Cas Rapportés "Tumeurs Neuroectodermiques Primitives"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/109. Ganglioglioma composé et tumeur neuroepithelial dysembryoplastic.

    Le ganglioglioma et les tumeurs neuroepithelial dysembryoplastic sont des néoplasmes glial-neuronaux well-recognized liés à l'épilepsie chronique et à la dysplasie corticale (anomalies neuronales de migration). Le rapport exact entre ces 2 tumeurs glial-neuronales continue à être discuté. Cet article rapporte un cas d'un ganglioglioma composé et d'une tumeur neuroepithelial dysembryoplastic se produisant dans une femme de 36 ans dans la région gauche de lobe temporel. Les secteurs distincts histologiquement démontrés de résection du ganglioglioma et de la tumeur neuroepithelial dysembryoplastic. Un secteur focal de la dysplasie corticale est également identifié. Les index MIB-1 de étiquetage dans les deux composants étaient bas ( ( info)

2/109. Thérapie réussie dans un enfant avec un medulloepithelioma et une rupture périphériques congénitaux du développement de quartier arrière.

    BUT : Medulloepithelioma est une tumeur neuroepithelial multipotential embryonnaire avec un potentiel saisissant pour la différentiation divergente. Il est habituellement intraoculaire ou intracérébral et associé à un bon pronostic seulement si complètement chirurgicalement excisé. Les données concernant la thérapie chez les enfants avec les tumeurs incomplètement réséquées sont limitées. PATIENT ET MÉTHODES : Une fille était née avec un grands, périphériques, congénitaux medulloepithelioma lié à l'absence complète du quartier arrière gauche et anus. Le film plat, l'échographie, et la formation image de résonance magnétique ont démontré l'absence complète du rein et des hemipelvis gauches. Une résection de total partiel de la masse et la reconstruction des défauts anatomiques tumeur-connexes ont été exécutées. RÉSULTATS : L'examen pathologique a montré le neuroglia et pseudostratified le diagnostic de neuro-ectoderme du medulloepithelioma. Elle a été traitée avec la chimiothérapie multiagent comprenant le vincristine, le cisplatin, le cyclophosphamide, le carboplatin, et l'etoposide. Elle est maintenant de 50 mois d'âge et de se développer normalement sans maladie récurrente. CONCLUSIONS : Un enfant avec un medulloepithelioma périphérique congénital incomplètement réséqué qui a éprouvé la survie saine à long terme après que le traitement avec la chimiothérapie soit décrit. Ce rapport soutient un rôle pour la chimiothérapie auxiliaire dans le traitement des enfants avec le medulloepithelioma périphérique. ( info)

3/109. Un cas du medulloepithelioma de l'oeil gauche.

    Le cas d'un patient masculin de 12 ans présentant un diagnostic du medulloepithelioma du corps ciliary est rapporté. Les difficultés dans le diagnostic et la gestion de atteinte sont discutées. L'importance de maintenir une maladie si rare dans l'esprit est soulignée. ( info)

4/109. Hémorragie intralésionnelle spontanée dans les tumeurs neuroepithelial dysembryoplastic : une série de cinq cas.

    Cinq patients avec la tumeur neuroepithelial dysembryoplastic (DNT) montrant l'hémorragie secondaire étendue, une conclusion pas précédemment lié à ces néoplasmes, sont décrits. Les présentations cliniques, les résultats neuroimaging, et les dispositifs histopathologiques de ces patients sont passés en revue. Un patient, une fille précédemment asymptomatique de 12 ans, présente avec une hémorragie intracérébrale aiguë dans un DNT. Des quatre jeunes adultes plus encore avec des histoires des saisies partielles et généralisées insurmontables datant de l'enfance ont montré les hémorragies chroniques significatives dans le DNT, les aspects de MRI dans un patient donnant une impression fausse d'un cavernoma. L'histopathologie a révélé des anomalies vasculaires dans ces tumeurs qui, ainsi que d'autres facteurs discutés, ont pu avoir prédisposé ces tumeurs à l'hémorragie. ( info)

5/109. 3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">

    Yahoo! Babel Fish - Text Translation and Web Page Translation ( info)

6/109. tumeur neuroepithelial de Dysembryoplastic (DNT) : une étude d'ultrastructure de six cas.

