Cas Rapportés "maladies de la pulpe dentaire"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

11/80. Le pulpectomy dans des dents primaires.

    FOND : Le pulpectomy est une modalité insuffisamment utilisée de traitement pour les dents primaires sévèrement infectées. DESCRIPTION DE CAS : L'auteur présente deux cas pulpectomy qui ont été remplis de Vitapex. IMPLICATIONS CLINIQUES : Vitapex est une excellente matière d'agrégation pour des pulpectomies de dent primaire. Ses caractéristiques et facilité d'utilisation cliniques peuvent faire au procédé pulpectomy une alternative plus-attrayante à l'extraction. ( info)

12/80. Évaluation de thérapie agressive de pulpe dans une population des patients D-résistants de rachitisme de vitamine : un suivi de 4 cas.

    Ces données cliniques et radiographiques rassemblées par recherche d'un examen rétrospectif de diagramme de 4 patients recevant les pulpotomies prophylactiques de formocresol et de couronnes d'acier inoxydable suivant un abcès dentaire se sont associées à un diagnostic médical du rachitisme résistant de vitamine-d (VDRR) à l'hôpital écossais de rite du texas pour des enfants à Dallas, Tex. Les données cliniques et radiographiques étaient disponibles pour 29 dents primaires dans 4 enfants, avec des temps de suivi s'étendant de 2 ans, 1 mois à 5 ans, 6 mois. Basé sur des rappels disponibles de 29 dents a traité suivre le formocresol prophylactique pulpotomy, 22 échoués médicalement. La défaillance la plus précoce s'est produite à 3 mois ; le plus long temps à l'échec était de 3 ans, 9 mois. Aucune tendance n'était discernable entre le type de dent et le taux d'échec, bien que plus le temps entre l'éruption de la dent et traitement pulpotomy est court, plus la chance de succès est grande. Actuellement, il n'y a pas assez d'évidence pour suggérer que la thérapie pulpotomy prophylactique dans des patients de VDRR soit salutaire en préservant leur dentition primaire. ( info)

13/80. Gestion fortifiante de la dentition usée : 3. Toothwear postérieur localisé.

    Dans la gestion de toothwear occlusif postérieur localisé, le soin doit être pris non seulement en déterminant si les dents usées sont reconstituables, mais également l'arrangement occlusif souhaitable. Les évaluations des tissus périodontiques, endodontic, et coronaux de dent, et du rapport occlusif sont nécessaires pour un plan complet de traitement pour les dents postérieures usées. ( info)

14/80. Le diagnostic de la douleur dentaire orofacial référée.

    Chaque patient' ; la description de s de l'endroit de la douleur doit être traitée avec prudence. Afin d'arriver à un diagnostic de douleur une méthode logique devrait être utilisée. Ceci comprend l'histoire et l'examen clinique comprenant des essais et des radiographies de pulpe. Là où le patient se plaint de la douleur sur chaud ou froid, une tentative devrait être faite pour reproduire le patient' ; douleur de s à vérifier l'exactitude de sa description et à faciliter la localisation. Les patients se réfèrent fréquemment la douleur aux dents précédemment endodontically-traitées. Ceux-ci peuvent ne pas être la cause du problème. Afin de faciliter le processus du diagnostic l'hypothèse suivante a été avancée. Une dent peut seulement être la source de douleur s'il y a les signes objectifs liés à cette dent. Le manque de réponse aux essais de pulpe constitue un tel signe, si la dent précédemment n'a pas été endodontically traitée. Si, cependant, un tel traitement a eu lieu, (indépendamment de si c'était bon ou mal exécuté), encore un autre signe objectif autre que le manque de vitalité est exigé avant qu'une telle dent puisse être impliquée comme la source de douleur. Les directives suggérées sont illustrées au moyen d'exemples cliniques. ( info)

15/80. Interactions pathologiques dans les tissus pulpal et périodontiques.

