Cas Rapportés "Lithiase"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/69. Broncholithiasis : rare mais encore actuel.

    Broncholithiasis est un problème pulmonaire rare mais distinct et potentiellement dangereux qui toujours les besoins d'être considéré dans le diagnostic différentiel de quelques patients présentant l'obstruction bronchique. Broncholiths proviennent du matériel calcifié des ganglions lymphatiques peribronchial érodant dans l'arbre tracheobronchial. Les signes clinique et de la poitrine de radiographie sont habituellement non spécifiques, mais le diagnostic peut de nos jours être fait basé sur le soupçon clinique, CT-balaye et des résultats bronchoscopy à fibres optiques, de sorte qu'une cause maligne d'obstruction des voies respiratoires puisse être éliminée. Le déplacement des broncholiths pendant bronchoscopy à fibres optiques est rarement possible et plutôt dangereux. Ils peuvent être enlevés sans risque par bronchoscopy rigide à l'aide du photocoagulation du laser ND-YAG. Le Thoracotomy est indiqué dans des cas compliqués avec la formation de fistule ou le saignement grave. ( info)

2/69. Le pancréas annulaire s'est associé au pancreatolithiasis : un rapport de cas.

    Nous présentons une caisse de pancréas annulaire liée au pancreatolithiasis. Un homme japonais de 41 ans avec douleur épigastrique a été admis au service chirurgical à l'hôpital médical d'université de Miyazaki. Le duodenography de contraste a indiqué la sténose grave du duodénum descendant. Le Cholangiography a montré un segment par sténose du cholagogue commun intrapancreatic entouré par des calcifications. La tomographie calculée de l'abdomen a indiqué des calcifications dans la région postérieure de la tête pancréatique. L'insertion d'une canule percutanée du système ductal pancréatique, utilisant des conseils ultrasoniques, a démontré un conduit pancréatique légèrement dilaté dans le corps, sténose du conduit de Wirsung dans la tête pancréatique, d'un conduit normal de Santorini, et des calcifications dans le conduit d'un pancréas annulaire qui a communiqué avec le conduit de Wirsung. À la chirurgie, la deuxième partie du duodénum a été complètement encerclée par le pancréas annulaire, et un procédé de Whipple a été exécuté. Y compris ce patient, 170 caisses adultes de pancréas annulaire ont été rapportées au Japon depuis 1922. La chirurgie a été exécutée sur 122 patients ; 106 de ces procédures étaient bien documentés. Un procédé de Whipple a été exécuté sur 16 patients, y compris le cas actuel. Neuf de ces 16 patients avaient associé la maladie maligne, alors que les autres avaient la maladie pancréatique bénigne. C'est le cinquième cas rapporté du pancreatolithiasis lié à un pancréas annulaire au Japon. Ce cas souligne qu'un pancréas annulaire peut prédisposer à la pancréatite et au pancreatolithiasis chroniques localisés. ( info)

3/69. Enterolith : une cause peu commune d'obstruction afférente de boucle.

    La plupart des cas d'enterolith ont été rapportés en association avec les diverticules de petites entrailles. Nous rapportons ici un cas d'un patient dans qui un enterolith énorme s'est développé dans la boucle afférente de l'anastomose de Billroth II avec l'obstruction suivante d'obturation. L'enterolith a été clairement montré sur le tomograph calculé abdominal préopératoire et a été enlevé par un duodenotomy. Le mécanisme postulé de la formation d'enterolith est activité motrice evacuatory duodénale altérée due au gastrectomy précédent. ( info)

4/69. Sarcoïdose pulmonaire : modèle micronodular calcifié simulant la microlithiase alvéolaire pulmonaire.

    Un cas de la sarcoïdose démontrant un modèle peu commun de la calcification micronodular prodigue est présenté. La similitude saisissante avec le soi-disant aspect pathognomonique de la microlithiase alvéolaire pulmonaire et la détérioration progressive de la fonction pulmonaire sont soulignées. ( info)

5/69. Pseudo soeur Mary Joseph' ; nodule de s.

