FAQ - maladie de crohn
(Powered by Yahoo! Answers)

comment se debarasser de la maladie de CROHN ?? et ece qu'on peut vivre normalement avec cette maladie??merci


c'est une maladie qui touche le tube digestif de la bouche a l'anus.
----------

On ne s'en débarrasse pas, mais il faut faire très très attention. Un régime alimentaire adapté et SURTOUT respecté!, pas de drogue( développement fulgurant de la maladie), pas de stresse inutile et un suivi très régulier si déjà abcès par votre médecin de famille. Sinon je connais un très bon docteur en Alsace qui connaît très bien cette maladie. Attention risque héréditaire (moi c'est dans la famille).  (+ info)

j'ai la maladie de crohn,une spondylarthrite ankylosante et un syndrome tétra-pyramidal?


est ce qu'il y aquelqu'un qui souffre des mêmes maldies, qu'il me donne des astuces pour continuer à vivre sans y penser.
----------

Bonjour!

Moi même ne suis pas atteint par ces maladies (ou pas encore), mais ma maman oui (en tout cas à ma connaissance SPA + Crohn).
Alors je vais essayer d'y répondre de mon point de vue (celui d'une personne extérieure mais qui vit tous les jours avec une malade).
J'ai tout d'abord l'impression que ces maladies sont douloureuses et contraigantes. Alors oui, tu dois savoir qu'il existe des traitements. Mais le problème, c'est que beaucoup de ces traitements ne sont pas super fiables, ou alors ne sont pas super méga connus. Dans l'une des réponse, quelqu'un te conseille d'aller voir un osthéopate. Les médecins ont totalement interdit à ma maman d'aller en consulter. Donc déjà, beaucoup de rhumatologues ne sont pas d'accord entre eux, et les médecins généralistes sont souvent dépassés par cette maladie qui demande des médicaments lourds et peu connus pour la soulager.
ça fait maintenant 7 ans que ma mère sait de quoi elle souffre. Et le seul véritable remède qu'elle a trouvé pour réduire au minimum les poussées (et donc vivre "normalement" et oublier sa maladie), c'est de faire comme si elle n'était pas malade (évidemment, elle ne peut pas tout faire, mais elle ne se laisse pas abattre et fait preuve d'un courage qui me rend totalement admiratif...). Selon moi, il faudrait que tu fasses comprendre à ton entourage que ta maladie est grave et que tu as besoin de beaucoup de calme et de zen autour de toi. Chez moi, j'ai remarqué que ma maman souffrait beaucoup moins quand il n'y a pas trop de soucis, quand l'ambiance à la maison est calme et détendue.
Je pense donc que pour pouvoir vivre avec sa famille, il ne faut surtout pas se laisser aller et éduquer son entourage pour que ces derniers t'aident à te faire oublier ta maladie.

Bon courage, et même si la vie est injuste, elle continue. De plus, il faut penser à la recherche qui avance. Ma maman va demain se faire administrer des perfs d'arédia (ou un nom dans le genre). ça la rend malade pendant 2 ou 3 jours, mais elle arrive à mieux vivre après. De plus, il me semble qu'un traitement utilisé dans le cancer des os a de bon résultats sur la SPA. Sinon, la salazo reste le traitement de fond de ma mère.

Voilà!

@ bientôt peut être via Yahoo et bonne soirée, tu n'es pas le (ou la , désolé, je n'ai pas regardé si tu étais un homme ou une femme) seul(e)!!  (+ info)

quelles sont les conséquences si on ne prend pas de médicaments pour la maladie de Crohn?


j'ai fait une opération chirurgicale il ya 10 ans et celà fait 3 ans que je ne prend plus les médicaments.
----------

