Cas Rapportés "Hémorragie Gingivale"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

11/109. Hémorragie gingivale liée à l'ingestion d'aspirin. Un rapport de cas.

    Un rapport de cas illustrant les manifestations cliniques des défauts de plaquette induits par l'ingestion de deux comprimés d'aspirin a été présenté. Les effets spécifiques sur des plaquettes ont produit par l'ingestion d'aspirin ont été récapitulés et le défaut hémostatique résultant ont été expliqués. ( info)

12/109. Développement d'emplacement d'implant utilisant l'extrusion orthodontique : un rapport de cas.

    Un des facteurs les plus importants dans le placement réussi des implants endosseous est la présence d'àos alvéolaire proportionné à l'emplacement réceptif. La perte alvéolaire d'os s'est associée à la maladie périodontique destructive a fréquemment comme conséquence les défauts osseux qui peuvent compliquer le placement suivant d'implant. Typiquement, de tels défauts sont traités avant ou à l'heure de la chirurgie d'implant utilisant les principes de la régénération guidée d'os. Dans certaines circonstances, cependant, de tels défauts peuvent être contrôlés d'une façon non chirurgicale par l'extrusion orthodontique. L'extrusion orthodontique peut être employée pour augmenter la taille et le volume verticaux d'os et pour établir un profil plus favorable de doux-tissu avant le placement d'implant. L'addition, l'augmentation de la dimension osseuse verticale aux emplacements interproximal peut aider à la conservation des papilles interdentaires et peut plus loin augmenter l'esthétique gingivale. Ce rapport illustre l'ordre de traitement pour le développement d'emplacement avec l'extrusion orthodontique avant le placement immédiat d'implant. ( info)

13/109. Anémie non plastique : concepts courants et gestion dentaire.

    L'anémie non plastique (aa) est une dyscrasie de sang rare dans laquelle les globules sanguins périphériques sont diminués en raison de l'échec de moelle. Le cours clinique reflète la sévérité du pancytopenia et est imprévisible pour l'individu. L'hémorragie et l'infection demeurent les menaces principales pour ces patients. Les avances récentes dans la médecine de transfusion, la gestion d'infection, la transplantation de moelle, et la thérapie immunosuppressive ont amélioré la survie des patients présentant l'aa. Les manifestations orales de l'aa sont communes et peuvent avoir des conséquences sérieuses. Deux cas d'infection périodontique aiguë liée à l'aa sont présentés. Des directives dentaires de gestion sont présentées dans le cadre du soin interdisciplinaire. ( info)

14/109. Saignement, epistaxis et hématome gingivaux trois jours après la gastroentérite : le syndrome hémorragique d'anticoagulant de lupus.

    Des 3 ans et une mois-vieille fille 9 ont présenté avec le saignement gingival, l'epistaxis, et les hématomes multiples 3 jours après un épisode aigu de la gastroentérite. Le temps de prothrombine et le temps partiel activé de thromboplastine ont été prolongés avec l'activité de coagulation réduite du facteur II (< ; 10%), VIII ( ( info)

15/109. La maladie périodontique s'est associée à Langerhans' ; histiocytosis de cellules : rapport de cas.

    Un cas clinique de Langerhans' ; le histiocytosis de cellules, dactylographient le granulome éosinophile, dans un jeune patient adulte est présenté. En raison de l'occurrence des manifestations orales aux étapes initiales de la maladie, il y a un besoin de diagnostic différentiel, particulièrement avec le periodontitis de tôt-début. ( info)

16/109. tumeurs bénignes rares de cavité buccale--haemangioma capillaire de mucosa palatal : un rapport de cas.

    Haemangiomas sont les tumeurs bénignes composées de vaisseaux sanguins, elles sont probablement développemental plutôt que néo-plastique d'origine. Haemangiomas sont souvent présent à la naissance mais peuvent devenir plus évident pendant la vie. Les tumeurs semblent comme appartement ou lésions rougeâtre-bleues augmentées et sont généralement solitaires. Elles sont de temps en temps vues sur le mucosa palatal. Haemangiomas sont classifiés sur la base de leur aspect histologique comme capillaire, mélangé, caverneux ou variété sclérotique qui tend à subir la fibrose. Leur diagnostic clinique différentiel est basé sur l'aspect. Les tumeurs peuvent être lentement progressif, impliquant les parties étendues des vaisseaux sanguins superficiels et profonds. La fonction peut être affectée où le développement de la lésion est supplémentaire-invahissant. Le changement de couleur sur la pression est une conclusion commune avec le retour à la couleur originale sur le retrait de la pression. Le cas présenté ici a été référé en raison du gonflement et du saignement périodontique récurrent. La lésion a été diagnostiquée comme haemangioma capillaire par l'histopathologie. Bien que différentes procédures thérapeutiques aient été rapportées, dans ce cas-ci l'excision chirurgicale a été effectuée sous l'anesthésie générale après l'hospitalisation. En dépit de leurs origines et comportement bénins, les haemangiomas dans la région de la cavité buccale sont toujours d'importance clinique pour la profession dentaire et exigent la gestion clinique appropriée. Les praticiens dentaires et les chirurgiens oraux doivent se rendre compte de ces lésions parce qu'ils peuvent poser des risques sérieux de saignement. ( info)

17/109. Congenita de Dyskeratosis : rapport d'un cas.

