Cas Rapportés "tumeurs de la trachée"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

11/437. Fibrosarcoma de la trachée dans un enfant : rapport de cas et examen de la littérature.

    Nous présentons un cas de l'obstruction presque totale de la trachée dans un mois-vieux garçon 15 souffrant du fibrosarcoma trachéal. Le diagnostic a été confirmé à l'examen histologique d'une partie enlevée de la tumeur, avec la résection complète réussie suivante du fibrosarcoma trachéal. Le suivi à l'âge de 13 ans a montré le rétablissement complet avec la normalisation des fonctions respiratoires. Les aspects diagnostiques et thérapeutiques de ce cas sont discutés. ( info)

12/437. Papillomatosis laryngotracheal de juvénile-début récurrent avec la transformation au carcinome de cellules squamous du poumon.

    Un patient féminin de 47 ans avec le papillomatosis laryngotracheal de juvénile-début récurrent pendant 27 années a eu les lésions pulmonaires bilatérales multiples, le plus grand dont était un carcinome de cellules squamous bien-différencié. Ce cas est unique parce que la transformation maligne s'est produite dans un patient non irradié et non fumeur. ( info)

13/437. tumeur de Fibrohistiocytic de la trachée dans un enfant.

    Une fille de 10 ans qui avait été traitée pour l'asthme présumé pendant l'année précédente, a été admise à notre hôpital avec la dyspnée et wheezing. Une tumeur endotrachéale a été détectée et une résection trachéale a été exécutée. La tumeur a été diagnostiquée comme tumeur fibrohistiocytic. Le comportement biologique des tumeurs fibrohistiocytic de la trachée n'est pas clair et morphologiquement des cas semblables sont interprétés en tant que malin ou bénin par différents auteurs. Cependant, une analyse du cas actuel et de 11 cas bien documentés dans la littérature prouve que cette tumeur doit être évaluée comme malignité de qualité inférieure et résection complète de tumeur d'initiale est nécessaire. ( info)

14/437. Neurogliome trachéal imitant l'asthme bronchique--un dilemme de diagnostic difficile : rapport de cas.

    Des tumeurs trachéales sont souvent données sur comme cause des symptômes pulmonaires jusqu'à ce qu'elles atteignent un état avancé. Elles sont souvent présentées avec une toux et une brièveté de souffle prolongées. La plupart des tumeurs trachéales dans les adultes sont cancéreuses (80% à 90%). Les tumeurs trachéales bénignes sont rares dans les patients adultes. Des antécédents sont présentés d'un patient de 19 ans avec un neurogliome trachéal rare. Il a été traité en tant qu'ayant l'asthme bronchique au commencement, mais ses signes et symptômes ne se sont pas améliorés avec la thérapie traditionnelle. La possibilité de la présence d'une obstruction des voies respiratoires supérieure n'a pas été augmentée jusqu'au " typique ; sound" tubulaire inspiratoire ; a été entendu. l'essai de boucle de Couler-volume, bronchoscopy, et la tomographie calculée tridimensionnelle (CT à trois dimensions) ont confirmé le diagnostic de l'obstruction des voies respiratoires supérieure provoquée par une tumeur trachéale. Par conséquent, l'intervention chirurgicale plutôt que le déplacement bronchoscopic a été effectuée sans difficulté. Le patient menait une vie stable pendant 8 mois après une résection chirurgicale. La présence d'une obstruction des voies respiratoires supérieure peut être prouvée par l'essai de boucle de couler-volume et le CT à trois dimensions. Davantage de confirmation pathologique peut être accomplie par bronchoscopy. Le soupçon élevé d'une obstruction des voies respiratoires supérieure telle qu'une lésion trachéale devrait être augmenté quand les patients d'asthme bronchique ne réagissent pas au traitement conventionnel. ( info)

15/437. Traitement de cimétidine pour le papillomatosis respiratoire récurrent.