Tout dépendra du stade ou en est ta maladie et de son siège (ano-périnéale, iléo-caecale, colique isolée, grêle ...etc), et surtout du dernier médicament que tu as utilisé (aminosalycilés, immunosuppresseurs , corticoïdes).
Le mieux est de revoir ton médecin afin de mettre le point.
Et peut être même qu'il décidera lui de te faire arrêter ce traitement si les lésions ne sont plus actives, je sais en tout cas qu'au delà de 02 ans d'évolution sous traitement aminosalycilé(Rowasa, Pentaza) et si les lésions ne sont plus actives , on peut l'arrêter.  (+ info)

je voudrais savoir c'est quoi au juste la maladie de crohn?


j'ai entendu des gens qui souffrait de la maladie de crohn,mais comment l'attrape t on?quels en sont les symptomes?et comment la guerir et surtout comment l'evitée?merci
----------

Causes
La cause exacte de la maladie n’est pas connue. Néanmoins, il semble de plus en plus clair que l'inflammation est de nature auto-immune. Il se peut qu'une telle réaction soit déclenchée par la présence d'un virus ou d'une bactérie dans le système digestif. Certaines habitudes de vie - et principalement l'alimentation et le niveau de stress - entreraient aussi en jeu, complexifiant ses causes.

Par ailleurs, des chercheurs ont étudié les gènes de dizaines de familles où la maladie de Crohn est fréquente, afin de savoir si une composante héréditaire contribue au développement de la maladie. Ces recherches ont permis de découvrir des sites génétiques de susceptibilité (sur les chromosomes 12 et 16). Toutefois, les scientifiques croient que dans la plupart des cas, le facteur génétique ne serait pas déterminant.

Maladie de Crohn ou colite ulcéreuse?
La maladie de Crohn ressemble en plusieurs aspects à la colite ulcéreuse, une autre maladie inflammatoire de l'intestin. Une façon de les distinguer est d'observer où sont situées les zones d'inflammation. La colite ulcéreuse affecte un segment continu du côlon, tandis que la maladie de Crohn atteint d'autres parties du tube digestif (et laisse des zones non atteintes), et plus en profondeur. Malgré tout, la maladie de Crohn demeure une maladie difficile à diagnostiquer en raison de ses symptômes variables; cela peut même prendre un certain temps avant que le médecin ne puisse poser un diagnostic.

Évolution de la maladie
La plupart des gens atteints de la maladie de Crohn connaissent des épisodes de rémission (qui peuvent durer plusieurs mois) et de récidive, qui se succèdent de manière assez imprévisible. La maladie de Crohn n'est généralement pas mortelle, mais peut mener à de nombreuses complications :
- des obstructions partielles du tube digestif, qui causent des ballonnements, des nausées avec vomissement de matières fécales et de la constipation;
- une malnutrition, car la mauvaise absorption des aliments crée des carences;
- l'apparition de plaies autour de l'anus (des fistules, des fissures profondes ou des abcès chroniques), chez environ 30 % des patients;
- un retard de croissance chez les enfants;
- d'autres problèmes de santé, comme de l'arthrite, des troubles cutanés, une inflammation des yeux, des ulcères de la bouche, des calculs rénaux ou des calculs biliaires.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont un risque légèrement accru de développer le cancer du côlon, surtout après plusieurs années de maladie. La nécessité d'entreprendre un dépistage plus précoce ou plus fréquent du cancer du côlon dépend de plusieurs facteurs et devrait donc être discutée avec le médecin.

