Cas Rapportés "Tumeurs Du Plexus Choroïde"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/138. Protuberans de Dermatofibrosarcoma dans un enfant en bas âge avec une histoire de papillome de plexus choroïde.

    Nous décrivons un enfant en bas âge avec les protuberans d'un dermatofibrosarcoma (DFSP) qui ont également eu un papillome de plexus choroïde. Ce rapport souligne l'occurrence de DFSP dans cette catégorie d'âge et peut soutenir une pathogénie neurale de cette tumeur. ( info)

2/138. dispositifs de formation image de mélanome intraventriculaire.

    Nous présentons M. résultats de formation image dans un patient présentant des symptômes de pression intra-crânienne accrue et d'une masse dans le ventricule latéral gauche. La masse a montré l'intensité accrue de signal sur des images de T1-weighted et la basse intensité de signal sur des images de T2-weighted. Le diagnostic histologique était celui du mélanome, et les examens physiques et funduscopic détaillés n'ont révélé aucune évidence d'une lésion primaire. Nous croyons que la masse était un mélanome intraventriculaire primaire, probablement résultant du plexus choroïde, et nous discutons les mécanismes qui peuvent être responsables de son occurrence dans cet endroit. ( info)

3/138. papillome de plexus choroïde d'angle de cerebellopontine avec la prolongation dans le magnum de foramen.

    Une caisse de papillome de plexus choroïde ressemblant au méningiome de l'angle du cerebellopontine (CP) avec sa prolongation dans le magnum de foramen est présentée. L'occurrence de cette tumeur dans l'angle de CP est très rare. Sa prolongation vers le magnum de foramen est encore rare. C'était une vraie énigme diagnostique preoperatively car la tumeur ressemblait au méningiome jusqu'à de l'ampleur sur l'étude radiologique. Craniectomy Retromastoid avec l'excision microsurgical de la tumeur et de sa prolongation a été réalisé en Toto. La tumeur a été fixée à peu de radicelles des nerfs crâniens inférieurs qui ont été préservés. L'attachement de la tumeur avec les nerfs crâniens inférieurs encore a causé la confusion diagnostique avec le neurofibrome intraoperatively. ( info)

4/138. Glioma de Chordoid du troisième ventricule : rapport confirmatoire d'une nouvelle entité.

    Le " de limite ; glioma" de chordoid ; a été récemment présenté pour dénoter un néoplasme entouré et apparent de qualité inférieure surgissant dedans ou impliquant préférentiellement le troisième ventricule des femmes entre deux âges. Nous rapportons la biopsie et les résultats post mortem dans une femme de 60 ans avec des symptômes de manque de mémoire, de mal de tête, et de léthargie. neuroimaging a montré une troisième masse ventriculaire de contraster-amélioration avec le hydrocephalus obstructif. La tumeur a été subtotally réséquée. Au microscope, elle s'est composée des faisceaux et des rives des cellules épithélioïdes dans une matrice mucoïde. Ses marges étaient remarquablement discrètes et montrées peu de tendance d'infiltrer le parenchyme environnant de cerveau. La majorité de cellules néo-plastiques étaient positif acide fibrillaire glial de la protéine (GFAP) et du vimentin, tandis que la protéine S100 a marqué seulement différentes cellules. Les taches pour l'antigène épithélial de membrane (AME) et le cytokeratin étaient non-réactives. Il n'y avait aucune évidence de différentiation ou d'expression neuroendocrine des récepteurs d'oestrogène et de progesteron. Lymphoplasmacellular infiltre ont été notés dans toute la lésion et à l'interface de tumeur-cerveau. L'index MIB-1 de étiquetage a fait la moyenne de 1.5%. Actuellement, le glioma de chordoid est considéré un néoplasme glial de l'histogénèse incertaine avec les configurations clinicopathologic distinctes. ( info)

5/138. Glioma de Chordoid du troisième ventricule : caractérisation génétique immunohistochemical et moléculaire d'une entité originale de tumeur.

