FAQ - Maladie De Hodgkin
(Powered by Yahoo! Answers)

Qui a eu la maladie d'Hodgkin ?


A quel âge ? Y'a t'il eu une rechute ?
Il a fait des chimios et des rayons. C'était un stade II.
----------

Mon frère a eu cette maladie à l'âge de 45 ans . Il a dû subir chimio , rayons + opération des vertèbres . Il a cru être guéri , mais la maladie a refait surface 20 ans après , il n'y a pas guérison mais rémission .
Je souhaite à la personne atteinte d'être vigilante suite à une rémission , la partie n'est pas toujours gagnée . Une précision a apporter , tout dépend du dépistage de cette maladie et de son stade d'avancement , si c'est soigné efficacement au 1er stade , là on peut guérir totalement .
Bon courage . Amicalement .

Kat  (+ info)

maladie d hodgkin?


quelles sont les sylmthomes clinique externes du patient avant prelevement -age 24 ans poid 50 kg actuellement douleurs cervicales- flessisement de la main gauche.merci
----------

LA MALADIE D’HODGKIN



La maladie d’Hodgkin est une forme de cancer qui affecte le système lymphoïde, c’est-à-dire principalement les ganglions lymphatiques et la rate. Elle représente 10 % de tous les lymphomes et 1 % des cancers. La maladie d’Hodgkin est l’un des cancers qui guérit le mieux avec plus de 80 % de guérison avec un traitement adéquat.

On note deux pics de fréquence : l’adulte jeune et l’adulte de plus de 50 ans.

QU’EST-CE QUE LA MALADIE D’HODGKIN ?

La cellule cancéreuse responsable de la maladie d’Hodgkin, appelée cellule de STERNBERG est d’origine lymphocytaire. Le système immunitaire est formé de protéines et de différents types de globules blancs : les lymphocytes, les plasmocytes, les polynucléaires neutrophiles et les monocytes.

Certains lymphocytes circulent dans le sans et d’autres sont situés dans différents organes répartis dans toutes les parties du corps : principalement les ganglions lymphatiques et la rate.

Situés sur les vaisseaux lymphatiques, ils jouent un rôle de filtre vis-à-vis des bactéries, des virus, des particules étrangères et des cellules tumorales.

QUAND FAUT-IL Y PENSER ?

- Lors de la découverte par vous ou votre médecin traitant de ganglions lymphatiques enflés au niveau des aires ganglionnaires du cou, des aisselles ou des aines, de manière chronique et sans cause locale telle une infection.

- Assez rarement, ce peut être la découverte d’adénopathies à la radiographie pulmonaire (adénopathies médiastinales).

- Enfin, ce peut être des signes d’atteinte de l’état général à type d’amaigrissement rapide, de fièvre ou de sueurs la nuit.

COMMENT FAIT-ON LE DIAGNOSTIC ?

Il repose sur la biopsie d’un ganglion malade qui peut se faire parfois sous anesthésie locale et plus souvent sous anesthésie générale.

Le diagnostic peut être affirmé après quelques jours, après la mise en évidence de cellules de Sternberg lors de l’analyse au microscope.

QUEL BILAN D’EXTENSION ?

Outre l’examen clinique soigneux et un bilan sanguin complet, certains examens sont pratiqués pour rechercher des localisations de la maladie.

- Certains sont systématiquement pratiqués dans le bilan :
° la radiographie pulmonaire permettant de visualiser la taille du médiastin
le scanner thoraco-abdominal permet de visualiser les ganglions et les organes en trois dimensions. Outre les ganglions thoraciques et abdominaux, il offre l’avantage d’explorer également de nombreux organes : la rate, le foie, le poumon, la plèvre...


2


- D’autres examens peuvent être pratiqués pour préciser les images du scanner :

° la lymphographie qui consiste à injecter les canalicules lymphatiques du pied pour opacifier certains ganglions abdominaux (iliaques et lombo-aortiques)

° La scintigraphie au gallium qui permet une imagerie isotopique des ganglions atteints après l’injection de gallium intra-veineux

Le PET-Scan est probalement appelé à se développer dans le bilan de cette maladie.

http://sfh.hematologie.net/fr/pages/rub_infopro_recom09.html


EXAMEN DE LA MOELLE OSSEUSE :

On obtient de la moëlle osseuse avec un trocard au niveau de l’épine iliaque antérieure ou postérieure. Cet examen se fait après une anesthésie locale et s’appelle une biopsie ostéo-médullaire. Il permet de rechercher une localisation de la maladie à ce niveau.

Le bilan permet de classer la maladie en stades d’extension :

- Stade I : atteinte d’une seule aire ganglionnaire

- Stade II : atteinte de deux ou plusieurs régions ganglionnaires, mais du même côté du diaphragme

- Stade III : atteinte d’aires ganglionnaires de part et d’autre du diaphragme

- Stade IV : atteinte d’un viscère qui ne peut s’expliquer par une extension de contiguïté à partir d’une localisation ganglionnaire


QUEL TRAITEMENT ?