Symptômes
haut Les premiers symptômes
Des douleurs abdominales fréquentes, qui s'accentuent après un repas.
Des crampes d’intensité variable.
Une diarrhée chronique.
De la fatigue.
Un faible appétit et une perte de poids malgré un régime alimentaire équilibré.
Autres symptômes
Du sang dans les selles en raison de l'inflammation.
Une anémie par manque de fer, due aux hémorragies ou à un défaut d'absorption.
L'évacuation de glaires (ayant la consistance du blanc d’oeuf) avec les selles, un signe de production accrue de mucus.
Une légère fièvre (39 ºC à 40 ºC), dans les cas sévères.
Des douleurs aux articulations.
Personnes à risque
haut Avoir des antécédents familiaux de maladie inflammatoire de l'intestin (observée dans 10 % à 25 % des cas).
La communauté juive est de quatre à cinq fois plus touchée par la colite ulcéreuse que les autres populations12, 13.
Facteurs de risque
haut Les facteurs de risque suivants sont de l'ordre de l'hypothèse, puisque les médecins ne connaissent pas encore bien l'origine de la maladie de Crohn. Ils agissent peut-être davantage en aggravant le cours de la maladie qu'en augmentant le risque initial d'en souffrir un jour.

Le tabagisme.
La pollution environnementale (pour les personnes qui vivent dans les grandes zones urbaines ou industrielles).
Les facteurs alimentaires, comme une alimentation riche en sucre, en aliments raffinés et en mauvais gras, et faible en fruits et légumes. Ou encore des allergies alimentaires.
Le stress et l'anxiété.
Prévention
haut Aucun moyen de prévenir la maladie de Crohn n'est connu. Tout de même, il est possible de réduire le nombre des épisodes aigus par des mesures assez simples : bien suivre son traitement et accepter de modifier certaines habitudes de vie.

Adapter son alimentation
Comme il s'agit d'une maladie qui fragilise le système digestif, tout ce qui passe à travers ce système (en touchant inévitablement les parois enflammées) a nécessairement une influence sur l'état de la personne atteinte. Même si on ne connaît pas bien le rôle de l'alimentation comme cause de la maladie de Crohn, les spécialistes savent que certains aliments et certaines boissons aggravent les symptômes tandis que d'autres sont mieux tolérés. Une diète spécifique sera élaborée pour chaque patient, un aspect fondamental de la prise en charge de la maladie.

Attention : en cas de perte de poids et de sous-alimentation, il faut réagir rapidement et trouver conseil auprès d’un médecin ou d'un diététiste afin d'éviter les carences et l’affaiblissement.

Limiter
- Les produits laitiers. Pour les personnes intolérantes au lactose, mieux vaut consommer des produits laitiers fermentés (yogourt, fromage) ou prendre un comprimé d’enzymes qui dégradent le lactose (comme Lactaid®) avant de consommer du lait ou d'autres produits laitiers non fermentés. Dans certains cas, il faut éliminer presque complètement ou réduire au minimum la consommation de lactose. Un diététiste peut aider à concevoir un régime le plus faible possible en lactose.
- Les aliments qui fermentent. Pour limiter la diarrhée et les douleurs abdominales, il est préférable d’écarter tous les aliments susceptibles de favoriser les flatulences et les ballonnements : les haricots, les légumes de la famille des choux, les oignons, les agrumes, les boissons gazeuses, le maïs éclaté.

Favoriser
- Les protéines de qualité. Les viandes maigres, le poulet, les poissons et les oeufs peuvent aider à maintenir un apport nutritionnel adéquat et contribuer à soulager les symptômes de la MC.
- Les petites portions. La conversion des trois grands repas classiques quotidiens en cinq ou six collations durant la journée peut aider à maintenir un apport nutritionnel adéquat. Manger de petites portions permet de mieux tolérer les aliments et fatigue moins l’organisme.
- Du liquide en bonne quantité. Boire entre huit et dix verres de liquide par jour, idéalement de l'eau. L'apport en liquide permet d'éviter la déshydratation qu'entraîne la diarrhée chronique.
- La tenue d'un journal alimentaire. Le premier conseil donné aux malades est de noter ses apports alimentaires, ce qui facilite l'identification des aliments qui déclenchent les symptômes.

