Cas Rapportés "tumeurs de la tête et du cou"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/2475. Rhabdomyoma du hypopharynx et du larynx. Rapport de deux cas et un examen de la littérature.

    Deux cas de rhabdomyoma extracardiaque sont rapportés chez un homme de 54 ans avec la difficulté non expliquée dans la respiration et chez un homme de 39 ans avec une histoire prolongée d'enrouement. L'attention est appelée sur la nécessité de faire hypopharyngo-et de laryngoscopie dans ces cas-ci. Une tumeur a été trouvée dans le vallecula gauche dans le hypopharynx et l'autre sur la corde vocale gauche. La littérature et les résultats histologiques dans 53 cas sont passés en revue. Il s'avère que cette tumeur rare plus souvent est trouvée dans des muscles dérivés des voûtes pharyngeal. Un total de 40 caisses ont été diagnostiquées pendant la dernière décennie, et cette augmentation est susceptible de continuer à l'avenir. Elle peut s'avérer que le rhabdomyoma extracardiaque n'est pas aussi rare comme a été présumé la première fois. ( info)

2/2475. L'ischémie cardiaque mortelle s'est associée à l'anesthésie de desflurane et à l'administration prolongées des catécholamines exogènes.

    BUT : Quatre événements ischémiques cardiaques sont rapportés pendant et après l'anesthésie prolongée avec le desflurane. dispositifs CLINIQUES : Nous avons évalué le desflurane dans 21 patients consécutifs subissant la chirurgie réparatrice avancée de tête et de cou. Les quatre décès se sont produites pendant lesquelles ont été associés aux syndromes ischémiques cardiaques ou juste après l'opération. Tous les patients dans l'étude ont reçu un anesthésique semblable. Ceci a comporté l'induction avec le propofol et l'entretien avec l'alfentanil et le desflurane en air oxygène-enrichi. L'appui inotropique (dopamine ou dobutamine dans basse dose, 5 micrograms.kg.mi n-1) a été fourni en tant qu'élément de la technique anesthésique dans tous les patients. On a observé des incidents cardio-vasculaires critiques dans chacun des quatre patients pendant la chirurgie. C'étaient bradycardie soudaine ou tachycardie liée aux changements électrocardiographiques de Rue-segment. Les quatre patients qui sont morts ont eu une histoire passée documentée de maladie cardiaque coronaire et étaient société américaine classifiée des anesthésistes (asa) II ou III. Un patient (#2) n'a pas survécu à l'anesthésie et la chirurgie et les trois autres sont mortes les premiers, deuxièmes et douzième jours postopératoires. Les augmentations d'enzymes (CK/CK-MB) étaient disponibles dans trois patients et ischémie myocardique confirmée. CONCLUSION : Ces cas représentent une augmentation inattendue de la mortalité postopératoire immédiate pour ces types des patients et de cet ordre anesthésique. ( info)

3/2475. Traitement des néoplasmes malins cutanés compliqués par la radiothérapie moderne : principes, pratique, et résultats.

    L'indispensabilité de la radiothérapie moderne pour certains cas compliqués des néoplasmes malins cutanés est démontrée par un examen de ses principes et la démonstration des résultats réalisés par sa pratique dans cinq formes représentatives. ( info)

4/2475. E.N.T. manifestations de Von Recklinghausen' ; la maladie de s.

    Von Recklinghausen' ; la maladie de s (VRD) est une maladie neurocutaneous et systémique caractérisée par des tumeurs de CNS et des désordres, taches de café-Au-lait, a généralisé les neurofibromes cutanés, les défauts de forme squelettiques, et les anomalies somatiques et endocriniennes. C'est un désordre dominant et héréditaire autosomal trouvé dans approximativement le 1:2500 à 3300 naissances. Il y a beaucoup de manifestations de cette maladie dans la région de tête et de cou d'intérêt à l'oto-rhino-laryngologiste. Les rapports de cas de trois patients présentant des participations OTO-RHINO multiples sont détaillés. Un examen de la littérature est présenté avec un bref examen de diagnostic et de traitement. La tumeur intra-crânienne la plus commune dans l'adulte est le neurome acoustique, habituellement bilatéral, alors que dans l'enfant c'est l'astrocytoma. Un défaut dans l'os de sphenoid est commun et peut produire le herniation de lobe temporel dans l'orbite causant l'exophthalmos pulsatile. La participation des os faciaux cause habituellement des défauts radiolucent secondaires aux neurofibromes dans des voies de nerf, et une série de changements asymétriques, particulièrement dans la mâchoire inférieure. " ; elephantiasis" ; du visage est une hypertrophie des tissus mous recouvrant un neurofibrome, souvent tout à fait étendu et le défigurant. La participation laryngée et de cou peut compromettre la voie aérienne et tôt et l'intervention chirurgicale répétée est exigée. Le taux global de malignité approche 30%, indiquant que le patient avec VRD peut être prédisposé à développer une malignité. Il semble y a un risque chirurgical accru dans ces patients, présentant quelques réponses anormales de démonstration au blocus neuromusculaire. ( info)

5/2475. Extraparotid Warthin' ; tumeur de s.

    Warthin' ; la tumeur de s (lymphomatosum papillaire de cystadenoma) est une tumeur bénigne bien connue de la glande parotide. Les tumeurs d'Extraparotid surgissent de temps en temps dans la région cervicale, où elles peuvent être bien vues par le dermatologue. Ce qui suit est un rapport de cas d'un extraparotid Warthin' ; tumeur de s produite dans une pratique en matière de dermatologie, avec un examen des dispositifs cliniques et histopathologiques importants de cette tumeur. ( info)

6/2475. Hygroma cystique dans un adulte : un rapport de cas.

