FAQ - Dyslexie
(Powered by Yahoo! Answers)

Ai-je un trouble du langage ? (de type dysphasie, dyslexie, etc)?


Bonjour

Depuis que je suis gamine, j'ai toujours eu de nombreux problèmes en terme de lecture et d'écriture. D'ailleurs, je ne savais pas lire lorsque j'ai quitté la classe du CP. C'est deux ans plus tard que j'ai fait des progrès en matière de lecture (lorsque j'ai eu le coup de foudre pour les livres).
En matière d'écriture, j'ai toujours été très mauvaise et même si j'ai fait de très gros progrès depuis un an, je ne trouve toujours aucune logique aux règles de grammaire.

Ca, c'est pour décrire un peu mon apprentissage à l'école.

Dans la vie quotidienne, j'ai toujours un gros problème lorsque je lis. Par exemple, au lieu de lire la phrase "Aujourd'hui, je suis passée devant un camion", je peux lire "Aujourd'hui, je suis passée devant un bastion".
Des fois, le mot que je confonds n'a aucun sens avec la phrase, mais il me faut lire et relire 3/4 fois pour la comprendre comme il faut (là, c'est quand je réalise que ma première lecture est fausse, sinon, il m'arrive tout simplement de ne pas lire la bonne chose et de réaliser plus tard que je me suis trompée lorsque je parle avec des gens du texte en question).

Mon apprentissage dans sa globalité est très, très, très lent. Lorsque j'apprends à me servir d'un logiciel par exemple, il me faut 3 fois plus de temps que la moyenne pour le maîtriser. Je ne comprends la chose que lorsque j'ai toute les cartes en main, lorsque j'ai un aperçu global de la chose. Ensuite (et seulement ensuite), j'ai tendance à maîtriser la chose mieux que la moyenne.
Par contre, je suis totalement incapable d'apprendre une langue. Ce n'est pas une question de volonté et ce n'est pas faute d'avoir essayé, j'en suis juste incapable.

Bref, j'ai un gros problème au niveau de l'apprentissage, un gros problème de concentration (lorsque je lis une phrase trop longue, j'oublie le début de la phrase avant d'arriver à la fin, ce qui m'oblige à la relire plusieurs fois pour en comprendre le sens).

J'ai lu sur le net qu'il peut s'agit d'un manque d'intérêt de la chose mais ce n'est pas mon cas. J'adore lire par exemple ! Je lis juste très lentement (j'ai comparé avec mon compagnon, nous avons lu le même livre à une semaine d'intervalle et il a réussi à lire 100 pages en 1h30 (sachant qu'il lit vite) et moi, il m'a fallut plus de 4h) et lorsque je lis, il m'arrive fréquemment de ne pas lire les bons mots et d'avoir un sens incorrect.

Mon problème est au niveau de la lecture/écriture mais aussi au niveau de l'oral. Par exemple, je vais dire à quelqu'un :
"Passe moi le sel" mais comme je parle du sel, je pense à la mer, et je vais dire "Passe moi la mer".
C'est un peu idiot dit comme ça, mais ça m'arrive plus d'une dizaine de fois dans la journée quand je suis en forme et que je vois peu de monde ...

Bref, est ce que j'ai un trouble du langage ou de la concentration ? Même avec mes recherches, j'ai du mal à comprendre si je suis "normale" ou si je possède un véritable trouble ...
(Avoir un trouble me rassurerait, ça expliquerait pourquoi j'ai eu autant de difficulté durant ma scolarité et pourquoi j'en ai encore aujourd'hui).
----------

Salut !
Pas évident de trouver un diagnostic... Je pense que tu n'es certainement pas dyslexique, car la plupart du temps ils n'aiment pas lire et ont une mauvaise orthographe, contrairement à toi.

Je ne pense pas que tu sois dysphasique non plus.

J'opterai plutôt pour une forme d'hyperlexie, mais je ne suis vraiment pas sûre car je ne trouve que très peu d'informations sur internet.