    Le glioma de Chordoid du troisième ventricule a été récemment rapporté comme entité originale de tumeur du système nerveux central avec les configurations cliniques et histopathologiques caractéristiques (gosse et autres, 57:283 de J Neuropathol Exp Neurol - 290, 1998). Ici, nous rendons compte d'une analyse génétique histopathologique, immunohistochemical et moléculaire de cinq cas de ce néoplasme rare. Toutes les tumeurs ont été immunohistochemically étudiées pour l'expression de divers antigènes de différentiation, du marqueur Ki-67 de prolifération, et d'un panneau des produits choisis de gène suppresseur de proto-oncogene et de tumeur. Ces études ont indiqué une expression forte de GFAP, de vimentin, et de CD34. En outre, la plupart des tumeurs ont contenu de petites fractions des cellules néo-plastiques immunoreactive pour l'antigène de membrane, la protéine S-100, ou les cytokeratins épithéliaux. Le pourcentage des cellules Ki-67 positives était généralement bas ( ( info)

6/138. Juin 1999--femelle de 22 ans avec massachusetts intraventriculaire.

    Une femelle de 22 ans s'est présentée avec une saisie simple. Le balayage et le craniotomy de CT ont démontré une tumeur papillaire intraventriculaire avec les configurations histologiques et immunohistochemical indicatives d'un carcinome de plexus choroïde. Quoique l'occurrence de ce néoplasme soit exceptionnelle au delà de l'enfance, les pathologistes si considère une tumeur maligne de plexus choroïde en postulant le diagnostic différentiel des néoplasmes papillaires intraventriculaires dans les adultes. ( info)

7/138. Réduction volumétrique d'un carcinome de plexus choroïde utilisant la chimiothérapie préopératoire.

    Nous rapportons pour la première fois une réduction volumétrique mesurée d'un carcinome de plexus choroïde utilisant la chimiothérapie préopératoire. Le carcinome histologiquement prouvé de plexus choroïde a été diagnostiqué dans une femelle de quinze mois. Elle a été traitée avec trois cours de la chimiothérapie comprenant l'etoposide (VP16), le cyclophosphamide, le vincristine, et le cisplatin. La reconstruction tridimensionnelle assistée par ordinateur du volume de tumeur a été exécutée avant et après trois cours de la chimiothérapie. Une réduction globale de 29.5% de volume de tumeur a été accomplie preoperatively. Les procédures chirurgicales étagées ont eu comme conséquence une résection complète de sa lésion et elle est restée saine pendant 31 mois. Une mesure volumétrique comme réponse à la chimiothérapie préopératoire peut prouver l'objet de valeur en déterminant de futurs régimes de traitement optimaux pour le carcinome de plexus choroïde de l'enfance. ( info)

8/138. papillome adulte de plexus choroïde de la tombe postérieure imitant un hemangioblastoma. Rapport de cas.

    Les auteurs rapportent une caisse de papillome cystique de plexus choroïde qui a provenu de la tombe postérieure. Aucun raccordement avec le système ventriculaire n'a été trouvé intraoperatively. La formation image de tomographie par ordinateur de résonance magnétique (M.) et n'a pas fourni un diagnostic, mais les résultats des examens pathologiques étaient compatibles à ceux du papillome de plexus choroïde. Les auteurs décrivent les différents aspects de la tumeur sur M. images et discutent le diagnostic différentiel avec d'autres tumeurs de la tombe postérieure. ( info)

9/138. Une caisse de méningiome subcortical.

    Le méningiome Subcortical, qui a été rapporté car méningiome sans attachement dural, une lésion subcortical cérébrale, est extrêmement rare. Très peu de résultats d'examen radiologique de méningiome subcortical ont été décrits. La différentiation préopératoire de cette lésion est généralement difficile. Nous caractérisons l'oedème oural de peritum à côté du méningiome dans cette région, et nous proposons que les résultats radiologiques de l'oedème oural de peritum contribuent au diagnostic différentiel des méningiomes subcortical. ( info)

10/138. Métastase de plexus choroïde du carcinome du réservoir souple : rapport de cas et examen de la littérature.

    Nous présentons ici un rapport de cas d'un mâle âgé de 40 ans avec l'adénocarcinome du réservoir souple et de la métastase solitaire au plexus choroïde du ventricule latéral droit. C'est le premier un tel rapport d'une telle métastase en association avec le carcinome de réservoir souple. Les métastases systémiques se produisent fréquemment dans les patients présentant le carcinome du réservoir souple mais la participation du système nerveux central est relativement rare : moins de 1% de patients présentant le carcinome du présent de réservoir souple une métastase intracérébrale. Dans la majorité de cas il y a les métastases multiples de CNS ou d'autres métastases éloignées. Quelques cas présentent avec les métastases solitaires au CNS sans évidence de la maladie récurrente ou disséminée. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Tumeurs Du Plexus Choroïde'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.