Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/252. Tachycardies ventriculaires de réentrée et idiopathiques de poids du commerce doubles : interactions compliquées entre deux tachycardies.

    Une étude électrophysiologique a été réalisée dans un homme de 61 ans avec le syndrome de wolff-parkinson-white (WPW). Aux tachycardies ventriculaires ni supraventriculaires de ligne de base, ni n'a pu être induit. Pendant l'infusion d'isoprénaline, la tachycardie ventriculaire provenant de la bonne région ventriculaire de sortie (RVOT) avec une longueur de cycle de Mme 280 a été induite et plus tard la tachycardie de réentrée atrioventriculaire (AVRT) avec une longueur de cycle de Mme 300 employant une voie accessoire dans le mur libre gauche est apparue. Pendant ces tachycardies, AVRT a été entraîné par tachycardie ventriculaire. L'emplacement d'activation ventriculaire le plus tôt pendant la tachycardie ventriculaire a été déterminé pour être l'emplacement de RVOT et un courant de radiofréquence à 30 W a avec succès enlevé la tachycardie ventriculaire à cet emplacement. La voie accessoire de mur libre gauche a été également avec succès enlevée pendant bon arpenter ventriculaire. La coexistence du syndrome de WPW et de la tachycardie ventriculaire sensible de cathecolamine provenant du RVOT a été rarement rapportée. En outre, les tachycardies ont été déclenchées par des tachycardies précédentes. ( info)

2/252. Tachycardie induite par tachycardie : enfermez le rapport de la bonne tachycardie ventriculaire de région de sortie et de la tachycardie de réentrée nodale de poids du commerce.

    La tachycardie a induit la tachycardie, ou la soi-disant double tachycardie, est rare. Un femme de 34 ans est décrit qui a eu une histoire de la syncope, des extrasystoles fréquents, et des épisodes de la tachycardie ventriculaire non soutenue, perçus comme palpitation, sans syncope. À l'étude électrophysiologique, pendant l'infusion de l'isoprénaline, un épisode de la tachycardie ventriculaire non soutenue résultant de la bonne région ventriculaire de sortie a lancé la tachycardie de réentrée nodale atrioventriculaire soutenue, vraisemblablement la cause du patient' ; syncope de s. L'ablation du bon foyer ventriculaire de région de sortie a supprimé l'ectopy ventriculaire ; la voie nodale lente de poids du commerce a été également enlevée. Le patient n'a plus la syncope ou la palpitation. ( info)

3/252. Blocs de branche intermittents dans un patient présentant le rare-type tachycardie de réentrée nodale atrioventriculaire et conduction nodale atrioventriculaire augmentée.

    Nous rendons compte d'un patient présentant le rare-type (poids du commerce) tachycardie de réentrée nodale atrioventriculaire avec une longueur de cycle courte de tachycardie (Mme 235-270), dans qui la tachycardie large passagère de QRS avec le bloc de branche gauche et le bon aberrancy de bloc de branche ont été suivies des complexes étroits de QRS. En outre, le bloc (HT) Son-ventriculaire et une prolongation soudaine de l'intervalle de HT se sont produits pendant la tachycardie. Comme cause déterminante de ces résultats peu communs, la possibilité que le membre antérograde du circuit de ré-entrée a une propriété nodale augmentée de conduction de poids du commerce est discutée, de même que la signification clinique de ce type de tachycardie. ( info)

4/252. Bloc atrioventriculaire se produisant plusieurs mois après ablation de radiofréquence pour le traitement de la tachycardie de réentrée nodale atrioventriculaire.

    L'ablation suivante de la radiofréquence du bloc (poids du commerce) atrioventriculaire (rf) pour le traitement de la tachycardie de réentrée nodale de poids du commerce (AVNRT) est une complication rare mais bien identifiée du procédé--l'incidence rapportée s'étend de 1% à 21%. Presque tous les cas de bloc de poids du commerce se produisent pendant ou peu de temps après le procédé, sont passagers, et récupèrent rapidement. Deux patients (un homme de 22 ans et un femme de 72 ans) présentant le bloc symptomatique de poids du commerce se produisant plusieurs mois après l'ablation lente de la voie rf, exigeant l'implantation permanente de stimulateur, sont décrits. Les deux patients avaient eu plusieurs 24 enregistrements de Holter d'heure avant le procédé, et dans ni l'un ni l'autre cas y avait il n'importe quelle évidence de bloc intermittent ou persistant de poids du commerce. C'est une complication rare sans les facteurs prédictifs définitifs ; cependant, tous les efforts devraient être faits pour exclure le bloc de poids du commerce dans les patients présent avec des symptômes suggestifs après ablation de rf. Avec l'utilisation large de l'ablation de rf pour le traitement d'AVNRT, plus de cas sont susceptibles de se produire. Un enregistrement devrait permettre la documentation de l'incidence de cette complication. ( info)

5/252. Ré-entrée nodale atypique de poids du commerce avec la voie accessoire de spectateur : un mécanisme peu commun de tachycardie pré-excitée.

