Cas Rapportés "Hypertension Intracrânienne"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/251. neurofibromatose Cranio-orbital-temporelle : traitons-nous le problème entier ?

    la neurofibromatose Cranio-orbital-temporelle est un sous-type rare de la neurofibromatose 1 caractérisée par exophthalmos pulsatile, neurofibromes orbitaux, dysplasie d'aile de sphenoid, expansion de la tombe temporelle, et herniation du lobe temporel dans l'orbite. La cause de la dysplasie d'aile de sphenoid est incertaine. La reconstruction du défaut de sphenoid, séparant l'orbite et la chambre forte crânienne, a été problématique en raison de la résorption des greffes d'os. Ceci rapporte illustre une cause potentielle du défaut de sphenoid et une cause possible de la résorption de greffe d'os. ( info)

2/251. Anesthésie pour la césarienne dans deux patients avec des tumeurs de cerveau.

    BUT : Pour décrire deux patients avec des tumeurs de cerveau où l'anesthésie générale a été employée pour les césariennes dans l'urgence et les conditions pressantes. dispositifs CLINIQUES (AFFAIRE #1) : Le premier patient présent à 38 sem. de gestation avec un herniation intra-crânien aigu de tumeur, exigeant le craniotomy de secours et la césarienne simultanée. L'anesthésie générale a été induite avec thiopental et le vecuronium, maintenus avec l'enflurane 1% en O2 100%. Le CO2 maternel de P (ET) a été maintenu à 25 mmHg. Après livraison d'un enfant en bas âge en bonne santé, elle a été donnée le syntocinon, mannitol et l'anesthésie du dexamethasone i.v. a été maintenue avec du fentanyle, le protoxyde d'azote 50% en O2 et l'isoflurane 1% pendant la résection de tumeur de frontal-lobe. dispositifs CLINIQUES (AFFAIRE #2) : Le deuxième patient s'est présenté à 37 sem. de gestation pour la césarienne pressante en raison de l'insuffisance placentaire. Elle avait eu une résection de tumeur de cerveau quatre ans de plus tôt. Une augmentation de pression intra-crânienne a rendu nécessaire le craniotomy pour la décompression à 20 sem. de gestation. Elle a été encore traitée avec le dexamethasone, le carbamazepine et le rayonnement pour la commande de l'oedème cérébral à 34 sem. La césarienne a été exécutée sous l'anesthésie générale ; rapide-ordre-induction avec thiopental et le succinylcholine, suivis de l'isoflurane 1% en O2 100%. Syntocinon, fentanyle et atracurium i.v. ont été administrés après la livraison d'un enfant en bas âge en bonne santé. Bien que les neurochirurgiens se soient tenus prêt, leur intervention était inutile. CONCLUSION : L'anesthésie générale demeure sûre et sûre pour la livraison effective dans les parturientes avec la tumeur intra-crânienne. L'intubation trachéale permet l'hyperventilation maternelle commandant de ce fait la pression intra-crânienne augmentée. La stabilité hémodynamique est aisément réalisée pour maintenir la perfusion cérébrale. Cependant, une approche de multidisciplinaire-équipe est critique pour la bonne gestion patiente. ( info)

3/251. Obstruction sagittale supérieure de sinus et abcès tuberculeux.

    Les tumeurs intra-crâniennes telles que des méningiomes peuvent de temps en temps produire la pression intra-crânienne augmentée en occluant un sinus veineux. Plus inhabituellement, les tumeurs de midline dans les régions occipital du crâne peuvent produire la pression intra-crânienne élevée par la compression non-thrombotic du sinus sagittal supérieur. Nous présentons un cas de la pression intra-crânienne augmentée secondaire à l'obstruction non-thrombotic du sinus sagittal supérieur par un abcès tuberculeux de midline. ( info)

4/251. Métastase de cerveau en tant que d'abord manifestation de cancer ovarien.

    La métastase de cerveau du cancer ovarien, un événement rare et fortement morne, se développe la plupart du temps pendant ou après la chimiothérapie postopératoire. Ce rapport documente les résultats cliniques et la formation image de résonance magnétique d'un cas rare qui a présenté des signes de pression intra-crânienne accrue comme première manifestation. L'examen histologique de la lésion de cerveau enlevée a démontré l'origine ovarienne, alors qu'aucune évidence d'une lésion localement invahissante n'était trouvée à la laparotomie exploratoire (' ; tentative' ; étape chirurgicale Ia). La possibilité d'origine ovarienne devrait être toujours considérée dans une femme avec la participation de cerveau. ( info)

5/251. Recanalization d'Endovascular avec l'angioplastie de ballon et stenting d'un sinus occipital occlu pour le traitement de l'hypertension veineuse intra-crânienne : rapport technique de cas.

