Cas Rapportés "Troubles Chronobiologiques"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/8. Influence circadienne humaine diminuée de stimulateur après 100 jours dans l'espace : une étude de cas.

    OBJECTIF : Les objectifs de cette étude étaient (1) pour évaluer les rythmes circadiens et le sommeil d'un sain, astronaute masculin de 42 ans éprouvant la microgravité (l'apesanteur) pendant presque 5 mois tout en vivant à bord de la MIR de station spatiale car elle a satellisé la terre et (2) pour déterminer les effets du vol spatial prolongé sur le stimulateur circadien endogène, comme indiqué par la température orale et des rythmes subjectifs de vigilance, et leurs ramifications pour le sommeil, la vigilance, et l'exécution. MÉTHODES : Pour trois 12 - à 14 blocs de jour de temps (diffusion dans toute la mission), les températures orales ont été prises et la vigilance subjective était des cinq périodes individu-évaluées par jour. Des journaux intimes de sommeil et les tests de performance ont été également accomplis quotidiennement pendant chaque bloc. RÉSULTATS : Examen du subject' ; la vigilance circadienne de s et les rythmes oraux de la température ont suggéré que le stimulateur circadien endogène ait semblé fonctionner des jusqu'à 90 jours tout à fait bons dans l'espace. Ensuite (des jours 110-122), l'influence du stimulateur circadien endogène sur des rythmes circadiens de la température orale et de vigilance subjective a été considérablement affaibli, avec des ruptures conséquentes dans le sommeil. CONCLUSIONS : Les missions spatiales durant plus de 3 mois pourraient avoir comme conséquence l'influence circadienne diminuée de stimulateur dans les astronautes, menant aux problèmes certains de sommeil. ( info)

2/8. Diminuez dans l'organisation circadienne à long terme de cycle de repos-activité dans un patient présentant la démence.

    Mesure continue du cycle circadien de repos-activité pendant 598 jours dans un patient dément avec Alzheimer' probable ; la maladie de s a indiqué les changements progressifs lents de l'organisation temporelle jusqu'à la mort. L'analyse circadienne et de sommeil des données actigraphic a fourni la documentation objective de l'insertion progressive du wakefulness dans le repos et le repos dans des périodes de sillage. Arpentant, un renforcement nonphotic de zeitgeber, mené à la synchronisation améliorée du cycle de repos-activité. ( info)

3/8. dispositifs et perturbation psychiatriques de rythme circadien de la température, de l'impulsion, et de la tension artérielle dans Wilson' ; la maladie de s.

    Wilson' ; la maladie de s (dégénération hepatolenticular), une maladie d'origine génétique, est due au métabolisme de cuivre anormal affectant beaucoup d'organes et de systèmes, particulièrement au foie et au système nerveux. Les symptômes initiaux peuvent être exclusivement ou principalement psychiatriques, y compris les dispositifs psychotiques. On rapporte trois cas dans lesquels l'image clinique au début était compatible avec un diagnostic psychiatrique. Pendant l'hospitalisation, avant traitement, il y avait anormal et les changements spontanés du rythme circadien de la température, impulsion, et tension artérielle, ont enregistré toutes les 6 heures, avec les crêtes fébriles en l'absence du foyer infectieux. Puisque l'hypothalamus est important dans le règlement de ces fonctions autonomes, l'hypothèse d'un dysfonctionnement hypothalamique possible a été faite, justifiant une recherche large clinique et de laboratoire qui a permis le diagnostic de Wilson' ; la maladie de s. La vigilance aux anomalies de rythme circadien dans ces cas-ci peut aider le psychiatre à éviter un diagnostic incorrect. ( info)

4/8. Désordres de sommeil.

    Les humains passent approximativement un tiers de leurs vies endormies. Bien que les mêmes désordres médicaux qui se produisent pendant le wakefulness persistent dans le sommeil, il y a beaucoup de désordres qui se produisent exclusivement pendant le sommeil ou est des manifestations d'une perturbation de normal dormir-réveillent la physiologie. La raison la plus commune de la référence à un laboratoire de sommeil est OSA, tandis que le désordre de sommeil le plus commun est insomnie. Les traitements efficaces existent maintenant pour beaucoup de désordres de sommeil, tels qu'OSA et RLS, et une percée importante dans le traitement du narcolepsy semble imminente. Puisque tous les processus de la maladie sont compromis par sommeil insuffisant, il est essentiel que le médecin de pratique comprennent les causes et les traitements des désordres de sommeil communs. ( info)

5/8. Perturbation sélective de rythme circadien dans le lymphome cérébral.

