Cas Rapportés "Tumeurs De L'Utérus"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/2483. Description ultrasonographic d'Intrapartum d'implantation foetale et de compression douce d'os pariétal en association avec le leiomyoma utérin de grand segment inférieur.

    Avec la flexion normale de la tête foetale avant et pendant le travail tôt de normale, le diamètre bipariétal foetal devient occupé dans (et plus tard des traversées) l'aspect postérieur antérieur de l'admission pelvienne. Ainsi, le diamètre bipariétal (caractérisé sonographically par la description du cerebri de falx, des thalamus, et du pellucidum de septum de cavum) sera procurable sur le placement surpubien transversal du capteur d'ultrason pendant la première phase de travail. Le débattement, ou la prolongation, de la tête foetale peut être démontré sonographically au niveau de l'épine cervicale. Récemment, pendant l'évaluation ultrasonographic d'intrapartum d'un patient nullipare avec connue, grande, bas-segment, fibroid utérin, montrant le progrès pauvre du travail, le diamètre bipariétal foetal a été documenté sur le placement surpubien sagittal médian du capteur. En outre, la compression douce de l'os foetal pariétal distal a été démontrée et a considéré compatible à la compression par le leiomyoma. Après la livraison abdominale, due à la détresse et à l'arrestation foetales de la descente, du débattement significatif de la tête foetale (non suspectée par les examens cervicaux d'intrapartum) et de la dépression douce d'os pariétal, compatible à l'examen ultrasonographic, ont été notés. ( info)

2/2483. Leiomyoblastoma malin utérin (leiomyosarcoma épithélioïde) pendant la grossesse.

    Un cas du leiomyoblastoma malin utérin (UML) qui a été au commencement confondu avec le leiomyoma utérin à deux occasions différentes est présenté. Environ 20 cas de leiomyoblastoma utérin prenant un cours malin ont été décrits dans la littérature. Cette caisse d'UML est d'abord diagnostiquée pendant la grossesse. Dans la vue rétrospective, le tissu de tumeur a enlevé de l'utérus 4 ans de signes histologiques déjà montrés plus tôt d'UML. La grande et métastatique tumeur a montré l'atypia nucléaire, un index mitotic modéré, et la nécrose de cellules de tumeur, indiquant la malignité. Le traitement s'est composé de l'hystérectomie, du salpingo-oophorectomy bilatéral, et de debulking de la plupart des autres masses de tumeur. Dans la littérature, la radio et la chimiothérapie ne se sont pas avérées efficaces dans ces tumeurs. La thérapie hormonale a été seulement employée dans 2 patients. Dans ce patient, l'influence hormonale sur la croissance de tumeur peut être substantielle. La tumeur était progestérone et oestrogène-récepteur positifs et accrus dans la taille rapidement pendant la grossesse. Puisque peu est connu au sujet de ces tumeurs plus loin les études sont nécessaires pour évaluer des influences hormonales comme facteur causatif et comme possibilité thérapeutique. ( info)

3/2483. Lovez l'embolization de l'approvisionnement coronaire à une métastase cardiaque.

    L'embolization d'enroulement des artères coronaires tumeur-connexes était réussi en interrompant l'approvisionnement coronaire à une métastase cardiaque de leiomyosarcoma utérin. Dans les patients présentant les métastases cardiaques des tumeurs fortement malignes ceci peut être une approche thérapeutique palliative. ( info)

4/2483. Échec de la chimiothérapie de haut-dose avec le soutien périphérique de cellules de tige de sang de la tumeur trophoblastic d'emplacement placentaire réfractaire.

    La tumeur trophoblastic d'emplacement placentaire (PSTT) est une forme rare de la maladie trophoblastic gestational. Les cas métastatiques et réfractaires ont un pronostic très pauvre. À notre connaissance, c'est le premier rapport de l'application de la chimiothérapie de haut-dose avec la transplantation périphérique autologous de cellules de tige de sang (PBSCT) pour le traitement de PSTT métastatique réfractaire. Une femme de 36 ans a eu un réfractaire métastatique de PSTT à plusieurs lignes de la chimiothérapie. Elle a été traitée avec la dose élevée du carboplatin et l'etoposide avec PBSCT autologous. Elle a montré seulement une réponse provisoire à la chimiothérapie de haut-dose avec l'appui de PBSCT et est morte de la maladie. ( info)

5/2483. Leiomyoma de l'utérus montrant la différentiation de muscle squelettique : un rapport de cas.

    Un cas de leiomyoma utérin avec la différentiation de muscle squelettique est décrit. La patiente est un femme de 40 ans qui a subi l'hystérectomie abdominale et le salpingo-oophorectomy gauche pour des fibroids. L'évidence de la différentiation de muscle squelettique était évidente à la lumière et à la microscopie électronique dans un sur le " trois ; ordinary" ; leiomyomas. Ceci a été également montré par des immunoreactions positifs avec les antisérums antiskeletal d'actine et de myoglobine de muscle. À notre connaissance, c'est le deuxième cas rapporté de l'occurrence de la différentiation de muscle squelettique dans un leiomyoma utérin et accentue le potentiel de différenciation divergent des cellules de muscle lisse. ( info)

6/2483. Neuropathie sciatique secondaire à un fibroid utérin : un rapport de cas.