Il repose actuellement, dans la grande majorité des cas, sur une association de chimiothérapie et de radiothérapie, le nombre de cures de chimiothérapie et les champs de la radiothérapie dépendant des facteurs pronostiques.


PRINCIPAUX FACTEURS PRONOSTIQUES JOUANT DANS LA DECISION THERAPEUTIQUE

- Stade

- Age

- Existence de signes généraux

- La masse tumorale :
° la taille des ganglions
° le nombre des sites ganglionnaires envahis
° le taux de LDH

- L’existence de certaines anomalies biologiques : augmentation de la vitesse de sédimentation, taux de lymphocytes





3
LA CHIMIOTHERAPIE

- Le nombre de cures de chimiothérapie est fonction des facteurs pronostiques. Les cures sont mensuelles et comportent habituellement deux perfusions à 15 jours d’intervalle en hôpital de jour. La durée du traitement peut varier de 3 à 8 mois. Les médicaments utilisés sont fonction des protocoles. Dans les stades étendus, les schémas thérapeutiques sont souvent différents.

- Certaines complications sont habituelles :

° les troubles digestifs à type de nausées ou de vomissements, systématiquement prévenus par l’injection d’antiémétiques

° l’alopécie (chute des cheveux) : fréquente mais pas systématique, elle régresse quelques semaines après la fin de la chimiothérapie

° les troubles de l’hémogramme : la diminution des globules blancs et des plaquettes survenant 8 à 10 jours après le début de la chimiothérapie et étant fonction de la chimiothérapie utilisée. D’où la prescription possile de prises de sang régulières et la possibilité de transfusions

° les troubles de la fertilité :

* chez l’homme par les conséquences sur les spermatozoïdes, qui peut être transitoire ou définitive. Aussi, il est conseillé une congélation de sperme chez les malades jeunes

* chez la femme, ces conséquences sont imprévisibles.
Toute grossesse étant contrindiquée pendant la chimiothérapie et au cours de la maladie d’Hodgkin, il est expressément recommandé d’avoir une méthode contraceptive.


LA RADIOTHERAPIE

- Les champs d’irradiation sont fonction du bilan d’extension. Chaque série d’irradiation dure habituellement quatre semaines.

- Certaines complications sont habituelles :
° en cas d’irradiation sus-diaphragmatique : douleurs pour avaler au niveau de la gorge et de l’oesophage
° en cas d’irradiation sous-diaphragmatique : douleurs abdominales, diarrhée

- Pour prévenir le risque de stérilité chez la femme, une transposition des ovaires (ovariopéscie) peut être indiquée chez la femme jeune.


SURVEILLANCE APRES TRAITEMENT

- Elle repose sur :

° des consultations de surveillance régulières, habituellement tous les 3 mois pendant 1 à 2 ans, puis tous les 6 mois pendant 5 ans

° des prises de sang avant les consultations à la recherche d’anomalies de l’hémogramme ou de la réapparition d’un syndrôme inflammatoire

° des scanners thoraco-abdominaux réguliers.

4

QUELS RESULTATS ?

La maladie d’Hodgkin est le premier cancer qui a été guéri.

La guérison est quasi-constante dans les stades localisés (stades I et II) sans critères de mauvais pronostic.

le pourcentage de guérison des formes avancées ou de mauvais pronostic est également très élevé mais peut nécessiter des traitements plus agressifs pour le malade. Ces nouvelles approches thérapeutiques ont effectivement permis d’améliorer notablement le pronostic au cours de ces dernières années.  (+ info)

Maladie de Charcot ? Qui peut aider mon Pére?


J'aimerais savoir si c'est possible de faire un lien entre ses 18 années de "dopage" et sa maladie? Souffre t-il bien de la maladie de Charcot ? La prise de ses pilules était-ielle le catalyseur de cette maladie? Ou subit-il actuellement les conséquences ( non connu ou non dit à l'époque) de cette abus de médicaments antipaludéennes?
----------

@Mai, je te souhaite bon courage avec toutes mes amitiés.  (+ info)

Maladie de l'orte?


Mon grand père, agé autour de 80 ans, a une maladie très grave (dont jignore le nom) qui a fragilisé son aorte et a provoqué des fissures. A ce qu'on m'a dit c'est une maladie très grave et les chirurgiens en cardiologie eux même ont peu lhabitude dopérer ce genre de maladie. Hier soir il a eu une paralysi dune jambe, puis de violentes douleurs partout, puis la paralysie de la première jambe la quitté pour "se déplacer" sur la seconde. L'hopital des environs l'a envoyé dans un établissement spéciali en cardiologie sur Nice. J'aimerais en savoir plus . Merci de me répondre le plus précisément possible... Si possible.
Excusez moi, je me suis mal exprimée (la précipitation...). C'est une maladie très rare (en plus d'être très grave...).