    Nous présentons un mécanisme peu commun de tachycardie pré-excitée--ré-entrée nodale atypique de poids du commerce avec le spectateur AP. Il peut être différencié d'autres tachycardies pré-excitées par son degré variable de preexcitation (ou spontané ou en réponse à arpenter atrial), degré plus élevé de preexcitation avec arpenter près de l'origine d'AP que pendant la tachycardie, incapacité au preexcite la tachycardie par des battements prématurés atriaux ou ventriculaires en retard, la présence de la tachycardie nodale atypique nonpreexcited de ré-entrée de poids du commerce suivant l'ablation réussie d'AP, et par exclusion de tachycardie atriale. ( info)

6/252. Ablation réussie de radiofréquence d'une voie nodale atrioventriculaire lente sur le septum atrial postérieur gauche.

    L'ablation de cathéter de rf est fortement - efficace en éliminant la tachycardie de réentrée nodale atrioventriculaire en visant la voie lente dans la pièce de posteroinferior de Koch' ; triangle de s dans l'oreillette droite. Nous rapportons ici un patient dans qui " ; lent-fast" ; on a éliminé la tachycardie de réentrée nodale atrioventriculaire seulement par l'ablation de la voie lente dans la région posteroseptal atriale gauche au niveau de l'anneau mitral après des tentatives non réussies d'emplacement traditionnel du côté droit. ( info)

7/252. Manque de bons battements prématurés atriaux de remettre à zéro la tachycardie atriofascicular.

    Un patient présentant une bonne tachycardie atriofascicular (de Mahaim) s'est avéré pour avoir la tachycardie supraventriculaire antidromic induisible, mais les battements prématurés atriaux du mur libre atrial droit n'ont pas remis à zéro la tachycardie. Une transition intéressante de tachycardie nodale de ré-entrée de poids du commerce à la tachycardie de Mahaim est également présentée. ( info)

8/252. Ablation de cathéter de radiofréquence de tachycardie de échange atrioventriculaire coexistante et de tachycardie ventriculaire laissée provenant du fascicule antérieur gauche.

    La coexistence de la tachycardie supraventriculaire et de la tachycardie ventriculaire est rare. Un patient sans la maladie cardiaque structurale et la tachycardie complexe large de QRS avec un paquet droit bloquent la configuration et la déviation de droit-axe a subi l'examen électrophysiologique. Une voie atrioventriculaire gauche cachée (AP) a été trouvée, et la tachycardie de échange atrioventriculaire (AVRT) et la tachycardie ventriculaire gauche (VT) provenant ou près du fascicule antérieur du ventricule gauche tous les deux ont été induites. L'ablation de cathéter de la radiofréquence (rf) d'AP gauche caché a été avec succès effectuée. Pendant Dix mois plus tard, le VT s'est reproduit et a été avec succès enlevé utilisant un potentiel local de Purkinje comme guide. AVRT coexistants et VT idiopathiques commençant ou près du fascicule antérieur gauche ont été avec succès enlevés. ( info)

9/252. La combinaison des facteurs de risque pour la mort subite dans un vieux patient ressuscité avec une cause exceptionnelle d'hypertrophie ventriculaire gauche.

    La manoeuvre d'un homme précédemment asymptomatique de 72 ans présent avec la mort cardiaque soudaine a indiqué un coarctation de l'aorte comme cause d'hypertension artérielle, hypertrophie ventriculaire gauche grave, en combination avec la maladie de l'artère coronaire avec un infarctus du myocarde apical, un dysfonctionnement autonome grave, et une tachycardie de réentrée Poids du commerce-nodale. Tous ces éléments et leur complexe, des interactions probablement synergiques pourraient avoir été impliqués dans le développement de la mort cardiaque soudaine. ( info)

10/252. Réponses duelles atrioventriculaires symptomatiques de double de voie : un rôle pour l'ablation lente de voie.

    Deux patients présentant réponses rapides/lentes symptomatiques de double de voie ont été évalués avec des études d'électrophysiologie. Les palpitations chroniques étaient résistantes ou empirées par thérapie médicale. Aucune tachycardie de ré-entrée n'a été induite. Une tachycardie supraventriculaire paroxysmale nonreentrant a été documentée. L'ablation de radiofréquence de la voie lente sans risque et avec succès a été effectuée. Les patients restent asymptomatiques pendant 16-18 mois. L'ablation de la voie lente pour ce substrat est une option viable. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.