Cas Rapportés "Paralysie Des Muscles Respiratoires"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/227. Dommages de nerf phrénique suivant la chirurgie cardiaque : une revue.

    Les dommages de nerf phrénique suivant la chirurgie cardiaque sont variables dans son incidence selon la diligence avec laquelle elle est cherchée. Les études définitives ont montré cette complication à lier aux dommages froid-induits pendant des stratégies myocardiques de protection et probablement aux dommages mécaniques pendant la moisson mammaire interne d'artère. Les conséquences sont également variable et dépendent en grande partie de l'état fondamental du patient, en particulier en ce qui concerne la fonction pulmonaire. La réponse du patient peut s'étendre d'une anomalie radiographique asymptomatique au dysfonctionnement pulmonaire grave exigeant la ventilation mécanique prolongée et toutes autres morbidités et même mortalité associées. Deux cas sont présentés pour démontrer la variabilité en réponse cliniques au dysfonctionnement diaphragmatique secondaire aux dommages de nerf phrénique de la chirurgie cardiaque. En outre, des stratégies de traitement sont passées en revue comprenant le tracheostomy tôt et le plication diaphragmatique, qui semblent être les options les plus efficaces pour les patients qui sont compromis par des dommages phréniques. ( info)

2/227. Aneurysm chronique de l'aorte thoracique descendante présentant avec la bonne effusion pleurale et la paralysie phrénique laissée.

    Un homme de 62 ans a été admis au département de secours avec la dysphagie chronique et lombalgie. La radiographie de coffre a indiqué une ombre médiastinale large et un diaphragme gauche élevé, qui se sont avérés secondaires à la paralysie phrénique gauche. Le patient a été diagnostiqué avec un aneurysm de l'aorte thoracique descendante et a été admis à l'hôpital. Après que le patient ait été admis, l'aneurysm s'est rompu dans le coffre droit. Le patient a subi une opération de secours pour remplacer le segment rompu par une greffe synthétique. Le rétablissement et le suivi postopératoires étaient calmes. Ce rapport décrit une présentation peu commune d'un aneurysm aortique thoracique. La paralysie de Hemidiaphragmatic provoquée par la compression du nerf phrénique est une complication peu commune qui, à notre connaissance, n'a pas été précédemment rapportée. ( info)

3/227. Paralysie diaphragmatique due à la maladie de lyme.

    La maladie de lyme est une infection transmise par morsure de tique de spirochaete qui, dans une proportion de patients, peut mener à la neuropathie. Cet article décrit un cas de la paralysie diaphragmatique dû à la maladie de lyme. Un mâle de 39 ans s'est présenté à l'hôpital en raison d'une paralysie faciale gauche aiguë. Six semaines avant l'admission il avait développé une éruption circulaire sur son flanc gauche pendant des vacances campantes. Il s'est également plaint de la brièveté du souffle et de l'arthralgie pour 1 semaine. Sa radiographie de poitrine a démontré un hemi-diaphragme droit augmenté. La paralysie diaphragmatique a été confirmée par fluoroscopie (un essai positif de reniflement). La sérologie a indiqué l'évidence de l'infection récente par burgdorferi de borrelia. Sur la base du patient' ; la présentation clinique de s, une histoire récente des migrans d'érythème, et la sérologie positive de Lyme, un diagnostic de neuroborreliosis ont été faites. Il a reçu la thérapie orale de doxycycline (200 jour de mg X (- 1)) pendant trois semaines. Paralysies faciales et diaphragmatiques résolues dans un délai de huit semaines. Sur la base de ce cas, un diagnostic de la maladie de lyme devrait être considéré dans les patients des régions endémiques avec la paralysie autrement non expliquée de nerf phrénique. ( info)

4/227. Trauma de Multivascular sur un adolescent. Gestion de Perioperative.

