Cas Rapportés "Tumeurs Des Bronches"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/824. Brachytherapy endobronchique pour le thymoma récurrent montrant la croissance polypoid endobronchique.

    Les auteurs rapportent un cas de thymoma récurrent montrant la croissance polypoid endobronchique. Au commencement, le patient a eu le thymoma invahissant avec la croissance intracaval dans l'oreillette droite. Il a été traité avec la chimiothérapie se composante de thérapie de multimodality, la résection chirurgicale, et la radiothérapie (50.4 GY). 3 ans et 6 ans après le traitement initial, la tumeur s'est reproduite extérieur la veine cave supérieure reconstruite. Le patient a été soigné avec la radiothérapie répétée (50.4 GY et 40 GY), et la remise a été réalisée. Huit ans après la première thérapie, une lésion polypoid endobronchique a été détectée dans la bronche supérieure droite de lobe et s'est histologiquement avérée thymoma. Le taux endobronchique de haut-dose brachytherapy (20 GY à 3 fractions mm/5) a été effectué pour le palliation parce que la tumeur récurrente s'est produite en dehors de du secteur de veine cave supérieure, qui reirradiated. Après le traitement, la tumeur endobronchique rétrécie remarquablement dans la taille sans effets nuisibles. Aucune recroissance de tumeur n'a été notée après un suivi de 10 mois. ( info)

2/824. spasme coronaire et arrêt cardiaque de la crise carcinoïde pendant le laser bronchoscopy.

    La manipulation Bronchoscopic d'un carcinoïde endobronchique peut précipiter une crise carcinoïde. Le spasme d'artère coronaire est une manifestation rare de la crise carcinoïde, et n'a été jamais rapporté comme complication de bronchoscopy flexible. Nous rapportons un cas d'une fille de 10 ans qui a développé le spasme d'artère coronaire et l'arrêt cardiaque pendant le photoresection en aluminium de laser du grenat de neodymiumyttrium (ND-YAG) d'un carcinoïde endobronchique. L'identification de cette présentation peu commune d'une crise carcinoïde est importante car l'approche de traitement diffère des protocoles standard de ressuscitation. ( info)

3/824. Métastases d'os des tumeurs carcinoïde bronchiques. Deux cas-rapports.

    Deux cas-rapports de la maladie métastatique d'os dans les patients avec les tumeurs carcinoïde bronchiques illustrent les défis diagnostiques augmentés par ces malignités lent-croissantes dont le primaire échappe fréquemment à la première identification. Le premier patient a eu l'image typique d'un primaire avec une métastase simple d'os. Les dispositifs peu communs dans le deuxième patient étaient le grand nombre de métastases d'os, participation des emplacements squelettiques distaux, et altitude de sérotonine et de 5 niveaux acides hydroxyindoleacetic. ( info)

4/824. La maladie antiglomerular de membrane de sous-sol d'IgA s'est associée au carcinome bronchique et à gammopathy monoclonal.

    maladie de membrane de sous-sol d'Antiglomerular l'anti-GBM) (est caractérisée par un dépôt linéaire des immunoglobulines le long de la membrane glomérulaire de sous-sol. Un homme de 67 ans avec un gammopathy monoclonal récemment découvert d'importance inconnue (MGUS) s'est présenté avec l'hématurie microscopique, le proteinuria de nephrotique-gamme, et la fonction rénale détériorante rapidement après une pneumonie. L'histologie rénale a montré une glomérulonéphrite en croissant ; l'immunohistology a montré la souillure linéaire intense du GBM avec de l'immunoglobuline a (IgA) et la souillure linéaire de moderate avec le kappa et les chaînes légères de lambda. Le criblage pour la maladie systémique, y compris mellitus de diabète, disseminatus d'erythematodes de lupus, cryoglobulinemia, était négatif. Les essais sérologiques pour la détection d'anti-GBM anticorps étaient positifs pour la classe et le négatif d'IgA pour IgG. Davantage d'examen a indiqué un carcinome bronchique T2N2M0. Ce rapport clinique ajoute la nouvelle information au spectre de l'anti-GBM maladie et suggère que la néoplasie puisse être associée à l'exposition peu commune de et/ou à l'immuno-réaction aux épitopes dans le GBM. ( info)

5/824. Métastase endobronchique de multiforme de glioblastoma diagnostiquée par biopsie bronchoscopic fibreoptique.

    Nous rapportons un cas de métastase extraneurale d'un multiforme intra-crânien de glioblastoma (GBM) au poumon supérieur gauche, en lequel bronchoscopy fibreoptique a joué un rôle principal dans le diagnostic. Le patient, un femme de 20 ans, présents avec la toux et l'enrouement secs 2 ans après l'excision totale de la tumeur cérébrale et de la radiothérapie postopératoire. Les échantillons de tissu obtenus pendant la biopsie bronchoscopic fibreoptique ont eu le même aspect morphologique que la tumeur intra-crânienne primaire, qui était compatible à GBM. Dans les cas de la métastase pulmonaire de GBM, le diagnostic antérieur à la mort est rare. Notre expérience de ce cas suggère que bronchoscopy fibreoptique peut être un outil diagnostique valable pour GBM métastatique. ( info)

6/824. Myoblastoma granulaire de cellules (schwannoma) du carina dans un patient présentant la sarcoïdose.