    OBJECTIF ET IMPORTANCE : La thrombose Dural de sinus peut mener à l'hypertension veineuse intra-crânienne et peut être compliquée par hémorragie intra-crânienne. Nous présentons un rapport de cas d'un patient qui a subi le recanalization et stenting endovascular d'un sinus occipital thrombosed. PRÉSENTATION CLINIQUE : Un patient de 13 ans présentant une histoire de réfractaire chronique de thrombose de sinus à la thérapie d'anticoagulant s'est présenté avec le début aigu de l'aphasie et du hemiparesis. La tomographie calculée et la formation image de résonance magnétique ont indiqué le hydrocephalus et l'oedème cérébral. L'angiographie a tracé les fistules artérioveineuses dural multiples et l'occlusion persistante des sinus dural transversaux sagittaux, occipital, et bilatéraux postérieurs avec le drainage veineux cortical rétrograde. INTERVENTION : Après l'embolization des fistules artérioveineuses dural, une approche transvenous a été employée pour recanalize et exécuter l'angioplastie de ballon de la veine jugulaire interne droite et des sinus transversaux occipital et gauches, ayant pour résultat l'amélioration clinique suivante. Le patient' ; l'état de s a détérioré 3 jours plus tard avec le reocclusion des deux sinus ballon-dilatés. L'angioplastie de répétition et alors déploiement d'un stent endovascular dans le sinus occipital ont été exécutées, et le rétablissement de la sortie veineuse a été réalisé, ayant pour résultat une diminution de pression veineuse intra-crânienne de 41 à 14 millimètres hectogramme et amélioration neurologique. À l'examen de trois mois de suivi, le sinus occipital stented est resté brevet et a servi de seul conduit à la sortie veineuse extracranial ; le patient est resté neurologique intact à l'examen de douze mois de suivi. CONCLUSION : C'est le premier rapport du recanalization mécanique, de l'angioplastie de ballon, et du déploiement stent dans le sinus occipital pour fournir la sortie veineuse soutenue pour le traitement de l'hypertension veineuse en drainage veineux cortical rétrograde dans un patient en réfractaire dural de thrombose de pansinus à la thérapie d'anticoagulant. ( info)

6/251. Méningiome calvarial diffus. Rapport de cas et examen de la littérature.

    Un méningiome calvarial extrêmement peu commun dans une femme de 77 ans est rapporté. Le méningiome a écarté largement et symétriquement dans le calvaria et s'est développé extracranially dans le cuir chevelu aussi bien qu'intracranially. Le hyperplasia dural réactif a induit le rétrécissement de l'espace et de l'occlusion intra-crâniens du sinus sagittal supérieur, ayant pour résultat l'hypertension intra-crânienne. Après la décompression externe, le patient' ; symptômes de s nettement résolus. Les auteurs passent en revue la littérature sur le méningiome calvarial, discutent sa pathogénie, et proposent des mécanismes responsables du patient' ; hypertension intra-crânienne de s. ( info)

7/251. dispositifs de formation image de mélanome intraventriculaire.

    Nous présentons M. résultats de formation image dans un patient présentant des symptômes de pression intra-crânienne accrue et d'une masse dans le ventricule latéral gauche. La masse a montré l'intensité accrue de signal sur des images de T1-weighted et la basse intensité de signal sur des images de T2-weighted. Le diagnostic histologique était celui du mélanome, et les examens physiques et funduscopic détaillés n'ont révélé aucune évidence d'une lésion primaire. Nous croyons que la masse était un mélanome intraventriculaire primaire, probablement résultant du plexus choroïde, et nous discutons les mécanismes qui peuvent être responsables de son occurrence dans cet endroit. ( info)

8/251. Un cas des aspects de diagnostic de neurocysticercosis-différentiel.

    Neurocysticercosis n'est aucune rarité médicale mais dans les pays non-endémiques particulièrement, un niveau important de conscience de médecin est nécessaire pour le diagnostic. Le cas d'un patient féminin allemand qui a eu des saisies focales pour la première fois à l'âge de 23 provoqués par un kyste cérébral des cellulosae de cysticercus est présenté. Seulement le déplacement chirurgical et l'examen histologique suivant ont permis le diagnostic tandis que la recherche diagnostique ne rapportait aucun résultat pathologique. ( info)

9/251. Fistules dural acquises dans l'hypertension intra-crânienne bénigne : un rapport court de cas.

    La thrombose de sinus veineux a été considérée comme une cause connue d'hypertension intra-crânienne. Nous rapportons un cas de l'hypertension intra-crânienne augmentée de longue date (les TCI) qui a présenté avec la vision détériorante dans les deux yeux. Formation image de résonance magnétique (de M.) du cerveau et du colmatage montré par angiographie cérébrale du sinus saggital supérieur et des sinus sigmoïdes avec la formation artérioveineuse dural bilatérale des fistules (DAVF). ( info)

10/251. Plasmacytoma de Falcotentorial. Rapport de cas.

    Les plasmacytomas solitaires intra-crâniens sont les tumeurs extrêmement rares et sont souvent mal diagnostiqués preoperatively. Les auteurs rapportent le traitement réussi d'un patient qui a hébergé une telle tumeur impliquant le falx et le tentorium ; c'est le deuxième cas rapporté. Une femme de 59 ans soufferte d'un désordre de saisie dû à une lésion falcotentorial, qui avait été identifiée 3 ans plus tôt et a été pensée alors pour être un méningiome de plaque d'en. Récemment, le patient présent avec des symptômes de pression intra-crânienne accrue et hemiparesis. La tomographie par ordinateur et la formation image de résonance magnétique de sa tête ont indiqué la croissance progressive de la tumeur. Le patient a subi la résection partielle des thérapies radiologique de tumeur et de chemo- et. Des plasmacytomas intra-crâniens doivent toujours être inclus dans un diagnostic différentiel parce que le traitement complet potentiel peut être réalisé utilisant des modalités assez conservatrices de traitement. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'hypertension intracrânienne'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.