Cas Rapportés "exophtalmie"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/699. Manifestations ophtalmiques de sinusite fongique allergique.

    BUT : Pour accentuer la sinusite fongique allergique comme cause des problèmes ophtalmiques et de sinus en identifiant le profil du patient présentant la sinusite fongique allergique et en présentant un traitement réussi approchez. MÉTHODES : Six cas consécutifs des patients présentant des manifestations ophtalmiques de sinusite fongique allergique ont été passés en revue. Des résultats ophtalmiques, la participation de sinus, la mycologie, l'immuno-réaction, les études de formation image, et le traitement ont été examinés. Les caractéristiques de ce groupe patient avec des manifestations ophtalmiques de sinusite fongique allergique ont été comparées à ceux du groupe général de patients présentant la sinusite fongique allergique. RÉSULTATS : Chacun des six patients a eu le proptosis. On a eu la diplopie symptomatique et on a eu la perte visuelle. Les études de formation image, la caractérisation fongique, et les profils immunisés étaient semblables à la population fongique allergique rapportée de sinusite. Après que le traitement là n'ait été aucune répétition des symptômes ophtalmiques ou de sinus à un suivi moyen de 34 mois (8 à 48 les mois de gamme,). Il n'y avait aucune complication de traitement. CONCLUSIONS : Le diagnostic initial de la sinusite fongique allergique exige le soupçon de la part de l'ophtalmologue. Le Proptosis est le signe ophtalmique le plus commun. La différentiation des formes invahissantes de la maladie fongique de sinus est cruciale, parce que le médicament antifongique systémique et le débridement chirurgical étendu de tissu ne sont pas exigés dans la sinusite fongique allergique. Le traitement se compose de l'extirpation de la mucine et le mycète allergique, aération de sinus, et corticostéroïdes systémiques et topiques. ( info)

2/699. Malformation vasculaire de Retinocephalic : rapport de cas.

    Un garçon de 12 ans qui s'est présenté avec la cécité et l'exophthalmos unilatéraux s'est avéré pour avoir les malformations vasculaires retinocephalic (syndrome de Capot-Dechaumme-Blanc ou syndrome de Wyburn-Maçon). Les résultats ophtalmiques, neurologiques et radiologiques de ce syndrome rare sont discutés. ( info)

3/699. Fibrosclerosis multifocal présentant comme Grave' ; s orbitopathy. L'exophthalmos bilatéral s'est associé à la fibrose retroperitoneal et sellar.

    FOND : Le fibrosclerosis multifocal (MF) est une maladie rare qui peut être mal diagnostiquée comme Graves' ; orbitopathy. La combinaison des localisations du MF présentées ici n'a pas été rapportée avant. RAPPORT DE CAS : Un homme de 44 ans a été référé avec l'exophthalmos bilatéral progressif. Le CT de son coffre et abdomen a indiqué un processus peri-aortal intrathoracique et retroperitoneal de doux-tissu avec le hydronephrosis. L'examen histologique des masses orbitales a montré un processus fibreux avec la basse activité inflammatoire. Plus tard le sella s'est avéré pour être aussi bien impliqué. Un diagnostic de MF a été fait. CONCLUSION : Le MF devrait être considéré dans le diagnostic différentiel de l'exophthalmos bilatéral. ( info)

4/699. Dirofilariase orbitale : M. résultats.

    La dirofilariase est une zoonose helminthique se produisant dans beaucoup de régions du monde. Nous rapportons les résultats dans une femme de 61 ans qui a fait provoquer le bon exophthalmos indolore par la dirofilariase orbitale. Un ver vif a été enfoncé à l'intérieur d'une nodule inflammatoire dans la bonne orbite. Sur M. images de T1-weighted, le parasite était évident en tant que discret, la bas-intensité, signal tubulaire au centre de la nodule entourée par le tissu inflammatoire de contraster-amélioration. ( info)

5/699. Suivi à long terme d'un enfant en bas âge avec le thyrotoxicosis dû à la mutation de germline du gène de récepteur de tsh (Met453Thr).