    Des lésions du nerf sciatique en dehors du bassin ont été bien décrites. Les lésions dans le bassin, cependant, sont loin moins communes. Nous rapportons le cas d'une femme de 55 ans avec une histoire de douleur lombo-sacrée chronique qui a présenté avec les fesses droites progressives et bonne douleur inférieure posterolateral de membre liées à l'engourdissement de pied droit et au tintement. Elle a nié la douleur inférieure lombo-sacrée ou gauche associée de membre. Le patient a été au commencement soigné pour une bonne radiculopathie lombo-sacrée probable, sans amélioration. Une image de résonance magnétique suivante de l'épine lombo-sacrée a indiqué la dégénération à multiniveaux de disque à L3-4 par L5-S1, sans herniation de disque ou sténose de canal. Une image de résonance magnétique du bassin a indiqué un utérus nettement agrandi, avec un grand myoma pedunculated empiétant sur le foramen sciatique droit. Le patient a subi une hystérectomie abdominale de total partiel, avec la résolution de sa bonne douleur inférieure de membre. Ce cas illustre l'importance de considérer des causes intrapelviennes de la neuropathie sciatique. À notre connaissance, c'est le premier cas rapporté de la neuropathie sciatique secondaire à un fibroid utérin. ( info)

7/2483. Accomplissez les réponses cliniques à la chimiothérapie neoadjuvant pour le carcinome serous utérin.

    Trois cas de carcinome serous de l'utérus avec les métastases répandues radiographiquement documentées sont présentés. Après confirmation de l'histopathologie, tous ont été traités avec un régime standard de carboplatin et de paclitaxel pour huit cours avec la résolution complète des métastases éloignées sur le balayage de CT avant l'exploration chirurgicale postchemotherapy. Deux patients ont eu la maladie brute à la laparotomie, et on a eu seulement la tumeur microscopique trouvée dans le spécimen utérin. Cette expérience offre le raisonnement pour le traitement des patients présentant le carcinome serous utérin largement métastatique ou d'autres contres-indication relatives à la chirurgie avec le carboplatin et le paclitaxel primaires. En outre, nous croyons que cette expérience soutient l'hypothèse que ce régime peut avoir comme conséquence la survie saine prolongée une fois utilisé en tant que thérapie auxiliaire postchirurgicale. ( info)

8/2483. tumeur mélangée maligne de Mullerian avec les configurations rhabdoid : un rapport de deux cas et un examen de la littérature.

    Des tumeurs Rhabdoid ont été à l'origine décrites comme type de néoplasme rénal pédiatrique qui contient des cellules ressemblant à des rhabdomyoblasts mais manquant de la différentiation de muscle. Des tumeurs rhabdoid d'Extrarenal ont été depuis rapportées dans les emplacements anatomiques multiples dans la population pédiatrique et adulte. Ces tumeurs sont caractérisées par un cours clinique agressif, résistance au traitement, et des résultats rapidement mortels. Huit cas des néoplasmes utérins avec la différentiation rhabdoid ont été précédemment rapportés. Dans les trois cas où le suivi clinique était disponible, les patients sont morts de la maladie dans les 3 à 17 mois après que le diagnostic a été établi. Nous rapportons deux caisses de tumeur mélangée maligne utérine de Mullerian (carcinosarcoma) avec la différentiation rhabdoid. Les résultats et les résultats cliniques confirment la nature agressive des tumeurs utérines avec la différentiation rhabdoid. Un des patients est mort de la maladie 3 mois après traitement effectif initial tandis que l'autre patient' ; la tumeur de s s'est reproduite en 1 mois et elle est morte dans un délai de 10 semaines. Le pronostic pauvre de ces néoplasmes rend leur identification histopathologique importante. ( info)

9/2483. Occlusion Embolic de la fourniture de sang aux myomas utérins : rapport de 2 cas.

    Les myomas utérins sont les tumeurs les plus communes de la région génitale femelle et le menorrhagia fournissent aux indications les plus communes pour l'hystérectomie. Tandis que myomectomy est une alternative chirurgicale, elle est associée à une plus grande morbidité et à un taux plus élevé de transfusion sanguine. L'embolization artériel des myomas est une option nonsurgical de traitement qui peut être exécutée comme procédé de patient, est meilleur marché que myomectomy, permet la conservation du potentiel reproducteur, et peut non seulement être associé à moins de morbidité que myomectomy mais également peut ne pas causer les adhérences qui pourraient compromettre la fertilité. Ce document détaille 2 cas traités par cette technique. ( info)

10/2483. Carcinosarcoma, carcinome intraépithélial endométrial et endométriose après tamoxifen la thérapie dans le cancer du sein.

    La quatrième caisse de tumeur mesodermal hétérologue du corpus utérin, cela développée, années de suivre tamoxifen la thérapie pour le cancer du sein dans une femme postmenopausal sans l'irradiation pelvienne précédente, est présentée avec l'endométriose coïncidente et le carcinome intraépithélial endométrial. Cette coïncidence après que tamoxifen le traitement semble être une indication pour le pouvoir cancérogène possible de tamoxifen. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Tumeurs De L'utérus'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.