    Nous présentons un patient présentant le lymphome cérébral qui a développé une perturbation sélective de rythme circadien. Le traitement avec le modafinil a mené à une amélioration considérable de qualité de vie. ( info)

6/8. association entre la phase retardée de sommeil et les syndromes hypernyctohemeral : une étude de cas.

    OBJECTIF D'ÉTUDE : Nous avons étudié si le syndrome hypernyctohemeral (non-24-hour dormir-réveillent le syndrome) peut montrer une association clinique avec le syndrome retardé de phase de sommeil (DSPS) dans une femme de 39 ans qui a développé des perturbations de sommeil suivant des dommages de cerveau traumatiques. mesures ET RÉSULTATS : Dormir-réveillez la documentation de notation et les enregistrements de poignet-activité pendant plus de 6 mois consécutifs ont confirmé le patient' ; tendance de s de vivre sur le " de longer-than-24-hour ; days." ; Des épisodes de la coordination relative au jour de 2$4$ heures ont été également notés, suggérant que le patient ait été transitoirement dans et hors de la phase avec les synchroniseurs environnementaux trop faibles pour l'entraîner entièrement à l'environnement géophysique. Intéressant, nous avons noté une tendance de lancer le sommeil entre le 3:00 AM et le 5:00 AM et de se réveiller du sommeil entre le midi et le 1:00 P.M. CONCLUSIONS : Ces résultats soutiennent une association entre le syndrome hypernyctohemeral et le DSPS. Cette association peut porter des implications pour le traitement des désordres de rythmes circadiens. ( info)

7/8. rythme circadien courant libre de short passager dans un cas d'aneurysm près des noyaux suprachiasmatic.

    Un cycle circadien courant libre de repos-activité est rare en vue les individus vivant dans un environnement normal. Bien plus rares est heures plus courtes d'une périodicité des que 24, comme observé dans les enregistrements actigraphic dans un patient féminin pendant la convalescence après des dommages de coup du lapin dans un accident de voiture. La période courante libre documentée était de 22.5 heures pendant 19 jours. Pendant des semaines suivantes le re-entraînement s'est produit après le rétablissement par un zeitgeber social, avec une phase circadienne légèrement tôt de début nocturne de melatonin relativement à une période en retard de sommeil. La formation image de résonance magnétique et l'angiographie cérébrale ont montré un aneurysm à la bifurcation de l'artère carotide interne droite, près de la structure circadienne de stimulateur (les noyaux suprachiasmatic), qui plus tard a été occlue. ( info)

8/8. fatigue et facteurs humains connexes dans l'accident proche d'un grand avion militaire.

    INTRODUCTION : Pendant l'approche à un endroit à distance d'île, un avion de lourd-transport aérien de l'Armée de l'air des États-Unis a été piloté dans une stalle aérodynamique, ayant pour résultat la perte de plus de 4000 pi d'altitude, avec l'équipage récupérant les avions juste avant que l'impact se soit produit. MÉTHODES : Une analyse du malheur a été conduite par un examen des données de malheur de l'U.S. air Force, des enregistrements de voix d'habitacle, des articles de données de vol, et des entrevues non-privileged de l'équipage aérien impliqué. Un examen complet des facteurs fatigue-connexes a été conduit, y compris la modélisation automatisée de fatigue. RÉSULTATS : L'équipage a voyagé plus de 11.000 MI dans une direction à l'ouest sur une période de 6 d. Ils avaient été en service pour presque 21 h le jour du malheur, avec le repos en vol minimal. Les pilotes étaient commencement en retard leur descente pour l'atterrissage, et un avion mineur fonctionne mal a distrait l'équipage, contribuant à l'attention séparée et a dégradé la conscience situationnelle. Une panne dans la communication d'équipage et l'échec en juste proportion surveillent et interprètent le véritable état d'avions abouti à la perte de commande d'avions. analyse du crew' ; le travail de s/programme de repos a confirmé que les éléments multiples de la fatigue étaient présents pendant ce malheur, y compris la fatigue aiguë et cumulative, les ruptures circadiennes, et l'inertie de sommeil. En plus, la conscience situationnelle réduite et la désorientation spatiale, aggravées par la fatigue fondamentale, étaient causales dans ce malheur. DISCUSSION : Ce malheur accentue l'importance de maintenir un niveau important de conscience situationnelle pendant les vols de long-courrier avec un besoin continu d'aborder des issues concernant la désorientation spatiale, l'application appropriée des principes de psychanalyse industrielle dans les habitacles modernes, et la réduction des facteurs de fatigue d'équipage aérien. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)


Laisser un message sur 'Troubles Chronobiologiques'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.