Cas Rapportés "Tuberculose Endocrinienne"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/53. tuberculose disséminée : un défi toujours diagnostique.

    Il est notoirement difficile diagnostiquer tuberculose disséminée et, avec la diminution de l'incidence de tuberculose en Australie, la connaissance de ses manifestations a diminué. Nous décrivons quatre cas bactériologiquement prouvés ce qui illustrent la gamme des présentations et des difficultés diagnostiques. Étonnant, la thérapie immunosuppressive n'a pas besoin de causer la détérioration rapide. La tuberculose disséminée devrait être considérée dans n'importe quel patient présentant la maladie de système multiple qui est en danger de la tuberculose, en particulier si d'outre-mer né. En l'absence des résultats confirmatoires, une épreuve thérapeutique prompte peut être de sauvetage. ( info)

2/53. Présentation peu commune de réactivation de tuberculose dans l'enfance : massachusetts antérieur de cou.

    Bien que la tuberculose extrapulmonary ait un large éventail des manifestations cliniques, la participation de la glande thyroïde chez les enfants a été rapportée très rarement. Les auteurs rapportent un cas d'une fille de 11 ans avec un gonflement nodulaire de nontender de la thyroïde, dont les symptômes, dispositifs tomographiques et scintigraphic, ont imité une nodule avec un composant cystique. Bien que rarement observée, la tuberculose devrait être considérée dans le diagnostic différentiel des lésions nodulaires de la thyroïde chez les enfants, particulièrement dans le patient présentant l'histoire connue de l'exposition à la tuberculose. ( info)

3/53. Participation tuberculeuse de la glande thyroïde : un rapport de deux cas.

    La tuberculose thyroïde est rare. Dans la dernière décennie, cependant, l'incidence des formes extrapulmonary de tuberculose a augmenté. Nous rendons compte de 2 cas de tuberculose thyroïde. Dans l'affaire 1, un abcès tuberculeux imitant la thyroïdite aiguë était trouvé qui a été correctement diagnostiquée par biopsie d'aspiration de fin-aiguille (FNAb). Aucune évidence de la maladie active n'a été notée. L'épaississement pleural sur la radiographie de la poitrine était le seul signe compatible avec une infection précédente. Dans l'affaire 2, thyroïdite tuberculeuse avec l'agrandissement de ganglion lymphatique étaient également diagnostiqués par FNAb dans un arrangement de réévaluation. Dans les deux cas le traitement avec les drogues antituberculeuses a eu comme conséquence le rétablissement complet. La tuberculose thyroïde devrait être maintenue dans l'esprit dans le diagnostic différentiel des nodules thyroïde, notamment dans les patients présentant une histoire de la maladie tuberculeuse. FNAb représente l'approche principale à faire le diagnostic. ( info)

4/53. tuberculose disséminée causant l'agrandissement adrénal bilatéral et l'Addison' ; la maladie de s.

    Les dispositifs cliniques et la formation image de tomographie calculée d'un patient présentant l'échec adrénal aigu suivant la tuberculose disséminée est décrits. ( info)

5/53. Résultats des USA et de CT de la tuberculose de la thyroïde : trois rapports de cas.

    Avec deux deux de CT films ultrasonographic et de trois cas de tuberculose thyroïde, nous évaluons les résultats ultrasonographic et de CT et les corrélons avec les résultats pathologiques. Ils sont démontrés comme la masse hypoechoic hétérogène sur l'ultrasonogram et périphérique-augmenter l'abcès à basse densité sur le balayage de CT avec la lymphadénopathie régionale. L'échographie (US) et CT peut aider le diagnostic de la tuberculose thyroïde. ( info)

6/53. Tuberculoma pituitaire imitant l'adénome : formation image de résonance magnétique.

    Un cas d'une masse pituitaire avec des résultats cliniques et de MRI compatibles à l'adénome est présenté. La biopsie transphenoidal d'excision de Transnasal l'a montré qu'était un tuberculoma pituitaire. Le patient a été soigné avec les drogues antituberculeuses, et un suivi MRI 18 mois plus tard a montré la bonne réponse. Des dispositifs de MRI et un examen des rapports publiés du tuberculoma sellar sont brièvement discutés. ( info)

7/53. tuberculose pancréatique solitaire imitant le carcinome pancréatique avancé.

