FAQ - Sténose Pulmonaire
(Powered by Yahoo! Answers)

Des renseignements sur une sténose pulmonaire?


Bonjour,

Pouvez-vous me renseigner un peu sur le diagnostic que mon pédiatre a fait ?
J'ai pris rendez-vous chez le cardiologue pour le 12/08. Mais le temps me semble long...
Mon enfant de 3ans présente un souffle depuis l'âge de 3 mois. Selon le pédiatre le souffle n'a pas les caractères d'un souffle anorganique et (je n'arrive pas à lire l'autre mot qui resemble à : "vugelau" foyer pulmonaire : petite sténose pulmonaire ?
Voilà le message qu'il envoie au cardiologue.
Votre avis ??
merci
----------

Mon fils qui a 47 ans a eu ce diagnostic de "sténose pulmonaire orificielle" il avait 10 ans. Le cardiologue lui a interdit les sports d'équipe et c'est tout. Il a fait du saut en hauteur ou il s'est très bien comporté puisqu'il a était champion de sa catégorie. J'espère que pour votre trésor ce ne sera pas plus grave.  (+ info)

Sténose aortique, questions aux médecins cardiologues et patients?


J'ai 45 ans, mariée avec enfants, enseignante, je viens de consulter un médecin cardiologue pour souffrance après efforts fournis, les résultats de l'examen notés sur le rapport sont comme suit ;
Echogénécité : Moyenne/HDI ++
MITRALE Fibreuse avec appareil valvulaire remaniée sans fusion commissurale.
E/A >1 TD230ms TRIV110ms PHT55ms PRVG : normale
IM / Pas de fuite Gmoy : 2mmhg Surface Fonct 3,9 cm2

AORTE
03 sigmoides avec calcification de l'antéro-droite et la postérieure
Aorte : 31 mm OIS 13mm IVT CCVG :
PHT : diamètre jet : Surface AO : 1,1cm2
LA : Gmax AO 80mmhg Gmoy AO 57 mmhg

TRICUSPIDE Fine, normalement insérée
IT : grade I Gr.Max OD/VD:24mmhg

PULMONAIRE Libre
TAP : non dilaté IP: FVP: PAPS:34mmhg

OREILLETTE GAUCHE Vide OG:32mm
VENTRICULE GAUCHE Pas de thrombus

Cinétique : Bonne cinétique segmentaire et globale
VGtd:53 SIVtd:11,5 PPtd:11,5 SIV/PP:1 FR:48%
VGts:27 SIVts:16 PPts:16 MVG: FE-Teicholz:78%
FE-Simpson:65%

CAVITES DROITES Non dilatées VD: 15mm

PERICARDE Libre

CONCLUSION

Sténose aortique serrée avec gradt moyen de 50 mmhg et max de 80 mmhg.
HVG secondaire avec cavités cardiaques non dilatées.
Bonne cinétique segmentaire et globale.
Fonction VG systolique conservée.

Mon médecin traitant après delivrance du rapport me fait savoir que l'intervention chirrurgicale est inévitable, je suis choquée, le traitement prescrit est le suivant :

Vastor 20 mg (Trimétazidine) 1cp 8h 1cp 20h
Triatec (Ramipril) 1 cp 12h
Aspégic

J'ai peur, je ne sais plus quoi faire ;
L'intervention est elle vraiment indisponsable ?
Si oui dans combien de temps maximum ?
Combien l'intervention va durer ?
Son poucentage de réussite ?
Les modèles de valves utilisées, quelle est la meilleure ?

SVP si vous pouvez m'aider par des informations utiles n'hésitez pas à le faire, je suis dans l'embarra.
----------

Je peux vous expliquer la raison de l'opération, mais pas les détails de la procédure. Le pronostic avec ou sans traitement dépend également de nombreux autres paramètres de votre état de santé et votre médecin est le mieux à même de vous fournir ces informations.

La valve aortique, à la sortie du ventricule gauche, sert à empêcher que le sang éjecté ne revienne de l'aorte ( http://www.fmcoeur.com/atf/cf/%7B3CB49E24-0FB7-4CEE-9404-67F4CEE1CBC0%7D/heart_in_fr_web.jpg ). Elle est normalement constituée de trois valvules qui se plaquent contre les parois à l'éjection du sang, puis se retendent lorsque le flux du sang s'inverse.

Les valves peuvent soit être insuffisantes: elles laissent du sang revenir en arrière, soit être sténosées: la passage est rétréci.
Dans le premier cas, le coeur doit fournir un surplus de travail pour repomper le sang qui reflue, en plus du débit normal. Dans le deuxième, le coeur doit produire un surplus de travail pour faire passer la même quantité de sang à travers un tuyau plus étroit (essayez de souffler par la bouche en laissant une toute petite ouverture entre les lèvres).
Si la sténose est minime, les effets sur le coeur sont insignifiants. Si la sténose est plus importante, le coeur doit compenser. Le volume du muscle augmente, comme tout autre muscle surstimulé. Votre coeur est déjà sur cette voie et ce processus est désigné par l'hypertrophie du ventricule gauche (HVG).

