FAQ - agitation psychomotrice
(Powered by Yahoo! Answers)

Avez-vous constaté une agitation particulière chez vos enfants hier?


Dans la journée, au moment de l'endormissement...?
A ceux qui me demandent pourquoi: et bien parceque hier, mon fils de 3 ans à refusé de faire sa sieste, et le soir venu, il a également refusé de dormir alors qu'il était épuisé (je précise qu'il à une gastro). Pendant près de 2 heures j'ai essayé de le calmer, par dépis, je suis allée au lit (il ne pleurait pas), dans la nuit, je l'ai encore entendu parler et ce matin à mon réveil (5h...) il ne dormait pas/plus/pas encore?!!!. Alors voilà, je voulais me rassurer en me disant que c'était dans l'atmosphère... mais visiblement non, c'est bien lui qui à un pb.
----------

Pourquoi y'avaient des radiations cosmiques magiques qui sont passées à ce moment là ?  (+ info)

morphine en cas d'agitation et de délire?


quelqu'un sait pourquoi on a administré de la morphine à un homme de 90 ans hospitalisé en soins de longue durée qui délirait et était agité ?
en tant qu'ancien infirmier je comprends pas alors si vous avez une explication...
en + c'est chaud au niveau de la dépression respiratoire la morphine pour un homme hopitalisé depuis des années et qui allait pas bien
----------

J'aurais plus pensé au Valium.  (+ info)

je cherche le sens d'un terme medical?


AGITATION HYPOMANIAQUE
j'ai deja cherché sur le net et j'ai rien trouvé de precis
----------

En psychiatrie, "l'hypomanie" désigne un état bien particulier, qui est la forme juste atténuée de "la manie". Cette hypomanie est un trouble caractérisé par la présence d'une élévation légère, mais persistante, de l'humeur, de l'énergie et de l'activité, associée habituellement à un sentiment intense de bien-être et d'efficacité physique et psychique. Pour être simple, disons que la personne se sent toute puissante, sûre de soi et surexcitée. L'agitation hypomaniaque traduit juste un état un peu plus aigû avec agitation physique. Il y a de nombreuses causes à cette situation, et seul un psychiatre sera à même de vous orienter.  (+ info)

La nervosité excessive est-elle une forme de psychose ou de névrose?


Quand elle s'accompagne d'agitation physique, d'angoisse, de susceptibilité etc.
----------

restons calme ni l'un ni l'autre c un caractere  (+ info)

faites vous de la depression?


Au cours des deux dernieres semaines avez-vous éprouvé les difficultés suivantes?
1-Difficulté à vous endormir ou tendance à trop dormir
2-sensation de fatigue ou de manque d'energie
3-diminution ou augmentation de l'appétit
4-Une pere de l'intérêt ou de plaisir à pratiquer vos activités
5-un moral bas , une humeur dépressive , ou un sentiment de désespoir
6-une mauvaise opinion de vous-même ou un sentiment déchec
7-Une difficulté à vous concetrer pour lire le journal ou pour regarder la télé
8-une agitation ou une nervosité qui vous porte à bouger plus que d'habitude , ou au contraire une lenteur telle qu'en bougeant ou en parlant votre entourage peut le remarquer.
9-Avez-vous eu envie de vous faire du mal , de quelque façon ou avez-vous pensé que vous seriez mieux mort(e).
10-Avez-vous répondu oui à cinq ou plus des questions

Si vous avez répondu "oui" à la dérnière question (n°10) vous souffrez de dépression
----------

C'est bien gentil ce genre de test... Moi, je réponds oui à toutes les questions et pourtant non, je ne fais pas de dépression. Je suis très très déprimée car l'homme avec qui j'ai passé la moitié de ma vie m'a quittée. Pour autant, et même si j'ai des idées noires, je continue de mener ma barque, de bosser, de m'occuper de ma fille, de ma maison. Evidememnt, j'ai moins d'énergie, moins la pêche. Evidemment, je suis très déstabilisée et je me sens assez proche du tas de m.... Pour autant, je vais plutôt pas trop mal. A mon avis, c'est avec ce genre de test à la noix que des bataillons de personne un peu déboussolée se jettent chez le toubib pour se gaver de médicaments qui, de toute façon, ne feront qu'occulter leurs problèmes ou leurs chagrin. Encore une fois, on peut être très déprimé sans pour autant être dépressif !!!  (+ info)

je soupçonne fortement une personne de faire usage de cocaïne. Quels sont les signes caractéristiques?


