Cas Rapportés "ischémie myocardique"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/612. Considérations anesthésiques dans un patient présentant la lèpre lépromateuse.

    BUT : Pour considérer les problèmes anesthésiques dans un patient présentant la lèpre lépromateuse subissant l'anesthésie générale. dispositifs CLINIQUES : Un homme de 52 ans avec la lèpre lépromateuse pendant cinq années a été réservé pour le nephrectomy radical électif. Il a reçu le dapsone de mg 100 par jour PO. Le patient était asymptomatique pour la maladie cardio-vasculaire mais son électrocardiogramme a montré le bloc de branche gauche complet, ischémie inférieure de mur avec des résultats d'échocardiogramme de fraction d'éjection de 58% et est parti du dysfonctionnement diastolique ventriculaire. D'autres investigations préopératoires (hémogramme, urée et créatinine de sérum, examens fonctionnels hépatiques et radiographie de la poitrine) étaient normales. Après premedication avec du diazepam, le meperidine et le promethazine, le glycopyrrolate reçu patient et l'anesthésie ont été induits avec le thiopentone. atracurium a été donné pour faciliter l'intubation trachéale. L'anesthésie a été maintenue avec la ventilation de pression positive intermittente utilisant N2O en oxygène avec le halothane. L'anesthésie et la chirurgie étaient calmes sauf que le patient a eu une fréquence cardiaque fixe qui est demeurée sans changement en réponse à l'administration d'anticholinergique, la laryngoscopie, l'intubation et l'extubation. CONCLUSION : Les patients présentant la lèpre lépromateuse peuvent avoir le dysautonomia cardio-vasculaire même lorsqu'ils sont asymptomatiques pour la maladie cardio-vasculaire. ( info)

2/612. Hemiblock postérieur gauche passager pendant l'essai de ischémie-obtention myocardique de tapis roulant d'exercice : un rapport d'un cas et une analyse critique de la littérature.

    Nous décrivons un patient masculin de 75 ans présentant la maladie de l'artère coronaire de deux-navire, qui a développé le hemiblock postérieur gauche passager (LPH) tout en subissant un essai de tapis roulant d'exercice (ETT). L'anomalie intraventriculaire de conduction a au commencement eu les dispositifs d'alterner LPH, qui a évolué à LPH stable avant d'absorber, et il s'est produit à la première minute du rétablissement. L'électrocardiogramme d'exercice et la scintigraphie myocardique associée de la perfusion thallium-201 (Tl) ont indiqué l'ischémie myocardique réversible grave. Cette occurrence rare est discutée dans le cadre des lésions coronaires observées, de la distribution de l'ischémie radionucléide-détectée, et de l'expérience précédente de la littérature. Une perspicacité concernant la basse prédominance de LPH passager est eue les moyens, puisque le cas décrit dérive d'une série de 2.160 patients consécutifs qui ont subi ETT en même temps que le Tl. En conclusion, un commentaire est fourni sur les complexités de déchiffrer les mécanismes pathophysiologiques spécifiques de LPH passager, se produisant pendant l'ETT. ( info)

3/612. Extrasystole à la fin de diastole ventriculaire gauche avec le pseudonormalization d'un bloc de branche gauche démasquant l'ischémie inférieure.

    Un traçage d'électrocardiogramme d'un patient dans le rythme conduit de sinus avec le bloc de branche gauche est montré, dans lequel le pseudonormalization occasionnel de la conduction intraventriculaire est vu. Cet événement est attribué aux fusions ventriculaires avec les extrasystoles à la fin de diastole de la gauche Son-Purkinje système distal à l'emplacement de bloc. Ce type d'extrasystole est discuté. Dans ce cas-ci, la normalisation de l'activation ventriculaire a tenu compte du diagnostic de l'ischémie sous-épicardique inférieure. ( info)

4/612. L'ischémie cardiaque mortelle s'est associée à l'anesthésie de desflurane et à l'administration prolongées des catécholamines exogènes.