Selon le cas
- Attention aux fibres alimentaires. Présentes dans les céréales entières et les fruits et légumes, elles font partie de l'alimentation variée et recommandée pour la majorité des personnes. Les patients souffrant de maladie de Crohn qui sont incommodés par ces aliments peuvent tenter, le plus possible, de les consommer à l’état cuit. Sinon, il faudra préconiser un régime dit « faible en résidus ». On appelle « résidus » les matières indigestes, soit tout ce qui est éliminé par les selles. Le régime faible en résidus se devra d'être pauvre en fibres alimentaires. Parmi les légumes les moins digestibles, notons ceux qui contiennent des fibres dures (le chou, les navets, les poireaux, les radis, le salsifis, l'oseille) et les légumes crus.

Cesser de fumer
Les spécialistes recommandent que l'arrêt du tabagisme devienne une mesure préventive de première importance pour l'ensemble des maladies du système digestif. Il est maintenant démontré que les risques de récidive et de réintervention chirurgicale sont liés à l'importance et à l'ancienneté de la consommation tabagique. Consulter la fiche Tabagisme.

Évacuer le stress
Les événements stressants peuvent entraîner des épisodes de diarrhée. Il est donc important de se détendre, à court terme, mais aussi d'apprendre à modifier (à long terme) sa manière d'appréhender les situations stressantes et d'y réagir. Consulter notre dossier Le stress et l’anxiété pour découvrir les multiples moyens d'y parvenir.

www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=maladie_crohn_pm - 71k -  (+ info)

La maladie de Crohn, Comment se manifeste t-elle et quels sont les remèdes ?


renseignements ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Crohn  (+ info)

On dit que la maladie de Crohn a des effets sur les yeux et sur la peau.........?


Mais quel genre d'effet ?

Ce doit être vrai puisque juste en regardant dans les yeux du malade, le médecin a pu faire un début de diagnostic.
Qu'est-ce qui change donc à ce point chez ces personnes ? Et pourquoi ?
----------

oui, la maladie de Crohn est MICI (maladie inflammatoire cryptogenetique de l'intestin) et, en dehors des signes digestifs propres, elle peut donner lieu a un bon nombre de manifestations extra digestives comme:
1) atteinte oculaire: uveite, iritis, irido cyclite
2) atteinte cutanée: erytheme noueux, pseudo folliculite
3) fistules peri anales
4) manifestations rhumatologiques: arthrites
5) les aphtes bucco-genitaux
6) une atteinte hepatique..
Amicalement  (+ info)

comment avez-vous découvert que vous aviez une maladie de Crohn ?


Le premier symptôme qui vous adirigé vers un gastro ?
Merci pour vos témoignages.
----------

La maladie se révèle le plus souvent par une diarrhée aiguë ou chronique avec perte de l'appétit, amaigrissement et anémie. Elle se complique de fistules et, parfois, d'abcès siégeant en général à l'anus, d'occlusions intestinales et de fistules internes. Elle peut également être à l'origine d'une uvéite (inflammation oculaire) et d'une spondylarthropathie (affection inflammatoire chronique caractérisée par une atteinte articulaire vertébrale). Le diagnostic repose sur l'examen clinique, qui révèle une distension abdominale douloureuse, et sur des examens biologiques et morphologiques (radiographies intestinales, rectosigmoïdoscopie) permettant de constater l'épaississement de la paroi intestinale, avec des ulcérations.  (+ info)

Cause de la maladie de crohn?


Je suis atteinte de la Maladie de Crohn et mon gastro pense que c'est à cause du stress. Pourtant, je me suis inscrite dans l'association AFA et j'ai découvert que la difficulté pour guérir cette maladie c'est qu'on en connait pas la cause...
Si vous êtes malade à quoi cela est-il dû?
----------

Oui, on parle de stress, de tabac, mais c'est comme le cancer on ne sait pas pourquoi à un moment donné une cellule déconne...

Le stress, oui c'est vrai a un rôle important dans certaines maladies, mais peut on tout mettre sur son dos? A l'heure actuelle, certains scientifiques tirent la sonette d'alarme en avançant que la téléphonie mobile et le wi-fi seront les scandales de santé publique dans les 20 prochaines années... Alors je parle pour toutes les maladies bien sûr, mais il y a tellement de choses qu'on nous inflige et dont nous ne sommes même pas au courant!!