Une paroi musculaire épaissie pose des problèmes fonctionnels. Les besoins en oxygène et en nutriments sont augmentés en proportion de l'effort (le coeur doit pomper plus fort), et augmentés de plus par la plus grande quantité de muscle. Les artères qui apportent le sang oxygéné cheminent à la surface du coeur, puis plongent dans l'épaisseur du muscle. En raison des pressions développées lors de la contraction, le sang ne peut y circuler que lorsque le coeur se relache. Plus les pressions sont grandes, plus la paroi est épaisse, et plus le sang a du mal à parvenir au tissus.

Les besoins augmentés en oxygéne et la plus grande difficulté pour irriguer le muscle entraine un risque de manque d'oxygène pour le muscle cardiaque. C'est la même situation, du point de vue du muscle, que lors d'un infarctus, à la différence près qu'un coeur hypertrophié oscille à la limite du manque ,selon son activité, et qu'un muscle cardiaque infarci est brusquement en manque absolu.

L'évolution naturelle de cette situation est l'aggravation du processus et la présence des symptômes de plus en plus fréquente, ainsi que de la souffrance cardiaque, qui finit par devenir permanente. Il faut donc interrompre le processus en libérant le coeur de cette contrainte qui l'oblige à se muscler exagérement. L'hypertrophie de se constitue pas en quelques jours, mais il ne faut pas trop tarder non plus. Le diamètre de la valve est, grossièrement, entre 2 et 4 cm2. Le rapport mentionne une ouverture réduite à 1.1 cm2. La différence de pression mesurée de part et d'autre de la valve est également importante.
Votre coeur n'a souffert jusqu'à présent que transitoirement, car aucun signe de dommage irréversible ou de perte de fonction n'a été constaté sur le muscle cardiaque.

L'opération n'est pas une chose réjouissante, mais il n'y a malheureusement pas d'autres solutions actuellement pour faire sauter cet obstacle que constituent ces valvules trop serrées.  (+ info)

Quel pourcentage y a t'il de refaire une embolie pulmonaire en arretant les anti-coagulant ?


J'ai eu une embolie pulmonaire il y 8 mois ,j'arrete les anti-coagulant dans 3 semaines pour faire untest de coagulation 15 jours apres .Y t il un risque des refaire une embolie pandent les 15 jours ?
----------

Question difficile.
Si les anticoagulants ont été maintenus depuis l'embolie, cela signifie que les facteurs de risque sont nombreux et/ou importants. Et le "test de la coagulation" aurait dans ce cas du être fait plus tôt.
Quant à arrêter 3 semaines avant ce test, ça me paraît beaucoup quel que soit l'anticoagulant utilisé.
Le risque ne sera jamais de 0%, et s'il y a récidive il sera de 100%...La vérité doit être entre les deux.
Bon courage.  (+ info)

Sténose aortique, question aux medecins cardiologues et patients.?


J'ai 45 ans, mariée avec enfants, enseignante, je viens de consulter un médecin cardiologue pour souffrance après efforts fournis, les résultats de l'examen notés sur le rapport sont comme suit ;
Echogénécité : Moyenne/HDI ++
MITRALE Fibreuse avec appareil valvulaire remaniée sans fusion commissurale.
E/A >1 TD230ms TRIV110ms PHT55ms PRVG : normale
IM / Pas de fuite Gmoy : 2mmhg Surface Fonct 3,9 cm2

AORTE
03 sigmoides avec calcification de l'antéro-droite et la postérieure
Aorte : 31 mm OIS 13mm IVT CCVG :
PHT : diamètre jet : Surface AO : 1,1cm2
LA : Gmax AO 80mmhg Gmoy AO 57 mmhg

TRICUSPIDE Fine, normalement insérée
IT : grade I Gr.Max OD/VD:24mmhg

PULMONAIRE Libre
TAP : non dilaté IP: FVP: PAPS:34mmhg

OREILLETTE GAUCHE Vide OG:32mm
VENTRICULE GAUCHE Pas de thrombus

Cinétique : Bonne cinétique segmentaire et globale
VGtd:53 SIVtd:11,5 PPtd:11,5 SIV/PP:1 FR:48%
VGts:27 SIVts:16 PPts:16 MVG: FE-Teicholz:78%
FE-Simpson:65%

CAVITES DROITES Non dilatées VD: 15mm

PERICARDE Libre

CONCLUSION

Sténose aortique serrée avec gradt moyen de 50 mmhg et max de 80 mmhg.
HVG secondaire avec cavités cardiaques non dilatées.
Bonne cinétique segmentaire et globale.
Fonction VG systolique conservée.

Mon médecin traitant après delivrance du rapport me fait savoir que l'intervention chirrurgicale est inévitable, je suis choquée, le traitement prescrit est le suivant :

Vastor 20 mg (Trimétazidine) 1cp 8h 1cp 20h
Triatec (Ramipril) 1 cp 12h
Aspégic

J'ai peur, je ne sais plus quoi faire ;
L'intervention est elle vraiment indisponsable ?
Si oui dans combien de temps maximum ?
Combien l'intervention va durer ?
Son poucentage de réussite ?
Les modèles de valves utilisées, quelle est la meilleure ?

