Cas Rapportés "Carcinome Neuroendocrine"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/223. carcinome neuroendocrine de petites cellules du cervix avec la participation des noeuds pelviens multiples--Une caisse avec succès traitée par approche multimodale.

    Le carcinome neuroendocrine de petites cellules du cervix est très rare et est habituellement associé au pronostic morne si traité par chirurgie et radiothérapie conventionnelles même dans la maladie de partie. Cette tumeur est caractérisée par diffusion lymphatique et hématogène tôt. Seulement un cas avec succès traité de carcinome neuroendocrine de petites cellules du cervix avec la diffusion aux noeuds pelviens avait été rapporté déja dans la littérature. Nous rapportons un cas du carcinome neuroendocrine de petites cellules du cervix avec les métastases nodales pelviennes multiples comprenant les noeuds iliaques communs, qui avaient été avec succès traités avec une approche multimodale comprenant chimiothérapie lymphadenectomy et et postopératoire d'hystérectomie, pelvienne/para-aortique radicale utilisant des combinaisons de cisplatin-etoposide et l'irradiation pelvienne. ( info)

2/223. L'efficacité de la chimiothérapie avec le cisplatin et le fluorouracil 5 pour le carcinome neuroendocrine de petites cellules récurrentes du rectum : rapport d'un cas.

    Nous rapportons ci-dessus le cas d'un an-homme 46 avec le carcinome neuroendocrine de petites cellules (NEC) pour le grand adénome villeux du rectum, qui a subi la résection abdominoperineal avec la dissection régionale de lymphnode. Le spécimen réséqué s'est histologiquement avéré pour contenir une petite lésion de NEC confinée au submucosa dans le grand adénome. Un balayage de tomographie calculée fait 4 mois a postopératoirement indiqué des répétitions dans les ganglions, et l'os de foie et lymphatiques. Par conséquent, deux cycles de chimiothérapie combinée intraveineuse séquentielle avec les doses standard de cisplatin et de 5 que le fluorouracil (5-FU) ont été administrés, après quoi la taille de chaque tumeur ont diminué remarquablement. Néanmoins, le patient est mort pendant 8 mois après l'opération. Car il y avait une réponse juste de cette tumeur à la chimiothérapie combinée du cisplatin et du 5-FU, ce régime contre le NEC des deux points et du rectum devrait être donné la considération. ( info)

3/223. Un rapport de cas de carcinosarcoma gastrique avec la différentiation rhabdomyosarcomatous et de neuroendocrinal.

    Nous rapportons ci-dessus un carcinosarcoma gastrique peu commun avec la différentiation rhabdomyosarcomatous et de neuroendocrinal dans un mâle de 63 Japonais d'ans. La tumeur était une grande tumeur polypoid pedunculated (7 x 6.5 x 3.5 cm) située dans le pylore. Histologiquement, elle a envahi au subserosa et s'est composée de composants adenocarcinomatous et sarcomatous. Les foyers Adenocarcinomatous ont généralement montré tubulaire aux modèles pleins et ont occupé les pièces faisant face au lumen gastrique, alors que les composants sarcomatous montraient un arrangement généralement irrégulier et plein. Il y avait des transitions entre les éléments sarcomatous et de carcinome. En outre, on a principalement observé des cellules de carcinome avec a corde-comme ou arrangement trabecular semblable à cela vu dans le chromogranin exprimé par carcinome endocrinien A, et dans un secteur intermédiaire entre les foyers adenocarcinomatous et sarcomatous. Les secteurs sarcomatous se sont principalement composés de cellules d'axe et ont de temps en temps contenu un composant sarcomatous montrant la différentiation rhabdomyosarcomatous. C'est un cas intéressant pour considérer comment la variété de type de cellules est apparue dans un tel type de tumeur dans l'estomac. ( info)

4/223. famille avec le carcinome neuroendocrine de qualité inférieure des glandes salivaires, de la perte d'audition neuro-sensorielle grave, et du hypoplasia d'émail.

    Quatre sibs dans une famille sur l'île de l'homme, de deux frères et de deux soeurs s'étendant dans l'âge de 33 à 45 ans, présentés avec les tumeurs malignes de qualité inférieure de la glande sous-maxillaire dans trois cas et des cavités nasales et des sinus maxillaires dans un. Les néoplasmes étaient tout les même type histologique, apparent jusqu'ici indécrit, montrant les conduits néo-plastiques bien-différenciés, entourés par les cellules myoepithelial néo-plastiques, ainsi que des feuilles de cellules épithéliales exprimant les marqueurs neuroendocrines par immunohistochemistry. Les métastases cervicales de noeud de cou se sont développées dans chacun des quatre cas. Dans le SIB avec un néoplasme sinonasal primaire, les métastases répandues de circulation sanguine sont également devenues manifestes et des célibataires une telle métastase dans son frère. Chacun des quatre sibs a le hypoplasia grave d'émail et la même lésion est présente dans 5 de leurs 11 enfants. Dans les deux patients masculins, la perte d'audition neuro-sensorielle grave s'est développée dans la vie adulte, unilatérale dans l'oreille gauche dans un frère, bilatéral dans l'autre. Dans le frère avec la perte d'audition neuro-sensorielle bilatérale, la formation image de résonance magnétique a indiqué un schwannoma vestibulaire de l'aile gauche, qui est actuellement sous le traitement. La perte d'audition héritée est vraisemblablement unilatérale dans ce cas-ci aussi. ( info)

5/223. tumeurs neuroendocrines de poumon et désordres de la jonction neuromusculaire.