    La maladie endodontic et périodontique sont provoquées par une infection anaérobie mélangée. Les voies pour la diffusion des bactéries entre les tissus pulpal et périodontiques ont été discutées avec la polémique. Cet article est une tentative de fournir une approche raisonnable à question perio-endo/endo-perio basée sur un examen de la littérature appropriée. À la lumière de l'évidence, des concepts cliniques pour le diagnostic et le traitement des lésions impliquant les tissus périodontiques et pulpal sont discutés. ( info)

16/80. Réduisez en pulpe la thérapie dans une incisive centrale primaire fondue maxillaire--rapport d'un cas.

    Cet article décrit un cas dans lequel la thérapie de pulpe a été fournie dans une incisive centrale primaire maxillaire fondue dans un patient de 4 ans en histoire de fistule sur le mucosa gingival. La dent impliquée était plus grande que prévue, suggérant la fusion. Le diagnostic de la fusion a été confirmé à l'examen radiographical. La gestion clinique du cas est décrite et le diagnostic et le traitement est discuté. ( info)

17/80. Gestion dentaire des patients subissant la transplantation de moelle pour l'anémie non plastique.

    L'anémie non plastique acquise est une maladie hématologique rare caractérisée par une moelle hypoplastic et un pnacytopenia périphérique. Dans des cas graves, où la gestion médicale conservatrice a été non réussie, la transplantation de moelle maintenant est exécutée. Entre les années 1971 et 1975, vingt-deux patients présentant l'anémie non plastique grave ont été vus au Children' ; centre médical d'hôpital de s. Cet article discute les présentations orales de l'anémie non plastique et la gestion dentaire de neuf patients en dehors et de treize avec des transplantations. ( info)

18/80. Gestion d'une malocclusion hyperdivergent de la classe III, d'un diastema maxillaire de midline, et des incisives mandibulaires infectées dans un jeune adulte.

    C'est un rapport de cas d'un femme de 20 ans avec une malocclusion hyperdivergent de la classe III, des incisives mandibulaires infectées, un diastema maxillaire de midline, et une poussée douce de langue. L'extraction des incisives infectées et du traitement orthodontique comportant le mouvement mesial partiel des dents mandibulaires restantes a produit une occlusion well-intercuspated de la classe III. Après traitement orthodontique réussi, un pont de 4 unités avec des pontics pour les incisives centrales mandibulaires a accompli la réadaptation et a atteint les buts fonctionnels, esthétiques, et occlusifs de traitement. La stabilité occlusive du résultat de traitement a été excellente dans le suivi de trois ans. ( info)

19/80. Réduisez en pulpe l'oblitération de canal dans une incisive permanente unerupted après trauma à son prédécesseur primaire : un rapport de cas.

    Le trauma à une dent primaire peut avoir comme conséquence les dommages au bourgeon se développant étant à la base de dent permanente en raison de la grande proximité entre la racine de la dent primaire et son successeur permanent. Nous rapportons un cas peu commun où les dommages à la dentition primaire ont eu comme conséquence l'oblitération de canal de pulpe (PCO) d'une incisive centrale maxillaire permanente avant son éruption. L'autre incisive centrale maxillaire permanente a été diagnostiquée comme mal formée en raison du trauma à la dentition primaire à un âge plus jeune. Les occurrences de PCO ou de dose de malformation de couronne pas par habitude perturber l'éruption de ces dents. L'évaluation périodique est exigée pour déterminer le besoin d'intervention endodontic. ( info)

20/80. Non-Hodgkin' ; lymphome de s déguisé en tant que douleur odontogenic.

    Un patient a été soigné pour le gonflement infraorbital, les dents nonvital et une lésion periapical. La malignité suspectée, confirmée avec une biopsie tôt, a eu comme conséquence le diagnostic de non-Hodgkin' ; lymphome de s. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)<- Précédent || Suivant ->


Laisser un message sur 'maladies de la pulpe dentaire'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.