    Les dommages vasculaires pénétrants, en particulier au cou, sont un trauma représentant un danger pour la vie non seulement de la nature et de la proximité anatomique du système cardio-vasculaire, aerodigestive, glandulaire et neurologique mais également du développement des complications tôt et en retard. Le rapport suivant de cas décrit notre expérience avec un patient pénétrant de blessure, qui a été admis à nos urgences pendant douze heures après l'accident. Les seuls signes objectifs démontrables ont inclus un grand hématome sur le droit-côté du cou et ont dilaté le médiastin sur la radiographie de la poitrine. Car le patient était cardiovascularly instable il a été immédiatement transporté au théâtre sans n'importe quelle angiographie. L'exploration effective obligatoire était au commencement non réussie et une médiane sternotomy avec une déviation cardio-pulmonaire standard et une arrestation circulatoire d'hypothermie profonde a été établie pour reconstituer toutes les lésions vasculaires. En fait, le patient était en état critique avec une rupture de la veine jugulaire interne droite, un grand pseudoanévrysme de l'artère innominée et une avulsion de l'aorte croissante avec le soupçon d'un tamponnage cardiaque. La période postopératoire a duré deux pleins mois, alors que les complications apparaissaient. Le message substantiel de ce trauma multivascular est le diagnostic tôt des complications représentant un danger pour la vie comme exsanguinations, fibrillation ventriculaire et capacité de réduire au minimum les complications postopératoires, qui altéreront la vie fonctionnelle normale du patient. ( info)

5/227. Échec respiratoire neuromusculaire aigu après décharge d'ICU. Rapport de cinq patients.

    OBJECTIF : Pour décrire un syndrome de l'échec respiratoire neuromusculaire aigu (NM-ARF) provoqué par myopathy aigu ICU-acquis et la neuropathie. CONCEPTION : Série de cas. ARRANGEMENT : Hôpital régional général d'université à Brescia, Italie. PATIENTS : Cinq patients adultes avec NM-ARF après que séjour prolongé d'ICU et sevrage réussi du ventilateur et de la décharge d'ICU. INTERVENTIONS : Aucun. MESURES : Signes cliniques de NM-ARF, electroneurography et électromyographie (ENMG) des nerfs et les muscles périphériques, et évaluation fonctionnelle des muscles respiratoires. RÉSULTATS : NM-ARF a été diagnostiqué à l'heure de (un cas), ou 1-3 jours après, décharge d'ICU. La faiblesse de membre a alarmé les médecins, alors que les signes du NM-ARF étaient au commencement non détectés. Dans le premier a observé que le cas l'échec respiratoire aigu était près de réadmission mortelle et et rendue nécessaire d'ICU, alors que dans les autres affaires 2 semaines de physiothérapie agressive de coffre permettaient la résolution de l'échec respiratoire. L'histoire, le cours clinique et l'ENMG ont indiqué le diagnostic de la maladie critique myopathy et de la neuropathie (CRIMYNE). Trois patients ont récupéré entièrement, alors que deux avaient l'évidence de persistance de la polyneuropathie axonal plusieurs mois après le début. CONCLUSIONS : Les patients en critique malades avec le séjour prolongé, le sepsis et le MOF d'ICU sont au grand risque de développer CRIMYNE, qui alternativement peut être responsable de NM-ARF. Cette dernière complication peut surgir après la résolution des dysfonctionnements respiratoires et cardiaques et du sevrage réussi du ventilateur. Pendant que NM-ARF peut causer la réadmission non planifiée d'ICU ou même la mort inattendue, la surveillance et la surveillance cliniques strictes de la fonction de muscle respiratoire est recommandée après décharge à la salle générale des patients avec NM-ARF prouvé. La physiothérapie intensive tôt de coffre peut résoudre la condition. ( info)

6/227. Réversibilité de la paralysie diaphragmatique bilatérale paraneoplastic après nephrectomy pour le carcinome rénal de cellules.