    Nous rapportons quatre cas du syndrome myasthenic de Lambert-Eaton (LEMS) ou des gravis de myasthenia (magnésium) liés au carcinome neuroendocrine pulmonaire ayant prolongé la survie. Les tumeurs étaient carcinome carcinoïde ou grand atypique de neuroendocrine de cellules. LEMS est associé à plusieurs carcinomes neuroendocrines. Puisque quelques carcinomes neuroendocrines ont un meilleur pronostic, le diagnostic agressif de tissu du cancer de poumon dans LEMS est justifié. Si l'association entre le magnésium et carcinoïde atypique est une Co-occurrence significative est incertaine. ( info)

6/223. Carcinome carcinoïde et neuroendocrine hépatique primaire : étude clinicopathologique et immunohistochemical de cinq cas.

    Le carcinome carcinoïde et neuroendocrine hépatique primaire (NEC) sont les tumeurs rares. Nous avons éprouvé trois carcinoids et NEC deux provenant du foie pendant les 25 dernières années et avons essayé d'élucider les dispositifs clinicopathologiques et immunohistochemical de ces tumeurs. Les patients n'ont eu aucun symptôme endocrinien en dépit de deux d'entre eux ayant élevé la sérotonine de plasma. Trois des cinq patients sont morts de la tumeur après opération avec du temps de survie moyen de 20.6 mois. Toutes les tumeurs étaient grandes (jusqu'à 26 cm de diamètre), quatre d'entre eux solitaires et un multinodular, et n'ont pas été associées à la cirrhose du foie. Les tumeurs carcinoïde ont montré l'arrangement insulaire, trabecular ou glandulaire des cellules argyrophilic, tandis que dans le NEC ce modèle histologique a été tordu. Immunohistochemically les tumeurs a montré l'expression du chromogranin A (tous les cas), le chromogranin B (trois cas), le pancreastatin et le chromostatin (quatre cas, respectivement), le convertase PC3 (trois cas) de prohormone, le neurofilament carcinoembryonic de l'antigène (le CEA) et le CA19-9 (deux cas), kDa de cytokeratin du kDa 56 (trois cas), 160 (deux cas) et l'enolase neurone-spécifique (deux cas). La sérotonine et le glucagon ont été sporadiquement détectés dans deux tumeurs. Le marqueur le plus utile pour confirmer le diagnostic était le chromogranin A, qui a été fendu au pancreastatin et au chromostatin dans le tissu de tumeur, et était plus fiable que d'autres marqueurs de différentiation neuroendocrine. ( info)

7/223. carcinome neuroendocrine d'Angiomatoid du thymus : rapport d'une variante morphologique distinctive de la tumeur neuroendocrine du thymus ressemblant à un néoplasme vasculaire.

    Trois caisses de tumeurs neuroendocrines thymiques primaires caractérisées par les dispositifs en avant d'angiomatoid qui ont ressemblé à un néoplasme vasculaire sont présentées. Les patients étaient tous les hommes entre 52 et 59 ans qui ont présenté avec la douleur de coffre et la brièveté du souffle attribuables à grand massachusetts médiastinal antérieur. Les lésions se sont étendues dans la taille de 6 cm à 15 cm en plus grand diamètre, et étaient excessivement molles et bien entourées, mais non encapsulées. La surface de coupe était remarquable pour blood-filled multiple kyste-comme les espaces mélangés avec des secteurs pleins et hémorragiques focaux. Histologiquement, les tumeurs ont contenu les espaces cystically dilatés de multiple remplis de sang qui a donné la lésion avec un aspect saisissant d'angiomatoid. Les murs des kystes ont été rayés par une prolifération monotone de rond aux cellules ovales avec les frontières distinctes de cellules, les noyaux centraux ronds, et le cytoplasme éosinophile abondant. L'activité de Mitotic était présente dans tous les cas et de 3 à 8 mitoses variés par 10 champs de haute puissance. Les études d'Immunohistochemical ont exécuté dans deux caisses montrées la positivité des cellules de tumeur pour la kératine, le Leu 7, et le synaptophysin, et la positivité focale de chromogranin dans une. L'information de suivi obtenue en deux patients a prouvé qu'eu mort de la tumeur 4 et 8 ans après diagnostic initial. Les cas actuels montrent un aspect morphologique peu commun des tumeurs neuroendocrines thymiques qui peuvent être confondues avec un néoplasme vasculaire. Les taches d'Immunohistochemical peuvent être d'importance dans de tels exemples dans l'arrivée au diagnostic correct. ( info)

8/223. Métastases de cerveau du carcinome d'adenoendocrine du cholagogue commun : un rapport de cas.

