Cas Rapportés "Tumeurs De L'Ovaire"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/3993. tumeurs de cellules de sertoli d'ovaire : étude photomicroscopique et d'ultrastructure avec des considérations histogenetic.

    Deux caisses de tumeurs pures de cellules de sertoli de l'ovaire sont présentées. Les tumeurs étaient grises pour brunir et généralement solide, mais avec plusieurs secteurs cystiques. Elles ont montré fortement différenciée, mais la variable, modèles histologiques avec les cordes pleines des cellules néo-plastiques, aussi bien que des formations tubulaires. Ultrastructuralement, la partie basique des cellules s'est reposée sur une couche nonfibrillary de membrane de sous-sol tandis que la frontière libre montrait les cils occasionnels. Latéralement, les cellules ont montré les jonctions et les desmosomes serrés. Le bonnet endoplasmique rugueux abondant et un certain bonnet endoplasmique lisse cystically dilaté étaient évidents. Les théories concernant l'histogénèse sont discutées. Assez de similitudes, par la lumière et par la microscopie électronique, sont présentées entre ces tumeurs et la cellule de Sertoli pour justifier classifier ces tumeurs ovariennes comme cellule de Sertoli dans le type. Le développement des cils est considéré une manifestation du metaplasia focal de la cellule de Sertoli néo-plastique. ( info)

2/3993. Sclérose palliative du carcinome ovarien ou péritonéal cystique 1ntra-abdominal.

    Trois patients présentant platine et des répétitions 1ntra-abdominales principalement cystiques paclitaxel-résistantes du carcinome ovarien ou péritonéal ont été soignés avec drainage percutané CT-guidé de cathéter et sclérose suivante. Cette obstruction du côlon ou ureteral soulagée et si soulagement significatif des symptômes. Dans un cas la sclérose répétée a été exécutée. La sclérose des répétitions cystiques peut fournir le palliation additionnel. ( info)

3/3993. Cancer ovarien présentant en tant que vasculitis leukocytoclastic.

    Nous décrivons un femme de 53 ans avec une histoire de quatre mois des papules purpuriques palpables sur les extrémités supérieures et inférieures. La biopsie des lésions de peau a indiqué le vasculitis leukocytoclastic. Bien qu'elle ait nié tous les symptômes systémiques, l'analyse d'urine a démontré l'hématurie et le proteinuria. Bien que le patient' ; les lésions de peau de s ont répondu à la prednisone, son analyse d'urine ne se sont pas améliorées. Une masse complexe de 10 cm impliquant l'ovaire et l'adnexa gauches a été fortuit découverte sur l'ultrason rénal. Le sérum CA-125, un marqueur de cancer ovarien, a été élevé. La laparotomie a indiqué le carcinome ovarien confiné à l'ovaire gauche. Après que le cancer ait été réséqué, le patient' ; analyse d'urine de s lentement améliorée. Le vasculitis de Leukocytoclastic (LCV) est rarement associé à la malignité fondamentale et seulement rarement aux tumeurs pleines. Nous postulons que le patient' ; le vasculitis de s a représenté un phénomène paraneoplastic qui a permis un diagnostic du carcinome ovarien asymptomatique. À notre connaissance, c'est le premier rapport du LCV se produisant comme signe de présentation de cancer ovarien. ( info)

4/3993. anti-epiligrin pemphigoid cicatriciel : un cas s'est associé au carcinome gastrique et aux configurations ressemblant à l'acquisita de bullosa d'épidermolyse.

    Une femme de 48 ans avec anti-epiligrin pemphigoid cicatriciel (CP) qui a montré les dispositifs cliniques ressemblant à l'acquisita de bullosa d'épidermolyse s'est avérée pour avoir l'adénocarcinome de l'estomac. L'examen histologique de la peau de lesional a démontré une boursouflure sous-épidermique. La microscopie directe d'immunofluorescence de la peau de perilesional a indiqué les dépôts linéaires d'IgG et de C3 à la zone de membrane de sous-sol. Le patient' ; le sérum de s a contenu les autoantibodies d'IgG qui bondissent au côté cutané de 1 mole/l NaCl-ont dédoublé la peau humaine normale aussi déterminée par microscopie d'immunofluorescence indirecte, et le lucida de lame comme déterminé par microscopie indirecte d'immunoelectron. Le patient' ; le sérum de s immunoprecipitated laminin-5 des extraits et des médias des keratinocytes humains biosynthétiquement radiomarqués. Les études d'Immunoblot ont montré à cela le patient' ; les autoantibodies de s bondissent spécifiquement la sous-unité alpha3 de cet isoform de laminin. La fragilité de la peau et les lésions bullous ont disparu après gastrectomy total, mais bientôt ont réapparu probablement en association avec la maladie métastatique dans un ganglion lymphatique. La possibilité que l'anti-epiligrin CP peut se développer paraneoplastically dans quelques patients est discutée. ( info)