    La soeur Mary Joseph' ; la nodule de s est une conclusion significative dans l'examen physique. C'est parfois la seule indication d'une malignité métastatique 1ntra-abdominale. Nous rapportons un patient qui s'est présenté avec une nodule ombilicale qui a été découverte pour être un omphalith. Un examen de la littérature discute la soeur Mary Joseph' ; nodule de s et cette conclusion peu commune. ( info)

6/69. Microlithiase testiculaire unilatérale.

    La microlithiase testiculaire est une pathologie rare qui affecte habituellement les deux testicules (moins de 100 cas ont été décrits dans la littérature), histologiquement caractérisés par de nombreux dépôts calcifiés situés à l'intérieur des tubules séminifères, le diamètre dont ne dépasse pas habituellement 2 millimètres. La pathogénie du phénomène n'est pas complètement claire ; on l'a cependant noté qu'il y a une incidence plus élevée dans les patients affectés par cryptorchidism, le subfertility, Klinefelter' ; syndrome et en particulier ceux de s avec des néoplasmes testiculaires, bien que la raison de ceci demeure obscure. Le cas rapporté semble atypique dans celui là n'est aucune association dans les conditions mentionnées ci-dessus et la conclusion est monolateral, quelque chose qui est peu commune dans la littérature passée en revue. ( info)

7/69. nephrolithiasis ceftriaxone-associé et pseudolithiasis biliaire.

    Le pseudolithiasis biliaire a été rapporté dans les patients qui ont reçu la thérapie de ceftriaxone. En plus de la formation biliaire de cambouis des rapports occasionnels du nephrolithiasis ceftriaxone-induit ont été édités. Généralement ces effets nuisibles se développeront après sept à dix jours de traitement. Nous rendons compte d'un garçon âgé de sept ans avec le pseudolithiasis et le nephrolithiasis biliaires ceftriaxone-associés quatre jours après déclenchement de traitement. Des patients recevant une dose élevée de ceftriaxone et développant la douleur abdominale coliqueuse devraient être considérés pour l'ultrason et un changement de thérapie antibiotique si approprié. ( info)

8/69. Obstruction des voies respiratoires aiguë secondaire au broncholithiasis bilatéral.

    Nous rapportons un cas de l'obstruction des voies respiratoires aiguë secondaire aux broncholiths bilatéraux. La bonne gestion a été réalisée avec bronchoscopy rigide. ( info)

9/69. Balayage d'os de radio-isotope dans la microlithiase alvéolaire pulmonaire.

    Un femme de 30 ans a été examiné pour une histoire de la dyspnée d'exertional, gonflement de ses pieds, et un doux sèche la toux de 4 à 5 months' ; durée. Ses symptômes se sont développés pendant le mois dernier de sa grossesse, avec la dyspnée graduellement croissante, gonflement des pieds, et ont réduit le rendement urinaire. Il n'y avait aucune histoire d'expectoration, d'hémoptyse, de douleur de coffre, ou de tuberculose. L'examen physique général n'a montré aucune évidence du matraquage des ongles ou de la lymphadénopathie. L'auscultation de coffre a indiqué quelques crépitations extrémité-inspiratoires aux deux bases de poumon. Le lavage alvéolaire bronchique a montré des particules de calcium, tandis que les résultats de la biopsie transbronchial de poumon étaient compatibles à la microlithiase alvéolaire. ( info)

10/69. Enterolithiasis dans Crohn' ; la maladie de s.

    Enterolithiasis des petites entrailles est peu commun. Les facteurs étiologiques incluent le stasis secondaire aux restrictions ou aux diverticules intestinaux. Il y a eu 19 cas rapportés des enteroliths liés à Crohn' ; la maladie et nous de s rapportent trois patients additionnels. Enteroliths se produisent seulement dans Crohn' de longue date ; la maladie de s et sont des indices importants à la présence des restrictions fondamentales ; elles peuvent se produire en raison de l'adénocarcinome Crohn' de complication ; la maladie de s. Les dispositifs radiologiques des enteroliths sont discutés. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'lithiase'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.