    Nous rapportons à DNT de six cas OD avec des caractéristiques d'ultrastructure détaillées. L'âge patient s'est étendu de 7 à 16 ans (moyen 12), l'endroit était temporel dans trois cas et frontal, temporooccipital et parietooccipital dans chacun de cas un restants. Le dispositif clinique prédominant dans chaque cas était histoire des épisodes des saisies insurmontables. Histopathologically, les néoplasmes étaient multinodular, chaque nodule bien-a été entourée et s'est composée d'éléments de glioneuronal inclus dans la quantité variable de matrice myxoid. Oligodendroglial-comme les cellules (OLC) a prédominé dans les nodules avec quelques neurones mûrs l'accompagnement. Les nodules ont été fréquemment entourées par les petites calcifications qui pourraient être trouvées également dans les tumeurs. OLCs étaient immunoreactive pour la protéine S-100 et les neurones ont eu l'expression des protéines de synaptophysin et de neurofilament. Ultrastructuralement, chaque tumeur s'est composée de trois éléments importants : cellules néo-plastiques (OLC), processus ovales formant neuropil-comme la structure et " augmenté ; mucoid" ; l'espace extracellulaire : ce dernier ont donné une impression des éléments cellulaires flottant dans eux. Les cellules néo-plastiques ont eu en rond, les noyaux ovales ou ovales, aucuns nucleoli perceptibles et une jante relativement étroite du cytoplasme. Quelques noyaux étaient irréguliers et invaginated et des pseudoinclusions ont été observés ; une partie de cytoplasme séquestrée dans des pseudoinclusions a souvent semblé dégénérée avec de grands bavards et les vésicules d'électron-lucent, certaines de ces derniers ont contenu à leur tour des profils semi-circulaires d'importance inconnue. Le deuxième élément s'est composé des processus cellulaires innombrables. Certaines de ces derniers étaient les piles ovales et formées reliées par les jonctions adhésives symétriques ou asymétriques symétriques de plaque. Les autres ont eu un " plus court ; neck" ; contenant des microtubules, ceux-ci ont avancé aux prolongements bullous. on a de temps en temps observé des vésicules Dense-creusées, en cytoplasme des cellules néo-plastiques et dans des processus. En une cellule, des lamelles annulate croix-en coupe ont été trouvées. En cytoplasme de quelques cellules, on a observé des complexes réminiscents de ribosome-lamelles d'inclusions peu communes. C'étaient cylindrique ressemblant au " ; tubes" de laboratoire ; avec fins cone-like. À une puissance plus élevée, murs du " ; tubes" ; résolu en structures posées composées de plusieurs lames ; entre les lames, ribosome-comme des structures étaient évidents. ( info)

7/109. Astroblastoma : observations d'ultrastructure sur un cas de type à haute teneur.

    Un astroblastoma de type à haute teneur surgissant dans le cerveau d'un enfant de 3 ans est rapporté. La première description des résultats d'ultrastructure, immunohistochemical, et cytogénétiques dans cette variante rare de tumeur sont présentées. ( info)

8/109. La tomographie d'émission de positron périodique (ANIMAL FAMILIER) dans le cerebri de gliomatosis a traité avec la radiothérapie : un rapport de cas.

    Des résultats de la tomographie d'émission de positron périodique (ANIMAL FAMILIER) dans un cas biopsie-prouvé de cerebri de gliomatosis (chromatographie GAZEUSE) sont rapportés. La tomographie calculée (CT) avec et sans le contraste n'a pas détecté des anomalies focales, mais (M.) l'OIN-intensité indiquée de résonance magnétique ou des lésions de bas-intensité dans des images de T1-weighted et des lésions à haute intensité dans des images de T2-weighted. Des lésions ont été vues dans le thalamus gauche, le lobe et le claustrum temporel de droite, et le pont. La radiothérapie a remarquablement amélioré des résultats cliniques et de formation image. Avant et peu de temps après la radiothérapie, les images de l'ANIMAL FAMILIER 11C-methionine ont montré le hypermetabolism tandis que les images de l'ANIMAL FAMILIER 15O-water montraient une augmentation marquée en flux de sang cérébral dans des lésions de chromatographie GAZEUSE. Cependant, 6 mois plus tard CHOIENT des images s'était remarquablement amélioré, semblant presque normaux. ( info)

9/109. M. spectroscopie dans le cerebri de gliomatosis.