5/3993. Carcinoïde strumal ovarien avec la constipation grave : analyses immunohistochemical et d'adn messagère du peptide yy.

    Les tumeurs carcinoïde ovariennes de fonctionnement sont bien connues pour causer le syndrome carcinoïde. Récemment, on rapporte que des tumeurs carcinoïde ovariennes strumal et trabecular causent la constipation grave probablement en raison du peptide tumeur-producteur YY (PYY). Nous avons étudié un cas de carcinoïde strumal ovarien primaire qui avait eu la constipation grave jusqu'à ce que la tumeur ait été enlevée par opération chirurgicale. Immunohistochemically, beaucoup de cellules de tumeur étaient fortement positif pour PYY. Par la tache nordique et les analyses renversées d'amplification en chaîne par réaction de transcription, PYY adn messagère a été exprimé sous une forme complète comme détecté dans le mucosa humain normal de deux points. De ces résultats, un carcinoïde strumal ovarien est fortement suggéré pour exprimer PYY complet adn messagère et donc pour accomplir la protéine de PYY cette des résultats dans la constipation grave. ( info)

6/3993. Ovarii malin de struma.

    Un cas rare d'ovarii malin de struma est présenté. La tumeur a été excisée ainsi que l'ovaire et a interprété comme adénocarcinome strumal papillaire surgissant dans un teratoma cystique avec les éléments prédominants thyroïde. Avant la chirurgie le patient n'a montré aucun symptôme de l'hyperfonction thyroïde. Les essais de fonction thyroïde réalisés à la suite de la chirurgie étaient dans des limites normales. Les examens périodiques du patient pendant trois ans n'ont indiqué aucune anomalie. Statistiquement, ce type de malignité porte un bon pronostic avec un " élevé ; cure" ; taux. ( info)

7/3993. Ovarien endometrioid-comme la tumeur de sac de jaune a traité par seule chirurgie, avec la répétition à 12 ans.

    Nous décrivons le cas d'une étape Ia endometrioid-comme la tumeur de sac de jaune (YST) de l'ovaire, qui a été à l'origine mal diagnostiqué comme ovarii malin de struma et pas traité avec la chimiothérapie auxiliaire. Après 12 ans, un kyste dermoïde contralatéral a été excisé avec une petite nodule omentale partiellement de nécrotique et calcifié endometrioid-comme YST. Aucune tumeur n'a été détectée dans plusieurs autres spécimens de biopsie, et un lavage péritonéal était négatif pour des cellules de tumeur. Puisqu'il n'y avait aucune évidence d'autre tumeur et le niveau d'alpha-fetoprotein de sérum (AFP) était normal après la deuxième opération, le patient a été suivi. Les niveaux périodiques d'AFP de sérum sont demeurés normaux pendant 4 mois. À l'deuxième-regardez la laparotomie après 4 mois, une petite nodule de tumeur a été enlevé du cul-de-sac. Postopératoirement, le patient a reçu trois cycles de chimiothérapie de BEP. Le long intervalle sain après que la première opération malgré la présence de la diffusion occulte à l'épiploon et à la poche de Douglas indique dans ce cas-ci que certains endometrioid-comme YSTs peuvent avoir un cours nonchalent. Le cas actuel souligne l'importance de l'échafaudage chirurgical soigneux et du suivi à long terme dans les caisses de tumeurs primitives de cellule germinale de l'ovaire. ( info)

8/3993. carcinome ovarien, carcinome endométrial, et grossesse.