SVP si vous pouvez m'aider par des informations utiles n'hésitez pas à le faire, je suis dans l'embarra.
----------

-L'intervention est-elle vraiment indispensable? Oui. Il faut éviter l'insuffisance cardiaque.
- Si oui dans combien de temps maximum? Le plus tôt possible. Et tout cas, avant que les symptomes (fatigue) ne s'aggravent. En effet, plus on agit tôt, meilleurs seront les résultats. Votre coeur n'a pas été trop abîmé par la sténose aortique. Il faut en profiter.
- Pourcentage de réussite? Si on vous opère maintenant, votre espérance de vie sera quasi identique à quelqu'un qui n'a pas de problème valvulaire
- Modèles de valves utilisées? On vous donnera probablement une valve métallique. Contrairement à ce qui a été dit avant moi, les valves métalliques durent plus longtemps que les valves biologiques ( Réservées aux personnes âgées). Vous devrez malheureusement être sous anticoagulant toute votre vie.  (+ info)

Combien de temps faut-il pour reconstituer totalement la flore bucale et pulmonaire pour un ex-fumeur ?


Oui je viens d'arrêter pour de bon (cette fois). Ex-gros fumeur (2 paquets/jour pendant 10 ans) ! Aujourd'hui cela fait plus d'une semaine, je cours 6 km/jour et le souffle revient assez rapidement ! D'un point de vue médical quid des organes pulmonaires et flore bucale ??? J'entends parler d'une période de 7 ans de sevrage pour effacer complètement toutes traces liées au tabagisme. En savez-vous davantage ?
----------

attends 1 an pour voir si ton souffle reprend normalement.....  (+ info)

pour quel(s) microbe(s) la réponse pulmonaire est-elle éfficace ?


je ne suis pas certain de bien comprendre la question là vous voyez ...  (+ info)

qu'est ce qu'une fibrose pulmonaire et quel est le pronostic de cette maladie?


La fibrose pulmonaire est une maladie chronique dont les causes sont très variées (plus de 140 causes). Elle provoque l'inflammation et la cicatrisation des alvéoles et des tissus interstitiels des poumons. De nombreuses maladies peuvent être à l'origine de la fibrose pulmonaire, mais dans la moitié des cas, la cause demeure inconnue.

Pour les symptômes, il s'agit généralement d'une maladie commençant à se manifester autour de la cinquantaine par deux signes qui rendent le diagnostic difficile parce qu'ils se retrouvent dans plusieurs maladies pulmonaires :

- un essoufflement inhabituel au cours d'un effort physique qui devient permanent
- une toux sèche.

Ces deux symptômes signalent le début de la fibrose, mais d'autres peuvent être présents :

- une perte d'endurance
- une perte d'appétit
- la fatigue
- une perte de poids
- une douleur diffuse au niveau de la poitrine.

Puis, par la suite, peuvent apparaître

- un essoufflement sans effort physique, en mangeant, en parlant ou simplement en se reposant
- une cyanose (coloration bleutée des lèvres, des ongles et parfois de la peau, causée par une oxygénation insuffisante des tissus)
- une déformation des doigts, l'hippocratisme digital.  (+ info)

Quels sont les facteur d'une embolie pulmonaire ?


facteur de risque
----------

En fait, une embolie pulmonaire est provoquée par la migration d'un caillot (ou thrombus) formé dans une veine (l'embolie pulmonaire est la complication d'une phlébite).
Donc les facteurs de risque d'une embolie pulmonaire sont ceux des phlébites. Les principales sont
- l'alitement prolongé ou une immobilisation prolongée (à cause d'un plâtre, après certaines interventions chirurgicales...)
- l'insuffisance veineuse
- certaines maladies sanguines
et j'en oublie certainement.  (+ info)

Qui a déjà été opérer pour la sténose spinale?


Je voudrais savoir si vous connaissez des gens qui ont été opérer pour la sténose spinale (compression de la moelle épinière). Combien de temps de convalescence? Ont-ils retrouvés une vie normalement active après l'opération?
J'ai besoin d'être rassurée sur cette opération très délicate.
----------

J'ignore le type de chirurgie que tu vas recevoir (car il y a plusieurs méthodes) ni l'importance de la sténose mais très souvent la convalescence est de quelques semaines, certains reprennent le travail au bout de 2semaines ! Le mieux est quand même de poser la question au chirurgien, il sera tout à fait apte à répondre à ta question !
En tout cas bon courage !  (+ info)

salut l aspergillose pulmonaire se guéris avec quel médicaments je voulais 1peu plus d info sur la maladie?


VOIS CES LIENS SUR GOOGLE QUE J AI TROUVE


http://www.google.ca/search?hl=fr&q=aspergillose+pulmonaire&btnG=Recherche+Google&meta=cr%3DcountryCA  (+ info)

1  2  3  4  5  

Laisser un message sur 'Sténose Pulmonaire'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.