    La paralysie diaphragmatique bilatérale est habituellement provoquée par les lésions anatomiques des deux nerfs phréniques (par exemple, après chirurgie cardiothoracic), maladies neurologiques généralisées (par exemple, la maladie primaire de neurone moteur, sclérose de partie latérale amyotrophic) ou est sans cause connue (idiopathique). Nous rapportons un cas d'un patient présentant le carcinome rénal de cellules compliqué par une paralysie diaphragmatique bilatérale d'isolement sans signes cliniques ou électromyographiques de l'autre participation de muscle ou de nerf. Il y a eu progressif, cependant jusqu'maintenant à partiel, rétablissement de sa capacité essentielle 44% en hausse 72% de valeurs prévues, et pressions inspiratoires maximales pendant les deux années suivant la résection curative de son carcinome rénal de cellules. Nous croyons que c'est le premier rapport d'une paralysie diaphragmatique bilatérale paraneoplastic avec le rétablissement réel après thérapie de tumeur. ( info)

7/227. Paralysie bilatérale de diaphragme secondaire à von Recklinghausen' central ; la maladie de s.

    La paralysie bilatérale du diaphragme est idiopathique ou associée à plusieurs conditions médicales, y compris le trauma ou la chirurgie thoracique, les infections virales, et les désordres congénitaux ou dégénératifs neurologiques. Nous décrivons le cas d'un homme de 36 ans avec une histoire de neurofibromatose qui a développé la paralysie diaphragmatique bilatérale grave de la participation des racines de nerf phrénique avec des neurofibromes. Le patient a manifesté la dyspnée progressive d'exertional et l'orthopnea débilitant exigeant l'utilisation de la ventilation mécanique non envahissante la nuit. Un examen de la littérature indique que la neurofibromatose est une cause non reconnue de la paralysie diaphragmatique. ( info)

8/227. 3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">

    Yahoo! Babel Fish - Text Translation and Web Page Translation ( info)

9/227. atrophie musculaire spinale diaphragmatique avec la faiblesse bulbaire.

    Nous présentons les dispositifs cliniques et histopathologiques d'un enfant affecté par atrophie musculaire spinale diaphragmatique. L'enfant était né avec l'arthrogryposis distal doux, le hypotonia doux et la faiblesse de muscle diaphragmatique et bulbaire marquée développée en la première semaine de la vie. Les investigations électrophysiologiques et pathologiques ont exécuté à la présentation n'étaient pas concluantes, alors que les investigations effectuées à 3 mois montraient une image neurogène claire. Participation exclue par études génétiques du gène de SMN, ou d'autres gènes situés sur le chromosome 5q, confirmant que ce syndrome représente une entité différente d'atrophie musculaire spinale proximale typique. ( info)

10/227. La toxicité de vecuronium est-elle supprimée par la hémodialyse ? Un rapport de cas.

    Vecuronium est un agent curaric, en grande partie utilisé dans l'anesthésie. Les indications quant au son utilisent dans les patients urémiques semblent être discutées en raison de l'élimination rénale partielle de la drogue. 52 ans hemodialyzed transplantectomy exigé par femme pour le rejet. À l'awakeness après l'anesthésie générale (induite avec du fentanyle, le propofol, et le mg 6 de vecuronium, répété avec une seule 2 minute de dose 30 de mg plus tard), elle a présenté le weakeness diafragmatic et musculaire de membre qui a duré la minute 180 malgré l'administration de prostigmine. Des 2 h le hemofiltration de predilutional de 30 minutes ont été alors exécutés, qui a induit la disparition rapide du blocus neuromusculaire. Même si le vecuronium peut être employé dans des dialysés, on devrait se rappeler ses effets secondaires possibles, particulièrement avec les doses répétées, en déterminant le blocus neuromusculaire prolongé. L'utilisation prudente de cette drogue dans l'échec rénal est obligatoire. Le bas dosage doit être utilisé et administration répétée être évité. Le blocus neuromusculaire semble être rapidement réversible avec le traitement dialytique. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'paralysie des muscles respiratoires'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.