Au niveau du langage ton principal problème est de dire/lire un mot pour un autre, on appelle cela une "paraphasie", dans le cas où tu dis "mer" au lieu de "sel" c'est une "paraphasie sémantique" (ces mots se rapprochent au niveau du sens), quand tu lis "bastion" au lieu de "camion" c'est une "paraphasie phonétique" (ces mots se rapprochent au niveau de leur sonorité). D'habitude les paraphasies sont présentes chez les personnes qui ont eu un accident vasculaire cérébral où une zone cérébrale du langage a été abimée, mais ce n'est pas ton cas non plus !

Il me semble alors que tu as peut être ce qu'on appelle un "trouble de type aphasique" et en particulier un découplage déchiffrage/sens, qui n'a rien à voir avec des problèmes de concentration. J'ai trouvé quelque chose dessus ici http://contact.gelbert.free.fr/index2.php?option=com_content&do_pdf=1&id=34 (dernier paragraphe de la première page). Beaucoup d'enfants, d'adolescents et d'adulte ont un découplage sans le savoir, tu fais donc peut être partie de ces personnes. Si tu veux en savoir plus sur ce trouble, je te conseille les livres de Gisèle Gelbert qui est une orthophoniste spécialisée dans ces troubles là.

Voilà, j'espère avoir été claire et que je t'ai aidée :)
Bonne journée à toi.  (+ info)

dyslexie en marternelle?


mon fils est en GS,et il a des difficultés de graphismes,de comprehension,de langage,et est suivi par le rased.je soupçonne qu'il soit dyslexique,quelles sont les demarches?comment faire pour faire depister mon fils plus tot.de plus,il y a le CP,a la rentrés prochaine..
merci
----------

Il est suivi par le rased, c'est déjà une bonne chose et une chance, car là où je travaille, on n'a pas assez de personnel pour les enfants en difficultés (je suis enseignante en CE1). Pour l'instant, il faut surveiller les difficultés, mais pour detecter une dyslexie, il faut attendre de voir comment se passe l'apprentissage de la lecture, donc le CP. Peut etre a-t-il besoin de plus de tps qu'un autre pour travailler et besoin d'etre soutenu, mais ça ne veux pas forcément dirte qu'il est dyslexique. De plus, en GS, il y a une visite médicale poussée qui pourra vous aiguiller vers la nature des difficultés rencontrées.  (+ info)

C'est quoi la dyslexie ?


la dyslexie est un pb tres complexe et encore mal connu.
On sais a l'heure actuel que les personnes dyslexique n'utilisent pas les même zônes du cerveau pour parler, lire, écrire, penser que les non dys. Mais pourquoi on ne sais pas trop. Ensuite le cerveau d'un dys consomme beaucou plus d'ennergie que le cerveau d'un non dys, il en résulte une fatigue assez importante (contre la quel, a part dormir, on ne peux rien).
Une des base du pb c'est que le dys vas penser exclusivement en image, il en résultera des trouble du langage et de l'écriture.
Les dyslexique sont généralement pas latéraliser, n'ont pas de localisation ds le temps ou l'espace. MAis sont plus imaginatif et créatif (simplement parce qu'ils on un mode de pensé qui sort de la moyenne, ils abordent donc les pb sous un autre angle).
En faite la dys pose des pb ds la vie quotidienne, ds le travail, les études, les relations avec les autres...Il fau sortir du cliché, la dys ne touche pas que l'écriture et la lecture et ne pose pas que des pb ds le milieu scolaire.
Il ne fau pas se faire d'illusion, un enfant dyslexique devien un adulte dyslexique, aucune "rééducation" ne peux faire changer la structure du cerveau.
Je te met ici une petite revu faite par l'association de santé canadienne, elle a pour but d'expliquer la dys ou non dys.
www.dyslexiaassociation.ca
Tu peux aussi contacter (ils ont un beau forum online) apédys (www.apedys.org) qui est une association d'aide aux dyslexique, avec un forum pour les parrents d'enfants dys et pour les enfants et adultes dys... Tu pourra y lire certain témoignage.  (+ info)

la dyslexie est-elle héréditaire ?


