Cas Rapportés "Tumeurs De La Trachée"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/437. tumeur Mucoepidermoid de trachée.

    Le carcinome Mucoepidermoid de la trachée est rare. Son occurrence dans un garçon de 14 ans est rapportée ici. Ce cas illustre le cours typique des tumeurs trachéales avec des manifestations cliniques de toux, wheezing, et hémoptyse, la radiographie normale intially rapportée de coffre, et le manque commun de diagnostiquer la tumeur trachéale pendant plusieurs mois. L'utilisation à court terme des études tomographiques et de l'examen bronchoscopic chez toute personne avec le début récent de l'obstruction des voies respiratoires insensible à la thérapie de bronchodilateur est recommandée. ( info)

2/437. La situation actuelle du ND bronchoscopic : laser de YAG.

    Au Japon, le premier ND bronchoscopic : Le laser de YAG appliqué médicalement a été exécuté dans notre institut il y a 10 ans, et basé cette décennie d'expérience, les indications, l'efficacité, et les limitations ont été étudiées. Entre 1980 et 1989, un total de 202 caisses ont été traitées par le ND : laser de YAG dans notre institut. Parmi elles, 94 (46.5%) cas étaient les cancers de poumon primaires, 10 (5.0%) cas étaient des malignités trachéales primaires, 56 (27.7%) cas étaient les tumeurs trachéales métastatiques, 6 (3.0%) cas étaient les tumeurs trachéales bénignes, et 36 (17.8%) cas étaient les lésions trachéales nontumorous. Les indications pour le ND : La thérapie de laser de YAG ont été définies comme élargissement de secours de la voie aérienne, du traitement curatif, de la réduction de taille de tumeur, des lésions bénignes nontumorous, et du hemostasis. Les effets thérapeutiques désirés ont été obtenus en 55/58 (94.8%) pour la voie aérienne de secours s'élargissant, 22/27 (81.5%) pour le traitement curatif, 69/88 (78.4%) pour la réduction de taille de tumeur, et 48/68 (70.6%) pour les lésions bénignes nontumorous. Tout en exécutant le ND : Le traitement de laser de YAG, quelques limitations, telles que la fonction pulmonaire résiduelle pauvre, taille de tumeur, profondeur de tumeur, structure de cartilage, granulation, et longueur de restriction, ont été produits. Depuis le ND bronchoscopic : Le traitement de laser de YAG est devenu une modalité thérapeutique bien établie pour les lésions tracheobroncheal, les secteurs à adresser à l'avenir sont la formation des thérapeutes bronchoscopic de laser et recherche sur la prolongation des applications. Pour augmenter la gamme des applications cliniques, on l'espère que les fabricants des systèmes de laser fourniront les machines réglables de longueur d'onde au coût réduit. ( info)

3/437. Thérapie Bronchoscopic pour le lymphome mucosa-associé de tissu lymphoïde de la trachée.

    La tumeur trachéale d'une femelle de 74 ans a été détectée sur bronchoscopy et histologiquement diagnostiquée en tant que lymphome mucosa-associé de tissu lymphoïde (MALT). Nous avons avec succès traité la tumeur avec le photoresection endoscopique de laser du neodyminum-yttruim-aluminium-grenat (ND-YAG) suivi de l'injection locale d'éthanol. C'est le premier cas dans lequel le lymphome trachéal de MALT a été avec succès traité avec bronchoscopy. La thérapie Bronchoscopic semble être l'une des stratégies les plus valables pour le traitement des lymphomes de MALT de la voie aérienne centrale. ( info)

4/437. Le plasmacytoma solitaire du larynx et de la trachée supérieure s'est associé à érythémateux de lupus systémique.

    Le plasmacytoma solitaire implique rarement le larynx et la trachée. Cette tumeur a causé l'obstruction laryngée et trachéale grave dans une femelle adolescente avec érythémateux de lupus systémique de neuf years' ; durée. Sa maladie systémique avait été dans la remise lorsqu'elle a développé des symptômes d'obstruction laryngée et trachéale par invasion de plasmacytoma. Un aperçu complet n'a pas indiqué n'importe quel autre centre de tumeur. Puisque la thérapie stéroïde pour dégager la cellule de plasma infiltrent, elle a été traitée avec l'irradiation après que la tumeur debulked chirurgicalement endoscopically. La biopsie après irradiation n'a montré aucune évidence de tumeur, mais le patient a continué à éprouver l'obstruction des voies respiratoires modérée de la fibrose dans la trachée irradiée. Le patient a été suivi, et est libre de la maladie neuf ans après établissement du diagnostic. ( info)

5/437. Résection réussie d'adénocarcinome papillaire endotrachéal par electrosurgery endoscopique utilisant un nouveau piège : rapport d'un cas.