    Le congenita de Dyskeratosis est un état rare de système multiple impliquant principalement l'ectoderm. Il est caractérisé par une triade de pigmentation réticulaire de peau, la dystrophie d'ongle et le leukoplakia des muqueuses. Les anomalies orales et dentaires peuvent également être présentes. Les complications sont une prédisposition à la participation de moelle de malignité et avec le pancytopenia. Le cas d'une fille de 14 ans est décrit qui a présenté avec plusieurs des dispositifs systémiques caractéristiques de cette condition, ainsi que les dispositifs oraux suivants : hypodontia, incisives latérales maxillaires diminutives, éruption dentaire retardée, se serrant dans la région de prémolaire maxillaire, les racines courtes, l'hygiène buccale pauvre, l'inflammation et le saignement gingival, la perte alvéolaire d'os, la carie et une langue atrophique lisse avec le leukoplakia. Bien que cette condition soit rare, les chirurgiens dentaires devraient se rendre compte des anomalies dentaires qui existent et du risque de transformation maligne dans les secteurs du leukoplakia. ( info)

18/109. Signes d'aplasia medullar dans la cavité buccale : rapport de cas.

    L'aplasia de Medullar est une maladie hématologique caractérisée par le dysfonctionnement medullar qui des résultats dans une diminution marquée de divers éléments cellulaires hématologiques. Ceci produit l'anémie, les infections de différentes étiologies et aussi, spontanés ou provoqués les syndromes hémorragiques d'importance variable. Une caisse d'aplasia medullar affectant un enfant, diagnostiquée après qu'une extraction de dent soit rapportée, et accompagnée de ses caractéristiques pathologiques. En outre, un essai facile de la lecture E.L.I.S.A/pour diagnostiquer le type 1 ou 2 de virus d'herpès est présenté. ( info)

19/109. Acquisita de bullosa d'épidermolyse : manifestations cliniques, résultats microscopiques, et thérapie périodontique chirurgicale. Un rapport de cas.

    FOND : L'acquisita de bullosa d'épidermolyse (EBA) est une maladie bullous sous-épidermique rare, acquise, chronique. Ce rapport décrit un cas d'EBA avec la participation gingivale. Un femme de 43 ans avec EBA a été mentionné notre clinique pour la thérapie périodontique en raison de la tendresse et du saignement gingivaux. Elle a été sur la thérapie du cyclosporin A pendant les 2 dernières années. MÉTHODES : Des résultats cliniques ont été analysés. Des opérations gingivectomy antérieures ont été effectuées dans 2 étapes. Les échantillons obtenus pendant la chirurgie ont été examinés suivre des méthodes histopathologiques, immunohistologic, et à microscope électronique. Des effets à long terme du traitement périodontique chirurgical sur la gencive ont été évalués médicalement et au microscope. RÉSULTATS : Le hypoplasia minimal d'émail montré par dentition. Délabré, manquer, et des points remplis de surfaces se sont avérés pour être élevés. L'examen périodontique a montré que l'inflammation gingivale diffuse généralisée et l'agrandissement gingival ont localisé principalement à la région antérieure. Nikolsky' ; le signe de s était positif. Cependant, la blessure guérissant était calme après les opérations. Les résultats microscopiques étaient semblables à ceux obtenus à partir de la peau. Vingt et un mois après les opérations, Nikolsky' ; le signe de s était négatif et aucune inflammation gingivale remarquable n'a été notée. L'examen au microscope a indiqué que les boursouflures étaient peu d'en nombre et plus petites dans la taille. CONCLUSIONS : Ces résultats indiquent que des tissus gingivaux peuvent également être impliqués dans EBA. Blessure calme guérissant après que la chirurgie périodontique suggère dans ce cas-ci que la chirurgie périodontique puisse être exécutée dans les patients avec EBA. D'ailleurs, nos résultats cliniques et histopathologiques impliquent que gingivectomy prouve utile en maintenant l'intégrité gingivale dans ces patients. Nos données se permettent également de suggérer que les patients avec EBA soient fortement pour développer la carie dentaire. ( info)

20/109. Haemoperitoneum récurrent dans von Willebrand' doux ; la maladie de s a combiné avec un déficit de piscine de stockage.

    Haemoperitoneum secondaire au luteum hémorragique de corpus a été décrit dans des désordres graves de saignement tels que l'afibrinogenaemia, type 3 von Willebrand' ; la maladie et patients de s sous l'anti-coagulation orale. Nous avons étudié un patient qui a présenté trois épisodes du saignement grave à l'ovulation, ayant besoin de la chirurgie deux fois, avec le diagnostic de von Willebrand' doux ; la maladie de s et le stockage doux mettent l'insuffisance en commun. Mild von Willebrand' ; la maladie de s (liée à d'autres thrombopathies ou coagulopathies) devrait être considérée en cette pathologie, bien que les médecins préfèrent trouver un désordre hémorragique grave comme condition fondamentale dans ces cas. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)<- Précédent || Suivant ->


Laisser un message sur 'hémorragie gingivale'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.