Cas Rapportés "Chéloïde"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/116. lobomycosis. Rapport du huitième cas et examen colombiens de la littérature.

    Le huitième cas colombien du lobomycosis et de l'un centième dans la littérature du monde est rapporté ici. La patiente était une femelle de 38 ans qui a montré une masse bilobed sur l'avant-bras gauche ce qui était apparue à l'emplacement d'où une lésion semblable avait été excisée 19 ans avant. Elle avait toujours vécu dans un secteur rural, situé dans la forêt subtropicale humide. Les réactions de tissu au mycète comme les tentatives stériles de le cultiver sont décrites. Une analyse de la littérature appropriée est faite et des suggestions pour des modèles d'animal d'expérience sont données dans le texte. ( info)

2/116. Keloid plantaire récurrent.

    Les Keloids du pied plantaire présentent un défi unique au dermatologue chirurgical. Plusieurs des régimes établis font défaut souvent à leurs buts désirés. Certains des obstacles de surmonter incluent la nature réitérée de la déambulation, l'incapacité de fermer principalement le pied plantaire, et la tendance exquise pour même suturer fin des greffes de peau de former des keloids. L'utilisation de l'excision, de la thérapie postopératoire de faisceau d'électrons, et de l'intention secondaire guérissant fournit une approche utile dans la gestion des keloids plantaires. ( info)

3/116. Keloids paraneoplastic éruptifs.

    Nous présentons un femme de 66 ans qui a développé des keloids éruptifs en association avec le carcinome endométrial en l'absence du trauma, de la chirurgie, de l'inflammation, ou d'autres préludes connus à la formation de keloid. La formation de Keloid et le carcinome endométrial sont associés aux anomalies semblables de cytokine et en soi, nous présumons que c'est un phénomène paraneoplastic précédemment non rapporté. ( info)

4/116. Marquage dans le carcinome papillaire de la thyroïde : rapport de deux nouveaux cas avec nodulaire exubérant fasciitis-comme le stroma.

    objectifs : Pour décrire deux nouveaux cas de carcinome papillaire de la thyroïde avec nodulaire exubérant fasciitis-comme le stroma, un dont a été caractérisé par transformation précédemment non rapportée dans une lésion mal différenciée. D'ailleurs, nous explorons la présence de TGF-bêta pour aider à clarifier la pathogénie de la formation de collagène. MÉTHODES ET RÉSULTATS : Le cas caractérisé par un comportement agressif a montré des secteurs de transformation dans un carcinome (insulaire) mal différencié de la thyroïde. Dans les deux cas, comme indiqués par les cellules immunohistochemistry et néo-plastiques a produit et a sécrété des montants élevés de TGF-bêta. Sur l'immunoreaction contraire et TGF-bêta n'était jamais présent dans la thyroïde normale ou dans des carcinomes papillaires sans paquets de collagène, alors qu'une réaction faible et exclusivement intracellulaire était présente d'une façon inégale dans les cas montrant les paquets fibreux intratumoral. CONCLUSIONS : La variante rare du carcinome papillaire thyroïde caractérisé par le stroma exubérant peut provoquer des lésions plus agressives, de même que font d'autres histotypes des carcinomes différenciés thyroïde. TGF-bêta, le cytokine fondamental qui négocie le marquage et l'activation des myofibroblasts, induit le plus probablement le stroma exubérant. ( info)

5/116. Keloid fraternel.

    Ce rapport concerne les cas de trois frères caucasiens européens qui ont développé des cicatrices de keloid comme adolescents. Le brother' le plus ancien ; le keloid de s a suivi la chirurgie, le deuxième brother' ; s a suivi la perforation d'oreille et le plus jeune brother' ; s a suivi la varicelle marquant. Aucun autre membre de n'importe quelle génération de leur famille n'est connu pour avoir souffert de la condition. Un famille tel que ceci, avec une tendance héritée de former des keloids, fournit une source intéressante de matériel pour la recherche génétique. Un arrangement de la génétique des keloids, en particulier de l'isolement d'un gène spécifique ou du groupe de gènes a pu prouver une avance importante dans l'arrangement et plus tard dans le traitement de la condition. ( info)

6/116. Cushing' ; le syndrome de s s'est associé à l'injection intradermique du diacétate de triamcinolone.

    Un cas de Cushing' à long terme ; syndrome de s après que l'injection intradermique de mg 160 de diacétate de triamcinolone ait été présentée. L'évidence de si cette diminution s'est produite secondaire aux injections intradermiques du diacétate de triamcinolone ou à l'abus exogène n'est pas claire. Cependant, en raison de l'utilisation étendue des stéroïdes intradermiques dans le traitement des keloids aussi bien que d'autres lésions, ce cas est significatif, quoi que la cause. Davantage d'étude fait et les résultats finaux seront rapportés par le service d'endocrinologie, centre médical de Wilford Hall, dans un article de suivi. ( info)

7/116. Formation palmaire fasciectomy et de keloid.

    Un Caucasien de 53 ans avec la formation de keloid sur la surface palmaire de la main après Dupuytren' ; le dégagement de contracture de s est présenté. Seulement deux autres cas de formation de keloid sur la main ont été trouvés en littérature anglaise, toutes les deux sur les patients noirs. C'est le premier cas connu avec l'association de Dupuytren' ; la maladie de s à rapporter. L'excision chirurgicale du keloid avec l'injection peropératoire de la triamcinolone des bords de blessure a eu comme conséquence le traitement clinique. ( info)

8/116. Les risques de traiter des keloids avec la radiothérapie.

    Le risque de carcinogenèse d'exposition de rayonnement est bien connu. Il a été interrogé pendant quelque temps donc, s'il est sage de traiter la maladie bénigne avec la radiothérapie. Nous rapportons un cas d'un patient qui a développé des carcinomes bilatéraux de sein presque 30 ans après traitement des keloids de paroi thoracique avec la radiothérapie. Il y a seulement des rapports anecdotiques dans la littérature des malignités après le traitement des keloids avec la radiothérapie. Nous passons en revue ces rapports et discutons la sûreté de cette approche à la gestion des cicatrices de keloid. ( info)

9/116. 3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">

    Yahoo! Babel Fish - Text Translation and Web Page Translation ( info)

10/116. syndrome de noonan : un cas avec la formation récurrente de keloid.

    Nous décrivons un garçon de 6 ans qui s'est présenté avec l'érythème et les papules cornées et folliculaires sur les aspects latéraux des sourcils et des surfaces d'extenseur des bras. La condition a été diagnostiquée comme ophryogenes d'ulerythema et faciei d'atrophicans de pilaris de keratosis. Le patient a eu les caractéristiques du syndrome de noonan, y compris l'aspect facial dysmorphic, la maladie cardiaque congénitale, l'excavatum de pectus, et le valgus de cubitus, accompagné d'une tendance pour la formation de keloid. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'chéloïde'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.