    Un homme de 68 ans avec des tumeurs cérébrales métastatiques du carcinome d'adenoendocrine du cholagogue commun est rapporté. Une tumeur de cholagogue commun et une tumeur métastatique de foie avaient été réséquées 6 ans et 3 ans avant l'admission, respectivement. Au microscope elles ont montré deux composants ; adénocarcinome tubulaire modérément différencié et carcinome de neuroendocrine. Il s'est présenté avec le mal de tête et le vomissement et le MRI ont indiqué deux tumeurs cérébrales métastatiques. Ils ont été avec succès réséqués et la radiothérapie a été effectuée. Le diagnostic histologique des tumeurs cérébrales métastatiques était carcinome neuroendocrine, mais l'antigène d'hydrate de carbone (CA) - 19-9 et l'antigène carcinoembryonic (le CEA) - on a observé des cellules immunoreactive sans modèle glandulaire. La sérotonine d'Immunohistochemically et le polypeptide pancréatique ont été détectés, mais le somatostatin n'était pas. Car les cellules endocriniennes démontrées dans les cholagogues extrahepatic normaux somatostatin-contiennent seulement des cellules de D, ces cellules sont considérées comme commenceres en tant qu'élément d'un processus metaplastic. À notre connaissance, ceci représente le deuxième cas du carcinome d'adenoendocrine du cholagogue commun. ( info)

9/223. carcinome neuroendocrine de grandes cellules du cervix utérin : un rapport d'un cas avec la néoplasie intraépithéliale cervicale de coexistence et le papillomavirus humain 16.

    Les carcinomes neuroendocrines de grandes cellules (LCNECs), une des quatre tumeurs endocriniennes nouvellement classées par catégorie du cervix utérin, sont les tumeurs peu communes et agressives. Le présent rapport décrit un cas de LCNEC diagnostiqué à une partie et lié à la néoplasie intraépithéliale cervicale (CIN). Le LCNEC a montré les modèles de croissance organoid et trabecular et était positif pour le chromogranin et le synaptophysin. La lésion de CIN était d'une catégorie élevée et était négative pour ces marqueurs neuroendocrines. L'amplification en chaîne par réaction (ACP) utilisant l'adn genomic extraite à partir du tissu archivistique a démontré le type humain du papillomavirus (HPV) 16 adn dans les lésions de LCNEC et de CIN. Ces résultats histologiques, immunohistochemical et d'ACP ont suggéré que la lésion de LCNEC ait été distincte de la lésion de CIN et que toutes les deux ont résulté de l'effet de champ cancérogène de HPV 16. ( info)

10/223. CEA-production du carcinome gastrique mucine-négatif de cellules de signet-anneau avec les marqueurs neuroendocrines : un rapport de cas.

    Des matériaux de biopsie et d'autopsie excisés d'une femme de 69 ans ont été étudiés. L'antigène carcinoembryonic de sérum (le CEA) a montré des valeurs élevées de 955 ng/mL. Une tumeur de plateaulike a été trouvée dans le cardia et le fond gastriques au corps gastrique entier. Elle a montré la prolifération et l'infiltration graves du mucosa au serosa. La tumeur a été composée des cellules de signet-anneau et a mal différencié les cellules d'adénocarcinome, qui ont écarté dans le submucosa du pylore, du duodénum, et du jéjunum. les cellules de Signet-anneau ont eu un grand, excentrique noyau vésiculaire et une inclusion cytoplasmique pâle. Les cellules mal différenciées d'adénocarcinome ont eu un noyau pléomorphe, un petit nucleolus éosinophile, et un cytoplasme éosinophile abondant. Les deux cellules néo-plastiques étaient positives pour le CEA, l'antigène épithélial de membrane, le Leu-7 (CD57), et l'enolase neurone-spécifique, et étaient négatives pour le cytokeratin, le vimentin, et le bleu périodique d'acide-Schiff, d'Alcian, et les taches de mucicarmine. La microscopie électronique a montré les granules endocriniens avec une membrane limiteuse mesurant approximativement 238 nanomètre de diamètre dans le cytoplasme. Les auteurs ont diagnostiqué ce patient en tant qu'ayant un carcinome gastrique mucine-négatif de cellules de signet-anneau avec les marqueurs neuroendocrines, qui est suggéré pour exister parmi l'adénocarcinome mal différencié, le carcinome indifférencié, et le carcinome de cellules de signet-anneau. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'carcinome neuroendocrine'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.