    Les hygromas cystiques sont surgir bénin de lésions dû à une anomalie dans le développement lymphatique et seulement rarement actuel dans les adultes. À formation image radiologique proportionnée avant la chirurgie est importante car l'excision inachevée mène souvent à la répétition. Plusieurs thérapies adjunctive se sont avérées salutaires dans les lésions récurrentes ou inaccessibles mais ceux-ci ne sont pas d'usage courant. Nous décrivons le cas d'un lymphangioma cystique apparaissant dans l'âge adulte qui a présenté un défi diagnostique et thérapeutique. ( info)

7/2475. Gestion des déficits secondaires de doux-tissu suivant la reconstruction microsurgical de tête et de cou au moyen d'un autre aileron libre.

    Les déficits secondaires de doux-tissu peuvent développer suivre une reconstruction microsurgical dans la région de tête et de cou en raison de la planification insatisfaisante ou des effets chroniques de la radiothérapie. Bien que la plupart des cas pourraient être contrôlés avec des méthodes alternatives, les ailerons libres pourraient être nécessaires dans des cas difficiles. Ci-dessus sont décrits 11 cas de reconstruction microsurgical de tête et de cou dans lesquels le transfert exigé par déficits secondaires de doux-tissu d'un autre doux-tissu s'agitent librement. Tous les patients ont fait traiter les tumeurs malignes avec la résection chirurgicale, et leurs défauts ont été reconstruits avec les ailerons libres. Sept patients ont reçu la radiothérapie adjunctive préopératoire ou postopératoire. Ces signes de patients et symptômes graduellement développés d'insuffisance de doux-tissu dans le secteur reconstruit, et un doux-tissu agitent librement le transfert ont été exigés pour le traitement dans une moyenne de 21.5 mois de leur reconstruction initiale. Cinq abdominis de rectus, dorsi femoris et un d'un rectus de latissimus, latae de fasces d'un tenseur myocutaneous, un avant-bras radial, un bras médial, et un aileron de pedis de dorsalis ont été employés à cette fin. Tous les ailerons ont survécu complètement. Le temps moyen de suivi était de 32 mois. L'amélioration significative a été réalisée dans tous les cas, et aucune autre procédure chirurgicale importante n'a été exigée. Des déficits secondaires de doux-tissu qui ne pourraient pas être prévus ou empêchés pendant la reconstruction microsurgical initiale peuvent être traités avec succès par un transfert libre suivant de doux-tissu dans des cas choisis. ( info)

8/2475. Quatrième sinus de voûte branchial : présentation clinique, manoeuvre diagnostique, et traitement chirurgical.

    OBJECTIVES/HYPOTHESIS : Les anomalies de la quatrième voûte branchial sont beaucoup moins communes que ceux de la deuxièmes voûte et présent d'une façon différente. Les auteurs rapportent leur expérience avec cinq caisses des quatrièmes sinus de voûte. MÉTHODES : Examen rétrospectif de diagramme des patients à un centre de soin tertiaire. RÉSULTATS : Tous les patients se sont présentés dans la première ou deuxième décennie de la vie, et tout sauf une ont eu la participation gauche-dégrossie de cou. Quatre patients se sont présentés avec des épisodes inflammatoires de bas cou récurrent, et un avec le compromis respiratoire. Les études de diagnostic ont exécuté l'ultrason inclus, le balayage de la tomographie calculée (CT), l'hirondelle de baryum, la formation image de résonance magnétique, et l'aspiration de fin-aiguille. Les études de contraste de baryum et le balayage de CT étaient les plus utiles en démontrant une quatrième région de sinus de voûte preoperatively. Le traitement chirurgical avec une emphase sur l'exposition complète du nerf laryngé récurrent et l'exposition du sinus piriform latéral pour faciliter l'excision complète de région de sinus était réussi dans tous les patients. CONCLUSION : L'histoire clinique des épisodes inflammatoires de bas cou récurrent dans de jeunes patients, particulièrement de l'aile gauche, devrait soulever le soupçon de cette entité. La recherche utilisant l'hirondelle de baryum en combination avec le balayage de CT est utile. L'excision de la région de sinus faisant attention pour ne pas blesser le nerf laryngé récurrent est curative. ( info)

9/2475. Hygroma cystique cervical postérieur de Midline.

    Les hygromas cystiques sont parmi les masses de cou congénitales les plus communes. Ils ont une prédilection pour la triangle postérieure gauche et se manifestent tôt dans la vie. Bien que de divers endroits des hygromas cystiques soient trouvés dans la littérature, nous croyons que notre cas d'une mois-vieille fille 9 représente la première occurrence rapportée d'un hygroma cystique de midline cervical postérieur. ( info)

10/2475. Schwannoma plexiforme du cou se prolongeant profondément au médiastin.

    Nous décrivons un homme de 42 ans qui a eu des tumeurs occuper le cou profond droit par la partie supérieure du médiastin. La corde vocale droite était fixe et des bulgings du mur pharyngeal et trachéal ont été observés. À la chirurgie, les masses ont été subtotally enlevées autant que possible. L'examen histologique a indiqué qu'elles étaient des schwannomas. Le cours postopératoire était calme, excepté la présence de l'enrouement. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'tumeurs de la tête et du cou'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.