FAQ - Rigidité Cadavérique
(Powered by Yahoo! Answers)

Avez-vous oublie votre enfance, votre adolescence ?


Tant d’enfants et d’ados se plaignent de la rigidite de leurs parents, du fait d’etre incompris…
----------

C'est important pour eux d'en passer par là pour se construire.. Moi je n'ai pas oublié ce la ne veut pas dire que je ne prends pas des positions qui emm... mes fils  (+ info)

Selon les médecins modernes, je suis atteinte du parkison et c'est le début . Que faire?


Je sens la lenteur et la rigidité aux membres droites, j'écris mal et avec dificulté. Les médecins modernes disent que c'est le début du parkison, les médecins traditionnels pensent que c'est une crise de nerfs. j'ai pris de SIFROL (pour le parkison) et des herbes médicales traditionnelles, ça ne s'améliore pas. Je suis dans l'embarras et stressée.
----------

MALADIE DE PARKINSON : C'est une maladie neurologique chronique caractérisée par un tremblement, une raideur et une lenteur des mouvements.

SYMPTOMES ET SIGNES : La maladie commence vers 55 ans environ, parfois immédiatement après un stress (intervention chirurgicale, choc affectif), plus souvent sans raison et d'une manière très progressive et insidieuse. Le premier signe en est souvent une micrographie (écriture en pattes de mouche, avec des lettres très petites). Lorsque la maladie est installée, elle se traduit par un syndrome extrapyramidal, le syndrome parkinsonien, qui associe 3 types de signes : un tremblement quand le malade est au repos; une akinésie (raréfaction et lenteur des mouvements); une hypertonie plastique (augmentation du tonus musculaire). L'un ou l'autre de ces signes peuvent dominer, selon les sujets. On constate également une exagération des réflexes et une dysarthrie (trouble de l'élocution), donnant à la voix un ton monocorde. Le visage est figé, inexpressif (amimie), contrastant avec un regard qui reste présent et vif.

TRAITEMENT : Il est surtout médicamenteux et repose principalement sur l'administration de lévodopa (ou L-dopa), substance transformée en dopamine une fois absorbée, surtout efficace dans les formes où prédominent la lenteur des mouvements et la raideur musculaire. Un phénomène appelé on-off apparaît souvent après quelques années (chez 4 patients sur 5 après 10 ans) : réapparition brutale des troubles avec passage, à certains moments, d'un blocage moteur complet à un déblocage avec mouvements anormaux (compulsion de marche rapide, secousses musculaires).
Les autres médicaments antiparkinsoniens sont les agonistes dopaminergiques (agissant comme la dopamine), tels la bromocriptine et le piribédil, et les anticholinergiques.
Des traitements non médicamenteux interviennent également.

- La kinésithérapie est fondamentale contre l'akinésie et le rigidité.

- La chirurgie avec stéréotaxie (repérage radiologique en trois dimensions des structures nerveuses) est réservée à certaines formes de tremblement rebelles à tous les médicaments.

- La greffe, dans le striatum, de cellules provenant de glandes surrénales foetales prélevées sur un foetus avorté est encore du domaine expérimental.

PRONOSTIC : Le traitement a transformé le pronostic de la maladie de Parkinson. Il permet en général au malade de maintenir ses activités et lui assure une durée de vie normale.  (+ info)

1  2  3  4  

Laisser un message sur 'Rigidité Cadavérique'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.