    Une période clinique de suivi de 18 ans dans un patient masculin présentant une mutation de gène du germline tsh-R (Met453Thr) est décrite. Le thyrotoxicosis de Nonautoimmune a été diagnostiqué à l'âge de 7 mois. Le patient n'a eu l'exophthalmus, le manque de prospérer, l'âge d'os avancé et aucun goître. Le traitement à long terme de drogue d'antithyroïde (ATD) était nécessaire pendant l'enfance. À l'âge de 7 ans il a développé un goître. La thyroïdectomie de total partiel a été exécutée à l'âge de 9 ans, suivi de la radiothérapie ablative répétée à l'âge de 9.5-13 ans de dû à un goître multinodular toxique. Après 13 ans l'ATD pourrait être discontinué et le patient était euthyroïde jusqu'à 16 ans, où la substitution de L-thyroxine a dû être commencée. L'exophthalmus a diminué, et avait disparu à l'âge de 18 ans, quand le balayage de CT de l'orbite a été exécuté. Conclusion : La mutation de tsh-R doit être considérée dans le thyrotoxicosis tôt de nonautoimmune. Une stratégie très agressive de traitement est nécessaire. ( info)

6/699. Parésie de nerf de division inférieure troisième d'une malformation artérioveineuse dural orbitale.

    Paralysies d'isolement de nerf de division inférieure les troisième sont rares. Les auteurs rapportent un patient avec isolé, pupille-impliquant paralysie de nerf crânien de division inférieure la troisième d'une malformation artérioveineuse dural intraorbital. En dépit de la thrombose spontanée de la malformation, la troisième paralysie de nerf a persisté. À l'authors' ; la connaissance, ceci est le premier rapport de cas paralysie de nerf de division inférieure d'une troisième provoquée par une malformation artérioveineuse dural orbitale. ( info)

7/699. Image clinique et gestion du hématome subperiosteal de l'orbite.

    Un hématome subperiosteal a été vu dans un garçon de 14 ans suivant un coup à sa tête pendant un accident de voiture. L'orbite impliquée a montré l'exophthalmus et l'incapacité de l'oeil de se déplacer au-dessus de l'horizontal. Les rayons x ont indiqué une rupture de délié du crâne et un hemotympanum a été trouvé du côté blessé. On a suspecté un hématome subperiosteal du toit orbital. L'aspiration d'aiguille du sang du hématome orbital a eu comme conséquence un traitement presque immédiat de tous les problèmes orbitaux et occular. ( info)

8/699. Pneumatocele de l'orbite.

    BUT : Pour décrire un sinus rare conditionnez qui peut causer le proptosis. MÉTHODES : Le proptosis unilatéral intermittent et la diplopie se sont développés chez un homme de 29 ans. La tomographie calculée a montré un sinus frontal agrandi avec l'érosion du plancher du sinus et de l'air dans l'orbite. RÉSULTATS : Sinusotomy ethmoidectomy et frontal endoscopique a corrigé un clapet anti-retour de sortie du conduit frontal nasal et a éliminé le proptosis. CONCLUSION : Pneumatocele de l'orbite est une cause rare de proptosis et de diplopie et peut être corrigé avec la chirurgie endoscopique de sinus. ( info)

9/699. Exophthalmos et hématome épidural.

    Le développement d'un bon exophthalmos dans un patient avec un hématome épidural hémisphérique gauche est rapporté. Le développement parallèle de ces deux conditions dans ce cas peu commun suggère un certain rapport direct, bien qu'il doive identifier qu'un rapport coïncident est possible. La cause exacte de l'exophthalmos demeure obscure. ( info)

10/699. sarcome orbital primaire d'Ewing dans une femme entre deux âges.

    Un femme de 43 ans a fait provoquer l'exophthalmos unilatéral par le sarcome orbital primaire d'Ewing. Taches immunohistochemical spécialisées, principalement MIC-2 (CD99), facilité le diagnostic du sarcome d'Ewing. Vingt-deux mois après la radiothérapie et la chimiothérapie multiagent, la tumeur restée patiente librement. À notre connaissance, c'est la première caisse rapportée de sarcome orbital d'Ewing au présent dans un adulte au delà de la quatrième décennie de la vie. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'exophtalmie'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.