Quoi qu'il en soit, je te souhaite d'avoir beaucoup de force pour affronter la maladie du mieux possible, déjà faire partie d'une association te permettra de ne pas être isolée dans ta maladie et d'être au courant de ce qu'il se fait au niveau traitement dans le monde entier.  (+ info)

La maladie de Crohn, est-ce genetique ?Conduit-elle obligatoirement à l'ablation du colon ?


On a diagnostiqué à mon père il y a 1 ans la maladie de crohn, je m'inquiète car dans j'ai peur que dans quelques années il subit une ablation du gros intestin ou alors qu'il ai un cancer du colon, et j pense eventuellement avoir cette maladie, mes inquiètudes sont-elles fondés ?
----------

Voilà ce que j'ai trouvé mais les espoirs paraissent bons

On a prouvé le role de l’hérédité dans la maladie de CROHN : un gène ,le gène de l ’interleukine 23 ,est impliqué dans la maladie de crohn et dans la RCH Une équipe a mené une étude destinée à identifier les facteurs génétiques susceptibles d’être liés à la maladie de Crohn et la RectoColite Hémorragique. Elle a pu ainsi identifier une association hautement significative entre le gène IL23R sur le chromosome 1p31, gène codant pour une subunité du récepteur d’une cytokine pro inflammatoire, l’interleukine 23.

D’après les chercheurs, cette découverte est très interressante pour l’avenir du traitement de ces pathologies.

Les causes exactes de ces maladies, qui se manifestent le plus souvent par des douleurs abdominales, des saignements et une perte de poids, demeurent encore malconnues. Une seule chose est sûre : maladie de Crohn et recto-colite hémorragique sont toutes les deux caractérisées par une inflammation des intestin . Elles sont souvent très invalidantes au quotidien. Aucune guérison n’est à l’heure actuelle vraiment possible, les moyens thérapeutiques étant resté jusqu’ici essentiellement symptomatiques (immunosupresseurs et anti-inflammatoires.) La recherche avait marqué un pas important ces dernières années : « Nous savons en effet que l’inflammation est due à la présence au niveau des lésions de molécules particulières ( le TNF alpha et l’IL-1 bêta )appelées cytokines inflammatoires - qui se fixent à la surface des cellules intestinales », explique le Pr Desreumaux.

Et on connait donc actuellement le role de l’hérédité dans la maladie de CROHN : un gène ,le gène de l ’interleukine 23 est impliqué dans la maladie de crohn et dans la RCH Un variant codant de ce gène (rs11209026, c.1142G>A, p.Arg381Gln) confère une forte protection vis-à-vis de la maladie de Crohn, alors que les autres variants majorent le risque de Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales.

http://www.imaage-paris.com/actu/article.php3?id_article=131  (+ info)

connaissez vous la maladie de crohn si oui quelle sont les risques et quelle sont les causes peut t'on la soig?


Oui, je connais cette maladie.
Pas de causes réelles ni particulières, elle se déclare souvent à l'adolescence.
C'est une inflammation de l'intestin, d'où diarrhées, déshydratation et perte de poids.

Elle se soigne.
Mais il faut trouver le bon médicament,ne surtout pas l'arrêter.

Il faut faire un régime très sévère, éviter tout ce qui peut irriter l'intestin, les fromages au lait cru, certaines viandes et beaucoup d'autres aliments,
l'alcool, le tabac...

Cette maladie a des périodes de crises et de rémissions, difficile à gérer et invalidante.
Elle provoque l'amaigrissement.

Les progrès de la médecine sont constants.
Mais l'intestin reste très fragile dans cette maladie.  (+ info)

1  2  3  4  5  

Laisser un message sur 'maladie de crohn'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.