    Le sixième rapport de cas du myoblastoma granulaire de cellules (schwannoma) du carina, se produisant dans une femme de couleur de 22 ans, est présenté. Le carcoidosis coexistant fortuit était présent. Les diverses théories de l'histogénèse de la lésion sont passées en revue brièvement. ( info)

7/824. Tumeurs carcinoïde présentant comme cancer du sein : l'utilité de la formation image de radionucléide avec le pentetreotide 123I-MIBG et 111In-DTPA.

    Les tumeurs secondaires du tout dactylographient dedans le sein sont rares. Un examen de la littérature a démontré seulement 23 caisses de tumeurs carcinoïde avec la métastase associée de sein, à la différence des tumeurs carcinoïde primaires du sein. Des métastases éloignées des tumeurs carcinoïde sont corrélées avec le pronostic et la survie pauvres. Bien que les tumeurs carcinoïde mammaires primaires et métastatiques soient rares, l'identification d'origine vraie des tumeurs peut être d'importance dû à la gestion et au pronostic cliniques différents des deux conditions. Récemment, radionucléide-marqué des techniques de formation image ont été appliqués à la localisation de telles lésions, basée sur la prise d'isotope par des récepteurs actuels dans ces tumeurs neuroendocrines. Nous rapportons deux nouvelles caisses de tumeurs carcinoïde avec des métastases de sein, les primaires étant dans la valve ileocaecal et la bronche, respectivement. Le diagnostic d'une tumeur carcinoïde a été basé sur les dispositifs cliniques, biochimiques, histopathologiques et immunostaining. En outre, ces patients ont eu les deux 123I-MIBG et la scintigraphie de pentetreotide de 111In a exécuté. Ces radionucléides jouent un rôle utile dans la localisation et potentiellement dans la gestion des tumeurs carcinoïde et de leurs métastases éloignées. ( info)

8/824. projection tomographique calculée hélicoïdale de minimum-intensité d'une fente dans une obstruction des voies respiratoires.

    Nous avons traité un homme de 54 ans avec une obstruction anastomotique après un bon lobectomy supérieur de douille. Par l'utilisation les images minimum de projection d'intensité qui ont été produites des ensembles de données tomographiques calculés hélicoïdaux qui ont indiqué une fente tordue ont augmenté avec de l'air quelques millimètres dans la longueur, par l'anastomose à la bronche distale, nous ont avec succès traité l'obstruction par la dilatation bronchoscopic de ballon. ( info)

9/824. Hémoptyse massive retardée après le placement stent bronchique extensible.

    Les patients présentant le cancer de poumon développent souvent l'obstruction des voies respiratoires qui rend nécessaire des interventions bronchoscopic palliatives. Des stents extensibles en métal sont de plus en plus employés pour cette indication. Nous rapportons un cas de l'hémoptyse massive mortelle qui s'est produit pendant 1 semaine après le placement stent bronchique calme. Le traitement avec la radiothérapie d'external-faisceau, brachytherapy précédents, et la thérapie photodynamique ont probablement contribué au fistulization artère-bronchique pulmonaire dans ce patient. Cette complication devrait être maintenue dans l'esprit en considérant la voie aérienne extensible insertion stent dans les malades du cancer fortement traités préalablement de poumon. ( info)

10/824. Métastase endobronchique de cancer de l'estomac.

    Une jeune femme s'est présentée avec une toux sèche actuelle pendant les 4 semaines précédentes. Une radiographie de poitrine a démontré l'infiltration interstitielle diffuse dans les deux domaines inférieurs de poumon. L'examen bronchoscopic à fibres optiques a indiqué le multiple les nodules élevées 2 ou 3 par millimètres sur la surface bronchique et une biopsie muqueuse a montré l'infiltration sous-épithéliale étendue de l'adénocarcinome mal différencié sans changement précancéreux défini dans l'épithélium sus-jacent. Des études pour l'évaluation du foyer primaire de tumeur ont été réalisées. Oesophagogastroduodenoscopy a montré le cancer gastrique avancé du type III de Borrmann, et la biopsie muqueuse de l'estomac a montré l'adénocarcinome mal différencié. Le patient a été soigné trois fois avec la chimiothérapie systémique, mais son état a détérioré. Trois mois après diagnostic, elle est morte de la pneumonie compliquée. C'est un cas rare de métastase endobronchique de cancer de l'estomac. L'estomac est un emplacement peu commun de métastase endobronchique de malignité primaire extrathoracic. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Tumeurs Des Bronches'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.