Il s'agit de l'associé d'un de mes amis. Il passe d'un état d'agitation à un état de prostration en quelques heures. Un jour je l'ai vu effondré et incapable de faire quoi que ce soit; il est allé aux toilettes et il en est ressorti au bout d'une minute tout agité, bafouillant et il s'est mis à travailler sans arrêt pendant quelques heures avant de s'effondrer à nouveau. Il n'a pas de problèmes de thyroïde au d'autres problèmes de santé. En outre je sais avec certitude qu'il a des amis cocaïnomanes notoires.
Mon ami qui est associé avec lui voudrait savoir s'il se drogue à la cocaïne car ses sautes d'humeur lui empêchent de bien faire son travail.
----------

a mon avis tu te trompe pas, c'est courant desormais et les prix du marché on baissé, tellement la demande est forte, par contre oui au niveau du comprtement il n'y a pas photo surtout quelqu'un d'assez proche on le voie vite venir, niveau humeur c'est sur que c'est flagrant, niveau appetit et sommeil aussi, là en plus de perdre du temps de boulot ce qui n'est pas très grave, il deviens une forme de lien indirect avec un juteux trafic et une forme de mafia, ton amis ferait mieux de s'eloigner a maximum car sans doute sa cache autre chose, une forme de blanchiement d'argent peu etre lié au trafic, egalement le junkie peu se faire manipulé pour sa dose ou impressionné facilement....là c'est pas terrible, rassure toi quand meme , si c'est pas benin malheureusement sa deviens très courant dans la societé actuel....;malgré la bas prix de la drogue il faudra pas longtemps pour que son fameux travail soit lié ensuite au trafic de drogue, escroquerie ect....bonne chance quand meme ! une bonne cure en suisse sans le droit de com sa coute chere hein !  (+ info)

Les effets dangereux des antidépresseurs sont-ils exceptionnels ou fréquents?


Dans l'actualité, des faits divers mais également des études scientifiques montrent que les effets secondaires des antidépresseurs en particulier les isrs sont assez effrayants. Hormis les problèmes physiologiques (mais comme tous les médicaments finalement) ils provoquent dans certains cas de graves troubles du comportement (levée de l'inhibition et donc augmentation des risques suicidaires, auto ou et hétéro agressivité, inversion de l'humeur avec délire maniaque, agitation psychomotrice...). Ces effets sont ils très rares, ou fréquents, telle est la question que je me pose compte tenue que 5 millions de français sont sous antidépresseurs.
----------

tu ne lis pas les journaux ?
il y a eu pas mal d'articles recemment sur les antidepresseurs et les risques et les effets secondaires

De toute façon quand tu es au bout du rouleau et que tu ne demarres plus tu n'as pas le choix !!...

quant au reste ça depend de l'individu, de tout un tas de choses, et on ne peut pas dire que cela fait ceci ou cela sur l'autre

CHAQUE INDIVIDU REAGIT DIFFEREMMENT à un medicament qu'il prend !!...

