Cas Rapportés "Torticolis"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/296. fistule congénitale du palais.

    Quatre caisses de fistule congénitale du palais sont présentées. Chacun des quatre patients a eu une fistule qui a été située dans la chambre forte avec une luette bifide, la séparation submucous des muscles palataux, les défauts de forme des plats palataux et la lèvre de fissure unilatérale. L'incompétence de Velopharyngeal est apparue dans les enfants principalement traités. L'étiologie et le traitement chirurgical du défaut congénital sont discutés. ( info)

2/296. Subluxation rotatoire atlantoaxial chez les enfants.

    Le torticollis traumatique est une plainte rare dans le département de secours (ED). Une cause importante chez les enfants est subluxation rotatoire atlantoaxial. La plupart des enfants se présentent avec douleur, torticollis (" ; robinet-robin" ; position), et gamme diminuée de mouvement. Le début est spontané et se produit habituellement trauma mineur suivant. Une histoire complète et un examen physique élimineront les diverses causes du torticollis. L'évaluation radiographique démontrera l'asymétrie persistante de l'odontoid dans son rapport avec l'atlas. La tomographie calculée, particulièrement une étude dynamique, peut être nécessaire pour vérifier le subluxation. Le traitement varie avec la sévérité et la durée de l'anomalie. Pour des cas mineurs et aigus, un collier, un repos, et des analgésiques cervicaux mous peuvent être suffisants. Pour des cas plus graves, l'enfant peut être placé sur la traction principale de halter, et pour des cas de longue date, la traction de halo ou même les interventions chirurgicales peut être indiquée. Nous décrivons deux patients présentant le subluxation rotatoire atlantoaxial, qui a présenté avec le torticollis, pour illustrer l'identification et la gestion dans l'ED. ( info)

3/296. fistule artérioveineuse : une cause de torticollis.

    Le Torticollis est un symptôme qui peut représenter une gamme étendue de désordres s'étendant d'une étiologie simple à une pathologie représentant un danger pour la vie. Les pédiatres doivent suspecter des anomalies de système nerveux central lorsque confronté au torticollis. Les auteurs rapportent une fistule artérioveineuse à la jonction craniocervical dans un patient se présentant avec le torticollis. ( info)

4/296. Le " sternomastoid ; tumor" ; de l'enfance.

    Le " sternomastoid ; tumor" ; de l'enfance est une société, la masse fibreuse, apparaissant à deux à trois semaines d'âge. Elle peut ou ne peut être associée au torticollis. Généralement, le " ; tumor" ; au commencement se développe, puis stabilise, et dans environ la moitié les cas recule spontanément après quelques mois. Elle peut laisser un torticollis résiduel ou peut être associée à une asymétrie faciale ou crânienne d'un torticollis retardé. L'étiologie est inconnue, un rapport direct de cause et l'effet avec le trauma de naissance a été en grande partie réfutée bien qu'approximativement la moitié de ces enfants soient des produits des accouchements par le siège. Le traitement est controversé. Approximativement moitié des ces " ; tumors" ; résoudra spontanément sans conséquences. Le torticollis progressif ou le développement de l'asymétrie faciale sont considérés des indications pour la chirurgie. Le but de ce rapport est de mettre au courant le chirurgien de tête et de cou de cette entité qui peut le confronter pour le diagnostic et le traitement. ( info)

5/296. Un cas peu commun de subluxation de C.3-C.4.

    Une caisse est rapportée du subluxation spontané de C.3 sur C.4 dans un garçon de 6 ans dû à une infection respiratoire supérieure après traitement chirurgical pour le torticollis musculaire. ( info)

6/296. tumeur Sternocleidomastoid d'enfance : deux caisses d'une entité intéressante.

    La tumeur Sternocleidomastoid de l'enfance (SCMTI), également connue sous le nom de colli de fibromatosis ou torticollis musculaire, est la cause la plus commune du torticollis congénital. Elle est présente dans approximativement 0.4% de nouveau-nés, et habituellement 90% de patients aura un bon pronostic si la thérapie est lancée et continuée pour la période appropriée. Ce document présente deux cas de SCMTI et explique les modalités et les options diagnostiques de traitement pour cette entité. SCMTI devrait être diagnostiqué tôt dans l'infant' ; la vie de s, puisque le dépistage précoce et le déclenchement du traitement conservateur mène à la résolution de la maladie dans la majorité de patients. ( info)

7/296. Torticollis congénital en association avec le craniosynostosis.

    L'incidence du torticollis congénital en association avec plagiocephaly est 1 dans 300 nouveaux-nés, avec le torticollis résultant de la contraction pathologiquement soutenue du sternocleidomastoid. Des conditions telles que des asymétries faciales, des anomalies craniovertebral, hemivertebra, et mono cervicaux ou des polydysostoses peuvent également être associées au torticollis diagnostiqué au cours de la période néonatale. En ce qui concerne plus particulièrement synostotic (coronal et/ou lambdoidal) plagiocephaly, une distinction d'espace libre est faite en ce document entre l'aplatissement neurocranial postérieur secondaire à la rotation soutenue du crâne résultant du torticollis et de cela vus dans synostotic plagiocephaly. La rarité du torticollis avec la contraction soutenue du muscle sternocleidomastoid relativement à la fréquence de l'aplatissement occipital-pariétal dans nouveau-né maintenu dans la position en supination n'a pas été discutée dans la littérature et est donc d'importance clinique. À la lumière du fait que le pronostic et, par conséquent, le plan de traitement varient directement avec la présence ou l'absence des synostoses, évaluation clinique inclut également le cephalometrics, les rayons x plats de crâne, et la formation image de CT. Si le torticollis est associé au défaut de forme neurocranial mais le synostosis est absent, la traction cervicale et la physiothérapie résolvent les symptômes. Quand, cependant, l'image clinique est compliquée par synostotic plagiocephaly, la chirurgie corrective est nécessaire, bien que la traction cervicale et la physiothérapie soient essentielles pour fournir le traitement tôt et complet du torticollis. ( info)

8/296. Dystrophie sympathique réflexe chez les enfants.

    La dystrophie sympathique réflexe est un syndrome caractérisé par douleur dans un ou plusieurs extrémités, habituellement liées aux changements vaso-moteurs. Son occurrence dans l'enfance a longtemps été vraisemblablement rare. Nous décrivons six cas de dystrophie sympathique réflexe pédiatrique et proposons que ce syndrome pourrait underdiagnosed chez les enfants et des adolescents. Les problèmes psychologiques jouent fréquemment un rôle dans ce désordre, qui souvent peut être traité conservativement. Nous précisons également que le diagnostic est principalement clinique. Un diagnostic tôt peut éviter les essais inutiles et potentiellement peut améliorer la réponse au traitement, et le pronostic. ( info)

9/296. 3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">

    Yahoo! Babel Fish - Text Translation and Web Page Translation ( info)

10/296. Un rapport médico-légal à un avocat-conseil.

    C'est un exemple de l'influence que la science moderne de douleur peut avoir sur le reportage médico-légal. Le rapport a été reproduit avec les modifications mineures. Ces modifications ont été apportées afin de protéger les identités de ceux impliqués et aider le lecteur. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'torticolis'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.