Et, oui, c'est un grand fumeur... Et il a de sucroît déjà connu des problèmes d'hypertension.
----------

Je suppose qu'il a fumé, dans sa vie, c'est le genre de maladie (atheromes) causé par le tabagisme actif OU PASSIF !
Heureusement, les médecins, si l'état général n'est pas trop mauvais, arrivent à faire des miracles.
Courage !  (+ info)

Maladie de charcot? Qui peut aider mon pére?


Il y a 19 ans, les médecins ont diagnostiqué chez mon Père la maladie de Charcot . Ma mère vit sa souffrance et ses inquiétudes, moi je suis démunie et j'intériorise ma colère.J'ai fait quelques lectures médicales et scientifiques sur ce sujet (évolution similaire des symptômes) et forcé de constater que mon Père fait bien partie de ses statistiques.
A sa dernière visite, le médecin lui a prescrit des séances d'injections de corticoïdes dans l'épaule. Toutefois il lui a émis quelques doutes sur le fait que mon père était bien atteint de cette maladie. Moi aussi!!!Mon Père a vécu durant 18 ans à Madagascar, il a dû prendre pendant toute ses années des médicaments contre le paludisme. Hors aujourhui la prise de ses médocs n'excèdent pas +de5 sem et est signalé de l'arrêter en cas de troubles d'humeur. Un homme témoignait à la radio qu'il avait pris ses pilules antipaludéennes pendant des années et se manifestaient chez lui des troubles neurologiques. ( voir suite )...
----------

http://www.caducee.net/Interviews/sclerose-laterale-amyotrophique.asp
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Charcot-Marie-Tooth
http://www.vulgaris-medical.com/forum/viewtopic.php?id=3238
un forum pour que tu puisses en discuter avec des personnes plus concernées par ce probleme

bonne chance et courage !!  (+ info)

quelle maladie est-ce???


Bonjour, ma copine à vue à une personne avec des grosses déformations au visage, on ne distinguait même pas son nez ni sa bouche, sa peau ressemblais à une sorte d'intestin au niveau du menton et ça descendais de environ 30cm en pendant au bout du menton sur l'ensemble de son visage, cette personne n'avait en outre pas la physionomie normal, nous avons regardé si ce n'était pas de l'éléphantiasis, c'est dans le même genre de maladie sauf que l'éléphantiasis survient il me semble que sur les parties inférieurs du corps, pouriez vous me dire qu'elle maladie affecte autant un corps humain?????
----------

c'est peut une neurofibromatose ca fait des nodules, neurofibromes de différentes taille sur n'importe quelle partie du corps, mais en générale c'est très discret mais je sais qu'il ya des cas rare de nodules géants, et cette maladie créee des déformation osseuse ds ls cas les plus graves,

http://www.snof.org/maladies/recklinghausen.html  (+ info)

Peut-on guérir de la maladie de Crohn, ou d'une RCH?


Ma cousine a eu la maladie de Crohn ou RCH ( a priori se serai la maladie de Crohn) en novembre 2003 (diagnostiqué), et depuis 1an et demi, elle ne prend plus ces médicaments et tout va bien, elle s'est mise a fumer entre temps et son médecin lui a dit que c'était certainement la raison de sa "guérison" bizarre!!
Alors peut on guérir de cette maladie?
----------

Non, c'est une maladie génétique, on n'en guéri pas, et les personnes souffrant de cette maladie ont une mort précoce  (+ info)

Quel maladie peuvent etre testé par une prise sanguine pour deceler la mononucleose?


est il possible d'etre controlé "positif" a certaine maladie ds une prise de sang ss en etre atteint, si oui comment?
----------

La Mononucléose infectieuse ou "maladie du baiser" est une bactérie transmise par la salive. On peut l'attraper petit, cela passe inaperçu, mais cela se complique quand on est plus agés.
Voici un descriptif qui pourra surement vous aider.

Prélèvement de sang veineux (en général au pli du coude).
Il est préférable d'être à jeun.