    FOND ET BUT : Le diagnostic du cerebri de gliomatosis avec M. formation image est connu pour être difficile. Nous rendons compte de la valeur de M. spectroscopie dans le diagnostic, l'évaluation, et la biopsie surfaçant dans huit patients avec le cerebri histopathologically prouvé de gliomatosis. MÉTHODES : Les patients ont subi M. formation image et M. spectroscopie (la spectroscopie point-resolved simple-voxel [PRESSE] à 1500/135, et produit-décalent la PRESSE de la formation image [CSI] à 1500/135) avant ouvert (n = 4) ou stereotactic (n = 4) biopsie. Dans six patients qui ont subi CSI, des échantillons de biopsie ont été prélevés des régions des niveaux au maximum élevés de choline/N-acetylaspartate (Cho/NAA). RÉSULTATS : Tous les patients ont montré Cho élevé/créatine (Cr) et niveaux de Cho/NAA aussi bien que des divers niveaux de rapports diminués de NAA/Cr, qui étaient les plus prononcés dans les lésions anaplastiques. Dans les lésions de qualité inférieure, il y avait un rapport du maximum Cho/NAA de 1.3, tandis que dans les tumeurs anaplastiques, le niveau du maximum Cho/NAA était au moins 2.5. Les spectres dans deux patients avec des lésions de la catégorie III ont indiqué une crête de lactate ; des signaux de lactate et de lipide ont été vus dans deux patients avec des lésions de la catégorie IV. Les spécimens de biopsie des régions avec les niveaux au maximum élevés de Cho/NAA ont montré l'infiltration dense des cellules de tumeur. CONCLUSION : M. spectroscopie pourrait être employé pour classifier le cerebri de gliomatosis comme maladie stable ou progressive indiquant sa pertinence thérapeutique potentielle. ( info)

10/109. Transformation maligne d'une tumeur neuroepithelial dysembryoplastic. Rapport de cas.

    Un homme de 29 ans s'est présenté en 1984 avec un début récent des saisies partielles marquées par arrestation de la parole. L'électroencéphalographie a identifié un dysrhythmia frontotemporal gauche. Le balayage de la tomographie par ordinateur (CT) a indiqué une lésion nonenhancing de hypodense superficiel dans la convexité frontale de midleft, avec la retouche du crâne sus-jacent. Le patient a été transféré aux sciences de santé de Londres centrent pour la résection de total partiel de ce qui a été diagnostiqué comme " ; astrocytoma fibrillaire (microcystic). " ; Il n'a reçu aucune thérapie radiologique de chimiothérapie ou et est bien resté pendant 11 années. Le patient s'est présenté encore vers la fin de 1995 avec l'activité de saisie progressive. Le CT et la formation image de résonance magnétique ont démontré un récurrent augmentant la lésion partiellement cystique. Un astrocytoma de la catégorie IV a été réséqué, et dans la tumeur maligne était un secteur superficiel réminiscent d'une tumeur neuroepithelial dysembryoplastic (DNT). Des données sur la lésion qui avait été réséquée dans 1984 ont été examinées, et dans la vue rétrospective que la lésion a été identifiée comme DNT de la forme complexe. Elle a été encadrée par la dysplasie corticale et a contenu les nodules glial, en plus de l'élément spécifique de glioneuronal. Les nodules glial étaient significatives pour le pleomorphism modéré et les figures mitotic rares. L'index Ki67 de étiquetage a fait la moyenne de 0.3% dans les nodules glial et jusqu'à de 4% focalement. Les cellules étaient rarement le positif Ki67 dans le composant de glioneuronal. Ce cas est le premier exemple documenté de la transformation maligne d'un DNT. Il sert d'avertissement du potentiel pour la transformation maligne dans cette entité, qui a été traditionnellement acceptée comme bénigne. Cet avertissement peut être particulièrement justifié une fois confronté avec les formes complexes de DNT. La perfection de la résection dans l'état bénin est d'importance primordiale. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'tumeurs neuroectodermiques primitives'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.