    Un femme de 40 ans a été référé pour le carcinome principal pancréatique envahissant la veine portique. La dichotomie entre les résultats radiologiques et la condition générale du patient, aussi bien que les résultats de laboratoire (aucune évidence de cholestasis), doute de fonte sur le diagnostic. Il n'y avait aucune histoire de la tuberculose. La radiographie de poitrine n'a indiqué aucun résultat pathologique. Les rapports anatomiques de la lésion ont nécessité un à haut risque des dommages vasculaires si la biopsie de tissu devaient être faites ; donc, la laparotomie diagnostique a été effectuée. La biopsie a indiqué des granulomes avec la nécrose caséeuse, compatible à la tuberculose. Après 6 mois de traitement d'antituberculosis, les lésions avaient complètement résolu. La tuberculose devrait être considérée dans le diagnostic différentiel des masses pancréatiques, en particulier dans les régions où la maladie est endémique. La condition ressemble habituellement à une tumeur pancréatique avancée. L'exécution d'une biopsie des lésions inopérables et le maintien d'un scepticisme raisonnable en vue de l'évaluation des lésions fonctionnelles (attention aux indices non-exclusifs mais utiles, tels que le jeune âge patient, l'histoire de la tuberculose, l'absence de l'ictère) mèneront au diagnostic dans la plupart des patients. La laparotomie diagnostique peut être exigée dans un petit sous-ensemble de patients. La réponse au traitement d'antituberculosis est très favorable. Le rôle de la résection (par exemple, pancreatoduodenectomy) est très limité. ( info)

8/53. L'inflammation granulomateuse tuberculeuse s'est associée à l'adénome de la glande parathyroïde se manifestant en tant que hyperparathyroidism primaire.

    Une femelle de 36 ans s'est présentée avec douleur osseuse généralisée, faiblesse musculaire et a agrandi des ganglions lymphatiques cervicaux. Les résultats biochimiques et l'aperçu squelettique étaient suggestifs du hyperparathyroidism primaire (PHPT). Le CT du cou et du thorax a montré des ganglions lymphatiques multiples agrandis dans la région médiastinale cervicale et supérieure. Avec un diagnostic de PHPT elle a subi l'exploration cervicale et l'excision de la glande parathyroïde inférieure droite agrandie avec la biopsie des noeuds ont été faites. L'histopathologie a indiqué les dispositifs de l'adénome parathyroïde droit avec peu de centres de granulome épithélioïde et de lymphadénite granulomateuse. La sensibilité de souillure et de culture d'AFB était négative. Un ACP positif pour la tuberculose de mycobactérie des homogénats de la tumeur parathyroïde a confirmé l'inflammation tuberculeuse dans l'adénome parathyroïde. Au meilleur de notre connaissance c'est la première caisse rapportée d'adénome parathyroïde liée à la pathologie tuberculeuse dans un cas de PHPT. ( info)

9/53. Hypercalcemia dans un patient présentant l'insuffisance adrénale tuberculeuse.

    objectifs : Pour soulever la conscience du hypercalcemia comme manifestation rare et parfois inaugurale d'insuffisance adrénale. RAPPORT DE CAS : Évaluation de hypercalcemia dans une insuffisance adrénale montrée par homme de 43 ans. Biopsies lésions épithélioïdes de testicules et de glandes surrénales et géantes indiquées de cellules indiquant la tuberculose. Bien que la tuberculose puisse contribuer au hypercalcemia, cette possibilité a été éliminée dans notre patient par les bas niveaux 1.25 et retour de la dihydroxy-vitamine D3 de sérum à la normale du calcium de sérum et fonction rénale sous la thérapie de remplacement d'hormone. Il devrait noter, cependant, qu'un cours de pamidronate a été donné. CONCLUSION : Le mécanisme du hypercalcemia lié à l'insuffisance adrénale est controversé. Hyperparathyroidism a été éliminé dans notre patient. L'insuffisance adrénale devrait être considérée dans quelques patients avec le hypercalcemia. ( info)

10/53. Résultats échographiques de la thyroïdite tuberculeuse dans un patient avec Behcet' ; syndrome de s.

    Nous rapportons un cas de la thyroïdite tuberculeuse dans un femme avec Behcet' ; syndrome de s. L'examen physique initial a en mai 1998 indiqué le doux multiple, nontender, ganglions lymphatiques mobiles, chacun mesurant moins de 1 cm, dans la chaîne jugulaire interne inférieure gauche. L'échographie a exécuté en février 2000 petit multiple montré (< ; 1 cm), ganglions lymphatiques ovales, chacun avec un hilum gras intact, dans la chaîne jugulaire interne inférieure gauche ; la glande thyroïde a semblé normale. L'échographie de suivi 6 mois plus tard a montré les lésions multifocales, hétérogènes, hypoechoic avec les marges mal définies dans des les deux lobes de la thyroïde et plusieurs petits, ovales ganglions lymphatiques, chacun avec un hilum gras intact, dans la chaîne jugulaire interne inférieure gauche. l'aspiration de Fin-aiguille a été exécutée sur la plus grande lésion thyroïde, et l'analyse cytologique de l'aspiré a indiqué un nombre restreint de histiocytes épithélioïdes à un arrière-plan nécrotique, qui était suggestif de la tuberculose. L'échographie de suivi après 3 mois de chimiothérapie d'antituberculosis a prouvé que les lésions thyroïde avaient résolu. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Tuberculose Endocrinienne'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.