Intérêt du dosage
MNI-Test : Test rapide qui permet de mettre en évidence la présence d'anticorps anti-Epstein-Barr virus (agent de la mononucléose infectieuse). Ce test permet de confirmer un diagnostic de mononucléose infectieuse lorsque la symptomatologie n'est pas très nette (en général les signes sont assez peu spécifiques, on parle de syndrome mononucléosique : fièvre, fatigue, angine).
Réaction de Paul Bunnel Davidsohn : Comme le précédent, ce test permet de mettre en évidence la présence d'anticorps anti-Epstein-Barr virus. Il présente l'avantage d'être plus spécifique (le MNI Test peut parfois donner des résultats faussement positifs) et peut donc servir à contrôler un MNI-test positif.
Sérologie anti-EBV : Permet un diagnostic de certitude d'infection au virus Epstein-Barr, avec dosage (titrage) de différents type d'anticorps (IgG-VCA, IgM-VCA, IgG-EBNA, IgG-EA). En fonction des titres relatifs des différents anticorps, il sera possible de distinguer une primo-infection, une infection ancienne ou une infection néoplasique liée au virus Epstein-Barr.
Résultats

MNI-Test négatif : Pas de mononucléose infectieuse (MNI)
MNI-Test positif : suspicion de mononucléose infectieuse
Réaction de Paul Bunnel Davidsohn

< 1/80 : absence d'anticorps anti-EBV
Pas de mononucléose infectieuse
>1/80 : présence d'anticorps anti-EBV
Mononucléose infectieuse  (+ info)

La personne qui prend le médicament Pentasa ( maladie de crohn) quelle la durée pour guérir?


Lorsque une personne a une maladie de chron les à chaque fois il fait ses besoin il a une diharée, sang aprés les selles 3 fois par jour et des fois plus que 3 fois. son médcin a cofirmée qui il a une maladie de chron aprés la coloscopie et la biopsée maintenant il est entrain de prndre le médicament Pentasa (8 comprimés par jour) sa fait 2 mois depuis qui il a commencé le traitement mais pas de bonne résultat et c'est pour sa je m' inquiéte toujours pour sa maldie. j' aimerais bien avoir des réponses des spécialistes dans ce domaine et des personnes qui ont des connaissances sur cette maladie et merci d'avance.
----------

MALADIE DE CROHN : C'est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin d'origine inconnue.
La maladie de Crohn se rencontre à tout âge, mais surtout chez l'adolescent, l'adulte jeune et les sujets de plus de 60 ans. Elle évolue par poussées successives et lèse des segments de l'intestin avec une prédilection pour l'iléon (intestin grêle terminal), le côlon et l'anus. Les lésions comportent un épaississement de la paroi et des ulcérations.

SYMPTOMES ET DIAGNOSTIC : La maladie se révèle le plus souvent par une diarrhée aiguë ou chronique avec perte de l'appétit, amaigrissement et anémie. Elle se complique de fistules et, parfois, d'abcès siégeant en général à l'anus, d'occlusions intestinales et de fistules internes. Elle peut également être à l'origine d'une uvéite (inflammation oculaire) et d'une spondylarthropathie (affection inflammatoire chronique caractérisée par une atteinte articulaire vertébrale). Le diagnostic repose sur l'examen clinique, qui révèle une distension abdominale douloureuse, et sur des examens biologiques et morphologiques (radiographies intestinales, rectosigmoïdoscopie) permettant de constater l'épaississement de la paroi intestinale, avec des ulcérations.

TRAITEMENT : C'est essentiellement celui de l'inflammation, qui consiste en l'administration de corticostéroïdes et de dérivés de la salazosulfapyridine. Dans certains cas rebelles, on recourt à un traitement immunodépresseur. Le traitement chirurgical concerne les complications de la maladie (occlusion, hémorragie, fistule grave) et les formes résistant au traitement médical.  (+ info)

qu est-ce que la maladie du sommeil.quel sont ces complications.comment prevenir cette maladie.l eviter.?


c est une maladie
----------

c'est une parasitose dû à un trypanosome. ce trypanosome est véhiculé par un vecteur "la glossine" (ou la mouche tsé-tsé). Lors de sa piqûre la femelle glossine va injecter les trypanosomes dans le sang de l'individu qui va développer les symptômes. Le temps d'incubation est variable. Les premiers symptômes sont dus à la première phase: fièvre, céphalées (mal de tête), douleurs articulaires et démangeaisons. Ensuite vient la deuxième phase (neurologique) qui atteint le système nerveux central : confusions, troubles sensoriels et de la coordination et inversion du cycle de sommeil c'est à dire que l'individu va dormir le jour et non la nuit. Enfin s'il n'y a pas de traitement l'issue est fatale. Pour l'éviter, il faut éviter les pays d'endémie c'est à dire les pays de l'afrique subsaharienne et si l'individu est obligé d'y aller il faut alors bien se couvrir à partir de la nuit tombante (manches longues, pantalon, chaussettes, chaussures et dormir avec une moustiquaire). Si le mal est fait et que l'individu ressent les symptômes si dessus alors il faut directement se rendre chez le médecin ou aux urgences et là un traitement lui sera administré. Il faut retenir que plus on détecte tôt la maldie et mieux le traitement est efficace.Il est préférable de ne pas attendre la phase neurologique.  (+ info)

1  2  3  4  5  

Laisser un message sur 'Maladie De Hodgkin'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.