    Nous rapportons ci-dessus le cas rare d'un patient avec l'adénocarcinome papillaire endotrachéal du type de cellules de gobelet. La tumeur a existé dans la trachée supérieure, obstruant 95% de la voie aérienne, et le palliation prompt a été exigé. Polypectomy endotrachéal a été avec succès exécuté dans ce patient employant l'electrosurgery avec un nouveau piège conçu pour la région respiratoire. Le procédé a pris seulement quelques minutes et la dyspnée n'a été soulagée promptement sans aucune complication. Les techniques alternatives pour le palliation de la sténose bronchique sont également discutées. ( info)

6/437. Métastase trachéale représentant un danger pour la vie compliquant le cancer ovarien--un rapport de cas.

    FOND : La métastase trachéale est une manifestation rare de cancer ovarien récurrent. CAS : Nous décrivons la métastase trachéale causant la détresse respiratoire croissante dans un patient présentant le cancer serous-papillaire indifférencié de l'étape IIIc progressif impliquant le péritoine et la plèvre et les ganglions lymphatiques retroperitoneal, diaphragmatiques, parahilar, médiastinaux, pretracheal, paratracheal, et supraclavicular. La situation a rendu nécessaire l'ablation endoscopique rapide de laser. CONCLUSION : L'obstruction trachéale maligne devrait être considérée dans le diagnostic différentiel des patients présentant le cancer ovarien avancé et la détresse respiratoire. ( info)

7/437. carcinome mucoepidermoid d'Oncocytic de la trachée.

    Nous rapportons un cas rare d'un carcinome mucoepidermoid oncocytic de la trachée, qui a présenté dans une femme de 78 ans avec l'hémoptyse. Les cellules d'Oncocytic ont comporté la majorité de cette lésion de qualité inférieure et ont démontré l'acide-hematoxylin phosphotungstique cytoplasmique granulaire souillant aussi bien que la réactivité immunohistochemical forte à l'anticorps antimitochondrial. La plupart des tumeurs tracheobronchial avec le changement oncocytic sont les tumeurs carcinoïde. À notre connaissance, c'est le premier carcinome mucoepidermoid oncocytic de la trachée rapportée. Ce diagnostic a été facilité par des études histochimiques et immunohistochemical. ( info)

8/437. Variante grande de cellules du carcinome papillaire résultant du tissu ectopique thyroïde dans la trachée.

    Le tissu ectopique thyroïde dans le submucosa de la trachée est une cause rare d'obstruction des voies respiratoires supérieure. Les néoplasmes primaires résultant de tels nids thyroïde sont rares. Ce rapport décrit un cas de la variante grande de cellules du carcinome papillaire résultant du tissu ectopique thyroïde dans la trachée. ( info)

9/437. Histiocytoma fibreux malin de la trachée.

    Les sarcomes trachéaux primaires sont rares. Seulement 23 cas ont été précédemment rapportés dans la littérature anglaise. Le cas actuel décrit une femme de 72 ans avec un histiocytoma fibreux malin de la trachée. Elle a subi une résection endoscopique suivie de la radiothérapie et va bien à 12 mois de suivi. D'autres cas sont passés en revue. La résection trachéale est le soin standard. Cependant, la résection locale avec la radiothérapie postopératoire demeure une option. La chimiothérapie auxiliaire peut améliorer la commande locale. La survie à long terme a été documentée. ( info)

10/437. Hemangioma capillaire bronchique dans les adultes.

    Deux cas avec le hemangioma capillaire de la trachée et de la bronche supérieure gauche de lobe sont présentés. Les patients adultes ont été mentionnés l'hôpital en raison de l'hémoptyse et toussent. Les radiographies de poitrine étaient normales dans les deux cas. L'examen bronchoscopic a indiqué les lésions entourées avec une surface capillarized dépassant dans le lumen de la trachée et de la bronche supérieure gauche de lobe, respectivement. Les lésions ont été excisées en Toto avec le forceps bronchoscopic flexible. Les spécimens n'ont contenu les hemangiomas capillaires typiques sans aucun signe de malignité. Le hemangioma capillaire dans l'arbre bronchique est une lésion bénigne extrêmement rare dans les adultes. Néanmoins, il devrait considérer comme cause possible de l'hémoptyse et de la toux. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Tumeurs De La Trachée'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.