    BUT : Quatre événements ischémiques cardiaques sont rapportés pendant et après l'anesthésie prolongée avec le desflurane. dispositifs CLINIQUES : Nous avons évalué le desflurane dans 21 patients consécutifs subissant la chirurgie réparatrice avancée de tête et de cou. Les quatre décès se sont produites pendant lesquelles ont été associés aux syndromes ischémiques cardiaques ou juste après l'opération. Tous les patients dans l'étude ont reçu un anesthésique semblable. Ceci a comporté l'induction avec le propofol et l'entretien avec l'alfentanil et le desflurane en air oxygène-enrichi. L'appui inotropique (dopamine ou dobutamine dans basse dose, 5 micrograms.kg.mi n-1) a été fourni en tant qu'élément de la technique anesthésique dans tous les patients. On a observé des incidents cardio-vasculaires critiques dans chacun des quatre patients pendant la chirurgie. C'étaient bradycardie soudaine ou tachycardie liée aux changements électrocardiographiques de Rue-segment. Les quatre patients qui sont morts ont eu une histoire passée documentée de maladie cardiaque coronaire et étaient société américaine classifiée des anesthésistes (asa) II ou III. Un patient (#2) n'a pas survécu à l'anesthésie et la chirurgie et les trois autres sont mortes les premiers, deuxièmes et douzième jours postopératoires. Les augmentations d'enzymes (CK/CK-MB) étaient disponibles dans trois patients et ischémie myocardique confirmée. CONCLUSION : Ces cas représentent une augmentation inattendue de la mortalité postopératoire immédiate pour ces types des patients et de cet ordre anesthésique. ( info)

5/612. Ischémie ventriculaire gauche due à la sténose coronaire comme cause traitable inattendue de la fibrillation atriale paroxysmale.

    Nous présentons un patient présentant la fibrillation atriale paroxysmale exercice-induite qui a été par la suite programmée pour une opération de Cox-labyrinthe due à la persistance de ses plaintes de fatigue, de tolérance altérée d'exercice, et de palpitations irrégulières principalement exercice-connexes en dépit de traitement avec plusieurs drogues anti-arrhythmiques. Un essai de fatigue préopératoire d'exercice sans drogues chronotropiques anti-arrhythmiques ou négatives, cependant, a montré l'évidence claire de l'ischémie myocardique. Après l'angioplastie coronaire d'une sténose significative dans l'artère descendante antérieure gauche, il n'y avait aucune répétition de la fibrillation atriale pendant un suivi de 7 mois. ( info)

6/612. Surdosage d'adrénaline de Prehospital dans un enfant ayant pour résultat des dysrhythmias ventriculaires et l'ischémie myocardique.

    INTRODUCTION : Des surdosages d'adrénaline chez les enfants ont été associés à la tachycardie supraventriculaire. L'ischémie myocardique à la suite du surdosage d'adrénaline n'a pas été rapportée dans les patients pédiatriques. RAPPORT DE CAS : Nous rapportons un cas des dysrhythmias ventriculaires et d'ischémie myocardique dans un garçon de 5 ans qui a reçu 10 fois la dose recommandée d'adrénaline sous-cutanée. Les fournisseurs de Prehospital ont administré l'adrénaline, croyant que ce faisait partie d'un " ; haut-dose" ; protocole d'adrénaline. DISCUSSION : Il n'y a aucun rôle pour l'adrénaline de haut-dose dans le traitement des réactions allergiques ou de l'asthme. L'adrénaline soigneuse dosant, utilisant mg/kg et vérifiant le volume, dilution, et voie de l'administration est essentielle pour empêcher la toxicité d'adrénaline. ( info)

7/612. Methemoglobinemia après bloc axillaire avec du bupivacaïne et l'injection additionnelle du lidocaïne dans le domaine effectif.

