients présentant le syndrome de sinus caverneux et tumeurs pituitaires invahissantes avec l'intensité hétérogène indiquée par formation image de résonance magnétique. ( info)

5/1927. Un cas peu commun de la triade complète de Currarino : enfermez le rapport, l'examen de la littérature et les implications embryogenic.

    OBJECTIF ET IMPORTANCE : Nous nous présentons et illustrons un cas peu commun de la triade familiale complète de Currarino (une association entre un défaut sacré osseux, une masse presacral, et une malformation anorectale) dans laquelle le teratoma a résulté des medullaris de zone continentale des Etats-Unis et les neurones mûrs contenus, le glia, et les canaux ependymal de embranchement qui étaient dans la communication avec un syrinx terminal. Les implications embryogenic sont discutées. PRÉSENTATION CLINIQUE : Le patient était un nouveau-né de limite une fois découvert pour avoir l'anus imperforate. Davantage de manoeuvre a indiqué le dysraphism lombo-sacré avec une masse presacral, une fistule rectovaginal, et un rein pelvien simple. Le pedigree de famille a indiqué un modèle familial de transmission ; le patient a eu un deuxième cousin avec l'atrésie anale et un premier cousin avec les anomalies sacrées semblables. Le niveau de moteur était L4 avec la trace L5, et il y avait sensation absente dans les dermatomes sacrés. INTERVENTION : Un colostomy de détournement a été exécuté le jour 14, et l'enfant en bas âge a été retourné à 3 mois d'âge pour subir la résection quasi totale par l'approche abdominale précédente. Seulement une résection de total partiel était possible parce que la masse a résulté de la zone continentale des Etats-Unis de basse terre et était fermement adhérent aux racines de nerf sacré et au navire iliaque. Le suivi la formation image que de résonance magnétique a exécuté 18 mois après chirurgie a indiqué que la tumeur résiduelle n'avait pas progressé. CONCLUSION : La triade complète de Currarino est rare et est familiale dans la moitié des cas. Usages spéciaux de la tumeur dans notre cas étaient la présence des neurones mûrs avec les canaux ependymal et son origine de la zone continentale des Etats-Unis. L'embryogenèse possible peut fournir l'évidence qui le notochord caudal est important pour le neurulation secondaire organisé. ( info)

6/1927. Teratoma gastrique dans un enfant en bas âge--un rapport de cas.

    Le teratoma gastrique est une tumeur extrêmement rare. Nous rapportons un teratoma gastrique dans un vieil enfant en bas âge masculin de quatre mois qui s'est présenté avec grand massachusetts abdominal. Il n'y a aucune évidence de la répétition 1 des ans de 1/2 après que la tumeur a été excisé. Notre cas est une addition aux quelques cas rapportés dans la littérature du monde. ( info)

7/1927. Teratoma bénin intrapéricardique avec la présentation peu commune.

    Le teratoma bénin, également référé en tant que kyste dermoïde, se produisent dans le médiastin. Cependant, leur endroit intrapéricardique a été rapporté très de temps en temps. Ce cas de teratoma plein bénin intrapéricardique est présenté en raison de sa rarité et de sa présentation peu commune comme cas de l'empème, avec des configurations de compression cardiaque et d'effusion péricardique. ( info)

8/1927. Répétition en retard avec la dégénération maligne du teratoma testiculaire. Rapport de cas.

    Orchiectomy radical a été exécuté sur un homme de 25 ans pour le teratoma mûr bénin. Un synchrone sans masse retroperitoneal du changement 3 cm a été suivi pendant cinq années. La masse a agrandi et est devenue des douze années symptomatiques après orchiectomy. L'excision de la masse a indiqué une tumeur non-seminomatous de cellule germinale. L'explication possible est dégénération maligne des éléments teratomatous. Des teratomas testiculaires devraient être traités en tant que tumeur non-seminomatous potentiellement maligne. ( info)

9/1927. Teratoma cervical.

    Les teratomas cervicaux sont les tumeurs rares dans un endroit peu commun. Une masse de cou dans un nouveau-né a été excisée quand elle a agrandi d'une façon disproportionnée ; histologiquement, c'était un teratoma. Teratomas peut se produire en raison d'un changement en chimie de stérol ; la conception s'est dans ce cas-ci produite tandis que la mère ingérait des oestrogènes. Le tissu rétinien, une conclusion peu commune, était présent dans ce teratoma. Les symptômes dans des teratomas cervicaux sont secondaires à l'interférence avec la déglutition et la respiration. Le traitement est excision chirurgicale. ( info)

10/1927. Teratoma médiastinal confus avec le fluide pleural loculated.

    Un enfant de 3 ans est présenté avec un teratoma médiastinal antérieur bénin qui était principalement subordonné localisé au poumon gauche et confus avec le fluide pleural. La lésion n'était pas évidente à 4 mois d'ofage. La tomographie axiale sur ordinateur du spécimen a clairement établi le diagnostic. Ce procédé peut être de valeur dans les patients choisis présentant la maladie pleurale apparente. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Tératome'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.