Mon père l'est, moi aussi et mon fils semble l'être...
----------

les experts eux mêmes ne savent pas si c'est héréditaire ou non.  (+ info)

Mon fils souffre de dyslexie, c’est quoi exactement?


C’est un trouble de la lecture qui survient chez une personne qui en a déjà commencé ou achevé l’acquisition. Elle se différencie de l’alexie qui est une incapacité totale à lire. Chez l’enfant, la dyslexie est surtout le fait des garçons. Elle se manifeste par une difficulté à reconnaître la droite de la gauche et à intégrer les notions temporelles (passé, présent et futur ne sont pas fondamentalement distincts dans leur esprit. La dyslexie vient alors de la confusion des lettres et des syllabes d et b, p et b, m et n, etc. La conséquence est une dysorthographie cad orthographe perturbée. La lecture est lente, laborieuse, hachée avec inversion de syllabes, confusion de mots, absence de compréhension du texte, tant l’énergie est canalisée dans le déchiffrage des mots. Le recours à l’orthophoniste pour évaluer les troubles est absolument indispensable.  (+ info)

Quelles sont les méthodes utilisés par l'orthophoniste?


Lors d'une consutation pour la dyslexie d'un adulte que fait l'ortho. pour diminuer le prob???
----------

Bonsoir,

Déjà il faut savoir qu'il y a énormement de dyslexie différente, ainsi que différents niveau de dyslexie dans chaque, puis enfin des méthodes de guérison différente aussi...

Malheureusement de nos jours, c'est plus ou moin impossible de guerrir d'une dyslexie à l'âge adulte... C'est possible d'en diminuer les effets par contre, pour ça ce ne sont pas forcément les orthophoniste qu'ils faut contacter, il existe différents grand spécialiste et centre pour la dyslexie. Ces personnes seront de loin plus à même d'aider pour un début de guérison.

Les exercices possible sont des lectures, des réfléxions qui doivent être développé etc. Ce n'est pas vraiment possible de pouvoir répondre sans information sur la forme de dyslexie. Un contact avec un spécialiste est fortement recommandé en tout cas! Bonne chance!  (+ info)

la dysléxie peut-elle se transformer, avec le temps, à la maladie d'halzeïmer.?


Ayant l'âge de 13 ans et suivant depuis 5 ans une thérapie suivie d'une nette amélioration. Serait-il possible, qu'à l'âge adulte (45-50 et +) que la dysléxie se transforme en une maladie : l'halzeïmer ?
----------

non, rien à voir. D'où te vient cette idée???

(Alzheimer)  (+ info)

Problèmes d'orthographe chez une enfant de 9 ans?


Ma nièce a 9 ans 1/2, elle est en CM1. C'est une assez bonne élève, elle se débrouille très bien dans toutes les matières scientifiques, en géographie et en éducation civique. Elle a quelques difficultés en histoire. Elle retient bien l'enchaînement des faits mais pas les dates.
Mais le plus gros problème est en français. Elle a eu beaucoup de mal à apprendre à lire et encore maintenant je trouve qu'elle lit très lentement. Son gros problème c'est l'orthographe. Elle comprend ses règles de grammaire et réussit ses exercices, mais elle est incapable de les utiliser correctement lorsqu'elle écrit seule. Elle fait des fautes à chaque mot, y compris sur des mots très simples. Par exemple "écol" , ou "savé" ou lieu de "savais".
Même en copie elle fait un nombre incroyable de fautes. Et on ne peut pas accuser les sms car elle n'a pas de portable !
Elle a eu des séances d'orthophonie pendant des années à cause d'un défaut de prononciation. Elle confondait "p" et "b", "s" et "f". Mais l'orthophoniste a écarté un problème de dyslexie.
Je suis inquiète car ce problème risque de lui créer de grosses difficultés. Je ne sais pas trop comment l'aider, car si je n'ai pas de problèmes d'orthographe je ne suis pas sûre d'être très pédagogue. Alors si vous avez quelques conseils merci de l'aider.
----------