    Methemoglobinemia peut se produire après administration de diverses drogues, y compris quelques anesthésiques locaux. Nous rapportons un patient présentant l'échec rénal chronique et la maladie cardiaque ischémique qui ont développé médicalement le methemoglobinemia significatif après un bloc axillaire avec du bupivacaïne et l'injection additionnelle du lidocaïne dans le domaine effectif. Bien que les deux anesthésiques locaux habituellement ne causent pas le methemoglobinemia, nous suspectons que le déplacement du lidocaïne de la protéine liant par le bupivacaïne, en combination avec l'acidose et le traitement métaboliques avec d'autres oxydants, ait été la raison du développement du methemoglobinemia. ( info)

8/612. Les complications significatives peuvent se produire avec la maladie cardiaque ischémique et incliner l'essai de table.

    Nous présentons un vieux patient qui a eu la syncope, présentant la maladie de l'artère coronaire connue et une anomalie de conduction. En raison d'une réaction vasovagal possible, le patient a subi un essai de table d'inclinaison avant l'évaluation de l'ischémie ou de sa fonction de BT. Pendant l'essai de table d'inclinaison sur l'isoprotérénol, le patient a développé la fibrillation ventriculaire qui a été corrigée immédiatement par cardioversion. Plus tard, le patient s'est avéré pour avoir la maladie de l'artère coronaire significative qui a été traitée avec stenting et angioplastie. Après traitement, il n'y avait aucune arythmie induisible sur le plein isoprotérénol de dose. Ce cas rapporte une complication significative qui peut se produire quand essai de table d'inclinaison avec de l'isoprotérénol et l'ischémie. ( info)

9/612. Amélioration d'ischémie myocardique par implantation stent subclavian dans les patients présentant les greffes mammaires internes : un rapport de cas et un examen de la littérature.

    Dans les patients présentant la déviation coronaire qui utilise gauche (LIMA) ou l'artère mammaire interne droite (RIMA), l'ischémie récurrente est souvent due à la sténose des anastomoses distales des greffes. Cependant, de temps en temps, l'ischémie peut être due aux causes extracoronary, telles que la maladie subclavian proximale aux origines mammaires internes d'artère. Ce rapport de cas décrit une telle situation clinique soulignant le besoin d'évaluation patiente soigneuse, et discute des options thérapeutiques d'interventional, en particulier, sûreté et efficacité d'individu augmentant l'implantation stent subclavian. Un examen de la littérature est également présenté. ( info)

10/612. Atherectomy de rotation pour la sténose septale de perforateur d'artère descendante antérieure gauche.

    La sténose dans de grands perforateurs septaux peut avoir comme conséquence l'ischémie clinique significative. La distribution des artères septales est en tant que grand autant de navires généralement traités de branche. L'approvisionnement de sang septal interventriculaire a été ignoré comme cible pour la revascularisation due à son inaccessibilité pour la revascularisation chirurgicale, et recul élastique lié à l'angioplastie de ballon dans cet endroit. Atherectomy de rotation est une nouvelle option thérapeutique pour la revascularisation dans cet endroit précédemment difficile. L'ostium septal de perforateur est l'emplacement le plus commun des lésions et est fonctionellement une sténose ostial de branche. Nous décrivons quatre cas dans lesquels atherectomy de rotation a été exécuté dans les patients avec l'ischémie réversible due à la sténose septale d'artère. Les résultats angiographiques aigus étaient stables, sans évidence pour le recul immédiat. Par debulking, l'angioplastie facilitée peut donner des résultats aigus stables dans cet endroit. Les de petite taille de la plupart des branches septales et leur origine angulated font la remise en question atherectomy de rotation, et des cas doivent être choisis soigneusement. Ceci endroit précédemment ignoré de lésion peut être considéré pour la revascularisation dans les patients présentant la morphologie appropriée de lésion et de navire. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'ischémie myocardique'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.