5 millions , ça parait beaucoup ça ou tires tu tes chiffres ??....  (+ info)

aux mamans dont les enfants on eu la jaunisse a la naissance?


pourriez vous me dire si cela a eu un effets sur eux dans leurs comportements je veux dire s'ils sont coleriques ou pas ,s'il dort bien la nuits ou pas .......en fait c'est l'ostheopate que j'ai consulté pour mon petit de 13 mois qui a des problemes de sommeil et d'agitation et il a fait le rapprochement avec le fait qui'il a eu la jaunisse qui a apparament agit sur son foie et il m'a prescris deux produits a lui commander dans un labo (nutregia) mais je ne sais pas trop j'hesite j'aimerai d'abord m'informer un peu plus sur le sujet si vous pouvez m'aider n'hesitez pas . les moqueurs s'abstenir
----------

Moi je suis un papa, mais je réponds quand même... Na !
Mon fils a eu une jaunisse à la naissance, traitée aux UV.
Il a fait ses nuits à 4 mois.
Quelques réveils nocturnes les jours où il a été très stimulé, sans plus.
Peu de recul (il a 10 mois), mais je ne dirais pas qu'il est colérique, mais il a du caractère.
Déjà à la maternité, avant même sa jaunisse, il était "tonique".

Pour sa jaunisse, le tien a-t-il été correctement traité à la naissance ?  (+ info)

Quid de la prévention du DT chez le patient porteur d'une "fibrose hépatique commune" ?


Bonjour à tous,
En prévention du DT chez un patient exogénique chronique avec IHC, la prévention du DT nécessite-t-elle impérativement une Benzodiazépine, ou est-ce déconseillé au vue du risque d'encéphalopathie hépatique ?
De manière générale, les benzo sont-elles strictement nécessaires à la prévention du DT, ou seulement comme je le crois indiquées en cas d'agitation ?

Merki !
----------

La benzodiazépine est la prévention du DT parce qu'elle est anticonvulsivante, surtout, pas parce qu'elle sédate. Et oui c'est nécessaire, sauf contre-indication absolue, en complément de la réhydratation (pas nécessairement par une perf) et des vitamines B1-B6.

Les benzo à donner dans ce cas-là, hyperfréquent (un alcoolique chronique est insuffisant hépatique jusqu'à preuve du contraire), ce sont celles qui sont éliminées par voie urinaire sans métabolisme hépatique, exemple oxazepam (Seresta). En tout cas il faut éviter à tout prix celles qui sont métabolisées par le foie, exemple : le diazepam (valium).

Bref le seul piège à éviter avec un alcoolique sevré qui se met à hurler (exemple typique : le papy grognon emmené aux urgences par la famille, qui reste 6h sur un brancard), c'est les neuroleptiques seuls, car là on est sûr de voir le patient convulser tranquillement jusqu'au décès (les neuroleptiques sont pro-convulsivants) - et hélas cette erreur est fréquente.  (+ info)

Quelles sont les symptomes de la skyzophrénie ?


Voici les symptomes observé :
-Entendre des voies
-Hallucination Auditive
-Dépression
-Hystérie et Paranoïa
-Période D’Absence
-Délires ?
-Crises D’Agitation
----------

La liste de symptômes que tu indiques n'en es pas une dans la mesure ou tu étiquettes les comportements de la personne. Comprend moi bien, quand on dit qu'une personne fait de "l'Hystérie" par ex., il s'agit de la conclusion d'une série d'observations plus détaillées, on voit des comportements physiques, on voit des manifestations émotionnelles, etc... et, à la suite de ces observations on déduit par une opération mentale qu'il s'agit de tel trouble, c'est à dire qu'on met une étiquette.

Ceci signifie qu'une attitude que tu étiquetteras "Hystérie", une autre personne l'étiquettera "Colère", et une autre y mettra un autre nom.....On ne peut pas isoler la chose observée de l'observateur car c'est lui qui choisi le nom.

Ne t'est il jamais arrivé que'une personne te dise que tu es en colère alors que tu étais juste un peu surpris ou plein d'énergie ? C'est un exemple illustrant que l'étiquetage dépend plus de l'observateur que de ce qu'il observe.  (+ info)

1  2  3  4  

Laisser un message sur 'agitation psychomotrice'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.