    31 un patient d'ans G1 P0 présentant une histoire de l'infertilité s'est présenté avec la tache légère et la restriction à la fin de son premier trimestre. Un ultrasonogram à la gestation de 19 semaines a indiqué une gestation intra-utérine de 21 semaines, d'un grand leiomyoma, et d'un massachusetts ovarien gauche complexe de 8.9 x de 6.8 cm. À la gestation de 35 semaines elle a eu une césarienne de secours et un salpingo-oophorectomy gauche dus à massachusetts ovarien rompu présumé. La masse ovarienne a été diagnostiquée comme cystadenocarcinoma serous. Une laparotomie exploratoire avec une hystérectomie abdominale totale, un bon salpingo-oophorectomy, la biopsie omentale, et le prélèvement periaortic de noeud à 9 semaines de puerpéral a indiqué un diagnostic de cystadenocarcinoma serous ovarien de l'étape IC et d'un adénocarcinome endométrial sécréteur de l'étape IA. La thérapie 32P Adjunctive a été avec succès administrée et actuellement le patient n'a eu aucune répétition. ( info)

9/3993. Réactions d'hypersensibilité à l'administration intrapéritonéale du carboplatin dans le cancer ovarien : le premier rapport d'un cas.

    Des réactions d'hypersensibilité à l'administration intraveineuse du carboplatin (CP) ont été précédemment rapportées. Cependant, la réaction d'hypersensibilité à l'administration intrapéritonéale du CP n'a pas été encore rapportée. Un femme de 66 ans diagnostiqué avec le carcinome ovarien a suivi six cours d'administration intrapéritonéale de carboplatin. Pendant le septième cours de la chimiothérapie, fourni en intrapéritonéale, elle a développé des réactions d'hypersensibilité à l'hypotension au carboplatin. etoposide a été employé pour la chimiothérapie supplémentaire. Au meilleur de notre connaissance, c'est le premier rapport de cas des réactions d'hypersensibilité à l'administration intrapéritonéale du carboplatin. ( info)

10/3993. tumeur mesodermal mélangée maligne présentant en tant que carcinome adenosquamous métastatique de cellules de ganglion lymphatique : un rapport de cas.

    Une métastase de ganglion lymphatique inguinale solitaire d'un carcinome adenosquamous mal différencié de cellules d'origine inconnue dans une femelle de 52 ans est décrite. On a rapporté que le patient a une masse palpable de 2 cm dans le secteur inguinal gauche pendant trois années. Elle avait fait des visites annuelles régulières de clinique pour des souillures de PAP depuis l'âge de 45 ans. Sa dernière visite était de huit mois avant une plainte de distension abdominale progressive et la douleur mate de trois months' ; durée. L'examen physique a montré une masse pelvienne énorme, et la formation image d'ultrason et de résonance magnétique de l'abdomen a montré à des 12 la masse pleine complexe de cm sur l'ovaire gauche. Le patient a subi une biopsie complète d'excisional du ganglion lymphatique inguinal gauche. La pathologie gelée de section a indiqué un carcinome adenosquamous mal différencié de cellules. La laparotomie exploratoire a immédiatement suivi la confirmation pathologique de la malignité du ganglion lymphatique inguinal gauche. Accomplissez l'échafaudage chirurgical comprenant la cytologie abdominale, hystérectomie abdominale de total, salpingo-oophorectomy bilatéral, prélèvement omentectomy et retroperitoneal infracolic de ganglion lymphatique et la biopsie d'excisional a été exécutée pour toutes les lésions soupçonneuses. La tumeur mesodermal mélangée maligne de l'étape IIIC (MMMT) était due diagnostiqué à la métastase de ganglion lymphatique inguinale gauche positive. Cependant, le ganglion lymphatique retroperitoneal et la cavité 1ntra-abdominale n'ont pas montré la diffusion des tumeurs, excepté ceux confinés à l'ovaire gauche avec l'adhérence au cul-de-sac, et la métastase de ganglion lymphatique unique dans un ganglion lymphatique inguinal gauche. Bien que nous ne pourrions pas montrer que la métastase de ganglion lymphatique inguinale gauche avait été présente pendant les trois années qu'elle était palpable sans confirmation histologique, nous croyons que n'importe quel ganglion lymphatique inguinal agrandi pourrait être le premier conseil de la malignité fondamentale dans le secteur pelvien, les extrémités inférieures ou le secteur perineal. Dans les cas d'un carcinome mal différencié des ganglions lymphatiques inguinaux d'origine inconnue, l'abdomen devrait être soigneusement évalué. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Tumeurs De L'Ovaire'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.