Cas Rapportés "Convalescence"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

11/45. Aplasia du poumon droit dans un enfant de 4 ans : stabilisation chirurgicale du médiastin par la translocation de diaphragme menant pour accomplir le rétablissement du syndrome de détresse respiratoire.

    L'aplasia de poumon est défini en tant qu'absence unilatérale du poumon avec la conservation du reste principal de bronche à la bifurcation trachéale. Les patients meurent habituellement peu après que la naissance et là ne soit aucune thérapie spécifique pour cette condition, comme démontré par la littérature. Les auteurs présentent un cas d'un enfant en bas âge qui était asymptomatique avec cette malformation jusqu'à 3 mois d'âge, quand l'enfant a eu le syndrome de détresse respiratoire. Plus tard, l'aplasia de poumon a été diagnostiqué. Les auteurs ont exécuté une dissection et une translocation extrapleural de cephalad de diaphragme pour réduire le décalage et la rotation médiastinaux de coeur, pour soulager un repli et une compression de la trachée par l'arteriosus aortal de voûte et de truncus, comme pour soulager l'hyper-inflation du parenchyme de poumon et fournir le rétablissement du syndrome de détresse respiratoire. Cette nouvelle approche a résulté en rétablissement complet du syndrome de détresse respiratoire et de la pleine tolérance de l'exercice physique. L'enfant a subi le suivi pendant 4 années. La translocation diaphragmatique peut être utile dans le traitement des désordres respiratoires liés à l'aplasia de poumon. ( info)

12/45. Les anticorps neutralisants de virus d'oreillons ne se protègent pas contre la réinfection avec un génotype hétérologue de virus d'oreillons.

    En avril 1999, une femme précédemment en bonne santé de 22 ans a été prise la défectuosité avec la fièvre et le gonflement bilatéral des glandes parotides. Un cours chronique de la maladie s'étendant d'avril à décembre a été trouvé avec le gonflement des glandes parotides, fatigue, la fièvre de qualité inférieure, épisodes de tachycardie et de nightswetting. L'arn de virus d'oreillons du caractère du génotype A basé sur la classification SH de gène de protéine (petit hydrophobe) a été démontré dans trois échantillons de sérum rassemblés pendant la maladie clinique. Différents critères pour la réinfection ont été remplis comprenant la démonstration des anticorps d'IgG par elisa dans un échantillon de sérum de preinfection. Le groupe de sérum de preinfection du patient pouvait neutraliser efficacement l'infectiosité d'une contrainte hétérologue du génotype D mais ne pouvait pas neutraliser le virus homologue du génotype A. Les résultats dans la présente étude peuvent offrir une explication d'un mécanisme derrière des échecs vacciniques précédemment observés et l'occurrence de la réinfection avec des contraintes hétérologues de virus d'oreillons. ( info)

13/45. " ; Être simplement laissez l'in" ; : inclusion comme base pour le rétablissement.

    Cet article prend son inspiration d'une poésie par Borges, dans lequel l'auteur fait une réclamation pour être simplement " ; laissez l'in" ; sans être demandé à ou prié de réussir. Basé sur la vue que ces issues se sont appliquée historiquement aux gens avec des maladies mentales--d'abord au cours de la période de l'asile, et maintenant plus récemment en raison de la désinstitutionnalisation--cet article plaide pour l'adoption d'un large cadre conceptuel de l'inclusion que, basée sur un paradigme d'incapacité, ni aliène ou exige des personnes de réussir. D'abord, les manières dont un tel cadre augmente des approches existantes au traitement, la réadaptation, et le rétablissement sont décrits. Après, les auteurs décrivent les trois éléments de l'amitié, de la réciprocité, et de la bon espoir comme aspects d'inclusion qui peuvent fournir une base pour des efforts vers le rétablissement, et illustrent chacun de ces éléments par les histoires des participants à un programme soutenu de socialisation. Des implications pour la futures recherche et politique sont suggérées ont basé sur ces données. ( info)

14/45. Soucis moraux en isolant des patients avec staphylococcus aureus méthicilline-résistant sur la salle de réadaptation : un rapport de cas.

    Le souci concernant staphylococcus aureus méthicilline-résistant (MRSA) augmente dans des équipements de réadaptation. Ceux affectés sont souvent isolés pour empêcher la diffusion de MRSA à d'autres patients. Puisque cet isolement interfère souvent l'approche réhabilitative traditionnelle, les membres de l'équipe de réadaptation se trouvent dans un dilemme moral quant à la façon approcher ces patients. Quelques patients peuvent estimer que les protocoles stricts d'isolement violent leurs droites. Nous rapportons à un cas prouvant aux dilemmes moraux qu'un patient MRSA-positif apporte à l'arrangement de réadaptation. Les techniques d'isolement le rendent difficile de soigner des patients de réadaptation employant les normes du soin courantes sans compromettre les principes médicaux d'éthique de l'autonomie et de la bienfaisance. Davantage d'étude est requise établir des protocoles pour des patients avec MRSA dans l'arrangement de réadaptation. ( info)

15/45. Gestion psychologique du patient d'infarctus du myocarde.

    L'expérience coronaire aiguë est divisée en trois parts. Dans le premier, la phase de pré-hôpital, attention est consacrée au phénomène répandu du retard patient. L'évidence est donnée pour indiquer que la source de retard est entièrement psychologique et se concentre sur l'incapacité de décider si chercher l'aide. La deuxième partie, ou la phase d'hôpital, décrit la réponse du patient aux divers aspects de l'unité de soin coronaire, y compris la surveillance, de fausses alertes, étant témoin et soutenant d'un arrêt cardiaque. La troisième phase, la convalescence de poteau-hôpital, centres sur le problème psychologique principal de cette période, dépression. Ses causes, manifestations, et méthodes de gestion sont discutées. ( info)

16/45. Traitement de syndrome respiratoire aigu sévère avec le plasma convalescent.