    Le traitement auxiliaire efficace pour le papillomatosis respiratoire récurrent (RRP) est actuellement limité au l'alpha-interféron, qui peut avoir des effets secondaires significatifs comprenant la croissance de rebond du papillomata suivant son retrait, est donné par l'injection et est cher. Le cimétidine de dose élevée est connu pour avoir des effets secondaires immunomodulateurs et a été rapporté comme traitement utile pour les verrues cutanées. Nous rapportons un cas de RRP très avancé avec la participation tracheo-bronchique-pulmonaire traité avec du cimétidine auxiliaire à une dose de 40 mg/kg pendant 4 mois. Le patient a apprécié une amélioration remarquable en son état clinique après traitement. La littérature concernant le traitement de cimétidine pour les verrues cutanées est passée en revue. ( info)

16/437. Lymphome primaire de lymphoplasmacytoid de la trachée avec le paraprotein de l'immunoglobuline g.

    Un lymphome trachéal primaire avec de l'immunoglobuline g (IgG) - paraprotein monoclonal associé de sérum traité avec la chirurgie et la chimiothérapie est rapporté. Dans la mesure où nous savons c'est le premier lymphome de lymphoplasmacytoid rapporté dans l'arbre tracheobronchial et le premier avec un paraprotein monoclonal d'IgG de sérum et de tissu. Le diagnostic différentiel doit être fait essentiellement avec le plasmacytoma extramedullary et le lymphome mucosa-associé de tissu lymphoïde. La positivité forte de CD-45RB et l'absence des lésions lymphoepithelial peuvent aider à différencier le lymphome de lymphoplasmacytoid de elles. Nous augmentons l'éventail des lésions lymphoïdes avec les configurations de plasmacytoid qui peuvent se produire dans la région tracheobronchial. ( info)

17/437. Thérapie radiologique primaire réussie du carcinome cystique adénoïde du poumon.

    Le carcinome cystique adénoïde est un néoplasme malin distinctif résultant généralement des glandes salivaires mineures, celle surgit rarement comme tumeur primaire dans le poumon. La chirurgie a été considérée le traitement primaire, avec la radiothérapie généralement ser du traitement auxiliaire ou palliatif. Nous rapportons un patient dans qui la radiothérapie primaire a été avec succès appliquée pour traiter le carcinome cystique adénoïde impliquant la trachée distale, carina, et les deux bronches de tige principale. Une dose totale de 66 GY a été fournie dans les fractions 2-Gy sur une période de sept semaines. La remise médicalement et histologiquement complète a été réalisée sans évidence de la maladie pendant un suivi de 27 mois. ( info)

18/437. Schwannoma trachéal primaire.

    Nous rapportons un cas d'un schwannoma trachéal primaire causant des symptômes d'obstruction des voies respiratoires dans un homme de 33 ans. Bronchoscopy et tomographie par ordinateur ont démontré une masse intratrachéale polypoid obstruant 90% du lumen. La résection trachéale avec l'anastomose primaire a été exécutée. L'analyse histologique a indiqué une tumeur neurogène bénigne d'origine de cellules de schwann. ( info)

19/437. carcinome cystique adénoïde de trachée.

    Le carcinome cystique adénoïde de la trachée est un glande-type salivaire rare mais distinct néoplasme malin. Cet article a décrit un tel cas dans une jeune femelle dans qui la masse qui a progressé pour causer l'obstruction presque complète avant qu'on l'ait diagnostiqué. ( info)

20/437. Leiomyosarcoma trachéal primaire.

    Nous présentons le cours clinique d'un patient féminin de 56 ans avec un leiomyosarcoma trachéal primaire. L'approche diagnostique et la classification pathologique de cette tumeur rarement décrite demeure extrêmement difficile. Nous discutons les symptômes aussi bien que les procédures diagnostiques et thérapeutiques, y compris la chimiothérapie multimodale avec la chirurgie de organe-préservation menant pour accomplir la remise. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)<- Précédent || Suivant ->


Laisser un message sur 'Tumeurs De La Trachée'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.