Chaque enfant va à son rythme. Dans ma classe de CM2, je peux dire que j'ai de tout : des très bons lecteurs qui dévorent les livres qu'on leur donne et des pas lecteurs du tout et un enfant dyslexique. Il faut qu'elle lise oui mais attention à ne pas la forcer car il ne faut pas la dégoûter de la lecture. Le fait qu'elle lise doucement n'est pas un problème en soi pour moi. Ce qui pourrait en etre un c'est qu'elle ne comprenne pas ce qu'elle lise.
Pour lui donner envie de lire, vous pouvez lire chacun votre tour une phrase. Tu peux aussi lui lire des passages. Si elle entend des belles lectures un peu théâtralisées, cela lui donnera envie de lire.
Tu dis qu'elle lit doucement, c'est à voix haute ou dans sa tete? car il faut savoir que la lecture à voix haute est un exercice très difficile, parfois aussi pour nous les adultes. On ne peut pas lui demander de lire un texte à voix haute sans l'avoir préparé avant sinon c'est forcément la catastrophe.
Après pour l'orthographe, il faut savoir qu'un enfant de primaire a beaucoup de mal à appliquer les règles d'orthographe, grammaire, conjugaison lorsqu'il écrit un texte alors qu'il les appliquera très bien dans un exercice ciblé où il n'a à réfléchir que sur une règle à la fois. Généralement les enfants arrivent à monopoliser toutes leurs connaissances en production d'écrit qu'en fin de collège. Avant, c'est très difficile pour eux d'où les fautes à chaque mot. Ce qu'il faut faire, c'est dans un premier temps lui montrer où elle s'est trompée sans lui dire l'erreur. Par exemple si elle écrit savé au lieu de savais; lui souligner le "é" de savé. Lui dire qu'elle a fait une erreur de conjugaison, que le verbe savoir n'est pas conjugué correctement. Lui demander à quel temps il doit etre conjugué, quelle personne et enfin qu'elle doit etre la terminaison correcte puis corriger. A faire pour quelques mots au départ s'il y en a beaucoup puis pour tous. Dans un 2ème temps, elle doit repérer toute seule ses erreurs et les corriger. Lui mettre à sa disposition tout ce dont elle a besoin pour corriger ses erreurs : dictionnaire, béscherelle, son cahier outils où elle a ses leçons.
C'est ce travail de correction qui va l'aider à apprendre petit à petit à écrire correctement, pas de faire plein de dictée car s'il n'y a jamais de correction, elle ne voit que son échec mais elle ne sait pas y remédier donc ça la dégoûte à l'avance pour la prochaine dictée.
Juste pour souligner aussi que la confusion imparfait et é dans savais est l'erreur la plus courante ;)
Pour les mots invariables style mais, donc, pourquoi, ..., il faut qu'elle s'entraîne encore et encore à les écrire. Il ne change jamais donc elle doit les savoir par coeur. Il faut les écrire plusieurs fois car une fois ne suffit pas à les mémoriser.

Voilà, si tu veux plus de renseignements, n'hésite pas à m'envoyer un mp. en tous cas, seule la patience et le temps lui permettront d'écrire sans erreur mais dans plusieurs années. Courage.  (+ info)

autisme , dysléxie , hyperactivité , ....seraient en partie lié à l'administration de vaccins?


Bonsoir,


"Une grande partie des millions d’enfants américains, souffrant d’autisme, d’attaques d’arriération mentale, d’hyperactivité, de dyslexie et d’autres formes de maladies appelées «incapacité mentale », le doivent à l’un ou l’autre des vaccins administrés pour combattre les maladies de l’enfance."