    En mars 2003, une manifestation de syndrome respiratoire aigu sévère a commencé à hong kong. Une femme de 57 ans a eu une présentation typique, y compris la fièvre, la toux non productive, la malaise, la lymphopénie, et les aminotransferases augmentées de foie. Le cours clinique et le traitement réussi avec le plasma, la ribavirine, et les corticostéroïdes convalescents sont discutés. ( info)

17/45. syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) : résultats de formation image pendant les phases aiguës et de rétablissement de la maladie.

    Le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est une nouvelle forme de pneumonie atypique, qui est devenue une crise de santé importante l'Asie de l'Est et au canada, avec le potentiel pour devenir la prochaine épidémie mondiale. Jusqu'à ce que la validation des kits diagnostiques soit accomplie, les résultats cliniques, l'histoire de contact, et les résultats radiologiques sont la clef au diagnostic de cette maladie. Les résultats de formation image sur les radiographies conventionnelles et la tomographie calculée (CT) dans la phase aiguë aussi bien que pendant le rétablissement sont présentés. ( info)

18/45. Régénération retardée des photopigments fovéaux de cône dans la maladie de Vogt-Koyanagi-Harada à l'étape convalescente.

    BUT : Pour évaluer les caractéristiques physiologiques du macula dans les patients présentant la maladie de Vogt-Koyanagi-Harada pendant l'étape convalescente avec la référence spécifique à la cinétique de la régénération fovéale de photopigment de cône. MÉTHODES : Six yeux de trois patients à l'étape convalescente de la maladie de Vogt-Koyanagi-Harada ont été étudiés. Tous les yeux ont eu la meilleure acuité visuelle corrigée de 1.0 ou n'améliorent et avaient eu aucune répétition de l'inflammation pendant au moins 12 mois après le dernier épisode. La densimétrie fovéale de cône (FCD), électrorétinogrammes maculaires focaux, les essais de perception chromatique, deux colorent perimetry, et la tomographie optique de concordance (OCT.) ont été effectuées. RÉSULTATS : Aucune régénération des photopigments de cône n'a été détectée dans le temps minute de l'essai 7 par FCD dans tous les yeux au premier examen après le dernier épisode. Cependant, les autres essais fonctionnels étaient normaux, et la morphologie maculaire Oct.-déterminée était également normale. La cinétique de régénération du photopigment fovéal de cône s'est améliorée dans trois de six yeux à 36, 37, et 19 mois après le dernier épisode, tandis que les autres trois sont restés retardés à 18, 18, et 49 mois. CONCLUSIONS : Ces résultats suggèrent qu'un désordre de la régénération fovéale de photopigment de cône, et son rétablissement, ait besoin d'un temps sensiblement plus long que cela d'autres fonctions maculaires dans quelques patients présentant la maladie de Vogt-Koyanagi-Harada. ( info)

19/45. Un cas adulte de la maladie de leigh.

    Leigh' ; la maladie de s est une maladie mitochondrique d'enfance et d'enfance tôt, et est rare dans les adultes. Après une maladie fébrile, une femme de 21 ans a développé le paraparesis ataxique et a été à l'origine diagnostiquée en tant que sclérose en plaques. Sa maladie a progressé à la somnolence et au quadriparesis. M. peu commun images, la découverte des niveaux élevés de lactate et de pyruvate de sang, les résultats de la biopsie de muscle et le manque de la réponse au traitement de corticostéroïde, mené au diagnostic correct de la maladie de leigh. Le déclenchement d'un régime ketogenic a eu comme conséquence une réponse partielle rapide. Elle a récupéré suffisamment pour pouvoir marcher après 6 mois. ( info)

20/45. Étude complémentaire fonctionnelle de MRI des processus de langue dans les sujets en bonne santé et pendant le rétablissement dans un cas d'aphasie.

    FOND ET BUT : Le but de cette étude était de développer un paradigme fonctionnel de MRI (fMRI) robuste et assez reproductible dans les sujets en bonne santé à adapter pour une étude complémentaire visant évaluant le substrat anatomique du rétablissement dans l'aphasie de poststroke. MÉTHODES : Dix sujets droitiers ont été étudiés longitudinalement utilisant le fMRI (7 d'entre eux étant balayés deux fois) et comparés à un patient présentant l'aphasie de conduction pendant la première année du rétablissement de course. RÉSULTATS : Les commandes ont montré les modèles reproductibles d'activation entre les sujets et entre les sessions pendant les tâches de langue. En revanche, le patient a exhibé les changements dynamiques du modèle d'activation de cerveau, en particulier dans la tâche phonologique, pendant les 2 sessions de fMRI. À 1 mois après course, secteurs homotopes de langue de bons ont été recrutés, tandis que le grand perilesional a laissé la participation s'est produit plus tard (12 mois). CONCLUSIONS : Nous démontrons d'abord la robustesse d'intersubject et la reproductibilité d'intrasubject de notre paradigme dans 10 sujets en bonne santé et ainsi de sa validité dans une étude complémentaire patiente au-dessus d'un cours de temps de rétablissement de course. En effet, les résultats suggèrent une réorganisation spatiotemporal de cerveau de poststroke impliquant les deux hémisphères pendant le cours de rétablissement, avec une implication tôt d'un nouveau réseau neurologique fonctionnel contralatéral et une implication postérieure de ipsilateral. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)<- Précédent || Suivant ->


Laisser un message sur 'convalescence'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.