" L’une des raison principales du déclin de l’Empire romain, après six siècles de domination mondiale, fut liée au remplacement, pour le transport de l’eau potable, des aqueducs en pierre par des tuyaux de plomb. Les ingénieurs
romains, qui étaient les meilleurs du monde, firent de leurs concitoyens des handicapés neurologiques, victimes du saturnisme. De nos jours, nos scientifiques de pointe, mus par les meilleures intentions du monde, sont en train d’obtenir le même résultat par des programmes de vaccinations infantiles qui débouchent sur les fléaux modernes de l’hyperactivité, de l’autisme, de désordres neurologiques et de troubles du comportement marqués par le sceau de la violence ".

Harris Coulter PhD, auteur de " Vaccination, social violence and criminality ".


qu'en pensez vous ?

merci d'avance
bonne soirée à vous ;)
" et la peste, le choléra, la tuberculose, la rage, le tétanos, etc... n'avaient ils pas comme origine une absence de vaccins ? "


bon, rabaissons nous aux même niveau que ce personnage étrange .
adoptons le même raisonnement que lui . Que dis-je ? le même ricannement .


sachant que les obsédé de la seringue cherche des vaccins contre la carie dentaire, la drogue ou l'obésité;
ces "maladies" -- lucrative -- n'ont elle pas comme origine une absence de vaccination ?



ceci dit, maintenant cesse ton délire s'il te plais, il s'agit là d'un sujet sérieux .

Et merci de toléré que ton obséquieuse complaisance puisse ne pas forcement se retrouver chez les millions de personnes victime de la vaccination partout dans le monde .
@ lepeaugrate :

"Vous ne tenez pas compte de tout ce qui dit le contraire "

pourriez vous apporter des preuves justifiant ces propos odieux ?

pourquoi cette volonté de diffamer ? je suis tenté de croire ça cache quelque chose ...

ah ! on sent bien toute cette l'hypocrisie qui s'exsude de tout tes pores dilatés par leur incapacité à tolérer la personne qui tient un langage "contraire" à celui du vaccinaliste .
@ mimoimidor

dans votre démarche honteusement diffamatrice , il intéressant de remarquer que vous utilisiez le mot "rumeur" pour ensuite désigner par ce mot des travaux mené par un scientifique reconnu.


voilà qui me gêne grandement pour apprécier votre capacité à être "sérieux "

D'autant plus que dans votre lien, certe intéressant, je dois vous avouer que je suis bien incapable d'y trouver le moindre semblant de "sérieux" . Pourriez vous m' aider pour cela ?


Je dois bien reconnaître que ce lien --prenant bien garde de ne rester qu'à la "surface" de la chose -- constitue une aubaine pour nos amis vaccinalistes nous ayant avec le temps habitué à leur "superficialité" exacerbé pour tout ce qui les met à mal


http://www.naturavox.fr/sante/article/quand-l-industrie-pharmaceutique


voici de quoi t'aider à rechercher davantage de profondeur , mais prendre bien garde à toi ; c'est , j'imagine , en acte extrêment douloureux que de gratter le verni pour la première fois de sa vie
----------

... et la peste, le choléra, la tuberculose, la rage, le tétanos, etc... n'avaient ils pas comme origine une absence de vaccins ?

La cause de la fin de l'empire romain réside dans le fait que Rome a construit un empire qui avait comme but d'aller piller ses territoires conquis et a aucun moment d'utiliser ses territoires comme partenaires économiques afin de pérenniser la culture romaine.
Une fois que tous les territoires ont ete pille et que totalité du monde connu avait ete découvert et sa fortune consommée, la fin ete proche surtout en l'absence d'une croissance et d'un développement économique.  (+ info)

svp des cites concernant la dyslexies. merci d'avance?


Vu ton orthographe, ta demande ne me surprend guerre, euh... guère  (+ info)

1  2  3  4  5  

Laisser un message sur 'Dyslexie'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.